Lockwood & Co

Coup de coeur pour cette série fantastique !

Série de romans à suspense, mi-policier, mi-horreur, pour adolescents

Lockwood & CoLockwood & Co
1. L’escalier hurleur

de Jonathan Stroud

traduit de l’anglais par Jean Esch
Albin Michel, 2014
Wiz, 457 pages
9782226257635, 15,90€

Un fantôme hante votre demeure ? Lockwood & Co va vous en débarrasser !
A la nuit tombée, sonnez et attendez au delà de la chaîne de fer.

Londres est pris d’assaut par les fantômes, qui invisibles, s’introduisent dans les maisons pour terrifier les habitants, et tenter de les assassiner ! Lucy, chasseuse de Spectres, fait partie de l’agence Lockwood & Co. Dans ce monde étrange, très victorien, seuls les jeunes semblent voir les fantômes, Lockwood est donc aussi jeune que Lucy, ou presque. Ensemble ils vont tenter de résoudre des affaires de fantômes. Lucy nous l’annonce pourtant dès l’ouverture de ce roman, leur bilan n’est pas bien glorieux…

Mais leurs affaires vont mal. Les agences d’extermination de fantômes fleurissent et la concurrence est rude. Impossible de refuser le moindre contrat, même si la mission s’avère des plus dangereuses… C’est ainsi que Lockwood et Lucy se retrouvent en pleine nuit dans la terrifiante demeure de la famille Hope, à traquer le fantôme du sanguinaire duc rouge.

On entre dans l’univers étrange de ce Londres envahit par les fantômes, avec ce Lockwood déjanté et cette Lucy, déterminée… et l’on est ferré ! Impossible de refermer ce roman, qui mêle plusieurs histoires, des secrets, des enquêtes, tout en nous permettant de découvrir les personnages. Il y a là un petit air de Sherlock Holmes, fantômes en plus !

Une série a fort potentiel, car Jonathan Stroud crée un univers bien particulier, avec son vocabulaire propre. Près de 10 pages de glossaire accompagnent d’ailleurs ce tome, et pourtant, inutile de s’y référer en cours de lecture, tout est bien amené et présenté.

Difficile d’en dire plus sur ce récit dont il faut découvrir les personnages et savourer le décor… Plongez-vous dans Lockwood & Co, à vos risques et périls… les prochaines heures pourraient passer très vite !

+ 3 tomes déjà parus en France !

+ Jonathan Stroud est aussi l’auteur de la série Bartiméus

+ Un petit jeu interactif en anglais pour prolonger l’aventure

+ Challenge YA#5

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Les incorrigibles enfants T.2

incorrigibles Perdus Dans LondresIncorrigibles Enfants 2Les incorrigibles enfants

de la famille Ashton

T. 2 : En route pour Londres !

Maryrose Wood

Illustré par John Klassen

Traduit par Noémie Grenier

Flammarion Jeunesse (2015)

♥♥♥

Si vous n’avez pas lu le tome 1 « Une étrange rencontre », j’en ai parlé ici.

Dans le tome 1, nous faisions  la connaissance de Lord Ashton et de sa femme ainsi que de Pénélope, jeune gouvernante embauchée pour s’occuper de 3 jeunes enfants trouvés et recueillis par Lord et Lady Ashton. Trois jeunes enfants abandonnés dans les bois et apparemment élevés par des loups ! La tâche s’avérait ardue pour la jeune gouvernante…

Dans ce 2ème tome, les travaux du Manoir Ashton durant beaucoup trop longtemps au goût de Lady Ashton (souvenez-vous du bal de Noël qui avait mal tourné) tout le monde part pour Londres ! Pénélope est ravie, elle pourra ainsi avoir le plaisir de revoir la directrice de Swanburne, Melle Mortimer. Mais rien n’est jamais aussi simple que ça en à l’air et ce séjour à Londres pourrait bien réserver quelques surprises !! A commencer par une rencontre plutôt désagréable, suivie d’une autre très surprenante et d’une troisième très agréable cette fois-ci.

Un tome dans lequel les questions et les surprises sont toujours aussi nombreuses… Avec l’arrivée d’un certain guide, la présence inattendue d’un juge, la rencontre avec une diseuse de bonne aventure ou encore l’étrange conduite de Lord Ashton, on peut même dire que le mystère s’épaissit !

Saura-t-on un jour d’où viennent les incorrigibles enfants ? Pénélope retrouvera t-elle ses parents ? Peut-être aurons-nous la réponse dans le tome 3…

En tous les cas, c’est toujours un régal à lire, il y a de multiples rebondissements, des personnages très attachants, beaucoup d’humour et j’ai hâte de lire le 3ème épisode de cette mystérieuse aventure. Quant aux illustrations, comme vous pouvez le constater, elles sont toujours aussi mignonnes !

♥♥♥

En cherchant un peu, je viens de voir que l’auteur a déjà écrit 5 tomes ! Nous ne sommes pas près d’avoir les réponses à nos questions.

Pour les curieux, la page présentant la série (en anglais) et il y a même un jeu pour attraper les écureuils ! Et , vous pourrez voir les réalisations de l’illustrateur.

Incorrigibles Enfants Médaillon

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Jack l’éventreur

Jack-leventreurT1   Jack-leventreur T2Jack l’éventreur

T1 : Les liens du sang (2012)

T2 : Le protocole hypnos (2013)

François Debois (scénario)

 J-C Poupard (dessin)

Guillaume Lopez (couleurs)

Éditions Soleil

♠♠♠

Et pour continuer dans ce « mois de la trouille » dixit Laurette,

comprenez le mois d’Halloween, voici une nouvelle version en bande dessinée de

« Jack l’éventreur ».

♠♠♠

Tome 1 : Londres 1888.
Le
Jack-leventreurT1Interieur Mal s’abat sur la capitale européenne, un monstre sanguinaire tue et dépèce des prostituées dans les bas-fonds de Whitechapel, on le surnomme Jack l’Éventreur. À Scotland Yard, l’inspecteur Frederick Abberline et son équipe mènent l’enquête.

Les premières cases du tome 1 nous montrent un randonneur qui se balade en montagne et arrive dans une cabane un peu délabrée dans laquelle il va faire du feu. A peine le feu est-il allumé qu’il croit voir une présence : c’est un squelette encore vêtu de quelques oripeaux qui tient entre ses « mains » une bien terrible confession, celle de Jack l’éventreur…  La suite nous ramène en septembre 1888, dans les bas fonds de Whitechapel…

Quand je parle d’une bd, j’indique en général le scénariste et le dessinateur et c’est tout, alors qu’il y a parfois une personne qui a fait la couverture, une autre la couleur… Si cette fois-ci, j’ai indiqué l’illustrateur qui a effectué la mise en couleurs, c’est parce que je trouve qu’elles participent vraiment à l’ambiance… Elles sont assez sombres, sans être tristes. J’ai également beaucoup apprécié l’histoire et le dessin !

Tome 2 : Printemps 1889.

Une série de meurtres similaires dans leur mode opératoire à ceux de Jack a été commise à Paris. Tandis qu’Abberline traverse la manche pour débusquer le tueur, Godley eJack-leventreurT1Interieure2st sollicité pour une nouvelle affaire : un docteur retrouvé éventré dans une pièce fermée de l’intérieur. Seul indice : un manuscrit en arcado-cypriote qui contient des révélations troublantes.

J’avoue avoir un peu moins apprécié celui-ci… J’ai trouvé l’histoire un peu plus confuse et surtout encore plus sanglante ! Je crois que j’aimais surtout beaucoup l’atmosphère du 1er tome, Londres en 1888…

 challengehalloweenalbum  SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Paddington #film

paddington filmPaddington

 3 décembre 2014
durée : 1h35min
réalisé par Paul King
avec la voix de Guillaume Gallienne
à partir de 3 ans

 

Synopsis : Paddington raconte l’histoire d’un jeune ours péruvien fraîchement débarqué à Londres, à la recherche d’un foyer et d’une vie meilleure. Il réalise vite que la ville de ses rêves n’est pas aussi accueillante qu’il croyait. Par chance, il rencontre la famille Brown et en devient peu à peu un membre à part entière.

L’avis de Lilou :

Au début de l’histoire, Paddington n’est sensé dormir qu’une nuit chez la famille qui le recueille. Mais malgré toutes les catastrophes qu’il déclenche, son séjour dans cette maison va se prolonger. L’histoire est pleines de rebondissements extravagants et hilarants qui ne nous laisse pas nous ennuyer une seule seconde jusqu’à la fin qui est pleine de suspense.

Les personnages sont très attachants, en particulier le petit ours Paddington que l’on suit dans ses aventures toutes plus folles les unes que les autres. Mais au fur et à mesure que l’histoire avance, tous les membres de la famille Brown nous deviennent sympathiques.

Les décors sont très recherchés et travaillés comme par exemple le QG de l’ordre des géographes avec tous ses tuyaux permettant d’accéder aux archives. Les scènes décrivant le quotidien de la famille sont intéressantes aux niveaux des décors également puisque le réalisateur a choisi d’utiliser des vues en coupe de la maison ainsi qu’une maison de poupées pour décrire leur petite vie tranquille avant l’arrivée de Paddington.

Un film pour toute la famille, qui plaira autant aux grands qu’aux petits.

 

Avis d’Olivia :

Un très bon film familial qui fait autant rire petits et grands. Une belle histoire qui incite au respect des autres, malgré les différences. On peut aussi voir de belles vues de la ville de Londres. Pour conclure, un bon film à voir en cette fin d’année !

La bande annonce :

 

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k