Tancho – Album très doux

TanchoMois du Japon
Album à partir de 6/7 ans

Tancho ♥

Luciano Lozano

Traduit de l’espagnol par Sébastien Cordin

Éditions des Éléphants (2022)

*****

Tancho vivait sur l’île de Hokkaïdo. Il aimait la fin de l’été, quand les feuilles commençaient à tomber. Il était heureux, car il savait qu’avec les premières neiges, les grues allaient arriver. Elles venaient passer l’hiver dans les marais de l’île. Depuis sa fenêtre, il les regardait danser. Un jour, il essaya de s’approcher mais, craintives, elles s’envolèrent aussitôt. Tancho grandit mais il ne cessa jamais d’observer les grues. Au fil du temps, elles furent de moins en moins nombreuses…

*****

Ce magnifique album est tiré d’une histoire vraie. Un homme, s’apercevant de la disparition des grues au fil des hivers, se mit à les nourrir. Et les grues à revenir, de plus en plus nombreuses. Sa ferme est maintenant le Centre de conservation des grues du Japon.

L’album se termine par deux pages documentaires qui parlent de la naissance de cet album, des grues et de ce qu’elles symbolisent dans la culture japonaise.

C’est un album plein de douceur. L’histoire de cet homme qui aide les oiseaux est belle et j’ai adoré les illustrations. Les grues sont fines, élégantes et en les voyant danser, on peut comprendre pourquoi elles représentent tant au Japon.

C’est le 2ème album que je lis de cet auteur et c’est mon 2ème coup de cœur !

Encore une fois, j’ai pu apprécier la qualité du travail de l’éditeur : le papier est épais, les livrets sont cousus et la couverture solide. Du beau travail, fait pour durer.

*****

Du même auteur, déjà présenté sur ce blog, le très joyeux Diane danse ♥

Pour voir quelques images, c’est sur le site de l’éditeur

Chez Lou et Hilde

ÉTONNANTS ÊTRES VIVANTS – Doc Jeunesse

étonnantsDocumentaire jeunesse
A partir de 7/8 ans

ÉTONNANTS ÊTRES VIVANTS

Comment se nourrir, survivre, se reproduire, communiquer, apprendre.

Claire Lecoeuvre et Marta Orzel (ill.)

amaterra (2021)

*****

Ce très joli documentaire jeunesse nous parle d’êtres vivants plutôt étonnants. Que ce soient des oiseaux, des insectes, des mammifères, des poissons ou encore des plantes. Il nous explique comment ces êtres mangent (je vous conseille la plante-gourde de l’espèce “Nepenthes hemsleyana”), se défendent (le maïs appelle des insectes au secours), se reproduisent, communiquent ou apprennent. La diversité et l’inventivité de la nature n’ont pas fini de nous étonner !

*****

J’ai trouvé ce documentaire super intéressant. Il y a quelques petites choses que je savais, mais j’ai fait de jolies découvertes et appris plein de choses. Y compris sur des animaux que l’on croit bien connaître, comme les éléphants par exemple. Savez-vous comment ils communiquent ? Ils sont étonnants ! Et que dire de cette collaboration entre l’homme et un oiseau, le “grand indicateur”, au Mozambique ? C’est totalement incroyable et absolument fascinant.

Seul bémol (qui n’en est pas vraiment un) : si les illustrations sont belles et originales, j’avoue pour ma part que j’aurai préféré des photos. Mais ça n’enlève rien à l’intérêt de ce documentaire. Et les enfants ne seraient peut-être pas d’accord avec moi !

Je n’ai pas parlé du livre en lui-même. La couverture est solide, les livrets sont cousus et collés (cela peut vous sembler sans importance, mais à l’usage, ce genre d’ouvrage est beaucoup plus costaud !) La couverture est “toilée” (comme une toile pour peindre) avec les lettres en relief, c’est très agréable. Et le papier est épais, de bonne qualité, ça se sent au toucher.

Bref, un livre de qualité, sur le fond comme sur la forme, que vous pourrez offrir sans problèmes à tous les enfants à partir de 7/8 ans.

*****

N’hésitez pas à aller sur le site de l’éditeur lire quelques pages

Le site de l’autrice, ancienne botaniste et journaliste scientifique

Celui de l’illustratrice

*****

D’autres documentaires jeunesse sur la nature : Dans le secret des galeriesArboramaSur l’origine des espècesLes chouettes rencontres de BélavieOcéan

Ecoute les oiseaux de Léna Mazilu, Yoann Guény et Maxime Zucca

Ecoute les oiseaux est un album immersif, original et ludique !

Album pour la jeunesse (documentaire) dès 7 ans

Écoute les oiseaux

de Léna Mazilu,

Yoann Guény

et Maxime Zucca

Éditions Albin Michel jeunesse, octobre 2019,

24 pages- 19,90euros

***
Thèmes: oiseaux, chants, immersion, nature
***

 

Présentation de l’éditeur: “1 livre + 1 application. Une expérience immersive dans le monde fascinant des oiseaux! Découvre 20 oiseaux de ton quotidien, anime-les pour les faire chanter, déploie la frise et entraîne-toi à les reconnaître!”

 

Tout est expliqué dans le résumé, Écoute les oiseaux est un album vraiment très original. C’est la première fois que je lis un ouvrage immersif avec application et c’est vraiment génial! De cette façon, nous apprenons à mieux connaître et reconnaître les petits habitants de nos jardins. L’idée de la frise est elle aussi bien pensée. C’est éducatif et ludique, d’un côté nous apprenons les noms et caractéristiques des 20 oiseaux, de l’autre nous essayons de les reconnaître parmi les branches.

Écoute les oiseaux bénéficie d’illustrations délicates, aux couleurs douces. La frise est très agréable à regarder car la vingtaine d’oiseaux s’y nichant crée une harmonie de formes et de couleurs.

À la fin de l’ouvrage, Maxime Zucca donne quelques conseils pour devenir un parfait ornithologue en herbe. On y retrouve également quelques sites utiles.

Tout est donc bien pensé pour que les enfants et leurs parents puissent partager une belle expérience. Moi-même, je ne connaissais que 12 espèces sur les 20 présentées dans “Écoute  les oiseaux”. C’est une belle découverte.

Les explications comprennent les caractéristiques physiques de l’oiseau (la couleur du plumage entre autres) mais aussi le type de chant, le mode de vie et l’habitat naturel. De petites anecdotes permettent de connaître leurs petits secrets. De ce fait, les auteurs entrent directement en contact avec le lecteur pour le mettre dans la confidence.  C’est un bon procédé pour qu’il se sente spécial et ait l’impression de savoir ce que d’autres ignorent.

Un très bel album à mettre entre toutes les mains !

 

~Melissande~

 

+ Un autre documentaire présenté par Nathalie: Sam et les oiseaux du monde de Fleur Daugey et Marie de Monti

+ Un album poétique aux illustrations douces, présenté par Nathalie : L’oiseau qui avait avalé une étoile de Laurie Cohen et Toni Demuro

 

 

Les chouettes rencontres de Bélavie de Louise Roy et Claire Gendron

Les chouettes rencontres de Bélavie est une série ludique idéale pour passer de beaux moments avec ses enfants.

Série d’albums pour la jeunesse à partir de sept ans

Les chouettes rencontres de Bélavie

de Louise Roy et Claire Gendron

Editions de l’Apothéose, août 2019,
36 pages, 20 $

***
Thèmes : animaux, monde, oiseaux, Canada
***

 

Volume 1 “Le bestiaire”

Présentation de l’éditeur: “Bélavie est une petite abeille très curieuse. Pour satisfaire son appétit de connaissances, elle n’hésite pas à partir à l’aventure. Dans cet album, elle revient d’un voyage autour du monde au cours duquel elle a fait la connaissance de plusieurs nouveaux amis. Elle nous les fait connaître au moyen de vingt-six historiettes illustrées. Chacune d’elle met en relief, sous forme humoristique, une caractéristique animalière.”

Volume 2 “Les oiseaux”

Présentation de l’éditeur: ” Pour le deuxième album de la série Les chouettes rencontres de Bélavie, notre petite abeille curieuse fait une incursion dans le monde des oiseaux. Elle nous fait découvrir trente oiseaux nicheurs du Québec à l’aide d’illustrations et d’échanges qui soulignent, avec humour, certains de leurs traits singuliers

 

Les chouettes rencontres de Bélavie se décline pour le moment en deux volumes. Le premier, nommé “Le bestiaire”, nous fait voyager à travers le monde à la rencontre de la faune emblématique de tous les continents. Chaque lettre de l’alphabet correspond à un animal. J’ignorais l’existence de certains d’entre eux donc c’était une belle découverte! Le second présente les différentes espèces d’oiseaux vivant au Québec. Là encore, j’ai appris beaucoup de choses.

 

Pourquoi ce titre, “Les chouettes rencontres de Bélavie” vous demandez-vous peut-être? Sachez que ce nom n’a pas été choisi au hasard, c’est celui de la petite abeille bleue qui sera notre guide dans les deux albums. Son nom est né d’une belle histoire mais il serait dommage de la dévoiler ici. Que ce soit pour “Le bestiaire” ou “Les oiseaux”, Louise Roy et Claire Gendron ont utilisé pour Les chouettes rencontres de Bélavie les mêmes techniques. À savoir, des illustrations peintes à l’acrylique sur des panneaux d’isorel accompagnées d’anecdotes ludiques ou humoristiques.

J’ai beaucoup aimé les deux albums, les peintures sont vraiment superbes. Elles sont réalistes et les couleurs chatoyantes apportent un plus. C’est la première fois que je lis ce type d’ouvrage, je trouve l’idée des auteures vraiment très originale. Le but principal de ces deux dames est d’offrir un moment de lecture privilégié entre petits-enfants grands parents, je trouve l’intention très belle.

Dommage que Les chouettes rencontres de Bélavie ne soient pas disponibles dans les librairies belges (ces deux livres sont édités au Canada). Si vous avez l’occasion de les commander, n’hésitez pas car ils en valent vraiment la peine!

 

~Melissande~

 

+ Le site de l’éditeur

+ Un article du journal québécois Le Manic  à propos du tome 2 des “Chouettes rencontres de Bélavie”

+ Un autre album sur les oiseaux présenté par Nathalie: Sam et les oiseaux du monde