Coeur de bois – Album pour les plus grands !

Cœur Cœur de bois

Henri Meunier & Régis Lejonc
Ed. Notari (2016)
*****

Voilà un petit moment que je ne vous avais pas présenté un album des éditions Notari, un éditeur suisse qui propose toujours des albums de qualité en plus d’être originaux.
J’avais déjà noté cet album il y a quelques mois chez Pépita (mais j’avais oublié) et je l’ai re-découvert grâce au blog de Robert le curieux. D’autres ont aimé aussi (il y a des gens qui ne l’aime pas ?) comme Mokamilla.

*****

Aurore se fait belle. Maquillée, parfumée, bien coiffée, Aurore quitte la maison, passe rapidement à la boulangerie et monte dans sa voiture. Tout en conduisant, la radio allumée, elle pense à la liste des courses, à ses enfants… Elle se gare enfin, en lisière du bois, puis s’enfonce dans la forêt. On sait dès la 1ère page qu’elle rend visite à un vieillard impotent…

*****

Il s’agit d’une sorte conte détourné, le petit Chaperon rouge bien sûr (La galette, le bois, la voiture rouge, et le reste), mais il y a aussi un clin d’œil à la belle au bois dormant (la jeune femme s’appelle Aurore) ainsi qu’à Blanche-neige (c’est Aurore qui en parle)…

Le texte est superbe, mais je n’en dirais pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte. Je vous déconseille d’ailleurs d’aller lire trop de critiques, certains en disent beaucoup trop et gâchent l’effet de surprise…

Cœur

Pour voir plus d’illustrations, n’hésitez pas à aller sur le site de l’éditeur.

J’ai eu un gros coup de cœur également pour les illustrations de Régis Lejonc qui sont tout bonnement magnifiques ! On les croirait peintes sur du calque, il y a un effet brumeux, glacé qui est très étonnant. Dans Aurore, certains ont vu Faye Dunaway (à droite dans Bonnie and Clyde – super film, à voir !), moi j’ai tout de suite pensé à Brigitte Bardot

https://hollywoodrevue.files.wordpress.com/2013/03/dunaway-and-bardot-berets.jpg

*****

Quand je dis qu’il s’agit d’un album pour les plus grands, je dirai que pour moi, il ne s’adresse pas aux enfants, mais plutôt à un public ado/adulte. J’ai vu que certains le conseillaient à partir de 8 ans, je suis un peu sceptique, mais j’ai toujours du mal à définir à quel âge on peut lire telle ou telle chose !

***

Des éditions Notari, nous vous avons déjà présenté : Le petit chaperon rouge, Le double (2 albums dans le même article), Le parc de Marguerite, Le temps du Japon, Le cadeau (2ème album présenté) et Cœur de Maman (2ème album présenté).

challenge albums 2017

C’est ma 49ème (?) participation au Challenge Albums !

Nous suivre et partager :
error0

le petit chaperon rouge et le double

notari_le-petit-chaperon-rouge_couvertureLe petit chaperon rouge

De Charles Perrault / Des frères Grimm

Illustrations de Joanna Concejo

Préface de Jacques-Pierre Amée

Collection « L’oiseau sur le rhino » section « les huppes »

Editions Notari (2015)

Je ne vais pas vous raconter l’histoire car qui ne connait pas l’histoire du petit chaperon rouge ?? Par contre, il n’est pas sûr que vous connaissiez ces deux versions là, qui sont les versions d’origine, celle de Perrault (ma préféré – celle qui finit mal) puis celle des frères Grimm (qui finit mieux, enfin, pas pour le loup !).

Petit clin d’œil : cet album est préfacé par Jacques-Pierre Amée, qui se trouve être l’arrière arrière arrière… arrière petit-fils de… Charles Perrault himself !

Joanna Concejo, l’illustratrice, est née et a fait ses études en Pologne, avant de venir s’installer en France il y a plus de 20 ans. En plus d’être illustratrice et plasticienne, elle fait aussi de la sculpture.

Ses illustrations au crayon de couleur sont très belles et très originales. Je n’ai hélas, eu dans les mains (si je puis dire) que la version pdf de cet album (ce que je regrette car j’aurai aimé « toucher » la couverture de ce livre et voir le grain du papier. ) Malgré cela, j’ai vraiment été séduite par ses illustrations. Elles apportent un vrai « plus » à l’histoire et ajoutent à l’ambiance. J’aime tout particulièrement le dessin ou le loup et le petit chaperon rouge jouent à « la course en sac » ! Et sur d’autres, les yeux du loup sont… terribles !

Un très bel album !

2359734082

*******

LE DOUBLE

Davide Cali & Claudia Palmarucci (ill.)

Collection CuriosArt

Editions Notari (2015)

notari_le-double_couverture

C’est le deuxième album en PDF que j’ai reçu. Autant le premier (le petit chaperon rouge) m’a tout de suite plu, autant celui-ci… Mais procédons par ordre, de quoi ça parle ?

L’histoire : C’est l’histoire de Xavier, un ouvrier dont le travail dans une usine augmente au point de ne plus lui laisser le temps pour vivre sa vie. De là, la décision de donner sa démission. Mais son très gentil patron a une solution : lui faire faire un clone, qui vivra sa vie à sa place pendant que lui travaillera !

«Le double» est un conte contemporain très inquiétant qui nous parle du monde du travail, de respect de l’individu et de clonage humain. Les illustrations de Claudia Palmarucci, d’une grande maîtrise, interprètent magnifiquement l’univers inquiétant et fascinant de cette histoire fantastique de Davide Cali, par des dessin au crayon et peinture à l’huile sur papier.

Mon avis : Houla ! En ouvrant cet album, je me suis dit : « mais qu’est-ce que c’est que ce truc ? » Les illustrations étaient grisâtres, tristes comme la tête des gens.

g_01_Le_double

Et puis, j’ai lu l’histoire. Et j’ai compris, qu’en fait, les illustrations allaient parfaitement avec l’histoire ! Un album, vous l’aurez compris, qui s’adresse plutôt aux plus grands (collège/lycée) de part son thème principal déjà (le monde du travail) mais aussi parce que c’est un album qui incite à la réflexion sur de nombreux sujets (le travail, le clonage…) mais également sur « qu’est-ce que je veux faire moi individu lamba pour m’épanouir dans la vie ? » ou encore « est-ce que c’est ça la vie ? Travailler toujours plus ? » Bref, un album qui a je le crois, toute sa place dans les CDI et les bibliothèques.

C’est un conte glaçant, cynique et triste à souhait. Mais est-ce vraiment un conte ??

La fin, heureusement, réserve une petite surprise optimiste… (que les Bretons apprécieront tout particulièrement !)

SignatureNat

 

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0