Deux enquêtes de Sherlock Holmes

deuxRecueil de nouvelles
A partir de 9/10 ans

Deux enquêtes de Sherlock Holmes

Arthur Conan Doyle

Illustrations de Grégoire Vallancien

Lire c’est partir (2018 / vo 1892)

*****

Voici donc le résumé de ces deux enquêtes.

https://www.lirecestpartir.fr/wp-content/uploads/2016/07/9054-2.jpg

L’association des hommes roux (1892)

Mr Wilson, homme d’âge moyen à la flamboyante chevelure rousse, vient raconter à Sherlock Holmes une étrange histoire. Après sélection, il a été recruté pour faire partie d’une association des hommes roux. Son travail ? Recopier une encyclopédie, tous les matins, de 10h à 14h. Et pour cela, il touche 10 livres par semaine, une coquette somme qu’il ne veut pas perdre. Pourtant, le matin même, en arrivant au bureau, il trouve porte close… Très ennuyé d’avoir perdu cette rente, il fait appel à notre célèbre détective.

Une histoire courte et plutôt amusante !

J’aime beaucoup la couverture mais un peu moins les têtes des personnages.

L’escarboucle bleue (1892)

Deux jours après Noël, Watson passe voir son ami Sherlock Holmes et le trouve affalé sur son fauteuil, entouré de journaux froissés… Watson le pensant très occupé veut partir, mais Sherlock le retient, car il veut son avis sur des faits un peu étranges… En effet, l’agent de police Peterson a ramassé sur la voie publique une oie et un chapeau.

Là encore, j’ai préféré l’histoire aux illustrations, mais il y en a relativement peu de toute façon et cette histoire là est pleine d’humour également.

Deux histoires à lire sans hésiter.

*****

Pour ceux, qui, comme moi, se demanderait ce qu’est une “escarboucle“, c’est, soit un blason, soit comme ici, un grenat rouge foncé (sauf que dans l’histoire, il est bleu !) https://1.bp.blogspot.com/-qlSdkwSxbBM/Vdzo-ZaZSKI/AAAAAAAAR8Y/d2XlIuVOu_c/s320/escarboucle%2B2.jpgLire ces nouvelles en pdf :

L’association des hommes roux

L’escarboucle bleue

Les autres œuvres d’Arthur Conan Doyle

Pour en savoir plus sur Sir Arthur Conan Doyle (en anglais)

Sherlock encore : Le diadème de Beryls (Alb), en bd (3ème bd présentée), en film, en bd jeunesse – L’homme à la lèvre tordue

Le site de l’illustrateur (allez voir, il y a des choses très sympa !)

Je vous avais présenté cet éditeur ici

*****

Un recueil qui participe au au Mois anglais (avec un peu de retard !) et au challenge Cette année sera classique

 

L’année 2019 en BD et en coups de coeur

2019Mes coups de cœur de l’année 2019

La BD de la semaine

Tout au long de cette année 2019 nous avons été reçus par

Noukette, Moka et Stephie

Un grand merci à elles !

*****

https://delivrer-des-livres.fr/wp-content/uploads/2019/01/fonduAuNoir-201x300.jpgobsolescenceBlacksad

 

 

 

 

Janvier

La plus cinématographique de l’année : Fondu au noir

Février

La plus inattendue : l’obsolescence programmée de nos sentiments

Mars

Un classique incontournable : Blacksad

Edmond

Rosa-T2

distances
fourmis
Avril : le mois des coups de cœur !

La plus théâtrale (et drôle !) : Edmond

Pour la libération de la femme (et quelles “gueules” !) : Rosa

La plus évanescente (et belle aussi) : Les petites distances

La plus mignonne : Là où vont les fourmis

Saga

Minuscule

 

Mai

Une série Comics incontournable : SAGA

Juin

Deux auteurs à découvrir d’urgence : Amour minuscule

Juillet et Août : rien à signaler.

Scarface

Parker

patient

 

Septembre

Deux polars bien noirs : Scarface et Parker

Octobre

Celle qui m’a le plus agacée (pour sa fin) : Le patient

vies
Gemma
aventure
amoureux

 

 

 

Novembre (encore un mois faste !)

Celle qui questionne : Les deux vies de Pénélope

Elle m’a donné envie de lire Mme Bovary (un exploit, il m’est tombé plusieurs fois des mains) : Gemma Bovery

Sans texte mais avec beaucoup d’humour : La grande aventure

BD ou album ? Je ne sais pas, mais on s’en fiche ! : Les amoureux

Décembre

Et pour finir l’année, une série jeunesse : Supers

Supers

Cette année 2019 se termine bientôt, j’espère qu’elle vous a apporté de belles lectures ! Je souhaite de très joyeuses fêtes de fin d’année à mes comparses de la BD de la semaine ainsi qu’à tous ceux qui liront ce billet. Moi j’ai découvert cette année encore de nouveaux auteurs, illustrateurs, de nouvelles maisons d’éditions et j’en suis ravie !

Enquêtes vitaminées et de haut vol

enquêtes4 enquêtes de haut vol d’Archie Duc

Le hibou n’est pas manchot

Emmanuel Trédez

Nathan (2016)

*****

Criminels, prenez garde : les derniers à avoir pris Archie Duc pour une buse se sont retrouvés en prison !
Archie Duc est un oiseau rare. Ce policier colérique a un œil d’aigle pour repérer les détails capables de couper les ailes aux pires criminels. Qu’il enquête sur le dernier tour de chant de l’alouette, les diamants du dindon, le triple meurtre de son cousin le Grand-Duc ou qu’il assure la surveillance des Œufs Olympiques, qu’on se le dise : le hibou est loin d’être un pigeon !

*****

J’ai mis les résumés de l’éditeur pour que vous ayez une idée du style.

Dès le départ, une chose m’a frappée. Ces romans s’adressent à des enfants de 8 ans. Or, l’auteur utilise de nombreuses expressions ou des jeux de mots que les enfants de cet âge-là, je pense, ne comprendront pas. Entendons-nous bien, je ne prends pas les enfants pour des idiots, simplement, je pense qu’à cet âge là, on n’a pas ces références là…

Quelques exemples : “Mademoiselle Linotte, qu’est-ce que vous avez dans la tête ?” Je ne suis pas sûre que les enfants, à cet âge là en tous cas, sache ce qu’est une “tête de linotte”…

Ou encore, dans la 2ème enquête “le dindon y laisse des plumes”, un autre passage qui amusera peut-être les amoureux de Barbara (dont je fais partie !) mais, même remarque que ci-dessus, un enfant de 8 ans, vraiment ? “… quand dans la boule de cristal, surgit un aigle noir. Il a des yeux couleur rubis et des plumes couleur de la nuit. A son front, brillant de mille feux, l’oiseau porte un diamant bleu.”

Il y a beaucoup d’humour et de jeux de mots, mais j’avoue avoir trouvé l’ensemble un peu lourd. Et surtout, pas du tout adapté à de jeunes enfants !

*****

4 enquêtes vitaminées d’Achille Carotte

La carotte se prend le chou

Emmanuel Trédez

Nathan (2016)

*****

Si le détectivenquêtese Achille Carotte a tant de fanes, c’est qu’il est garanti 100 % bio !
Rien ne va plus à Plantigrad ! Le commissaire Brocoli doit faire face à plusieurs crimes : l’assassinat de Louison le Citron, la présence d’un Cereal Killer, la guerre sans fin que se livrent deux familles rivales, les Agrumes et les Curcubitacées, et le vol d’un tableau de maître. Un seul légume peut l’aider à élucider ces mystères : le détective belge Achille Carotte !

Même chose ici, dès la première page : “Adeline l’aubergine venait de lui mettre une prune et cette contravention était d’autant plus mal venue qu’il n’avait plus un radis.” A 8 ans, est-ce que l’on sait que les policières sont surnommées des “aubergines” à cause de la couleur de leur uniforme ? Qu’une prune est une contravention ? (bon ok, ça on peut le comprendre avec la suite de la phrase) et que “ne pas avoir un radis”, c’est être fauché ?

Non vraiment, je ne pense pas que des enfants de 8 ans saisissent toutes les expressions ou tous les jeux de mots qu’on peut trouver dans ces histoires.

*****

Bref, j’aime les polars, les parodies, l’humour, mais j’avoue ne pas avoir accroché du tout à ces deux romans !

Ces deux romans sont indiqués à partir de 8 ans, mais je pense que c’est plus indiqué à partir de 10 ans…

Site de l’auteur Emmanuel Trédez

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer