How to stop time – Mois Anglais 8

HowFuir l’amour à tout prix pour rester en vie
Roman à partir de 13/14 ans

HOW TO STOP TIME

Matt Haig

Traduit de l’anglais (G-B) par Valérie Le Plouhinec
Illustration de couverture de Joëlle Jolivet

Hélium (2019)

*****

Présentation de l’éditeur : Tom Hazard, 41 ans en apparence, vient de postuler pour devenir professeur d’histoire dans un collège londonien. Il n’a ni amis ni relations, passe son temps sur Internet, et se tient résolument à l’écart des autres. Tom a un secret. Il est atteint d’anagérie, une condition qui survient à la puberté et qui provoque un vieillissement extrêmement plus lent que la normale. Âgé de 439 ans, il doit désormais, tous les huit ans, changer de vie pour ne pas éveiller les soupçons. Ce mal dont il est atteint, il l’a transmis à sa propre fille, Marion, née il y de cela plusieurs siècles. Il a dû se résigner à l’abandonner, pour ne pas la mettre davantage en danger.

Au travers de nombreux flashbacks, son existence se dévoile au fil des siècles, depuis sa naissance en France en 1581, jusqu’à la mort tragique de son grand amour, en passant par l’Angleterre de Shakespeare, celle d’aujourd’hui, ou encore le Paris de 1928, aux côtés de Zelda et Scott F. Fitzgerald.

*****

How to stop time

raconte l’histoire d’un homme qui, sans être immortel, vieillit beaucoup beaucoup beaucoup plus lentement qu’un humain lamba. A 439 ans, il en paraît 40. Sur le coup, on se dit, c’est super ! Mais en fait, il y a quelques inconvénients… Il doit bouger régulièrement pour ne pas attirer les soupçons des gens. Et il ne peut se lier à personne (vous aimeriez, vous, voir mourir de vieillesse l’amour de votre vie alors que vous êtes toujours débordant d’énergie et que vous n’avez pas vieillit ?)

Vivre longtemps ça peut être chouette, mais toujours seul ? Sans pouvoir dire ce qu’on est, ce qu’on a vu, ce qu’on a fait ? Sans partage aucun et dans la peur continuelle d’être découvert (et pris, selon les époques, pour un être diabolique ou pour un rat de laboratoire…)

Ce serait certainement très dur ! Une longue vie composée de fuites et de recommencements. Avoir du temps sans pouvoir en profiter pour se poser quelque part… Ne pas pouvoir aimer sans mettre la personne aimée en danger ? Drôle de vie !

Tom a souvent pensé à se suicider car s’il n’est pas sensible aux maladies, il peut mourir. Mais il a promis à Rose, l’amour de sa vie, de retrouver leur fille Marion et de prendre soin d’elle. Cette promesse lui permet de ne pas perdre pied, de continuer à avancer. C’est son but.

C’est un roman fantastique (sauf erreur de ma part), avec une romance, mais aussi un questionnement sur ce qu’est la vie, ce qui nous pousse à avancer, à faire certaines choses, à aller vers les autres… J’ai bien aimé l’alternance passé/présent des chapitres. Et les passages qui parlent de Shakespeare ou de Fitzgerald comme s’ils étaient là…

Un roman facile à lire et très agréable qui m’a beaucoup plu ! ♥

*****

D’autres que moi ont apprécié cette lecture : Antigone, Blandine

De Matt Haig, Sophie vous a présenté un conte parfait pour Halloween : La forêt interdite

*****

C’est ma 8ème et dernière lecture pour ce Mois Anglais 2020

organisé par Lou et Titine

et relayé sur Instagram par Lamousmé

Logo réalisé par Belette alias Cannibal Lecteur

Nous suivre et partager :

Ton histoire * Bateau sur l’eau * Bonne nuit Hibou

 Trois albums cartonnés pour les petits lecteurs en herbe, sur les thèmes de la naissance, des comptines et de la nuit !

Ton histoire

de Jeanne Ashbé

Dans ce grand cartonné bicolore Jeanne Ashbé propose en quelques traits de crayons et quelques mots de retracer le parcours de l’enfant qui vient au monde. Des dessins contrastés avec des jeux de formes intéressants et un petit lapin qui se balade.
L’histoire pourtant se perd parfois dans certains détours dont je n’ai pas compris l’intérêt… pourquoi faut-il par exemple jouer autour de “Bonjour Bébé”, avec des bébés différents ?

Un univers étrange mais dont le graphisme attirera l’oeil des petits!

Ecole des loisirs, 2010

Bateau sur l’eau de Laure du Faÿ

Sur la base de la comptine Bateau sur l’eau Laure du Faÿ propose une histoire assez délirante, illustrée avec beaucoup de couleurs, de détails et d’humour. Chaque double page propose une petite histoire autour de ce monde de l’eau tout d’abord, puis un peu plus loin, avec une chute digne du “Plouf” de la comptine.

Toutes les pages ne sont pas aussi bien trouvées ni aussi drôles mais ce cartonné au format à l’italienne permet aussi de lancer l’imaginaire de l’enfant dans un joli voyage, et pourquoi pas pour les plus grands tenter eux aussi de trouver de nouvelles chutes!

Casterman, 2013

 

Bonne nuit Hibou

de Dwell Studio

Un livre à lire avant d’aller se coucher pour dire Bonne nuit à tous les animaux qui se cachent derrière les flap, au fil des pages.

Les couleurs sont jolies mais un peu ton sur ton (à cause des couleurs de la nuit) pour les tout-petits. Ce manque de contraste risque de ne pas retenir leur attention. De plus les volets solides mais pas toujours faciles à attraper, ce qui rend ce petit livre un peu en décalage avec son public. A réserver aux plus grands des petits ! Dans ce cas, l’histoire à lire à l’enfant fonctionnera, puisqu’il  reconnaîtra peu à peu les animaux et pourra lui aussi leur dire bonne nuit avant d’aller se coucher !

Helium, 2011

cadeaumaestro

Nous suivre et partager :

RDL# Dear George Clooney – Le monde attend derrière la porte

De nouvelles présentations dans le cadre des Rondes des Livres :  “Livre dont je n’ai pas parlé”

(mise en page, image, références… à venir)

Le monde attend derrière la porte de Pascale Maret

Un livre étrange au départ car on ne sait pas trop si on se trouve dans un monde réel ou imaginaire… Rapidement on se rend compte que cela n’a pas d’importance, car cela pourrait bien exister… Au milieu d’un monde fermé, celui des Chrétiens Rigoristes (ils existent ?) Sarah essaye de vivre sa vie. Le manque de liberté ne colle pas avec sa soif de vivre et de découvrir, et son adolescence en est compliquée.
Un très beau roman car Pascale Maret sait nous transporter dans ce monde sans jamais juger les choix de cette communauté. Des thèmes forts vraiment bien abordés !

Dear George Clooney, tu veux pas épouser ma mère ? de Susan Nielsen

Violette a presque 13 ans, elle vit avec sa mère  et sa petite soeur Rosie à Vancouver. Parents divorcés, mère qui ramène à la maison un homme qui ne lui plait pas… Violette décide de prendre la vie sentimentale de sa mère en main. Et tant qu’à faire c’est avec George Clooney qu’elle compte bien la marier !

Beaucoup d’amour donc dans ce roman mais surtout de la colère, celle de Violette contre ses parents, son entourage, la terre entière même parfois. Un roman sympathique mais avec des côté un peu facile, très adolescent même, mais un ensemble cohérent qui ne cherche pas vraiment à donner de leçon mais quelques conseils de vie tout de même… Le tout en plus ne manque pas d’humour et je pense que ce roman saura toucher les adolescentes, en colère ou non!

Chez Miss Bouquinaix : Wilkie Collins, David Foenkinos et Régis de sa Moreira

Chez Somaja : Des rats et un chien

Nous suivre et partager :