Le jongleur le plus maladroit – Evelyne Brisou Pellen

Roman Jeunesse dès 7 ans {RL2012}

Le jongleur le plus maladroit

d’Evelyne Brisou Pellen

illustré par Nancy Peña

Nathan, 16 août 2012
Premiers romans
9782092536797, 5,60€

Au Moyen Age, Aymeri, le jongleur, déteste l’injustice! Et il déteste quand il voit un paysan en train de se faire fouetter parce qu’il ne peut pas payer sa part de récoltes au seigneur. L’homme à la cape noire, le cruel intendant, devrait se méfier : ce jongleur est terriblement maladroit ! Un accident est si vite arrivé…

J’aime beaucoup les romans d’Evelyne Brisou Pellen, sans doute parce que sa période de prédilection le Moyen-Âge me plait aussi, mais aussi parce que son écriture est à fois agréable et adaptée au public. J’ai plus l’habitude de découvrir ses romans pour adolescent mais ce roman pour enfant ne fait pas exception. Des phrases simples mais un vocabulaire varié (expliqué quand c’est nécessaire) pour une histoire très drôle, au titre un peu trompeur.

Notre héros, Aymeric, le jongleur n’est en fait pas maladroit du tout… mais une balle, une torche, une flèche pourraient bien lui échapper s’il voit une injustice se produire sous ses yeux… surtout si c’est l’intendant du château qui commet cette injustice !

Un jeune personnage très sympathique, astucieux  et au grand cœur qui plaira aux lecteurs ! Il fait preuve de beaucoup de ruse pourtant l’intendant fini par lui mettre la main dessus…

Un roman attrayant avec une répétition pour conforter le lecteur dans l’histoire, de l’humour et du suspense. Un roman historique qui nous apprend peu de chose sur le moyen âge et dans lequel on ne croise pas de preux chevalier, mais la bravoure du jeune jongleur vaut bien celle d’un prince.

Challenge-Evelyne-Bisou-Pellen.jpg+ 1/3 Challenge Evelyne Brissou Pellen (enfin un que je commente, car j’en lis pourtant souvent!)

+ Livre paru tout au début de la rentrée littéraire 2012, en jeunesse. Challenge Rentrée Littéraire 8/7 (mais mes articles ne sont pas programmés dans l’ordre d’écriture à cause des dates de sortie…)

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :

La geste d’Alban de Jean Luc Marcastel

Roman fantasy pour adolescents

La Geste d’Alban

1 – L’enfant monstre

de Jean Luc Marcastel

Nouvel Angle, 2011
9782354501792, 17,15€
447 pages

Thèmes : Différence, Respect, Aventure, Royaume, Moyen-Age

 

 

 

Viens à moi la nuit ! Et vous les flammes, laissez-vous dompter… Aidez-moi à conter… la geste d’Alban”.

 

 

Dans une France moyennageuse bien différente de la notre, un conteur nous emporte dans une histoire intrigante et haletante. Un premier morceau de récit, court, attise notre curiosité… et un saut en arrière est effectué pour reprendre l’histoire à son commencement, avec la présentation du héros, Alban.

Alban est un être différent, touché par la malédiction de la brèche. Un être difforme, qui fait peur. Et pourtant un jeune homme sensible qu’on apprend à connaître au fil des pages et des évènements qui déchirent son royaume. Je ne vous en dis pas plus sur la brêche où les éléments fantastiques… je vous laisse découvrir, d’autant plus que nous ne savons pas tout même après la lecture de ce premier tome…

Jean Luc Marcastel fait preuve ici d’un véritable talent de conteur. Impossible de résister à ses mots entraînants, les phrases sont superbes et on a souvent envie de lire à haute voix. Un vrai plaisir que ce récit, on tourne les pages avec plaisir. Pourtant en regardant le roman objectivement on est bien obligé d’avouer qu’on avance très peu dans ce première tome. Si peu que même à la fin nous ne sommes pas encore au premier passage, celui qui nous a donné envie tout au début… Mais tant pis car les mots nous emportent et on vit comme un moment hors du temps dans cette histoire.

C’est aussi un très bel objet que ce livre grand format, avec de très belles illustrations. Si vous avez l’occasion de croiser l’auteur en dédicace n’hésitez pas, j’adore ces embossages!

Un beau récit par ses mots mais aussi par ses idées puisqu’il prône l’acceptation de soi et des différences!

+ Le site dédié à la saga, avec une vidéo de l’auteur

+ Les avis de Dup, Edelwe,  AnnesoEloDesigns, Mina

+ Le blog de l’illustrateur Jean Mathias Xavier

+ Le blog de l’auteur Jean Luc Marcastel

+ Un exemple de dédicace

 

Nous suivre et partager :

La nuit du loup vert de Viviane Moore

Roman historique pour adolescents

La nuit du loup vert

de Viviane Moore

Flammarion, 2012
9782081229839, 5€60
219 pages

Thèmes : Normandie, Moyen-Âge, aventure, légende

 

“Il y avait tant de légendes autour des loups, à commencer par celle de la métamorphose d’hommes en loup garou, les nuits de pleine lune… Je refusais de croire à tout cela pourtant un frisson se propagea de mes reins à ma nuque… Quelque chose se tenait derrière moi”.

 

Dans ce deuxième livre des aventures de Michel de Gallardon, Viviane Moore nous plonge au coeur du Moyen-Âge en Normandie. Les fêtes de la Saint Jean sont proches et dans ce lieu entre Rouen et Caen, sur les méandres de la Seine, ces fêtes sont celles du Loup Vert. Une légende tenace, une fête où l’on met à mort le loup vert. Déguisements, feux de joie, danses… Pourtant cette année les responsables du village et de l’abbaye ont bien failli annuler la fête. Un troupeau de vaches dessimé, le corps d’un des frères déchiquetés. Ajoutez une belle demoiselle en détresse et Michel va vite se transformer en détective pour trouver le loup vert…

Un roman qui s’appuie sur des lieux et légendes existants pour nous faire vivre une aventure sympathique avec des personnages intéressants. Peu à peu on apprend à mieux connaître Michel et son chevalier. Le vocabulaire du Moyen-Âge est inséré avec parcimonie et un lexique à la fin aide à comprendre les quelques mots très spécifiques. Quelques pages nous relient aussi à la réalité et au temps présent pour compléter ce roman.

Entre aventure et enquête policière ce roman historique a un univers très sombre, uniquement éclairé par Michel et les personnages qui l’entourent. D’autres aventures de Michel sont à venir, mais les tomes peuvent se lire indépendamment, les histoires se terminant à chaque fois et seuls les personnages restent.

+ Le site de Viviane Moore, avec la présentation de ce livre

+ Le tome 1 Le seigneur sans visage

+ L’avis de Fantasia, celui de Catherine et celui de Selena

+ Participations aux challenges : Moyen Age, Animaux du Monde

 

Nous suivre et partager :

LC Chevaliers – Vivre au Moyen Age

Vivre au Moyen-Âge

de Bénédicte de Loarer
illustré par Xavier Mussat et Vincent Desplanche

livre documentaire pour les 8/10 ans

Nathan, 2011
Collection questions/réponses
9782092533321 , 5€95

 

 

 

Bon, une fois de plus je triche un peu pour les lectures croisées avec Liyah, avec un livre presque dans le thème, puisque nous avions choisi les chevaliers… et que je vous parle du Moyen-Age… mais dans mon livre il y a aussi des chevaliers !

Ce livre documentaire sur le Moyen Age nous présente en fait particulièrement la société médiévale. Son organisation est bien détaillée, par tranche de la société. Mais tout d’abord pour bien resituer la période une double page nous présente les dates importantes des mille ans que dure le Moyen Age.

L’intérêt de ce livre réside pour moi dans la mise en page. Des espaces bien remplis mais qui par un jeu d’encadrés avec fonds légèrement colorés rendent le livre agréable et surtout bien structuré. De nombreuses illustrations, des taches de couleur, style tâches d’encre pour quelques informations supplémentaires, un code couleur et surtout de grandes pages de shéma, scène ou carte qui nous aident à voir le Moyen Age.
Ainsi une vue en coupe d’un logis de seigneur nous permet de découvrir les différentes salles et leurs fonctions. Ou bien pour parler un peu plus des chevaliers, la très belle page 15 qui nous montre trois valeureux chevaliers, du 12e, 14e et 15e siècle, avec leurs armures, détaillées… et pesées ! 30 kg de métal! Et puis saviez vous que l’on devient chevalier à 21 ans, après un apprentissage qui commence dès 7ans!

A chaque bas de page un petit “le savais-tu” nous permet d’approfondir encore un peu nos connaissances, avec des détails intéressants… comme le prix de l’équipement de chevalier… celui de 30 boeufs quand même !

 Beaucoup d’illustrations, un contenu clair et simple, tout à fait adapté à la fin de la primaire et le début du collège, un peu léger tout de même pour un exposé de fin de collège, par exemple sur les chevaliers ;)

 

Je suis absente actuellement (Angleterre), je vous laisse donc découvrir l’article de Liyah par vous même, et je m’excuse d’avance si je ne valide pas tout de suite vos commentaires… et surtout si je ne vous réponds pas.

 

Nous suivre et partager :