Time Riders tomes 7 – 8 & 9

Time Riders 9Série pour adolescents
Science-fiction – Voyage temporel

Time Riders
7- Le Seigneur des mers
8- La Prophétie Maya
9- Le piège infini

d’Alex Scarrow

traduit par Anne Lauricella

Nathan, 2014-2015
15,90€ par tome

 

 

Après six tomes de Time Riders, Maddy, Sal et Liam m’avaient un peu lassés… Les premiers tomes offraient de belles découvertes historiques, grâce aux voyages dans le temps permettant de se promener entre seconde guerre mondiale, dinosaures, Rome antique et même de jouer les robins des bois ! Le sixième tome éclipsait en grande partie cet aspect au profit de leurs histoires personnelles et de l’histoire des voyages dans le temps. Ce fil rouge, intriguant au possible, c’était réellement compliqué dans ce tome et une pause m’avait semblé bénéfique. Je ne vous avais d’ailleurs pas parlé de ce sixième tome… Deux ans plus tard j’ai replongé dans cette série et j’ai de nouveau été ferrée, au point de dévorer les trois derniers tomes d’une traite.

Tome 7

Le tome 7, Le Seigneur des mers, retrouve vraiment l’aspect découverte d’une période, puisque Liam (et un autre personnage à découvrir…) vont se retrouver coincés au moment du grand incendie de Londres. Le hasard les conduira sur un bateau pirate et une longue aventure les attend, tandis que Sal et Maddy cherchent à les retrouver. Cette aventure sur les mers permet une découverte de beaucoup d’aspect historique mais aussi de nos personnages qui évoluent dans cette histoire. Ce voyage dangereux offre un tome passionnant !

Tomes 8 & 9

Les tomes 8 & 9 reprennent le fil rouge de Time Riders. Nos personnages vont aller à l’origine de certains messages temporels qu’ils ont reçu, à la fois chez les Incas et à Jérusalem à l’arrivée de Jesus Christ. Leur découverte les amène aussi à aller dans le futur, pour la première fois ! Ils partent rencontrer le créateur de la machine à voyager dans le temps, afin de comprendre ses motivations et de mieux se rendre compte de l’épidémie mortelle dont on entend parler depuis plusieurs tomes.

De nombreuses révélations, pour la plupart très surprenantes; de l’action, du suspense, des morts (ahhhh) et une fin ouverte qui laisse plusieurs possibilités…

Time Riders est une superbe série autour des voyages temporels pour les adolescents, qui est juste peut-être un peu longue parfois… en contrepartie on arrive à la fin en en voulant encore ! Une série addictive, avec des personnages qui nous entraînent dans des aventures qui bouleversent le temps et notre perception du monde !

 

+ Blog de l’auteur Alex Scarrow
+ Challenge YA#6
Les couvertures de tous les tomes de Time Riders:

Adam et le grand secret

AdamAdam et le grand secret

Belya D. Dogan – Philippe Bringel (ill.)

Collection “A pas de chat”

Éd. Philya (2015)

^^^^^

Adam, petit homme pas plus haut que 3 pommes, part à la recherche de la Magie, noyée au fond des mers, avalée par un géant… Ou la grande aventure d’un petit marin !

^^^^^

Un joli petit conte, au vocabulaire pas si simple pour des petits (il est conseillé à partir de 4 ans), mais il y a un lexique pour les mots difficiles à la fin. J’aime beaucoup la façon dont le texte est présenté. En plus, il est écrit sur fond blanc, avec une police de caractère simple et assez grosse, des interlignes importants, bref, c’est très lisible.

L’histoire est mignonne, une sorte de conte initiatique, avec des beaucoup de rimes et donc de rythme ! Encore une histoire qu’il doit être agréable de lire à haute voix.

Les illustrations ont des couleurs vives et lumineuses (j’aime beaucoup celle où l’on voit la baleine et le bateau vus de haut !)

Bref, un petit album très sympathique que je vais proposer aux enfants dyslexiques comme aux autres !

Article donnant plusieurs liens vers des collections adaptées aux dyslexiques.

^^^^^

“Les interlignes et les espacements entre les mots sont plus grands qu’à l’ordinaire, une syllabe sur 2 est écrite soit en noir, soit en gris, pour pouvoir différencier chaque phonème, la police de caractère est simple et sans élément parasite, et enfin, le fond de page est clair et uni pour faire ressortir le texte.” Livre-Acces

^^^^^

Adam et le grand secret est le premier album de la collection “à pas de chat”. Cette collection souhaite encourager et favoriser l’acquisition de la lecture dès 4 ans. Ce sont des livres qui s’adaptent à tous les enfants, et cela qu’ils soient : dyslexiques, dyspraxiques ou normo-lecteurs. Éd. Philya

^^^^^

Les éditions Philya

Le blog de l’illustrateur, Philippe Bringel

Une interview des deux auteurs, qui ont collaboré sur plusieurs projets et monté ensemble cette maison d’édition.

Mon papa pirate – D. Cali et A.C. Quarello

Album jeunesse dès 7 ans

Mon papa pirate

de Davide Cali

illustré par Maurizio A.C. Quarello

Sarbacane, ocotobre 2013
9782848656328, 15,50€

Quand j’étais petit mon papa n’était jamais à la maison.

Un père absent pour la meilleure cause : il travaille au loin, toute l’année ! C’est un pirate! Alors quand il rentre à la maison il raconte toutes les aventures qu’il a vécu, son équipage, les trésors qu’il trouve même s’il ne les rapporte jamais. Il raconte beaucoup d’histoires, celles de son bateau l’espoir. Pourtant la vérité apparaît peu à peu aux yeux du lecteur même si le narrateur, jeune garçon, reste dans l’imaginaire de la piraterie et à du mal à voir la vérité.

Un magnifique travail sur ces expatriés qui laissent leur famille pour pouvoir les nourrir, sur ces hommes qui ont risqué leur vie dans des mines, sur ces pères absents, sur ces garçons qui imaginent. Une métaphore filée qui ne trompera pas les adultes mais fera sans nul doute réfléchir les enfants qui aimeront à relire cet album pour mieux comprendre les secrets.

Cet album est à la fois un voyage au pays de la piraterie et une très belle aventure humaine. Les relations entre le père et le fils, fusionnel malgré le temps qui les sépare rend cet album particulièrement touchant et réaliste.

Les illustrations de Maurizio AC Quarello font elles aussi mouche une fois de plus en jouant de la frontière entre fiction et réalité. L’univers de la piraterie côtoie celui de la mine dans des teintes souvent vives et des crayonnés très réalistes. L’illustrateur joue aussi avec l’intertextualité en introduisant la vague d’Hosukai.

Un superbe album qui touche par ses illustrations somptueuses et son histoire, entre piraterie et travail dans les mines.

Ce duo d’italiens nous offre un magnifique album sur les relations père-fils et sur la piraterie… ou pas!

* Réédition de cet article dans le cadre de la semaine italienne * 

cadeaumaestro