Agence Confettis : Même pas peur !

Agence Confettis est une série de roman pour jeunes adolescents, qui tourne autour des fêtes d’anniversaire et de l’amitié. 

agence confettisRoman pour adolescents, pré-adolescents, dès 8-9 ans

Agence Confettis

7 Même pas peur !

de Juliette Saumande

Illustré par Hélène Canac

Nathan, 2017
978-2-09-256453-0, 9,95€
144 pages, disponible en epub pour certains tomes

***

La série Agence Confettis est un succès au CDI auprès de mes élèves, notamment les filles de 6e et 5e. Devant un tel engouement, j’ai pris le temps de découvrir un tome, le dernier sorti, Même pas peur. Outre les paillettes sur la couverture, je voulais voir ce qui les attirait.

Agence Confettis est facile à lire, distrayante et attirante : un groupe de copains de primaire organise des fêtes d’anniversaire thématiques. A chaque tome, un thème, des personnalités, des problèmes, et pour finir une belle fête. On comprend mieux déjà l’attrait des élèves, mais voyons ce nouveau tome plus en détail… Dans Même pas peur, le septième tome de la série, Ninon, Scarlett, Léa et Elliot, nos experts, organisent la fête d’Hanaé. Le thème ? Les sensations fortes, car Hanaé n’a peur de rien. Difficile de concilier ce thème avec un anniversaire de primaire, sans danger !

L’histoire est facile d’accès grâce à des illustrations, un vocabulaire simple, et de nombreux dialogues. Les personnages sont sympathiques, avec des personnalités variées, et chaque lecteur trouvera son préféré. Nombreux, il reste un peu en retrait par rapport à l’importance de l’histoire, et sont donc assez peu attachants.
Le récit est basé sur le quotidien des enfants, auquel on ajoute une petite touche d’originalité avec les anniversaires et leurs surprises.

Une série pétillante et joyeuse, dès 9 ans, ça change des thématiques plus profondes de beaucoup de romans pour adolescents, et ça permet une transition douce vers des lectures plus complexes, comme la belle série Les filles au chocolat. Les collégiennes ne semblent pas se lasser pour le moment, à voir par la suite si l’engouement persiste car le schéma narratif semble tout de même un peu répétitif. En tant qu’adulte, par contre, pas de grand intérêt à la lecture de cette série, qui est tout de même très lisse.


+ Le site de Juliette Saumande

+ L’avis de Nathalie un autre tome de la série Agence Confettis

+ Challenge YA#6

Le club de l’épouvante – Album pour Halloween !

club

Lecture pour Halloween !
Album à partir de 3 ans

Le club de l’épouvante

Ethan Long

Éditions Circonflexe (2016)

♠ ♠   ♠   ♠ ♠ 

La nuit précédant Halloween, Vladimir le petit vampire décide de réunir une dernière fois le Club de l’Épouvante afin de faire les dernières mises au point pour l’OPÉRATION TROUILLE BLEUE. Mais les monstres ne se sont pas beaucoup entraînés et Vladimir n’est pas content. En plus, la réunion est perturbée par une adorable petite lapine qui veut s’inscrire au club…

♠ ♠  ♠  ♠ ♠ 

club

En français, “le club de l’épouvante” mais la présentation est la même !

Une histoire parfaite pour Halloween !

Pleine de monstres et d’humour, cette histoire plaira sans aucun doute beaucoup aux enfants. Les dessins sont vraiment très drôles, j’adore la dernière double-page quand tous les adhérents du club de l’épouvante sont cachés (la “gentille” lapine et le papillon ont des airs vraiment louches !!) Le livre est présenté à la manière d’un vieux film en noir & blanc (voir illustration ci-dessus) et les personnages, s’ils ne “parlent” pas aux enfants, amuseront les parents ! On y trouve par exemple Dracula ou encore Frankenstein.

Et puis en plus, la “morale” de l’histoire, c’est quand même qu’on peut jouer ensemble même si on est différent et que l’union fait la force (même, et surtout ! si c’est pour faire des bêtises…)

Notez-le ! Halloween, c’est à peine dans 7 mois…
club

Soudain, on entendit “Toc ! Toc ! Toc !” à la porte

♠  ♠ ♠ ♠  ♠ 

Les éditions Circonflexe

Pour feuilleter les premières pages, c’est ici

Le site de l’auteur (en anglais)

D’autres avis : celui de Hilde, celui de Mya, ou encore celui de l’atelier des ramettes.

Un livre gagné grâce au concours organisé par Le Livroblog d’Hilde (en novembre 2016… Oui, je sais, je ne suis pas en avance…) Merci à elle ! (j’ai adoré la carte signée de la sorcière…)

Voir aussi “La famille Passiflore et la maison hantée” pour les petits à partir de 3 ans.

challenge albums 2017       Halloween

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Katie et le grand bus rouge – Album

KatieKatie et le GRAND BUS ROUGE

Jane Godwin & Anna Walker

Ed. Circonflexe (2010)

* * *

Chaque jour, pour aller à l’école et en revenir, Katie prenait le bus scolaire, le rouge, avec sa grande sœur. Mais un jour, la grande sœur tomba malade et la petite Katie dû prendre le bus toute seule. Fatiguée par sa journée, Katie s’endormit… Pour se réveiller un peu plus tard, toute seule, enfermée dans le bus. Quelle frayeur !

* * *

Une fois encore, c’est l’illustration de couverture qui m’a attirée vers cet album. Elle est toute simple, mais je la trouve très jolie avec son fond couleur beige/sable, ce gros bus rouge et cette toute petite fille qui attend.

C’est une jolie histoire, toute simple (qui finit bien !) illustrée par des dessins tendres et des couleurs pastelles. Le tout donne une grande impression de douceur et de tendresse. J’adore les pages où on voit la petite fille dormir, elles sont très belles.

Katie

 

Il a été sélectionné pour le prix du hérisson de St Michel de Volangis en 2011/2012 dans la catégorie 5/6 ans.

* * *

Jane Godwin : son blog (en anglais)/ la présentation (en français) de l’éditeur

Anna Walker son blog (en anglais, mais vous pouvez aller voir ses illustrations, il suffit de cliquer sur les couvertures pour en voir d’autres)

Sur Ricochet une courte présentation de cette illustratrice en français.

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez feuilleter quelques pages

* * *

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le petit grimoire des énigmes à faire peur

Tremblez lecteurs imprudents qui vous aventurez entre ces pages, aujourd’hui, pour gagner le droit de commenter, il vous faudra répondre à quelques énigmes…

énigmes Le Petit grimoire des énigmes à faire peur

Deux Coqs d’or, 2014
9782013979573, 12,50€
à partir de 7 ans

Ambiance d’Halloween aidant, je me suis plongée dans le petit grimoire des énigmes à faire peur. Armée de ma tête et de mon stylo effaçable, j’ai donc tenté de répondre aux énigmes ce livre. Assez aisément au début, ce livre étant conseillé dès 7 ans, mais parfois avec plus de mal. Les énigmes sont simples, toutes dans ce thème un brin terrifiant des personnages de la nuit, mais sans rien de choquant pour les enfants, évidemment.

Devinettes, jeux de réflexion, rébus, jeux de chiffres ou de mots, il y a vraiment différents styles et on ne se lasse pas de parcourir les pages. La couverture est toute noire, mais des yeux nous guettent, et ce type de graphisme, simple mais bien dans l’ambiance, se retrouve à toutes les pages. Des couleurs toujours autour du noir, du rouge et du blanc, et des petits dessins un peu partout. On peut  même s’en inspirer pour crayonner son bujo (bullet journal), mais c’est une autre aventure. Le livre s’ouvre avec un aimant, et à l’intérieur se cachent des pages d’énigmes (avec les réponses) mais aussi 20 pages un peu spéciales. Les énigmes qu’elles proposent nécessite d’écrire, mais tout est prévu dans le livre pour qu’il reste impeccable pour les lecteurs suivants, puisqu’on peut écrire avec un feutre effacable (fourni). Je trouve l’idée intéressante, surtout pour les CDI ou bibliothèque, car c’est toujours difficile de proposer ce type de livres.

On passe un bon moment à chercher, à feuilleter, à poser des colles à notre entourage… Certaines énigmes sont bien sûr tirées par les cheveux, comme toujours, mais on cherche, on affabule, et c’est drôle de voir comme on cherche souvent trop compliqué.

Je ne résiste pas à l’envie de vous livrer quelques énigmes, auxquelles je vous invite à répondre en commentaire :

7 sorcières se rencontrent et chacune ne sert la main des autres qu’une seule fois. Combien de poignées de main sont échangées ?

Un vampire a été décapité et deux chevaliers ont eu la tête tranchée. Il n’y a eu qu’un seul mort, Pourquoi ?

Mon premier est un bagage
Mon deuxième est une voyelle accentuée
Mon troisième est un synonyme d’élocution
Mon tout est un sortilège.

?   ?  ?

Happy Halloween à tous, même les petits fantômes qui passeront sans répondre aux énigmes !

+ Découvrez le challenge Halloween, pour encore plus de lectures, bidouilles, cuisine…