la nuit du visiteur

Album (jeunesse)

La nuit du visiteur

de Benoît Jacques

 Benoît Jacques Book, 2008
17€

Thèmes : Conte revisité, Petit chaperon rouge

Présentation de l’éditeur :
“Si ce n’est pas son gentil Petit chaperon rouge qui frappe à la porte de Mère Grand à cette heure de la nuit? Il vous faudra des nerfs d’acier pour ne pas abandonner en cours de route cette histoire éprouvante, et risquer ainsi de louper la clef de l’énigme”

Résumé :
Mère Grand est dans sa maison reculée, au lit. Quelqu’un frappe à la porte… Grâce aux illustrations nous voyons que c’est le loup, mais il se présente bien autrement…. Sauf que voilà, Mère Grand est sourde comme un pot, et que toute la nuit, au long de la centaine de page du livre, elle va le faire crier de plus en plus fort, des noms qui riment toujours avec ses questions…

Avis :
Tout en noir et blanc, c’est surtout du comique de situation que cet album tient sa force… On finirait même par plaindre ce loup qui attend devant la porte, et s’époumone… C’est vraiment sympa et à la fin, tout est bien qui finit bien (mais je ne vous dit pas pour qui ;)

Un album surprenant de premier abord qui nous fait entrer dans un univers de conte de façon détournée… j’adore!

Ce livre à reçu le prix Baobab de l’album l’année dernière à Montreuil.

En vidéo, le prix Baobab :


 

Nous suivre et partager :

Une nuit de Christine Féret-Fleury

Une nuit, de Christine Féret-Fleury.- Motus, 2007.- 16p., 4,50€

Présentation de l’éditeur :

Une nuit sur la ville.

Il neige.

Entre les immeubles,
une voiture est garée.
Une voiture rouge.



Mon avis :

Un livre qui commence tout doux, comme la neige qui tombe, avec les sourires d’un enfant… Et puis peu à peu, on passe d’appartement en appartement, on découvre les pensées des habitants, devant
cette neige, et cette voiture rouge, en bas, devant l’immeuble…
Au matin, des sirènes, et du monde autour de la voiture rouge…
Je ne vous raconte pas la fin, mais j’ai aimé la façon de traiter ce thème  !

Un tout petit livre, intéressant!

Nous suivre et partager :

Aristide Broie du Noir

Bande dessinée jeunesse

Aristide broie du noir

de Séverine Gauthier

et Jérémie Almanza

Delcourt Jeunesse

          Aristide est un petit garçon qui est un peu comme tous les enfants… il a peur du noir!  Sauf que lui, il a tellement peur de ces monstres nocturnes qu’il est le seul qui ne dort pas. Pas du tout. Même pas un instant, de peur qu’ils le dévorent.

Mais voilà Aristide est aussi un garçon extrêmement intelligent, alors puisqu’il ne dort pas la nuit, autant en profiter pour construire une machine… Une invention merveilleuse : la machine à broyer du noir !

J’ai emprunté cette BD parce que j’ai adoré les dessins, la couverture est extrêmement représentative du style d’ailleurs, un peu moins des couleurs… Et le personnage préféré de mon homme reste le chat, que vous pouvez apercevoir sur cerains dessins (voir exemple ci dessous!)

J’ai été tout d’abord déçu à la première lecture car l’auteur essaye d’en faire trop, tous les textes rimes, à en être parfois un peu lourds. Et puis j’ai eu l’impression (le thème aidant) d’avoir lu un album jeunesse plus qu’une bande dessinée….

Le soir même je l’ai relu, mais à haute voix à Gilga (j’adore lui lire des histoires :)… le texte a alors pris une autre dimension, beaucoup plus puissante… j’ai adoré cette lecture, lui aussi….

Comme en plus les dessins me plaisent énormément (comment ça je me répète? ;) au final j’ai vraiment apprécié cette lecture, que je vous conseille… avec une petit préférence si possible pour la lecture à haute voix!

Un petit extrait pour accompagner ces images :
“A l’école aristide n’a pas beaucoup d’amis, les enfants ne l’aiment pas, ils se moquent de lui. Ils disent qu’il est très laid, et vraiment trop bizarre, Ils le provoquent sans cesse, ils le traitent de trouillard”

Vous apprécierez bien sur les alexandrins…

L’avis de BD Gest : “Déjà remarquée avec son album Mon arbre, la scénariste Séverine Gauthier confirme son talent de
conteuse et son aptitude à choisir des dessinateurs de talent pour l’accompagner. Le petit Aristide a déjà tout d’un grand !”

 

+ L’avis d’Acr0

+ Une autre BD de Séverine Gauthier : Garance

Nous suivre et partager :