Le glacier qui refusait de fondre d’Hélène Gloria et Célina Guiné

Un album poétique sur une triste réalité, celle du réchauffement climatique.

Album pour la jeunesse à partir de 6 ans

Le glacier qui refusait de fondre

d’Hélène Gloria

et Célina Guiné

Editions La marmite à mots éditions jeunesse ,
hors collection, octobre 2020,
36 pages- 13,90 euros

 

Thèmes : écologie, glaciers, réchauffement climatique, avenir, planète, 

 

Présentation de l’éditeur: Aujourd’hui je suis allée marcher dans la montagne. J’ai levé les yeux vers les sommets. Que vous est-il arrivé, géants de glace?

 

 

Tout d’abord, quelle magnifique illustration de couverture! Tout comme la protagoniste que l’on voit au pied d’un de ces géants de glace, on se sent tout petit face à ces colosses. Rien ne semblait pouvoir les ébranler et pourtant ils sont devenus fragiles un jour, sans prévenir. Le glacier qui refusait de fondre est donc avant tout un album pour faire réfléchir les plus jeunes sur le dérèglement climatique et son impact sur notre planète.

Dans Le glacier qui refusait de fondre, Hélène Gloria aborde avec beaucoup de sensibilité un thème on ne peut plus actuel: la fonte des glaciers. Pourtant primordiaux pour l’équilibre de notre planète, les géants de glace perdent chaque jour du terrain. Et leurs grands corps gelés fondent comme neige au soleil.

Idée originale, le personnage principal raconte dans une sorte de monologue intérieur la lente agonie des glaciers. Au fur et à mesure du récit, nous comprenons que la jeune femme attend un enfant et qu’elle souhaite préserver son environnement pour lui. Elle lui décrit leur beauté fragile et fascinante et insiste sur l’importance de les protéger.

Les illustrations de Célina Guiné sont à couper le souffle! A l’aide d’un camaieu de bleu rehaussé de reflets blancs et rosés, l’artiste donne littéralement vie aux géants de glace. C’est sublime, j’adore!!!

Le glacier qui refusait de fondre est donc un magnifique album que je vous invite vivement à découvrir!

 

~Melissande~

 

+ Un autre album qui prête à réfléchir: Un jour d’été de Heyjin Go

+ Un documentaire sur Greta Thunberg présenté par Nathalie: Greta Thunberg: sauvons la planète! d’Elise Fontenaille

 

Larmes vertes – Des slogans qui claquent !

vertesManifeste
Tout public

LARMES VERTES

Photographies : Nicolette Humbert

Mises en scène : Jeanne Roualet

La Joie de Lire (2019)

*****

Présentation de l’éditeur : Ce manifeste nous a paru une évidence. Il s’est imposé suite aux marches des jeunes pour le climat dans plusieurs pays. Face à l’urgence de la situation et à la mobilisation de la jeunesse, la classe politique ne peut plus rester indifférente. Les discours de la jeune Greta Thunberg au forum de Davos et à la COP 24 à Katowice, son sang-froid et la pertinence de son propos nous laissent perplexes. On ne veut pas croire à un feu de paille !
Dans une mise en scène graphique originale, ce livre réunit photos et slogans entendus dans la rue. Un livre à brandir lors des prochaines manifs !
Un engagement par les jeunes pour le monde.

*****

Larmes vertes
ce sont des images qui marquent et des slogans qui claquent.

 

La terre est notre maison”  face la photographie d’une déchèterie en bord de route…

Nous n’avons pas de plan(ète) B“, face à l’image d’une gigantesque montagne de déchets.

***

Un célèbre magazine avait pour slogan “Le poids des mots, le choc des photos”, on pourrait dire exactement la même chose de ce petit livre.

Face à face, photographies et slogans nous obligent à réfléchir. Nous amènent à se dire qu’il est urgent de se bouger, de faire quelque chose pour le climat, pour la planète, c’est à dire pour nous et nos enfants, mais aussi pour sauvegarder la nature et sa diversité.

Et j’espère de tout mon cœur que le virus qui nous immobilise en ce moment (Coronavirus), qui oblige toute la planète ou presque à se confiner, qui a réussi à ralentir considérablement l’économie, va nous amener aussi à réfléchir à nos pratiques (personnelles, professionnelles) et à les modifier, à les améliorer.

https://www.lajoiedelire.ch/wp-content/uploads/2019/06/larmes_vertes-2-800x533.jpg

*****

D’autres livres sur l’écologie, le changement climatique

Greta Thunberg, sauvons la planète

Hé… La mer monte ! (Ado/Adulte)

Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité (Ado/Adulte)

Gaya et le petit désert (Livre CD jeunesse)

Ce livre a été imprimé localement, en Haute-Savoie, et de la façon la plus respectueuse possible de l’environnement : utilisation d’encres végétales et de papier FSC issu de forêts gérées de façon écologique, pas de plaques, pas de produits chimiques, très peu de perte de papier, prise en compte de la compensation carbone… L’imprimerie Villière est certifiée Imprim’ Vert et est une pionnière en la matière.

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Centaurus – Série SF en cours

Centaurus

Centaurus

Centaurus

Centaurus

Leo – Rodolphe – Janjetov

Delcourt

^^^^^

T1 : Terre promise (2015)

T2 : Terre étrangère (2016)

T3 : Terre de folie (2017)

^^^^^

June et Joy Osmond sont jumelles. June est un peu spéciale mais je vous laisse découvrir en quoi (la réponse est dans les premières pages présentées ci-dessous). Les deux sœurs ont un chevalier servant fort comme un bœuf, mais un peu inculte, Bram. Les 3 jeunes gens, qui habitent le même village, sont recrutés pour faire partie d’une expédition de reconnaissance sur une planète, Vera, dont on ignore tout, sauf qu’elle pourrait être une “nouvelle” Terre… (je n’en dis pas plus, j’ai horreur de dévoiler des éléments de l’histoire que j’ai aimé découvrir)

^^^^^

Le premier tome, “Terre promise” nous permet de faire connaissance avec le contexte, le lieu, les personnages. Mais de nombreuses questions restent posées à la fin de ce tome. Qui est responsable du trou dans la coque ? Que craint June ? Et qu’est-ce qu’il y a dans la dernière case de ce tome 1 ??? Bref, un tome d’introduction.

Dans “Terre étrangère”, le tome 2, avec la visite de la planète de nouveaux dangers apparaissent, mais de nouvelles questions également, comme par exemple celle concernant les jumeaux ou encore les étranges créatures rencontrées en chemin… Avec là encore, une dernière case surprenante !

Quand au tome 3, “Terre de folie”, loin d’apporter des explications, il apporte encore et toujours de nouvelles questions. Avec , une fois de plus, une dernière case (Mais où va June ??) qui donne, bien sûr, envie d’avoir la suite ! Que je n’ai pas bien évidemment…

^^^^^

Un petit bémol :

Janjetov fait parfois plein de petits traits sur les visages, pour marquer la barbe, les rides, les ombres… J’aime pas, je trouve ça moche. Heureusement, il n’a pas fait ça sur toutes les têtes ! Et c’est surtout très visible dans le tome 1, ça se “calme” un peu dans les suivants. Par contre, les différentes “bestioles” sont bien flippantes !

Sinon, j’ai bien aimé l’histoire, il y a pas mal de surprises et beaucoup de questions ! Certains passages de l’histoire m’ont fait penser à un film, la suite dira si je me suis trompée (probablement !) ou non.

Bref, même si ça ne vaut pas ma série préférée de Leo “Aldébaran + Bételgeuse + Antarès” (que je dois relire/terminer maintenant que je les ai tous !), j’ai lu ces 3 premiers tomes de Centaurus avec beaucoup de plaisir et j’attends le tome 4 avec impatience, même si, à mon avis, il y aura plus de 4 tomes (Bon, je viens de voir que c’est un cycle prévu en 5 tomes…) ;)

Mon Homme a bien aimé également (et ce n’est pas un grand lecteur de bd, il en est resté aux “classiques” Astérix ou Lucky Luke” de son enfance).

En bref, si vous aimez l’aventure + la SF, Centaurus pourrait bien vous plaire !

^^^^^

Pour lire les premières pages du tome 1

Centaurus

 

 

Le tome 4Terre d’angoisse” est paru le 13 juin (et je ne l’ai pas !!! Sniff…)

 

 

De Rodolphe et Leo, Sophie vous a déjà présenté des tomes de Namibia et Survivants

Cette semaine nous nous retrouvons chez

Sigrid et les mondes perdus T.1

Sigrid

Sigrid et les mondes perdus

T.1 : L’oeil de la pieuvre

Serge Brussolo

Hachette Jeunesse (2002)

* * * * *

Sigrid est orpheline. Il y a 10 ans, elle a choisi de quitter l’orphelinat et de s’engager sur le Bluedeep, un immense sous-marin chargé d’une mystérieuse mission sur la planète Almoha. Une planète étrange qui “adapte” les humains : Si vous tombez à l’eau, vous vous transformez en poisson… Vous revenez sur la terre ferme, vous redevenez un humain. Une transformation qui pourrait être bien sympathique si elle ne s’accompagnait d’une terrible perte de mémoire quand on est “poisson” !

* * * * *

Un sous-marin qui sillonne un océan immense, des pieuvres maléfiques qui essaient de pénétrer dans le sous-marin… On ne peut s’empêcher d’y voir un clin d’œil, ou un hommage à 20 000 lieues sous les mers. Beaucoup de légendes et de mystères circulent dans le sous-marin. Mais où est la vérité ?

Pourtant c’est une histoire complètement différente et très originale qu’a écrit Serge Brussolo dont j’avais déjà apprécié l’écriture dynamique et inventive dans sa série “Peggy Sue” que j’ai passé des heures à lire à mon fils, soir après soir (oui, il savait déjà lire, mais à priori il préférait écouter !!)

L’œil de la pieuvre est un vrai livre de science-fiction, mais aussi une ode à la différence et au respect de l’autre et un roman passionnant qui se lit d’une traite. Je me suis régalée ! Merci Julie pour la découverte !

* * * * *

Ce livre faisait partie des “bonus” que ma binôme de swap, Julie, avait mis dans le colis ! Voir par ici le colis complet.

Petite bio de l’auteur chez Hachette

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer