Taxi baleine – Album jeunesse

taxiAlbum dès 3 ans

Taxi baleine ♥

Sandra Le Guen & Mauréen Poignonec

Little Urban (2019)

*****

Juno et Majé sont frères et sœurs. Avec eux, il y la baleine. Le taxi baleine qui les emmène, patiemment, l’un après l’autre, d’une rive à l’autre. Majé s’entraîne pour les jeux olympiques. Il nage déjà bien, il n’a plus de bouée mais il a besoin du taxi baleine pour se rassurer… Mais Juno aussi veut quitter ses brassards !

*****

Quel joli album ! Je crois avoir déjà dis à plusieurs reprises que j’aime beaucoup les illustrations de Mauréen Poignonec. Je les trouve vraiment fraîches, mignonnes, rigolotes… Elles sont en plus très colorées et pleine de vie. Les bouilles des enfants, avec leurs grands yeux noirs et leurs joues toutes roses sont adorables !

Quand à l’histoire, j’avoue que j’ai bien ri en voyant la chute ! (et ça m’a rappelé des souvenirs… Hum) Une belle histoire qui parle de natation, de jeu mais aussi d’enfants qui grandissent et deviennent autonomes… Et d’autre chose encore, mais je ne vais pas tout vous dire, il faut garder un peu de surprise et Sandra Le Guen raconte ça beaucoup mieux que moi, avec poésie et tendresse.

*****

Le site de Sandra Le Guen

Que vous connaissez peut-être sous le nom de Drawoua du blog Maman Baobab

Illustré par Maurèen Poignonec, nous vous avons déjà présenté : La classe de mer de Monsieur Ganèche, Quart de frère, quart de sœur et tout le monde sait faire du vélo

Le blog de l’illustratrice

Cet été, chez Little Urban, il y a un concours photo avec plein de livres à gagner !

*****

Cette lecture participe au Challenge « Je lis aussi des albums » 2019« !

Nous suivre et partager :
error0

Le pays du fond de la classe – Album

paysOde à la rêverie…

Album

Le pays du fond de la classe ♥
Didier Lévy & Barroux

Éd. Frimousse (2017)

*****

« J’habite un pays lointain, près de la plante verte et des dictionnaires. Le pays du fond de la classe. J’y suis bien, presque transparent. Pour être presque transparent, il ne faut surtout pas essayer de se cacher de la maîtresse. Il suffit d’être là et de faire comme si de rien n’était. Pas un bruit. Pas un geste brusque. Respirer tranquillement… »

*****

Voilà une histoire qui m’a beaucoup plu !

Ayant moi-même assez souvent la tête dans les nuages, je suis très vite partie à la suite de ce petit garçon rêveur. A travers les quelques traits de son visage, on sent son plaisir, le bonheur qu’il a à se laisser porter par ses rêveries… Il se sent léger et nous aussi ! Il voyage, plane, survole les villes, les champs et les mers. Et il va de plus en plus haut, de plus en plus loin. Il rencontre d’autres voyageurs, d’autres rêveurs…

Évidemment, la maîtresse, pas dupe, va se charger (gentiment !) de lui ramener les pieds sur terre. Mais… Chut ! Je ne vous dis rien, vous verrez bien !!

Les illustrations sont un mélange de couleurs vives (beaucoup de vert et d’orange à l’image de la couverture) et de personnages juste esquissés au crayon (ou au stylo ou à la plume, je ne sais pas !). Le mélange des deux est amusant et participe à cette impression de légèreté.

Un bel album que je vous invite vivement à lire et / ou à offrir !

*****

Du même auteur : le magnifique « Tangapico » que j’avais adoré !

Illustré par Barroux, nous vous avons déjà présenté : Ogre, cacatoès et chocolat (2ème album de l’article)

Lien vers le site de l’illustrateur, Barroux.

L’avis de Blandine

*****

Il participe au challenge « Je lis aussi des albums 2019 ».

Nous suivre et partager :
error0

Rendez-vous n’importe où – Album

rendez

Lettres, poésie, tendresse !

Album

rendez-vous n’importe où

Thomas Scotto & Ingrid Monchy

Éd. Thierry Magnier (2003)

*****

 » rendez-vous n’importe où« , c’est l’histoire d’une rencontre. Mais c’est surtout l’histoire de l’attente avant la rencontre. Jour après jour, « Monsieur » et « Madam’zelle » s’écrivent des petits mots. Des petits doux, légers, tendres. Des petits mots dans lesquels on ressent leur plaisir à l’idée de cette rencontre. Leur impatience, mais leur peur aussi. Et leur plaisir d’écrire et de lire les mots de l’autre.

*****

Les illustrations sont amusantes, colorées (de couleurs vives !), enfantines et parfois aériennes.

Mais ce qui m’a vraiment plu dans cet album, c’est le texte. Dans ces petits mots que s’envoient ces deux personnes, on sent vraiment tout un tas d’émotions. Deux personnes qui ne se connaissent pas, qui attendent de se rencontrer. Un petit moment de vie, une semaine,  fait de fébrilité, de désir, d’appréhension, de petits secrets révélés, de petites histoires un peu folles, de poésie et de tendresse.

Au passage, s’il ne les connaît pas encore, votre enfant pourra apprendre les jours de la semaine !

Un album que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire !!

*****

Du même auteur, Sophie vous a présenté un roman ado « Juste une étincelle« .

Le blog de Thomas Scotto

L’album n’était plus édité, il a bénéficié d’une campagne Ulule en 2017. Voir sur le site de l’auteur pour le commander.

*****

Et il participe au challenge « Je lis aussi des albums 2019 » bien entendu !!

Un livre qui participe aussi  à l’objectif PAL chez Antigone

Nous suivre et partager :
error0

Gaya et le petit désert – Livre CD écolo !

Gaya

Livre CD à partir de 7 ans

Gaya et le petit désert ♥
Conté par Gilles Vigneault
Chanté par Gilles vigneault & Jessica Vigneault
Illustré par Stéphane Jorisch

Éditions La Montagne Secrète (2016)

*****

Cette histoire est dédiée à l’astrophysicien Hubert Reeves, grand ami de la planète Terre par son ami Gilles Vigneault.

*****

Gaya est une petite fille de 9 ans. Elle vit avec son grand-père Androu. Ils habitent tous les deux sur une colline, dans une maison appelée « l’Orée ». Un matin d’automne, Gaya s’aperçoit qu’il n’y a plus d’eau dans le puits. Le grand-père essaie aussi, mais rien à faire, le puits est à sec. Le grand-père est surpris, mais il se dit que ça va s’arranger avec le temps. Mais Gaya n’est pas satisfaite par cette explication. Et comme elle est curieuse, elle cherche à comprendre. Elle va regarder dans le vieil almanach de son grand-père pour trouver une explication.

*****

Sur le CD, il n’y a que les chansons. Vous pouvez donc lire l’histoire sans écouter le CD, mais ce serait vraiment dommage, car les chansons complètent bien l’histoire. En plus, elles sont amusantes, gaies et pleines de pep’s !

Une histoire qui nous explique que la nature est fragile, que nos actes ont des conséquences et qu’il faut donc réfléchir avant d’agir ! Mais ce conte nous dit aussi qu’on peut apprendre de ses erreurs et les corriger.

Un livre CD qui m’a beaucoup plu, et qu’on devrait faire lire et écouter à tout le monde, pas seulement aux enfants !!

*****

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez voir d’autres illustrations et écouter 2 chansons.

De cette maison d’édition, que j’aime beaucoup, nous vous avons déjà présenté : Un monde fantastique, Le petit ours gris de la Mauricie, La laine des moutons, Il pleut à boire debout ! Chansons de chiens et de chats, Jeux d’eau et Le loup de Noël.

Une des chansons qui vous permet également de voir les illustrations.

Un livre qui participe  à l’objectif PAL chez Antigone

et qui participe au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Végétal !

Nous suivre et partager :
error0