Une histoire d’amour – Gilles Bachelet

Bachelet

UNE ♥ ♥ HISTOIRE ♥ ♥ DAMOUR

Gilles Bachelet
Seuil Jeunesse (2017)
*****

Dès la couverture, on sait qu’il va être question d’amour. Non seulement grâce au titre, joliment agrémenté de petits coeurs, mais également au dessin de couverture : Deux personnes attablées face à face se donnent la main en se regardant. Sur la table deux verres et un vase (pour le côté romantique).

Mais si on y regarde de plus près, les deux personnes sont en fait… des gants Mapa© ! Coiffé, l’un, d’une capsule et l’autre d’un volant de badminton. Elle, le gant de caoutchouc rose, est assise sur une boite d’allumettes renversée, et lui, le gant de caoutchouc jaune, sur une petite boite de concentré de tomates.

Et tout l’album est à l’avenant !

En plus d’être effectivement une très jolie histoire d’amour, c’est également, pour moi, un livre-jeu ! Parce qu’on peut effectivement passer beaucoup de temps à regarder de « quoi » est faite chaque illustration en trompe-l’oeil…

C’est une vraie histoire d’amour, mais c’est aussi franchement drôle !! Les mimiques des personnages sont vraiment bien rendues, au point justement qu’on ne « voit » pas des gants de ménage, mais des personnages ! Quelle imagination et quel humour Mr Bachelet !

Je suis totalement fan de cet album. Une histoire simple, la vie d’un couple, mais le fait que ce soit des gants Mapa© entourés d’objets du quotidien détournés de leur utilisation première en fait vraiment toute l’originalité.

Bachelet

*****

De Gilles Bachelet, je vous avais déjà brièvement présenté « Des nouvelles de mon chat » (en bas de page) et « Les coulisses du livre jeunesse »

challenge albums 2018

Et c’est ma 4ème participation au Challenge Albums de cette année…

Le Secret de Lomé – Roman fantasy

Lomé

LE SECRET DE LOMÉ

Alexiane de Lys
Michel Lafon (2018)
^^^^^

Lomé est une jeune fille riche, belle et populaire qui règne sur la cour du Lycée. Elle sort avec Antoine, le plus beau garçon de l’école, un joueur de Rugby. Heureusement que l’histoire va très vite évoluer parce le début ne me plaisait pas vraiment ! Lomé est une jeune fille imbue d’elle-même et plutôt antipathique à ce stade de l’histoire… Même si on peut lui trouver quelques circonstances atténuantes.

Le jour où cette histoire débute, c’est la journée d’intégration et le prof de SVT a décidé d’emmener les élèves visiter une grotte. Malheureusement pour elle, Lomé est éminemment claustrophobe et cette sortie la met dans un état proche de la panique…

La descente dans la grotte est un enfer… Lomé tombe dans les pommes et coule à pic dans l’eau glacé, ce qui la réveille instantanément, mais alors qu’elle lutte pour remonter à la surface, elle est aspirée dans le fond du lac… (je vous rassure, ceci ne résume que les 30 premières pages sur 381)

^^^^^

Extrait : « Le trajet jusqu’à la grotte est une torture. Je dois faire mine d’être amusée par ce que me disent mes amis, jouer la fille cool et décontractée, alors que je suis un véritable volcan à l’intérieur. Visiblement, le fait que je souffre de claustrophobie à un haut degré n’est un secret pour personne mais, je ne sais pas pourquoi, je me sens obligée de faire comme si de rien n’était. Une dernière chance de sauver les apparences.

Nous finissons par arriver à la fameuse grotte, et quand je descends du bus, je sens mes jambes flageoler. Je rate une marche et manque me retrouver face contre terre. Antoine me jette une œillade inquiète.

— Ça va, Bébé ?

Je lui lance un sourire rassurant, même si j’ai envie de lui hurler que non, ça ne va pas, et qu’il arrête de m’appeler comme ça, je ne le supporte pas. Ça fait deux fois aujourd’hui ! Bon sang, il n’a pas d’autres mots dans son vocabulaire ?

^^^^^

J’avoue que c’est la couverture qui m’a tout d’abord attirée. Elle a un petit côté ancien, du temps où les couvertures de livres étaient en cuir et joliment ouvragées. Elle a aussi un côté mystérieux avec cette jeune femme à moitié effacée, dont le titre nous apprend qu’elle a un secret…

A l’intérieur, avant même de commencer l’histoire, la carte d’un monde étrange, Bâl’Shanta, composé de plusieurs territoires aux noms plus ou moins inquiétants : Les Royaumes du Nord, Sombreter ou encore l’île des esclaves…

Il y a beaucoup d’action et de rebondissements dans ce tome, ce qui fait qu’on ne voit pas le temps passer ! Il n’est pas indiqué de 2ème tome à venir, j’espère pourtant qu’il y en aura un !!

J’ai bien aimé l’écriture de cette jeune auteure, et du coup, j’ai très envie de lire sa première série « Les iles d’Émeraude » (3 tomes) dont le 1er tome a reçu le Prix de l’imaginaire en 2014 (elle avait 20 ans).

Brève biographie de l’auteure sur le site de l’éditeur, Michel Lafon

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

40 jours de nuit – Thriller glacé ados/adultes

40

40 jours de nuit ♥

Michelle Paver
Black Moon
Hachette Jeunesse (2012)
*****

Hiver 1937. Jack Miller, pressé de changer de vie -petit employé de bureau à Londres, il est pauvre et solitaire et survit plus qu’il ne vit !- Jack Miller, donc, nous raconte dans son journal comment il s’est engagé dans une grande aventure : une expédition scientifique de 5 hommes qui va passer un an en Arctique pour étudier la biologie et la géologie et aussi faire des relevés météorologiques pour le compte de la société de prévisions gouvernementale.

Comme ils ne seront que 5, chacun aura plusieurs tâches à réaliser : Algie sera à la fois chasseur, conducteur de traîneau et géologue. Teddy, photographe et médecin. Hugo s’occupera des recherches sur la calotte glacière, Gus, le chef de mission, sera aussi le biologiste et Jack sera responsable des communications et transmissions.

Bien évidemment, rien ne va se passer comme prévu et cette expédition va même se transformer en un terrible cauchemar…

*****

Ayant beaucoup aimé « Chroniques des Temps obscurs », une série en 6 tomes qui se passe au temps de la préhistoire, c’est avec impatience que j’attendais de lire ce « nouveau » roman de Michelle Paver. Et encore plus lorsque qu’en 4ème de couverture j’ai lu : « Imaginez l’univers de Jack London porté par le suspense de Stephen King… »

Et bien non seulement je n’ai pas été déçue, mais c’est tout à fait ça !! La vie au Grand Nord en compagnie d’un truc pas sympa du tout… C’est plutôt angoissant et quand vient la nuit, je n’aurai vraiment pas aimé me retrouver seule dans cette cabane avec cette chose qui rôde…

Mis à part le côté angoissant, les descriptions de glace qui crépite, des lumières différentes selon les heures et d’aurore boréale donneraient presque envie d’y aller (je dis « presque » parce qu’il y fait bien trop froid et que je détesterais me trouver face à face avec un ours blanc !!!)

Un roman que j’ai lu d’une traite !

On récapitule : si vous aimez les aventures dans le Grand Nord et les histoires qui font peur, 40 jours de nuit est fait pour vous !

*****

Ce roman a reçu le Prix Masterton du meilleur roman étranger 2013

*****

Conseillé à partir de 12 ans (si votre enfant n’est pas trop impressionnable, car c’est un peu angoissant tout de même !!)

Du même auteur Sophie vous avait déjà présenté : Le temps des héros

Le site de Michelle Paver (en anglais)

Ce roman participe au Mois Anglais chez Lou & Cryssilda

Timoto : un petit héros rigolo

Timoto est un petit héros récurrent d’une nouvelle série d’albums pour enfants, crée par Rémi Courgeon. A lire dès 3 ans, un peu plus grand pour appréhender complètement l’humour des situations.

Timoto :

n’est pas un tigre
sait déjà bientôt nager
veut un vrai cheval
aime très beaucoup sa maman

de Rémi Courgeon

Nathan, 2018
32 pages, 6,95€ le titre

Thèmes : bêtises, tigre, 

Timoto est un petit tigre anthropomorphique qui est le héros de 4 albums signés Rémi Courgeon. Timoto est ni plus ni moins un enfant, comme Tchoupi ou Petit ours brun, qui va vivre lui aussi de nombreuses aventures propre à son âge. Mais voilà Timoto n’est pas vraiment un enfant sage, qui va apprendre aux petits lecteurs à faire pipi sur le pot. Il est plus du style à arracher les fleurs du balcon pour les offrir à sa maman, ou à se servir de l’aspirateur pour faire un déguisement d’éléphant ! Timoto est un petit héros plein de vie, de peps, et d’imagination, qui ouvre des horizons aux petits lecteurs.

Par exemple dans Timoto n’est pas un tigre, il va tenter de se déguiser en de nombreux autres animaux, avec ce qui lui tombe sous la main. C’est très drôle mais pas très facile… surtout si ça veut dire manger comme cet animal ! On retrouve aussi Timoto dans « sait déjà bien nager« , en tout cas sur une chaise…, « veut un vrai cheval » mais l’imagination aide là encore, ou bien aime très beaucoup sa maman dans lequel il chercher à offrir un beau cadeau à sa maman.

Dans Timoto, outre son imagination très importante qui aide les lecteurs à développer la leur, il y a aussi l’humour et la bienveillance. Humour car ce petit tigre fera beaucoup rire les parents et les petits lecteurs, surtout dans les chutes. Bienveillance car les parents ne sont pas dans le rappel à l’ordre systématique, il le laisse faire, tester, mais sont quand même là pour lui faire comprendre et réparer ses erreurs.

Cette collection Le monde selon Timoto plait à ma mini hérissonne même si elle ne comprend pas encore forcément tous les aspects. Elle apprécie ce petit personnage, et notamment les pages de garde qui offre des silhouettes de Timoto en train de faire plein de chose. Elle adore décrire toutes les actions, et jouer à un cherche et trouve avec nous.

Timoto est un petit héros original qui aide les enfants à ouvrir leur imagination à leur environnement, et même à faire de petites bêtises ;)

+ de Rémi Courgeon plein de beaux albums :
Cette nuit là –                   Brindille           L’oizochat
Cette nuit-là