Le passage des Lumières 1 de Catherine Cuenca

Le passage des Lumières

1 Espoirs

de Catherine Cuenca

Roman historique jeunesse

Gulf Stream, 2012
190 pages
978-2-354-88147-4, 12€30

Zélie, une collégienne dont son historien d’oncle a fait une incroyable découverte, se retrouve coincée au 18e siècle après avoir pénétré dans une grotte pour le moins mystérieuse.
En pleine période révolutionnaire, elle rencontre le père Joseph, Albine la bonne, Fanchon la petite malade et surtout Léandre, qui va enflammer son cœur. Mais ce n’est pas facile de se faire passer pour une jeune fille respectable quand on est habituée au jean – sweat-shirt et aux baskets, qu’on a la langue bien pendue et des idées modernes ! Un mois au 18e que Zélie n’est pas prête d’oublier et qui lui donne envie dès son retour de replonger dans le passé, aussi vite que possible…

Zélie ne croit pas son oncle quand il lui dit avoir trouvé un passage vers le 18ème siècle. Pourtant elle se rend à son rendez-vous, entre dans la grotte… et se retrouve coincée en 1789 pour un mois. L’occasion pour elle (et pour nous) de découvrir la vie d’un petit village près de Verdun quelques mois avant la Révolution. De trouver des amis aussi… et peut-être l’amour ?

J’aime beaucoup la période de la Révolution Française et je trouve que cet avant révolution est ici bien traité. Réunion pour les cahiers de doléances, entente entre villageois et curés… Zélie est une jeune fille vive du 21ème siècle assez attachante même si ce premier tome (sur 5) passe assez vite. On nous présente surtout situations et personnages pour mieux nous faire entrer dans la Révolution dans les prochains tomes. J’ai beaucoup apprécié les réflexions de Zélie, sa façon de vivre comme au 21ème siècle. Elle a bien du mal à se tempérer, à ne pas répondre, prendre la parole… et au final c’est ce qui nous fait sourire, c’est ce qui fait qu’on aime. Ses relations avec les personnage de 1789 sont bien menées et nous laisse du suspense. On sait qu’on va revoir tout ces personnages!

Au niveau du voyage dans le temps en lui-même peu de chose à dire. Les actes de Zélie auront-ils des conséquences sur l’avenir ? On ne le sait pas pour le moment, et je ne suis pas sûre que ce soit la voie que suivra l’auteur… Cependant l’aspect historique est lui bien soigné, avec un univers qu’on sent documenté, sans que le roman se transforme en documentaire comme souvent pour cette tranche d’âge.

Mon seul petit regret est pour Léandre car dans ce tome je l’ai trouvé un peu trop rapide, il n’est finalement qu’esquissé et c’est un peu dommage car c’est un personnage qu’on a envie de connaître et que l’on est appelé à revoir. Tous les éléments sont mis en place pour une intrigue au long cours qui nous tiendra en halène, avec une histoire d’amour interdite et impossible…

De belles illustrations accompagnent ce récit, couverture couleur et dorée, en-tête de chapitre, on plonge vraiment dans l’Histoire.

Un sympathique voyage vers la Révolution Française, avec une écriture très juste qui nous présente très bien le début de cette série.

+ Catherine Cuenca est une auteure jeunesse habituée des romans historiques.

J’ai déjà lu et apprécié La Marraine de Guerre  et Frères de Guerre (guerre mondiale)

Mais elle a aussi écrit d’autres romans pendant les guerres mondiales, ainsi qu’au Moyen-Âge : La menace des seigneurs-brigands, La guerre des ombres…

+ 5 tomes sont donc prévus dans cette série, le tome 2 paraîtra le 19 avril.

+ Le blog de l’illustrateur

+ L’avis de Lael, celui de Fantasia

+ En cette journée de la femme, une auteure et une héroïne à l’honneur :)

 Catégorie Historique

Nous suivre et partager :

Passion [Damnés, tome 3] de Lauren Kate

Passion

Damnés, tome 3

de Lauren Kate

roman YA jeunes adultes, fantastique

Bayard, décembre 2011
9782747033688, 16€90
395 pages

Dès que Luce et Daniel se retrouvent, leur histoire d’amour s’achève brutalement.
Luce meurt et Daniel reste seul, anéanti par le chagrin. Cherchant désespérément à savoir comment déjouer la malédiction qui les condamne, Luce plonge dans un Annonciateur, une ombre, pour revisiter ses différentes réincarnations passées. Où la conduira-t-il, et à quelle époque ? Elle l’ignore. Sa seule certitude est qu’elle doit le faire. Petit à petit, elle parvient à recueillir des éléments qui l’éclairent sur leur terrible destin.
Mais chaque fois, Daniel l’empêche de réécrire leur histoire, de peur que leur passion ne finisse à jamais dans les flammes. Lancé dans une course-poursuite flamboyante et romantique, le couple s’escrime à découvrir le moyen de vivre enfin pleinement son amour.

Alors que le tome 1 m’avait captivé et que le tome 2 nous donnait beaucoup de réponses, j’ai trouvé ce 3ème tome de la série Damnés long et guère utile à l’intrigue.

On démarre pourtant très bien, retrouvant Luce où on l’a laissé à la fin du tome 2 (mais si rappelez-vous, l’Annonciateur!) et on va donc voyager dans le temps pour découvrir les Luce et Daniel du passé. Sympathique donc de retrouver nos amants maudits, de découvrir leurs rencontres, leurs amours. Sauf que voilà, ce qui est intéressant pendant une centaine de page devient vraiment lassant après 370 pages!

Dans ce tome je pense que l’absence quasi complète des personnages secondaires -comme Cam que j’appréciais particulièrement dans le tome 1 – rend le récit moins captivant. Moins d’action aussi. Le seul point positif est qu’on parcourt l’histoire, grapillant à droite à gauche quelques informations historiques ou culturelles intéressantes.

C’est d’autant plus dommage que les 20 dernières pages nous apporte enfin les informations tant attendues avant de relancer l’intrigue… et de nous donner envie de lire le tome 4. Du coup alors que j’ai bien failli abandonner ma lecture je crois que je ma curiosité me poussera à lire le 4ème (et dernier ?) tome, afin de retrouver Luce et Daniel, toujours aussi amoureux !

+ le site de la série

+ l’avis de Mina, elle aussi déçue, et celui de GeishaNellie pas beaucoup plus captivée…

+ le site de Bayard

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :

Time Riders 1 d’Alex Scarrow

 Time Riders 1

d’Alex Scarrow

roman de science fiction pour adolescent

Nathan, janvier 2012
9782092536865, 15€50
428 pages

Thèmes : voyage dans le temps, seconde guerre mondiale, adolescence, technologie.

Ne jouez pas avec le temps

Lors de mon séjour à Liverpool j’ai croisé Alex Scarrow dans toutes les librairies. Enfin pas lui, ses livres. Et la tentation était grande, mais le poids de ma valise a su m’arrêter j’ai su me controler, d’autant plus qu’il m’attendait en français sagement à la maison… Une fois rentrée c’est donc le premier livre que j’ai ouvert… et je l’ai dévoré!

Liam, Maddy et Sal sont trois adolescents d’époque très différentes. Plus d’un siècle les sépare pourtant c’est ensemble qu’ils vont former une équipe de Time Riders. Des gardiens du temps tout frais débarqués de leur vie d’avant, formés sur le tas et déjà obligés de remplir leur mission : sauvegarder le passé pour protéger le futur.
Vous l’aurez deviné ce livre est construit sur les voyages dans le temps, idée toujours intéressante mais souvent difficile niveau paradoxe temporel. Dans un futur proche de nous une machine a été construite qui permet de voyager dans le temps, mais parfois changer un seul petit événement du passé peut tout changer en 2001, là où se trouve nos héros.

J’aime beaucoup les voyages dans le temps, les paradoxes que cela peut entrainer et l’apprentissage du passé que cela inclut souvent. Ici cela m’a paru un peu classique au premier abord, puisque nous retournons en 1941, au coté d’Hitler. Pourtant le point de vu adopté est intéressant. L’auteur sait se servir des événements réels mais sans tourner cela en leçon d’histoire. Il construit un monde et une intrigue qui se tiennent en gérant d’une main de maître les élèments du temps, malgré une ou deux facilités que j’attribue surtout à l’âge des lecteurs visés par ce roman.

C’est donc un roman entrainant avec une histoire qui s’achève à la fin de ce tome, bien qu’une partie de l’intrigue existe encore, suffisamment pour nous faire attendre le tome 2 sans un sentiment terrible de frustration. Je regrette cependant la distance prise avec les personnages, notamment les deux personnages féminins Maddy et Sal. Les points de vue et les époques alternent, nous voyageons, mais je n’ai pas réussi à m’attacher à elles, même avec le journal de Sal cela m’a paru trop distant. C’est un événement survenu vers la fin du récit qui m’a permis de m’en rendre compte. Aucune émotion. [je ne peux pas vous en dire plus bien sûr…]

Mais l’action est là et comme je l’ai dit elle repose sur une bonne intrigue, j’espère donc que les personnages se développeront dans les tomes suivants, prévus en mai 2012 (une plongée au temps des dinosaures) et en septembre 2012 (sur les traces de Robin des Bois – j’ai hâte!)

Une série qui va plaire aux garçons !
(et aux filles mais ce n’est pas pareil, les filles, elles, aiment beaucoup plus de chose dans la littérature de jeunesse actuelle… elles lisent plus aussi!)

+ Ce roman sort aujourd’hui 5 janvier! Plus d’informations sur le blog Nathan Lire en Live!

+ une série qui me fait un peu penser aux Conquérants de l’impossible de Philippe Ebly (Bibliothèque Verte – Degliame) que j’ai lu ado

logo mois anglais.jpg

+ le site de la série (en anglais) – 4 tomes parus, un 5ème prévu en février!

+ les avis de Mylène, Héclea, Simi, Archessia, Setsuka, EverbookPhooka, Naminé, Mya

+ Nous aurons rarement vu aussi tiré par les cheveux mais impossible de remettre la main sur mon brouillon d’avis pour un livre sur les maths dans le cadre de ma LC avec Liyah sur les sciences, c’est donc ce livre de SCIENCE fiction qui fera office, puisqu’il y a des inventions, des ordinateurs et tout et tout… pitoyable je sais! Chez Laurie c’est mieux il y a Science à Croquer!

+ Encore un auteur anglais… et très gentil en plus, qui a même pris le temps de lire et commenter cet article (thank you so much!), j’ai maintenant hâte de retrouver Maddy et Sal pour apprendre à mieux les connaître!

 

Nous suivre et partager :