“Lune rousse” de Paul Beorn et Silène Edgar

Lune Rousse est une aventure palpitante sous le regard bienveillant de la lune.

Lune Rousse

Roman pour la jeunesse dès 8 ans

Les loups-garous de Thiercelieux

Lune rousse

de Silène Edgar

et Paul Beorn

éditions Castelmore, octobre 2019,
350 pages- 12,90 euros

Version adaptée aux lecteurs dyslexiques

Illustration de couverture: Christine Deschamps

Thèmes: loup, vengeance, secrets de famille, masques

“L’une vit le jour, l’autre vit la nuit…

1846. Un soir d’automne, le ciel est rouge au-dessus du village de Thiercelieux. Lapsa et Lune ont grandi ensemble mais cette nuit-là, l’appel de la lune rousse va les séparer. Lapsa découvre qu’on lui a menti sur la mort de ses parents et se jure de découvrir la vérité. (…)

Un envoûtant roman d’amitié et de mystère par les auteurs de 14-14 (prix des Incorruptibles 2015-2016), d’après le jeu culte Les loups-garous de Thiercelieux, créé par Philippe des Pallières et Hervé Marly.”

 

Lune rousse a fait l’objet d’une première édition chez Castelmore en novembre 2018, la version d’octobre 2019 est destinée aux lecteurs dyslexiques.

Grande fan du jeu, j’avais quelques appréhensions avant ma lecture car je ne voyais pas du tout comment les auteurs réussiraient à l’adapter en roman. J’étais donc curieuse de voir le résultat et je n’ai pas été déçue!

“Lune rousse” est un roman vraiment captivant. L’ambiance bien particulière du récit lui confère un certain charme. Une fois de plus, Paul Beorn et Silène Edgar ont écrit une oeuvre singulière, d’une grande intensité dramatique.

Le récit de Lune rousse est construit comme un roman à suspense. On y retrouve de vieilles rancoeurs, des secrets de famille et une soif de revanche. Tous les ingrédients sont réunis ici pour offrir aux lecteurs un récit atypique. Par moments un peu angoissant mais terriblement addictif.

Plutôt que de suivre le schéma classique de la figure du loup-garou, les auteurs utilisent un procédé vraiment très original.‎ Nos “enfants de la lune” ne sont donc pas comparables à leurs prédécesseurs sanguinaires. Ceci dit, la première de couverture nous donne déjà un indice concernant l’animal totem des deux protagonistes. Malgré tout, Lune rousse nous réserve bien des surprises.

Depuis que j’ai découvert les romans de Silène Edgar, aucun n’a été décevant. Au vu de la qualité de ce récit écrit à quatre mains, il me tarde de découvrir les romans de Paul Beorn.

Je vous conseille vivement Lune Rousse. Ce livre vaut la peine d’être lu que l’on soit adepte ou non du jeu de société  “Les Loup-garous de Thiercelieux”.

 

~Melissande~

 

+D’autres romans de Silène Edgar présentés par Hérisson, Nathalie et moi:

– Adèle et les noces de la reine Margot

– Moana. La saveur des figues

– 42 jours

– 14-14 (de Silène Edgar et Paul Beorn)

 

+ L’avis d’Amabooksaddict

Enola : Le loup garou qui faisait d’une pierre deux coups

enolaBande dessinée jeunesse

Enola et les animaux extraordinaires

5. Le loup garou qui faisait d’une pierre deux coups

de Joris Chamblain

dessin de Lucile Thibaudier
et  couleur de Camille

Ed. de la Gouttière, février 2019
979-10-92111-91-0, 10,70€

Enola est une jeune vétérinaire pour animaux extraordinaires, qui officie maintenant depuis 5 albums. Dans le premier tome La gargouille qui partait en vadrouille nous découvrions son antre, un muséum d’histoire naturelle (magnifique!). Après avoir soigné gargouille, licorne et yéti, Enola est confronté dans ce tome à un animal bien particulier… et dangereux : un loup-garou !

Enola va rencontrer les parents d’un jeune loup-garou un peu perdu, qui n’accepte ni son côté humain ni son côté loup ! Comment faire pour l’aider ? Enola est étonnée, jamais Archibald, son professeur, ne lui a parlé des loups-garous, et aucun des livres de la bibliothèque ne semble contenir d’informations… Quel secret cache ce silence, et comment aider Niels, le jeune lycanthrope ?

Ce cinquième tome est toujours très coloré et offre une aventure simple, à la portée des jeunes lecteurs. La série Enola c’est des dessins agréables, une petite héroïne attachante, mais surtout ces animaux extraordinaires qui entourent notre héroïne. Outre son chat qui parle Maneki (référence au maneki-neko, le chat qui accueille dans la tradition asiatique), on croise toujours dans son musée des espèces originales, qui ajoutent au charme de l’album. Enola c’est aussi et surtout le respect de chaque espèce, aussi étrange et effrayante soit elle, et c’est un beau message de respect et de tolérance.

La série Enola continue à séduire les jeunes lecteurs grâce à des dessins colorés et dynamiques, dans des albums simples mais efficaces. A recommander dès la fin du cycle 2 (Cm1), mais ça fonctionne très bien aussi en collège !

Cette semaine nous sommes chez Moka

De Joris Chamblain nous vous avons déjà présenté :
 Joris Chamblain - Les carnets de Cerise Tome 3 : Le dernier des cinq trésors. enola animaux extraordinaires 1

Des monstres au carnaval

Monstres Au CarnavalDes monstres au carnaval

Marc Cantin & Isabel

Caroline Hüe (ill.)

Nathan (2016)

∇∇∇∇∇

A partir de 9 ans – 128 pages – ISBN : 97820925643329,95 €

∇∇∇∇∇

Quand on est une famille mi-loup-garou, mi-vampire, mi-sorcière, mi-… Heu, oui d’accord ça fait beaucoup de moitié ! Bref, quand on est une famille qui sort de l’ordinaire, où peut-on aller passer ses vacances ? Dans une ville où il y a un carnaval bien sûr !! Tous ces gens déguisés, c’est le meilleur moyen de passer inaperçu… Vraiment ?

∇∇∇∇∇

Le moins qu’on puisse dire, c’est que la famille Mortadel n’est pas une famille ordinaire… Et qu’on rigole bien en suivant leurs aventures ! Un petit roman (124 pages) très adapté aux jeunes lecteurs (texte écrit gros, petits chapitres, beaucoup d’illustrations) qui ne s’ennuieront pas une minute, je suis prête à le parier, car le rythme est rapide et les évènements s’enchainent sans nous laisser le temps de dire ouf.

En plus, il faut bien l’avouer, c’est très drôle. L’histoire est originale et les personnages sont franchement loufoques. Bref, vous l’aurez compris, je me suis bien marrée !

Vu la fin, il est probable que l’on retrouve très prochainement la famille Mortadel dans de nouvelles aventures…

∇∇∇∇∇

Challenge Petit Bac 2016 chez Enna, 1ère ligne, catégorie SPECTACLE

 

 

Sisters Red de Jackson Pearce

Sisters Red

de Jackson Pearce

Roman pour adolescent, Fantastique

Albin Michel, novembre 2011
Wiz, 427 pages
9782226231123, 15€

 

(censurée)

Scarlett March ne vit que pour chasser les Fenris, les loupgarous sanguinaires qui ont attaqué sa famille sept ans plus tôt et marqué à jamais son visage.
Ce jour-là, Scarlett a sauvé sa soeur Rosie, qu’elle protège depuis. Mais si Scarlett est une guerrière, Rosie rêve d’une existence plus facile, où les loups ne rôderaient pas dans le noir et où elle serait libre.

J’ai ouvert ce livre et je n’ai plus voulu le lâcher, tout simplement! Voilà qui donne le ton!

Un petit côté Chaperon Rouge revisité, avec des loups garous terrifiants… mais qui ne résistent pas aux soeurs Scarlett et Rosie… enfin pas toujours! Deux adolescentes, une histoire tragique, un jeune homme qui revient, et une quête incessante : tuer les loups garous. Une quête qui est devenue l’idée fixe de Scarlett, qui entraine Rosie et Silas avec elle.

Pourtant l’auteur ne se contente pas de nous livrer cette quête. Grâce à une habile alternance de points de vue, elle nous permet aussi d’entrer dans l’intimité des personnages, leurs pensées, leurs désirs. Les évènements s’enchaînent, nous entrainent. De la campagne à la ville. De Scarlett à Rosie. De bagarres en baisers. On frémit, on s’inquiète, on admire le courage et la détermination… et on s’attache peu à peu aux personnages.

Beaucoup de mystères, des découvertes, des surprises – certaines qu’on attend, d’autres non – et puis de l’action, du sang et de l’amour dans un très beau mélange. Parce que cette histoire est aussi celle d’une famille. Avec une enquête, intéressante, que l’on essaye nous aussi de décrypter. Bon j’avoue j’avais trouvé bien avant eux, en tout cas je m’en doutais, et c’est peut être mon seul regret, que cela soit trop évident… Peu importe l’auteur joue tout de même à mêler les pistes, et j’ai aimé sa façon de faire. Enfin certains passages, très -trop- adolescent m’ont semblé vraiment futiles, mais l’ensemble va tellement bien ensemble qu’on ne peut pas le reprocher à l’auteur ! En contre partie les relations des deux soeurs, leur complicité, leurs disputes, tout cela m’a vraiment beaucoup plu. J’ai trouvé cela à la fois fantastiques et réalistes, mais surtout très touchant.

Un roman qui plaira  aux adolescentes en leur offrant en plus une belle réflexion sur la famille, l’amitié… et l’amour!

+ Les avis de Laure, Mya, Lilie et Fantasia

+ Coup de coeur RTL

+ L’interview de l’auteur sur 20minutes

+  Le livre sur Amazon, GoodReads,