Tipi, curry et bon appétit !

CurryRoman humoristique
A partir de 6 ans

Tipi, curry et bon appétit !

N. Zimmermann & V. Deiss (Ill.)

Nathan Poche (2007)

*****

Ce petit livre (41 pages) compte 7 chapitres, un par jour de la semaine. Car à l’école, c’est la semaine du goût.

Le lundi, menu spécial : sardines aux kiwis, pâtes noires (à l’encre de sèche) et un gâteau à la patate douce.

Mardi, on lutte contre la malbouffe ! D’accord, mais comment on la reconnaît ?

Mercredi, pas d’école. On attend le jeudi avec impatience. Car un grand chef Sioux doit venir à l’école… Jeudi, un monsieur arrive mais il n’a ni arc ni flèches pour lutter contre la malbouffe…

Je vous laisse découvrir tout seul les autres jours qui sont tout aussi drôles !

*****

Un petit roman très amusant pour apprendre qu’on peut manger des choses qui soient à la fois bonnes au goût et pour le corps !

Moi, d’avoir lu tous ces noms de plats indiens (curry, tandoori, chapatis, biryani…) ça m’a donné envie de manger indien. A la fin, une petite fille raconte que sa maman est marocaine et qu’elle fait du tajine aux amandes, des brochettes, des boulettes, de la pastilla et des gâteaux au miel… Miam !

Mais c’est pas malin parce que maintenant, j’ai faim !!

Un petit roman bourré d’humour qui donne envie de manger plein de bonnes choses !

*****

D’autres livres “premières lectures” chez Nathan, ici, et

Un livre lu dans le cadre du RAT (Read-A-Thon ou marathon de lecture)

organisé par

Les participantes à ce week-end : Bidib (Insta), Blandine, Jojo en Herbe (Insta), Hilde

*

 

Mystère à la cantine – roman jeunesse

mystèreRoman jeunesse à partir de 8/9ans

Mystère à la cantine

Hervé Mestron

Oskar Polar (2019)

*****

Je m’appelle Lucien, je suis en 6ème et j’ai un gros souci. En passant l’aspirateur dans ma chambre, ma mère s’est coincée le dos. Elle a une hernie discale aigüe et doit se faire opérer de toute urgence. Mais, même si je suis un peu inquiet, ce n’est pas ça mon souci. Ma mère étant à l’hôpital et ma sœur à la Fac, je vais devoir aller manger à la cantine… Et au réfectoire puis dans la cour de récré, il y a Yannick… Qui est en 5ème B.

Comme je n’aimais pas qu’il passe du temps avec mon amie Bertie, j’ai dit des bêtises sur lui… Seulement voilà, Bertie a cafté et, même si je me suis excusé, Yannick m’en veut à mort et ne loupe pas une occasion pour se venger. Bref, manger à la cantine, ça ne me dit rien qui vaille… Et pour couronner le tout, au lieu des bons petits plats de Mme Paupietta, la cuisinière, il va falloir manger des trucs dégueux emballés dans du plastique. Car Mme Paupietta, qui fait si bien la cuisine, a été accusée de négligence. Elle qui est si consciencieuse, c’est un vrai mystère !

*****

Voilà un petit roman policier qui se lit tout seul !

Non seulement il est facile à lire (contrairement d’ailleurs à ce que pourrait faire penser la 1ère page) mais en plus il y a du suspense, des rebondissements, de l’amitié, un mystère à résoudre et donc une enquête.

C’est amusant et agréable à lire. Si votre enfant aime les enquêtes, il devrait aimer celle-ci. Et s’il n’en a jamais lu, il entrera facilement dans ce roman.

*****

Le site de l’auteur

De cet auteur prolifique (il a écrit plus de 50 livres !) nous vous avons déjà présenté :

Enterrement d’une vie de cancre et Touche pas à ma mère (dans le même article),

Le violoncelle poilu (sur la 1ère guerre mondiale),

L’aigle noir (roman ado)

Lectures pour les petits – Mars

Lectures pour les petits

(album + premières lectures)

Avec la reprise du boulot (mais je ne m’en plains pas !!) difficile de maintenir le rythme de lectures et de chroniques ! Chaque mois il y aura donc au moins un article récapitulant mes lectures non chroniquées…

Lectures pour les petits - Mars

Les dents de la jungle – Jarvis- Milan (2016)

Ali est un alligator. Un TERRIBLE alligator !! Après avoir soigneusement aiguisé ses griffes et brossé ses dents terrifiantes et pointues, il part en vadrouille dans la jungle pour terrifier tous les animaux. Sauf qu’en fait…

Bon je ne vous raconte pas la suite, mais c’est plutôt amusant et surtout très mignon ! Les illustrations sont très colorées et rigolotes (j’aime beaucoup la tête des singes et des grenouilles… sans parler de celle de Bertrand le castor sur la dernière page !!)

Un petit album fort sympathique  !

§§§§§

Deux petits romans pour “lecteurs débutants” : “Gafi sur la banquise” de Françoise Bobe (ill. de Mérel) et “Au feu, les pompiers !” d’Ingrid Chabbert (ill. de Mérel) chez Nathan (2016)

Gafi

Gafi Sur La Banquise

 On débute par la présentation des personnages, puis l’histoire commence. Le texte est écrit gros, l’interlignage est assez important aussi et les illustrations ont une grande place et correspondent au texte. A la fin de l’histoire, les mots les plus difficiles sont expliqués. Il y a ensuite quelques pages de jeux. Les histoires sont assez courtes et tout est fait pour aider le jeune lecteur.

Des petits livres qui me paraissent tout à fait adaptés aux lecteurs de milieu/fin de CP (selon les avancées de chacun !)

§§§§§

Les aventures de Kimamila d’Anne Loyer et Nils (ill.) Nathan (2016)

Lectures pour les petits Kimamila Cyclope

Lectures pour les petits

 Cette collection s’adresse également aux plus jeunes. Il existe deux séries, la bleue : je commence à lire (même topo que Gafi : écrit gros, peu de texte, beaucoup d’images, explication des mots plus difficiles…) celle-ci s’adresse aux très jeunes lecteurs. La rouge : je lis tout seul contient un peu plus de texte et s’adresse à ceux qui déchiffrent déjà bien.

Les dessins font très “dessin animé”.

Kimamila est un petit lutin qui apparaît lorsque les enfants ont besoin de lui. C’est le héros d’une méthode de lecture.

§§§§§

Le voleur de sandwich

Le voleur de sandwichsRoman graphique dès 7 ans

Le voleur de sandwich

de Patrick Doyon
& André Marois

La Pastèque, 2014
168 pages
ISBN978-2-923841-26-7, 15€

Dans ce roman graphique canadien, Marin, un jeune garçon de primaire se fait voler son sandwich. Et le lendemain ça recommence ! Les bons sandwichs préparés avec amour par sa mère, ceux avec de la mayonnaise maison… Il ne va pas se laisser faire, et décide de mener l’enquête.

Capture d’écran 2015-03-24 à 13.54.21.png

Dans le Voleur de Sandwich, les illustrations occupent une place de choix, répondant régulièrement au texte, et offrant un roman graphique adapté aux jeunes lecteurs. On y découvre ainsi la boite à lunch et les petits mots du père de Marin, la classe, le cahier Canada (le même que la maîtresse!), le réfectoire, le directeur à la chemise tâchée… Tous les personnages prennent vie dans ce roman dynamique et plein d’humour. Marin nous entraîne dans son enquête et étudier les différents suspects permet de découvrir des personnages haut en couleur et très caricaturaux. Entre le gros, qui passe son temps à s’empiffrer, la pauvre, qui n’a jamais rien à manger, le jaloux, le blagueur, le concierge qui rôde dans les couleurs, le directeur qui ne mange que des restes de pizza froide, et la professeure allergique aux fruits de mer; les suspects ne manquent pas !

Ce n’est pas seul que Marin parviendra à démasquer le coupable, mais avec une aide à la fois logique et surprenante. Et le lecteur est dans le même cas que Marin, on a beau avoir la liste des suspects, impossible de deviner avant la fin de ce récit qui s’en prend ainsi aux sandwich. Une intrigue bien menée, qui ne prend pas les enfants pour des idiots comme souvent dans les petits polars, et joue vraiment avec le graphisme pour rendre l’histoire vivante.

Un roman drôle, beau et avec une bonne intrigue, pour cette tranche d’âge, ça fait plaisir !

 

+ Sur le site de l’éditeur, canadien, La Pastèque.