Un million d’ huîtres au sommet de la montagne ♥

huïtresAlbum documentaire
A partir de 8 ans

UN MILLION D’ HUÎTRES

AU SOMMET DE LA MONTAGNE ♥

Alex Nogués & Miren Aiain Lora (ill.)

Traduit de l’espagnol par Sébastien Cordin

Les éditions des éléphants (2022)

*****

Dès la première page, le narrateur nous invite à le suivre. Il nous demande si nous avons remarqué tous les animaux présents dans la page. Mais ce n’est pas de ça dont il veut nous parler. Il faut aller voir plus loin. Après avoir admiré un nuage en forme de baleine, puis un joli bois bucolique avec un torrent, il nous presse d’aller encore plus loin.

Nous y voici enfin. Où ça ? Mais au sommet de la montagne voyons ! Et qu’y a t’il de si surprenant en haut de cette montagne ? Il y a des centaines, des milliers, des millions d’ huîtres !! Comment elles sont arrivées là ? Ont-elles escaladé la montagne ? Sont-elles tombées avec la pluie ? Est-ce que ce sont des pierres en forme d’ huîtres ?

Pour connaître l’incroyable réponse, il va falloir que tu lises le livre… ;)

*****

Un million d’ huîtres… est un album documentaire qui m’a enchanté ! D’abord, j’ai beaucoup aimé la façon dont est raconté l’histoire, le fait que le narrateur nous parle et nous invite à le suivre. Les conseils qu’il donne aussi. Et cette invitation a observer la nature. L’auteur, géologue, partage son métier/sa passion avec nous d’une bien agréable manière !

Les illustrations m’ont beaucoup plu aussi. Elles sont précises, pleines de détails et et ont des couleurs très douces.

A la fin de l’ouvrage, un glossaire permet de comprendre les mots ou les notions les plus difficiles. Et enfin, les auteurs se présentent à leur manière dans les deux dernières pages.

Une très belle découverte pour moi, et un livre que les enfants auront plaisir à lire et à relire !

Dernier détail important : Comme tous les albums aux éditions des éléphants, les livrets sont collés et cousus, le papier épais et la couverture solide !

*****

Mini bio d’Alex Nogués sur Ricochet

L’illustratrice sur Insta

***

Flocons & Cie – Roman hivernal

Roman jeunesse à partir de 7 ans

Flocons

Le jour des premières fois 4

FLOCONS & CIE

Marie Colot & Florence Weiser

Coll. Primo

Ed. Alice (2019)

*****

Mademoiselle Coline, notre maîtresse, aime nous faire plaisir, nous faire connaître des tas de choses et découvrir de nouveaux endroits. Ainsi, quand elle a su que nous n’avions jamais vu la mer, elle nous a organisé une sortie en car (Voir Le jour des premières fois 1 : Mouettes & Cie).

Cette fois-ci, quand elle nous a demandé ce qu’on avait fait de spécial pendant nos deux semaines de vacances et qu’on a tous répondu “rien”. Elle a ouvert de grands yeux et nous a dit “Rien du tout les enfants ?” Ben non. Du coup, quand on lui a demandé ce qu’elle avait fait et si elle s’était bien amusée, elle a été un peu gênée… Parce qu’elle est allée à la montagne, et qu’elle se doute que nous n’y sommes jamais allés…

*****

Même si j’adore la littérature jeunesse (albums, BD, docs ou romans) je ne suis généralement pas super attirée par les premiers romans ou romans pour les jeunes lecteurs. C’est souvent assez court et parfois un peu… (simple ?) Bref, ce n’est pas pour moi.

Celui-ci fait 86 pages, mais c’est écrit très gros, avec de petits chapitres et des illustrations colorées. Assez classique des livres de première lecture jusqu’ici (quoi qu’avec un peu plus de contenu)

Je dois bien l’avouer, je m’attendais un peu à m’ennuyer, mais j’ai eu une bonne surprise. Car Flocons & Cie est un livre très frais et très drôle que j’ai dévoré d’une traite. Bon ceci dit, j’espère que vos enfants n’auront pas une classe de neige comme celle-ci !! ;)

N’hésitez pas à aller lire les premières pages sur le site de l’éditeur.

*****

De Marie Colot, nous vous avons déjà présenté deux romans (pour les ados !) : Je ne sais pas et Deux secondes en moins (co-écrit avec Nancy Guilbert)

Le site de l’illustratrice, Florence Weiser

Un roman qui participe au Challenge Christmas Time chez Mya pour son côté hivernal !

christmas time

Edelweiss – BD inspirée de faits réels

edelweissEDELWEISS

Mayen & Mazel

Vents d’Ouest

Glénat (2017)

*****

Présentation de l’éditeur : Été 1947, Boulogne-Billancourt. Lors d’un bal typique de l’après-guerre, Edmond, jeune ouvrier chez Renault, rencontre Olympe, fille de politicien. Il ne se doute pas qu’elle va bouleverser sa vie. Passionnée d’alpinisme, la jeune femme n’a qu’un rêve : escalader le Mont-Blanc pour égaler la prouesse de son aïeule Henriette d’Angeville. Malgré son manque d’expérience, Edmond promet qu’il l’aidera à le réaliser. Seulement, le train-train quotidien et plusieurs drames vont petit à petit émousser leur détermination… Mais qu’importe, l’amour est plus fort que tout, dit-on. Et s’il est capable de déplacer des montagnes, il peut aussi aider à les gravir.

*****

J’ai beaucoup beaucoup aimé cet album ! Et pourtant ce n’était pas gagné, cette couverture verte et bleue ne m’attirait pas du tout…(j’aime les couleurs chaudes !!) Bref.

Il y a beaucoup de choses dans cet album. L’histoire d’un amour fort, très fort. Des histoires d’amitié, de famille et de boulot aussi. Des gens connus qui passent par là (Simone de Beauvoir ou encore un célèbre couturier). Mais on y parle également de féminisme avec le très beau personnage d’Olympe, femme libre, indépendante et tenace. Et puis, il y a l’amour de la Montagne !

Edmond et Olympe forment un couple attachant que l’on est triste de quitter une fois la dernière page refermée. Une bien belle histoire !

Quand aux illustrations, elles laissent voir toutes les émotions des personnages qui sont très expressifs. J’ai aimé aussi certaines touches de couleur par moments, le bonnet rouge d’Olympe, la chemise jaune d’Edmond…

En fait, j’ai tout aimé ! ♥

P.S : Même si vous n’êtes pas fan d’escalade ou de montagne, cet album pourrait bien vous plaire !

*****

Découvrez les premières pages sur le site de l’éditeur

Qui était en réalité Henriette d’Angeville (grand-mère d’Olympe dans l’histoire) ?

Encore une découverte faite grâce à la BD de la semaine ! Pour cette dernière avant l’été, nous sommes accueillis par Noukette.

Voir les avis enchantés de : Moka, Noukette, Jacques, Lasardine, Lecturissime, Les lectures de Caro, Les petites Madeleines

L’espoir sous nos semelles – Roman Ado

espoirFeriez-vous 1000 kms pour sauver votre famille ?

Premier Roman (Ado 13+)

L’espoir sous nos semelles ♥

Aurore Gomez

Magnard Jeunesse (2018)

*****

Adélaïde Décembre dite “Juno” a décidé de tenter le “trek du Pownal” une course en montagne. Depuis la mort de sa mère, deux ans auparavant, son père s’est laissé couler. Juno a dû arrêter ses études et travailler à l’usine de poissons pour nourrir la famille. Au départ, elle avait pris le règlement du trek dans le supermarché pour s’occuper le temps que la pluie cesse. Puis, en voyant le montant remporté par le vainqueur, elle s’était prise à rêver et à envisager sérieusement d’y participer. Une façon rapide (mais pas si simple !) de sortir sa famille de la crise.

*****

L’espoir !

C’est ce qui les porte tous. L’espoir d’une vie meilleure, grâce à l’argent. Pour certains, celui de faire des études. Pour d’autres, faire vivre ses proches, ou les guérir. D’autres encore rêvent d’être reconnus à leur juste valeur. Certains espèrent pouvoir partir “ailleurs”. Juno, elle, espère gagner pour améliorer sa vie et celle de sa famille. Et pour pouvoir reprendre des études aussi. Pourtant, c’est un espoir d’un tout autre genre qui l’aidera à avancer dans les moments de doute ou de ras le bol.

J’ai lu ce roman en moins de deux jours. Juno est très attachante et malgré qu’il y ait peu d’espoir dès le début, on espère qu’elle va y arriver, qu’elle va gagner. Même si c’est un roman d’aventure (avec aussi un peu d’amitié, d’amour et de rebondissements), j’ai presque envie de dire que c’est un roman sur la motivation. Qu’est-ce qui peut pousser quelqu’un à se surpasser ? A aller chercher ses limites, quitte à se mettre en danger ? Chacun va apporter sa réponse. A la fin, je me suis demandée ce qui me motiverait suffisamment pour aller au bout d’un truc pareil…

Un très bon moment de lecture !

*****

Extrait (p. 8)

4.2. Chaque concurrent se voit remettre par l’organisation, la veille du départ :

  • un bracelet à fonction de balise GPS, monitorage de santé en temps réel, bouton SOS. En cas de casse ou de perte du bracelet, le concurrent doit envoyer via sa tablette un message avec une brève description de son état de santé ;
  • une caméra embarquée, fixée sur harnais ventral ;
  • une tablette connectée uniquement au profil du concurrent sur la plateforme technique et sur le site Internet du trek du Pownal ;
  • une fusée de détresse.

*****

D’autres avis : Bob et Jean-Michel, Blandine

Lire les 15 premières pages :

Ce roman participe au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Objet !

Et vu que ce roman traînait dans ma PAL depuis plus d’un an…

Il participe aussi à l’objectif PAL du 31 août chez Antigone !