Caché ?

Aujourd’hui on se cache et on a peur, dans la chronique albums… Enfin pas vraiment, à vous de voir, avec deux albums cartonnés et un album tissu vraiment sympathiques, dans trois styles totalement différents.

Caché

de Stephanie Blake

Loulou & Cie, 2013

Où es-tu mon petit loup ?

Une question, et nous voilà partis à travers les pages à la découverte de la ville. Dans des scènes très colorées, où l’on retrouve les personnages chers à Stephanie Blake, on observe la ville. Le manège, le marché, le musée, la boulangerie, le zoo… Tout est prétexte à explorer, à découvrir… Une découverte d’autant plus sympathique que le lecteur cherche effectivement dans chaque page le héros de l’histoire, souvent très très bien caché !

Petit loup, vert puisque c’est ainsi qu’il est dans tous les albums, se confond facilement dans ce décor aux couleurs vives, obligeant l’enfant à regarder chaque détail de l’image !

Un album cartonné pour les tout-petits, mais qui ne joue pas la carte de la facilité avec un petit loup vraiment caché et une jolie chute pour finir l’histoire.

+ Les avis de Bouma et LetterBee

Le coucou-caché des animaux de la nuit 

Bébé chouette et ses amis

Read & Play, a K’s Kids production

Tourbillon, 2014

Ce livre tissu propose à chaque page de découvrir un animal, caché derrière un volet, en tissu lui aussi, qui crisse au toucher, pour attirer l’attention du jeune lecteur. Pas d’histoire, simplement une chouette qui parcourt la forêt en volant et rencontre ses amis : lapin, lucioles, chauve-souris, et bien sûr hérisson !

Le principe fonctionne bien, et les enfants peuvent manipuler sans risque ces petits volets en tissu. Les illustrations sont vives, malgré le thème de la nuit, et colorées, même si le raton laveur devient bleu et que notre petite chouette est jaune et bleu… Pourtant, il est dommage que certaines pages n’aient pas de volets, comme celle du raton laveur, ou la dernière page, puisque c’est là tout l’intérêt du livre.

Un livre-tissu idéal pour commencer à s’amuser avec les volets, sans risque de les déchirer, et deviner quels sont les animaux cachés dans la forêt !

9782848019604, 14,99€

blog littérature jeunesseHou ! Hou !

Croque-Bisous !

de Kimiko

Loulou & Cie, 2013

Croque-Bisous, l’adorable petit héros ailé, revient dans une nouvelle histoire à faire frissonner les plus petits… Comme la petite souris, qui a vraiment peur quand elle entend des drôles de Hou-hou qui viennent de dehors ! Heureusement, Croque-Bisous est là pour la rassurer et l’accompagner dehors voir d’où vient ce bruit… Hou-Hou, est-ce le hibou ? Ou bien le loup ?

Un album cartonné très mignon, où les animaux se révèlent tous adorable, et qui offre une chute adorable, avec un brin d’humour. Les illustrations de Kimiko offrent des personnages animaliers très expressifs. L’auteur sait bien jouer avec le noir, pour faire ressortir ses personnages ou le décor, créant une atmosphère nocturne, mais plus enchanteresse que terrifiante !

9782211215268, 10,50 €

+ Challenge Je lis aussi des albums

cadeaumaestro

Nous suivre et partager :

La bonne farce d’Eric Battut + Oh! la belle lune

La bonne farceAlbums pour enfants

La bonne farce

d’Eric Battut

Petite souris décide de faire une blague à ses amis. La voilà qui crie Un loup bleu !, avant de rigoler avec ceux qui viennent voir ce qui se passe. Evidemment ce qui devait arriver… voilà le loup bleu ! A vous de découvrir la chute !

Eric Battut utilise à merveille l’espace des pages dans ses albums, et aborde toujours des sujets variés avec beaucoup d’humour ! Le fond blanc permet se concentrer sur l’essentiel et donc de jouer avec l’immensité de la page. Nos héros paraissent bien petits, surtout par rapport au loup ! L’auteur utilise aussi les diagonales pour donner du mouvement, en faisant arriver et partir les animaux à travers la page.

Simple, visuel, avec des illustrations parlantes, parfait !

***

Oh la belle luneoh la belle lune

d’Eric Battut

Il fait nuit. Une paire d’yeux apparaît. Puis une seconde, et une troisième, d’autres couleurs… Tous suivent le spectacle de la lune ! Notre adorable petite souris revient ici dans un album consacré à la nuit, qui avec des dialogues très courts, permet d’instaurer une petit jeu pour le coucher.

Un jeu de patience, tant dans les mots que dans les illustrations d’Eric Battut, ici encore minimalistes, peut-être plus encore. Des pages noires, des ronds de couleurs, guère plus et pourtant un récit enchanteur et tendre ! Et une fin bien trouvée !

Les petites souris et autres petits animaux d’Eric Battut permettent d’aborder de nombreux sujets. Avevc leur silhouette minuscule et des mots percuttants et humoristiques, les albums de cette série sont à partager!   Une série à découvrir si vous ne connaissez pas ces titres, mon préféré reste Le secret (2004), autour du partage!

Didier Jeunesse, 2010 – 2013

+ Découvrir d’autres livres d’Eric Battut : Le Petit Poisson Rouge, Petit Monsieur et Une cité.

+ Challenge Je lis aussi des albums 

+  Si vous appréciez ce blog, vous pouvez voter pour les trophées influenceurs ! (un vote par jour) * Merci *
Et n’oubliez pas qu’en commentant les articles de ce blog vous participez pour remporter des cadeaux – 1 commentaire = 1 participation.
cadeaumaestro

Nous suivre et partager :

La nuit en vérité de Véronique Olmi

 

***

Toute la rentrée littéraire 2013, avis de lecteurs

***

 Roman adulte
Rentrée Littéraire 2013

La nuit en vérité

de Véronique Olmi

roman

Albin Michel, août 2013
9782226249692, 309 pages
19€

Une mère et son fils. Un magnifique immeuble parisien. Un collège des beaux quartiers. Un tableau idyllique qui se construit sous nos yeux pour s’effondrer aussitôt.
Une mère célibataire très jeune, femme de ménage. Un jeune garçon sans ami, tête de turc au collège. Une vie l’un avec l’autre, l’un pour l’autre, toujours.

C’est le récit de cette vie, jour après jour que nous livre Véronique Olmi. De leur rapport. Des micro changements qui peu à peu changent tout. Une quête de liberté, une quête d’identité.

Ce jeune garçon, Enzo Popov, un peu gros, est touchant par sa vision de la vie, par sa faiblesse et ses forces. On assiste à un harcèlement scolaire poussé à son paroxysme dans une indifférence générale qui fait mal. On voit les mensonges, ceux faits aux autres et ceux faits à soi-même, les quais de Paris, la lecture, le dessin, les rideaux à laver, trop laver. On sent les deux personnages qui se perdent peu à peu. Liouba,humiliée par la société et notamment ses patrons, apprentie maman d’un adolescent alors qu’elle est tout juste adulte ne sait pas vraiment faire face pourtant elle est là pour lui, toujours.

Un élément fantastique et historique survient alors dans l’histoire, lui apportant une autre profondeur… Une inclusion pas forcément nécessaire à l’histoire mais qui permet de rebondir et de donner encore plus d’accroche aux lecteurs.

Un roman avec une trame narrative souvent floue qui met l’accent, avec brio, sur les liens entre une mère et son fils. Un univers intime dans lequel on s’installe pour suivre nos protagonistes, envers et contre tout. Puissant et dérangeant !

 

+ Le site de la rentrée littéraire d’Albin Michel

+ Challenge 1% rentrée littéraire

+ D’autres romans où il est question de harcèlement scolaire : La liste, Enfer au collège d’Arthur Tenor, Harcèlement de Jimenes

+ La rentrée littéraire est officiellement lancée, retrouvez mes avis sur La nostalgie heureuse d’Amélie Nothomb, Le quatrième mur de Sorj Chalandon, Idiophatie de Sam Byers

 

Nous suivre et partager :

La ronde des livres #2 – 3 albums + 1BD –

La ronde des Livres #2 – encore des albums, mais une BD pour enfants s’est glissée au milieu!

 

Pleine Lune

pleine-lune.jpg
Un grand album splendide tout en noir et blanc. La beauté de cet album réside surtout dans la finesse qui caractérise les découpes dans les pages puisqu’en fait les illustrations ne sont que des jeux de découpes de pages, de noir sur blanc, de blanc sur noir.  L’histoire est sympathique, mais c’est vraiment ces découpes qui me resteront de cet album. Le seul aspect négatif reste selon moi sa fragilité, car manipulé par des mains de tout petits, il risque de se déchirer… le papier est solide pourtant.
J’ai passé beaucoup de temps à jouer avec les magnifiques pages. Les animaux sont merveilleux, et l’ombre que produit les découpes sur les pages blanches est un enchantement ! A voir absolument !
(j’ai fait des photos, mais je ne les ai pas là… si j’y pense je vous les montrerai)

 

Guillopé, Antoine – Pleine Lune .-  Gauthier Languereau, octobre 2010

L’avis de Gwen, quelques photos chez L’oiseau Lire
(librairie)

 

Allez raconte plein d’histoires

allezracontepleindhistoires.gif
C’est un mélange entre album et BD que je vous présente là. Il y a quelques temps une lectrice me demandait des conseils pour trouver une BD adaptée aux enfants. Après quelques recherches je lui ai proposé plusieurs titres, mais j’ai eu très envie de découvrir celui ci. Des petites histoires de 3 à 4 pages, très colorée, avec des petites cases, bien plus petites que dans les BD traditionnelles… le tout mené avec beaucoup d’humour et une présentation simple, et le tour est joué pour séduire les enfants.

J’aime beaucoup les pages de titres, qui présentent chaque histoire. A chaque fois une présentation drôle, par exemple pour l’histoire “La princesse au pays des monstres” l’histoire est garantie sans aucun chaperon rouge, sans père noel, sans Harry Potter, sans Astérix, sans Jacques Chirac, et entièrement déssinée sans les pieds!

Ensuite dans les histoires le shéma est toujours le même : un père raconte une histoire à ses enfants. Les bulles alternent donc entre le réel et l’histoire, mais il est très facile de s’y retrouver. En plus le père et les enfants créent souvent l’histoire ensemble, les enfants donnant leur avis, leur fin…

Mon seul reproche reste dans la taille des bulles… elles sont vraiment petites et même si l’effet est sympathique et permet  des contenus très épurés, il n’en reste pas moins que ce n’est pas écrit très gros, et que cela risque d’être difficile dans les débuts de la lecture…

Une bande dessinée idéale pour les enfants qui savent déjà lire tout seul, mais pour qui les BB traditionnelles sont un peu compliquées… et pour tous les adultes qui veulent passer un bon moment!

Trondheim, Lewis et Parrondo, José – Allez raconte plein d’histoires.- Delcourt jeunesse, 2003

 

Toi l’artiste !

toil-artiste.gif
L’hitoire commence dans un carnet à dessin, où l’artiste peind un train. A coté sur une feuille quadrillée, l’artiste écrit l’ histoire. Jusqu’au moment où le personnage principal, un cochon, entre en intéraction avec l’artiste !

On alterne alors entre les pages parfois dans le cochon agit, parfois l’artiste agit. Le petit cochon semble donc diriger l’artiste pour faire avancer l’histoire, et nous confronter aussi avec d’aures histoires…

C’est cette interaction forte qui est vraimen intéressante, qui donne envie d’écrire aussi l’histoire… Un album à lire et relire, à créer et recréer aussi je trouve…

Schärer, Kathrin – Toi l’artiste ! .- Ecole des Loisirs (Kaléidoscope), septembre 2010

L’avis d’un libraire, et celui de Tiphanya

 

Un écolier sauve la planète d’une pieuvre géante !

unecoliersauvelaplanete.gif
Tout commence dans les bureaux du Daily Comet, où un journaliste amène son fils pour la journée. Les évènements extraordinaires s’enchainent alors les uns après les autres, comme dans les pages d’un journal – ce que la mise en page sugère!- sans pour autant quitter la narration classique de l’album, avec des dialogues, jusqu’au moment où apparait une pieuvre géante. La fin de l’album est très chouette et amène à l’album la petite touche qui lui manquait pour qu’on le quitte avec le
sourire aux lèvres !


Asch, Frank; Asch, Devin – Un écolier sauve la planète d’une pieuvre géante ! .- Albin Michel Jeunesse, 2010

 

Et maintenant la Ronde des Livres rien que pour les albums… La ronde des albums donc, c’est tous les 15 jours, avec Liyah, et bientôt Noukette !

 

Aujourd’hui chez Liyah : Quand j’étais pas né et Il y a une maison dans ma maman !

Nous suivre et partager :