L’enfant qui dessinait les chats – Conte populaire japonais

EnfantL’enfant qui dessinait les chats

Un conte populaire japonais

Arthur A. Levine

Peintures de Frédéric Clément

Pastel – École des loisirs (1993)

* * * * *

Kenji vivait avec sa mère et ses quatre frères. Ils travaillaient tous très dur dans les champs, mais pourtant, ils ne mangeaient jamais à leur faim. La mère, craignant que son plus jeune fils ne puisse pas grandir correctement à cause du manque de nourriture, demanda aux prêtres de l’accepter parmi eux. Mais Kenji était un rêveur et un artiste. Un vieux prêtre, qui n’était déjà pas très favorable à son arrivée, le chassa. Après une longue route, Kenji trouva refuge dans un temple désert. Se sentant seul, il se mit à peindre ce qu’il préfèrait, des chats…

* * * * *

Grâce à son don pour le dessin, inutile au monastère et qui ne le nourrit guère, Kenji va se sortir d’une étrange situation et gagner son statut « d’artiste »…

L’histoire est agréable, ce jeune garçon trop faible pour travailler aux champs, trop rêveur pour être utile au monastère et qui ne veut pas retourner chez ma mère pour ne pas être une charge pour elle est attachant. Et le côté fantastique de l’histoire est légèrement effrayant.

Ce que j’ai beaucoup aimé également, c’est le papier, très épais et d’une couleur crème avec de légers filets orangés. A chaque double page, une illustration pleine page fait face au texte. Au dessus du texte, un idéogramme (qui cache un morceau de l’illustration suivante) et au dessous une petite frise (qui est aussi un morceau de l’image suivante).

Les illustrations, très belles, ressemblent aux estampes japonaises et le tout forme un livre très délicat.

enfant

* * * * *

De l’illustrateur, Frédéric Clément, nous vous avons déjà présenté (brièvement il est vrai) : Le peintre et les cygnes sauvages (2ème album présenté)

Arthur A. Levine a dédié ce livre à son père.

Frédéric Clément à dédié ses illustrations à Hokusaï, dont je vous ai parlé il y a peu, avec « le vieux fou de dessin« .

Le site de l’illustrateur et son blog

* * * * *

Un conte qui participe au mois du Japon avec Lou de My Lou Book et Hilde du Livroblog

Japon

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le requin du bocal – Album humour !

RequinLe requin du bocal

Emmanuelle Eeckhout

Coll.Pastel

École des loisirs (2009)

<> <> <>

Lili est une petite fille très volontaire. Un jour, elle décide qu’elle veut un animal. Elle va donc trouver ses parents et leur dit : « Je veux… Un éléphant ! Puis c’est un crocodile, un kangourou, un manchot… Bref.

A chaque demande, les parents, rusés, n’opposent pas une fin de non-recevoir, mais arrivent à la faire changer d’idée en chargeant les animaux de beaucoup de défauts (l’éléphant veut toujours aller en promenade, le crocodile boude et pleure tout le temps, le kangourou vole les jouets des enfants…).

Sauf qu’à la fin, la petite fille n’a plus d’idée. Avant qu’elle n’imagine autre chose, les parents lui proposent alors une créature très rare : Un requin de bocal ! Vous aurez sans doute compris de quoi il s’agit, sinon, la vidéo ci-dessous vous le dira…

<> <> <>

Quel parent ne s’est jamais retrouvé dans cette situation ? Un enfant (parfois plusieurs !!) insistant lourdement pour avoir un animal…

Un petit album bourré d’humour, qui amusera autant les petits que les parents ! Les images, gaies et colorées, illustrent parfaitement le propos (des photos sont parfois incorporées au dessin, c’est assez marrant.)

<> <> <>

Je n’ai pas grand-chose à ajouter, si ce n’est : Faites-vous plaisir, lisez-le !

<> <> <>

Pour connaître toute l’histoire et voir plus d’illustrations, c’est par ici :

challenge albums 2017

Ma « x »ème participation au challenge albums… ;)

 

challenge albums 2017Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Raoul : Attendez! Je suis pressé ! – Album

Raoul

Attendez ! Je suis pressé !

Michel Van Zeveren

Pastel

École des Loisirs (2014)

* * * * *

« Ce livre s’inspire de mots d’enfants lus ou entendus, venant de proches ou d’inconnus. Certains sont étonnants, d’autres rafraîchissants, et pourtant ils nous sont tous si familiers. Merci donc à ces enfants, petits ou déjà grands maintenant ».

* * * * *

Un album qui se prend pour une bd… Ou l’inverse ! Raoul est un petit loup qui se pose beaucoup de questions ou à qui il arrive des choses pas toujours faciles…

Il y a beaucoup d’humour, de fraîcheur -et de poésie- dans ces petites scènes du quotidien.

« Je suis triste. Dis Maman, il faut combien de larmes pour noyer un chagrin ? »

Celle-ci n’est pas très gaie, mais la plupart des autres remarques sont drôles… J’ai bien ri !

* * * * *

Il existe un autre album de Raoul « Mais c’est une fille ! »

Raoul

* * * * *

Du même auteur, nous vous avons déjà présenté : « Et pourquoi ? » (Conte détourné du Petit Chaperon Rouge, très drôle !!) et Je tu il m’embête

La page de l’auteur sur le site de l’École des Loisirs.

* * * * *

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Janvier-Février 2017 : j’ai lu aussi…

Janvier – Février 2017

¨^¨^¨^¨^¨

 janiver Roman (dès 8 ans) : Superchat Pitre de Florence Hinckel  et Joëlle Passeron (ill.)- Nathan (2016)

Pitre est un chat. C’est le premier Chastronaute de l’histoire ! Mais c’est aussi un chat qui aime mettre le bazar dans la corbeille à linge sale, manger des sardines, faire la sieste et jouer avec sa balle fétiche… En parlant de balle, Pitre s’aperçoit que le chat de la voisine, Malo, lui a volé ! En partant à la reconquête de sa balle, Pitre s’aperçoit qu’il a d’étranges pouvoirs…

Une aventure pleine de rebondissements (et de mots difficiles, mais expliqués ; il faut dire que « béotien » quand on a 8 ans, ce n’est tout de même pas évident !)

C’est frais, ça bouge et c’est amusant !

Du même auteur, Florence Hinckel, nous vous avons présenté « Bleue« , « Théa pour l’éternité« , « U4, Yannis« 

¨^¨^¨^¨^¨

Nouvelles (Ados) : Jours de neige de Claire Mazard – Ed. Le Muscadier ((2016) janvier

Jours de neige est un recueil de 6 nouvelles que j’ai apprécié.

La première « 6 décembre 2014 » qui raconte la journée d’un couple qui va participer à un jeu télévisé, est triste et terriblement cynique.

La suivante « J’suis polie… Je demande juste… » est très dure, mais se termine sur une note positive.

La 3ème, « Palais de lumière » montre comment on peut confondre amour et consommation ! Je l’ai trouvée très triste.

Celle qui suit, « La nouvelle », sur le monde du travail et les petits chefs, est épouvantable !

La 5ème, « Une nuit magique », sur le non-dit, est très étrange…

Et la dernière « Madame Mathieu » illustre bien le monde actuel ! Et elle est terrible…

Ce sont des nouvelles très courtes, le recueil fait 80 pages. Impossible de vous raconter les histoires, ça gâcherait tout !

Mais si vous tombez sur ce petit recueil, n’hésitez pas, prenez-le !!

¨^¨^¨^¨^¨

 janvier BD : Aliénor, la légende noire de Delalande, Mogavino et Gomez – Delcourt (2013) – Tome 2 sur 5 parus

Fait partie de la collection Histoire & Histoires  et de la série « Les Reines de Sang » (où l’on trouve aussi « Frédégonde la sanguinaire », « Isabelle, la louve de France » et « Tseu Hi, la dame dragon ») Que des p’tites nanas sympas, quoi !!

J’avais découvert le tome 1 en 2015, grâce aux 48h de la bd et il m’avait beaucoup plu ! J’ai donc demandé au Père Noël de m’apporter la suite…

Toujours aussi ambitieuse, Aliénor continue à comploter, trahir et mentir, à tirer les ficelles grâce à son mari, le roi Louis VII, amoureux et naïf ! Elle est impitoyable et ne reculera devant rien pour assouvir sa soif de vengeance ou de pouvoir… L’histoire est toujours aussi passionnante (même pour une « nulle » en Histoire comme moi !) et les dessins et couleurs, toujours aussi beaux ! Vivement la suite… Le tome 5 est sorti en juin 2016.
janvier

¨^¨^¨^¨^¨

Album (0-3 ans): Lola et Olga d’Olivier Dunrea – éd. École des loisirs (2004)

Lola et Olga sont deux petites oies. Lola porte des bottes rouges, Olga, des bottes bleues roi. Tout ce que fait Lola, Olga le fait aussi. Enfin… Presque !

Un petit album rigolo aux couleurs vives et joyeuses qui montre qu’on peut être amis et garder tout de même son autonomie !!

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer