La théorie de l’élastique – Roman

théorieA partir de 10/11 ans

La théorie de l’élastique

Anne-Françoise De Bruyne

Coll. Rester vivant

le muscadier (2017)

*****

Clara est une fillette de 11 ans. Elle vit à Bruxelles avec sa mère et son chat. La mère de Clara a une théorie. La théorie de l’élastique. Elle pense qu’il y a des élastiques invisibles entre les gens, qui les relie. On ne le vois pas, mais on le sent. Il vibre. Il est très très long quand les gens sont très très loin. Elle dit aussi que pour être heureux, c’est important de bien soigner nos élastiques. Clara passe aussi beaucoup de temps avec son grand-père. Elle lui raconte tout ou presque.

Un jour, un nouvel élève arrive dans la classe de Clara. Il est plus vieux qu’eux, il a peut-être 14 ou 15 ans. C’est un migrant et il a parcouru plus de 7000 kms pour arriver en Belgique. Il va raconter son histoire à la classe et pour Clara, ça va tout changer.

*****

C’est le premier roman (et le seul ?) de cette autrice. Mais j’espère qu’elle en fera d’autres, j’ai beaucoup aimé son écriture à hauteur d’enfant. On est vraiment avec cette petite fille (11 ans) Clara.

C’est un roman qui parle des migrants, de leur parcours, leurs attentes, la façon dont ils sont perçus. Et c’est aussi la quête d’une enfant pour retrouver son père, qu’elle n’a jamais connu.

Une très belle histoire, dont le titre et la couverture ne me tentaient pas plus que ça et qui fait que ce roman a traîné pendant presque 4 ans dans ma pal !

A lire !

*****

Lire les premières pages (site de l’éditeur)

D’autres romans jeunesse sur le thème de l’immigration : La peau noire des angesKhadim, le petit Lord (9/10 ans)- Rage (12/13 ans) – La saveur des bananes fritesMoi Gulwali, réfugié à 12 ans

Le caméléon et les fourmis blanchesRefugesUn ami en danger

*****

Ce livre participe à l’Objectif Pal chez Antigone

(Reçu en 2017... Oui, j’ai honte !)

Premier arrêt avant l’avenir de Jo Witek

Premier arrêt avant l’avenir est un voyage vers le monde adulte, une expérience hors des sentiers battus qui conduira Pierre à Paris… en passant par Marseille !

Roman grands adolescents
jeunes adultes
Rentrée Littéraire 2019

Premier arrêt avant l’avenir

de Jo Witek

Actes Sud Junior, 2019
224 pages, 15€
978-2-330-12441-0

Pierre part pour Paris. Enfin ! Fini la campagne, ses deux frères et ses parents qui ne comprennent rien à sa passion : les sciences ! Bachelier avec les honneurs, il est en route pour rejoindre une classe préparatoire d’excellence. Un voyage en train qui va bouleverser sa façon de voir son avenir.

Sous la plume affûtée de Jo Witek, le personnage de Pierre prend peu à peu place dans le monde. De l’adolescent de la campagne, à la famille un peu “beauf”, jusqu’à l’étudiant, il y a du chemin. Le temps d’un voyage en train peut-il suffire ? Pierre va se dévoiler un peu plus à chaque chapitre, à chaque aventure ou plutôt mésaventure, et grandir. Avancer vers l’avenir, vers l’âge adulte.

Et l’évolution de Pierre a un nom : Olympe ! Une rencontre de train qui va se transformer en lubie adolescente et mener Pierre loin de Paris, jusqu’à Marseille. Olympe est belle, elle est sûre d’elle, elle est rebelle. Il n’en faut pas plus à Pierre pour avoir envie de la connaître.

« – Je t’offre un café, Pierre ?

Il dit oui. Oui à cette chance d’aller boire un café avec une fille comme elle, oui à la vie qui se déploie enfin, oui à sa nouvelle liberté de gérer son temps, son argent, ses envies comme il l’entend. Il dit oui et la suit, le sac sur l’épaule, remontant une à une les autres voitures, traversant les allées du train comme une star sur tapis rouge, fier de marcher derrière elle, fier d’être découvert avec une fille comme elle.”

Premier arrêt avant l’avenir est un récit qui permet de mettre en lumière les doutes de ces élèves brillants à l’avenir tout tracé, de montrer que d’autres chemins sont possibles aussi. Prendre le temps de réfléchir sur sa vie, sur sa scolarité, sur ses sentiments et sa place dans le monde, ce n’est pas toujours facile à l’âge de Pierre.

Une histoire d’amour loin d’être superficielle, mais surtout une réflexion sur l’avenir et ce que l’on en fait. Une belle échappée tant pour Pierre que pour le lecteur !

Petit Spoiler : Mention spéciale pour le discours final de Pierre !

+ Sur le site de l’éditeur Actes Sud Junior

+ J’ai lu Premier arrêt avant l’avenir via Netgalley

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

La vérité vraie : road trip & ascension

Mark s’engage dans un road trip fascinant mais dangereux, comme une dernière chance.

la vérité vraie***

La Vérité Vraie

de Dan Gemeinhart

traduit par Fabien Le Roy

Robert Laffont jeunesse, 2016
9782221190319, 14,90€
disponible en epub 9,99€ gratuit

***

 

Mark prend son petit chien dans son sac et ensemble ils prennent la route. 263 kilomètres à parcourir pour atteindre le sommet de cette montagne, le Mont Rainier. 263 km, à fuir la nouvelle des médecins. 263 km de rencontres, des bonnes, des mauvaises. De la pluie, des tempêtes de neige, le froid, la solitude. Une marche vers le mont.

Il faudra à présent que je supporte la douleur. J’en mourrai pas. Enfin si, mais c’est un peu le but après tout. C’est ça, la vérité.

Mark est malade, très malade, on l’apprend rapidement. Sa fuite est d’autant plus touchante, mais c’est aussi une quête d’aventures, une envie de se sentir vivant, sans peur de la mort. On le suit dans sa fugue avec Beau, son chien, et on découvre le monde par ses yeux.

Mark est attachant et l’émotion étreint souvent le lecture, mais la narration est entrecoupée par le point de vue de Jessie, sa meilleure amie. Une alternance qui permet de mieux comprendre les raisons de cette fugue.

Dan Gemeinhart propose avec La vérité vraie un road trip touchant, un récit accessible dès 10 ans qui saura séduire aussi les plus grands.

Seul je disparais.
Voyage neuf, chemin neuf.
Vers le blanc sommet

Outre son beau personnage principal ce récit tire sa force de la vision du monde qu’il propose à travers les rencontres de Mark. La vérité vraie est un roman très poétique, notamment grâce aux haïkus des deux personnages principaux, qui ponctuent le récit. Une façon courte, mais puissante, touchante, de dire leurs sentiments. Dans la mouvance de la sick-lit, à la mode suite à Nos étoiles contraires, mais qui tire son épingle du jeu avec un personnage plus jeune, loin des préoccupations adolescentes.


+ Le site de l’auteur 

+ C’est quoi la sick-lit ou sick-litt ? littéralement La littérature de malades. Dans la mouvance des dénomination Chick-lit (romance) et Bit-lit (vampire), ce nom est apparu après le succès de Nos étoiles contraires de John Green. Il regroupe les romans dont le héros est généralement malade. Le terme semble surtout employé en littérature jeunesse / Young Adult.
Des exemples de Sick-lit :
* Nos étoiles contraires de John Green ♥
* Everything Everything de Nicola Yoon ♥
* Dieu me déteste de Hollis Seamon
* La fille qui ne croyait pas aux miracles de Wendy Wunder

Pensez-vous à d’autres beaux titres de Sick-lit ?

La meilleure nuit de tous les temps

meilleureLa meilleure nuit de tous les temps

Séverine Vidal

Éd. du Rouergue (2012)

* * * * *

Le jour de sa rentrée au collège, en 6ème, Raphaël voit devant lui des boucles rousses qui virevoltent. Il double cette fille sans oser se retourner, mais plus tard, la voyant dans la cour, il se dirige vers elle comme tiré par un fil invisible. Le soir même, il s’aperçoit qu’il ne pense plus qu’à elle, à tel point qu’à table, tout le monde s’en aperçoit et le mitraille de questions. Colombe -c’est son prénom- et Raphaël vont vivre ensemble leur première histoire d’amour : échange de textos, rendez-vous secrets… Pas un jour sans qu’ils ne se voient, se parlent. Jusqu’au jour où…

* * * * *

Ce roman est une histoire d’amour.

Histoire d’amour pour pré-ados, donc un amour “platonique”. N’allez pas mettre ce livre dans les mains de votre ado de 14/15 ans, ce n’est clairement pas la cible ! mais une fois que l’on connaît le public visé, pas de soucis, tout le monde peut le lire, car c’est une belle histoire, simple, réaliste, pleine de fraîcheur et de candeur.

Bon ceci dit, si mon fils m’avait fait un truc pareil, je l’aurai massacré avant de le serrer de toutes mes forces dans mes bras !!! S’il avait fait quoi ? Hé ho, je ne vais pas tout vous raconter, faut pas exagérer !!

Une jolie histoire, des chapitres courts, beaucoup de dialogues et peu de pages (à peine 90) font, qu’à mon avis, on peut le mettre dans les mains d’enfants qui ont parfois du mal à lire.

Un petit livre lu avec beaucoup de plaisir !

***

Le micro-avis de Sophie Hérisson et ses élèves de 6ème :

Ce livre étant dans la sélection du prix des Incos, je l’ai lu à l’époque (2013/2014), avec mes élèves. Un petit livre sympathique à lire, malgré la place un peu à part des parents à mon goût. Les élèves avaient apprécié ce récit d’aventure à leur hauteur, qu’ils pourraient eux aussi vivre ! Un petit roman qui avait su leur parler, mais pas suffisamment pour qu’ils choisissent ce titre pour le prix !

* * * * *

Le blog de l’auteure, Séverine Vidal (qui va avoir un été très studieux !!)

Une petite bio chez l’éditeur

Ce roman a fait partie de la 25ème sélection des Incorruptibles en 2013/2014.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer