Gurty, le retour : Vive les vacances !

Gurty Le journal de Gurty

T.2 : Parée pour l’hiver

Bertrand Santini/Gurty

Collection Pépix

Éditions Sarbacane (2016)

* * * * *

Jour après jour, en ce mois de décembre et en 21 petits chapitres, Gurty nous dévoile sa philosophie de la vie. Gurty est heureuse, elle adore « être en vie, se balader, faire des bises et manger des plats ». Moi je trouve ça plutôt sympa ! Mais parfois, Gurty a des petits soucis, comme par exemple quand son Gaspard ramène des fiancées à la maison… Des fiancées qui se parfument à la fleur, vous imaginez ?

Les vacances tant attendues arrivent enfin (oui, parce qu’en vacances, on peut tout le temps se balader, faire des bises et manger des plats !) et c’est le départ pour la maison en Provence. Provence où Gurty va retrouver tous ses amis, même ceux qu’elle n’aime pas trop, comme l’écureuil qui fait hihi (portrait page 65) ou encore le pire chat du monde « Tête de fesses » dont le caca sent la sardine (ne pas louper son portrait, page 52)…

* * * * *

Comme dans le 1er tome, il y a, à la fin du livre, « Les carnets de Gurty » des jeux (découvre ton nom au pays de Gurty, le mien c’est « pustule explosive« , ça ne s’invente pas !!), des mots croisés, une chanson, un test psychologique et toujours les bons conseils de Gurty pour que votre chien soit fier de vous !

* * * * *

journalgurty2bis

Gurty m’a, une nouvelle fois, bien fait rire. Et je sais maintenant, pour l’avoir conseillé de nombreuses fois, que les enfants l’adorent aussi. Les illustrations sont à l’image du roman, très drôles ! Et ne ratez pas, page 103, la recette de l’omelette selon Gurty !!

Et cette fois-ci, on a fait une lecture commune avec Blandine (qui n’aime pas trop les chiens je crois !!)

JournalGurty Gurty, vous vous rappelez ? Pour voir la présentation du premier tome, c’est ici

Du même auteur, nous vous avons présenté les magnifiques « le yark » et « Hugo de la nuit »

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le seul et unique Ivan

IvanLe seul et unique Ivan

Katherine Applegate & Patricia Castelao (ill.)

Seuil (2015)

< o >

Ivan est un gorille. Un dos argenté pour être précis, c’est à dire un mâle dominant adulte. Il a été séparé très jeune de sa famille et capturé pour être vendu comme animal de compagnie. Il a été élevé comme un bébé humain avant d’être placé dans une sorte de cage de verre, où tout le monde peut le regarder toute la journée. Ivan a 3 amis : Stella, une vieille éléphante retraitée d’un cirque, Bob, un petit chien errant très indépendant et Julia, une petite fille qui fait ses devoirs face au « Circorama » (la ménagerie dans laquelle vivent Ivan et Stella).

< o >

Ivan est résigné à sa vie de gorille au milieu des humains. Il n’est ni bien, ni mal, juste un peu triste et mélancolique, il dessine, compte les jours et évite de se souvenir « d’avant ». Pour tenir la promesse qu’il a faite à Stella et pour redonner le sourire à la petite nouvelle, Ruby, un bébé éléphant, il va réagir…

Un très joli roman, plein d’émotion, de tristesse et de mélancolie malgré quelques pointes d’humour. Une très belle histoire, à éviter toutefois si vous n’avez pas le moral ! L’écriture est grosse, les chapitres courts et le vocabulaire relativement simple, ce qui rend ce roman accessible aux enfants dès 9/10 ans. Ils se poseront bien des questions alors sur la façon qu’a l’être humain de traiter les animaux…

< o >

Sur le blog Parolimage vous pourrez voir plusieurs jolies illustrations réalisées par Patricia Castelao.

Ce roman a reçu plus de 20 prix littéraires, dont le John Newbery Medal en 2013.

A la fin du roman, l’auteur nous raconte comment elle s’est inspirée de la vie d’un gorille qui a réellement existé.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Top & Flop ~ Mini hérissonne 14 – 16 mois

Voici le top et flop de ma mini hérissonne, de 14 à 16 mois !
– Ma mini hérissonne à aujourd’hui 17 mois, mais j’ai pris un peu de retard que j’essaye de rattraper… à très vite donc pour les livres suivants ! –

Top

ohnongeorgeOh Non, George !

Chris Haughton

La version cartonnée et petit format de l’album de Chris Haughton plait beaucoup à ma mini hérissonne ! Dans sa bibliothèque depuis plusieurs mois, elle ne le réclamait pas trop jusqu’à il y a peu… et maintenant c’est tous les jours sans exception, et avec de grands éclats de rire !

Oh non, George ! est l’histoire d’un chien, George, qui ne peut pas s’empêcher de faire des bêtises ! Il dévore un gâteau au chocolat, cours après le chat, fait des trous dans les parterres de fleurs… C’est drôle, mais surtout parce que notre pauvre George s’en veut à chaque fois, et que comme une rengaine, à chaque bêtise, le narrateur s’exclame : Oh Non, George ! Forcément ça plait aux enfants, qui peuvent facilement participer !

Les illustrations sont colorées, toutes dans les tons orangées et roses de la couverture, modernes. Le manque de contraste fait qu’il faut attendre les 12-14 mois pour que les enfants commencent à s’y intéresser, grâce à leur compréhension du texte. Mini hérissonne adore répéter, et rigole volontiers aux bêtises… et à la chute!

Thierry Magnier, 2014

non ashbéNon !

de Jeanne Ashbé

Encore une négation, mais il faut bien avouer que le mot non, qu’elle maîtrise de mieux en mieux, est un des préférés de mini hérissonne !  Avec ce livre là, le NON devient facilement un jeu, et permet de désamorcer quelques situations…

Non ! est l’histoire d’un petit poisson qui a faim… mais seulement d’un bonbon ! Gros Poisson dit NON. Alors Petit poisson dit Non, pas de soupe aux vairons, de ver à l’hameçon… Sauf que ce petit poisson, au bout d’un moment, à dire non, il ne sait plus très bien ce qu’il veut… Et voilà qui amène à une très jolie chute, en câlin !

Les illustrations sont simples et colorées, mais ce petit poisson rouge, tout simple, est facilement reconnaissable, et c’est ce qui fait son succès ! Mini hérissonne a appris avec lui à faire le bruit du poisson (si si, les poissons font du bruit ;) et surtout rigole beaucoup tout au long du livre… et fait un câlin à la fin ! Elle l’aime vraiment beaucoup, surtout raconté par son papa, qui fait très bien le poisson, le non, et le câlin !

Un livre tout simple, mais qu’on adore aussi finalement, car il est simple et drôle. Mini hérissonne repère maintenant les poissons dans les autres livres, et quand elle s’entête dans un NON, on peut facilement la faire rire en disant juste « Petit poisson dit NON ! »

Pastel, 2008

Et toujours :
* Saute, encore et toujours, se lit en boucle à la maison
* Max the elephant, chanté par maman
* Petit doudou, Bonne nuit : tous les soirs pour le rituel du couché
* Chuuut, en imitant la chouette et le loup
* Zékéyé et l’oiseau de pluie

Pas des coups de coeur, mais elle aime bien…

Mes premiers motsMes premiers mots

Maxine Davenport

Ce petit imagier très contrasté a déjà bien servi quand mini hérissonne était plus petite, mais depuis quelques temps elle s’en sert réellement comme un imagier, essayant de retrouver ce qu’elle connait, et de dire les mots.

Quelques pages seulement pour ce petit imagier cartonné, mais de très bons contrastes qui attirent l’attention de l’enfant, avec en plus des détails « brillants » ajoutés, qui donnent un petit peu de punch à cet imagier classique. Les mots sont simples, tout comme les dessins, et ça fonctionne vraiment bien. Deux petits points négatifs tout de même. Tout d’abord pas de chats ici, et comme c’est le mot préféré de mini, c’est dommage. Ensuite, la tasse, dans le livre, est dessiné avec un dessin : une fleur… et ça ne manque pas, mini hérissonne dit toujours Feeuurrr, quand on arrive à cette page. Une petite chose à laquelle il faut faire attention dans ce genre d’imagier !

Un imagier tout simple mais bien contrasté, qui plait à mini hérissonne, pas besoin de plus ! Dans la même collection il existe Mes premières formes et Mes premières couleurs, notamment, mais c’est pour plus tard !

Deux coqs d’or, 2015

Et le matin quand le jour se lève….Anne Crausaz - Et le matin quand le jour se lève....

Anne Crausaz

Le jour se lève, doucement, tout en poésie, les bêtes de la nuit vont se coucher, chouettes, hérissons, fouines. Alors les oiseaux chantent, le coq aussi… et il est l’heure de se lever.

Un petit cartonné tout simple mais plein de la poésie de la nature qu’Anne Crausaz sait si bien mettre en avant par ses doux dessins colorés et nuancés. Il permet de rythmer le réveil du petit, en compréhension avec la nature qui nous entoure.
Malgré les contrastes, il a fallu attendre que mini hérissonne ait plus un an pour qu’elle commence à s’intéresser à ce petit livre ! Elle le regarde maintenant quand on lui propose, mais ne le demande pas d’elle même.

éditions Mémo, 2015

Marie Aubinais et Danièle Bour - Petit Ours Brun et son petit chat.Petit ours brun et son petit chat

Première découverte de Petit Ours Brun, avec ce titre, et ma mini hérissonne adorant les chats, ça ne pouvait que fonctionner ! Elle aime beaucoup répéter CHAT à toutes les pages en montrant l’image du chat. L’histoire étant très simple (descriptions des rapports de Petit Ours Brun avec son chat), elle a vite intégrer le principe, et intéragit donc maintenant à chaque page en fonction de l’histoire : un câlin, une petite tape, un chien…. C’est mignon de la voir faire, mais ce n’est pas le genre de livre que l’on peut lire en boucle, et heureusement, elle ne nous le demande pas (trop).

Les histoires de Petit Ours Brun fonctionne généralement très bien avec les petits, en livre comme en dessin animé, car le vocabulaire est simple, proche de leur quotidien, et les images très parlantes. En crèche je pouvais raconter en boucle certains titres, aux enfants de 2/3 ans… On verra donc par la suite. Ce petit ours est mignon mais ne fait pas très moderne…

Par curiosité nous avons testé un autre titre de Petit Ours Brun trouvé à la bibliothèque, Petit Ours Brun et son tricyle, et là, gros Flop…

éditions Bayard, 2015 (nouvelle édition)

Malika Doray - Elle.Flop

Elle

de Malika Doray

Un album cartonné grand format auquel mini hérissonne et moi n’avons pas accroché. Il faut dire que « Elle », c’est la nounou, et mini hérissonne va à la crèche, ce terme ne lui est pas familié. Le livre fonctionne par négation, en passant en revue toute la famille : papa, maman, mamie, papi, tata, tonton, frère, sœur… Une sorte de devinette s’installe dans le texte, où l’on cherche à savoir qui sera ce « Elle ».

Le vocabulaire de la famille n’est pas encore maîtrisé par mini hérissonne, qui appelle tout les adultes « papa » , le texte n’a donc pas su la séduire. Quant aux illustrations, bien dans le style simple et animalier de Malika Doray, elles insistent sur les personnages, notamment grâce à un fond blanc. C’est mignon, ce petit qui interagit avec sa famille, mais ça n’a pas fonctionné ici.

Il existe aussi le titre LUI, sur le même principe, que nous n’avons pas testé.

Ecole des Loisirs, 2015

On ne lit plus :

* Ecoute dans la nuit
* Chants de Noel
* T’choupi au zoo
… Elle ne s’est pas vraiment lassée, mais les livres n’ont plus de piles, alors hop, rangés :)

+ Découvrez la bande annonce de Oh Non, George :

Et vous, les chouchous de vos jeunes enfants en ce moment ?

Le loup Part 5

Le loup, une dernière fois ?

ÒÓ ÒÓ

Tout d'un loup

Tout d’un LOUP

Géraldine Elschner & Antoine Guillopé

Coll. Les Albums

Éditions L’élan vert (2013)

J’avais les oreilles droites, des crocs blancs et pointus, l’échine un peu courbée sous mon poil argenté.
«  Tout d’un loup ! » disaient les gens. Personne ne m’approchait. Personne n’aurait osé. Mais un jour…
∈∋  ∈∋  ∈∋
La première chose qui m’a plu dans cet album, c’est la couverture. Ce découpage en noir & blanc, je trouve ça superbe.
A l’intérieur, les illustrations sont faites de la même façon le noir et le blanc se recoupant, ombres blanches se découpant sur le fond noir et inversement.
Quelques rares tâches de couleur (bordeaux, gris, du bleu pour les yeux et un peu de vert à la fin…) Des illustrations parfois inquiétantes…
Ensuite, en lisant le texte, comment ne pas être touché par cet animal solitaire qui se meurt d’ennui et voudrait avoir un ami (il est tellement humain !). Il hurle son chagrin à la lune, mais les gens ont peur de lui, personne ne le comprend. Alors, d’enfermé dans une cour, il se retrouve dans une cage. Un jour pourtant…
Mais la suite est là, dans l’album, et je ne vais pas laisser mes mots dénaturer, ceux, très beaux, de l’auteure !
Un très bel album
∈∋  ∈∋  ∈∋  ∈∋  ∈∋
  Jeu de loup Couverture
Jeu de loup
Philippe Jalbert
Éditions Thierry Magnier (2012)
∈∋  ∈∋  ∈∋
Voilà une histoire qui doit être très amusante à raconter à haute voix devant un public de petits…
On a un loup qui court. On ne sait pas depuis quand il court. On ne sait pas vers où. Mais il court. Vite. Le plus vite possible…
Cette succession de phrases courtes (une par page) fait délicieusement monter la tension ! Avec le loup, on se hâte (de tourner les pages) pour savoir, enfin, vers quoi il court…
Et je vous assure qu’on n’est pas déçu par la fin !!
Que, comme d’ab’, je m’abstiendrais de vous révéler…
La faim
 Les illustrations sont assez surprenantes, comme « gribouillées » par moments, avec les traces de crayons bien visibles. Et la violence qui submerge certaines pages ROUGES (voir ci-dessus. Devinez-vous de quoi il s’agit ?) m’a fait penser aux dessins de « Grosse colère » (dans le sens d’une chose énorme et incontrôlable !)
Il faisait partie de la sélection des Incorruptibles (2013/2014)
 ∈∋  ∈∋  ∈∋  ∈∋  ∈∋
La bonne humeur de Loup grisLA BONNE HUMEUR DE LOUP GRIS
Gilles Bizouerne & Ronan Badel
Didier Jeunesse (2013)
 ∈∋  ∈∋  ∈∋
 
Loup gris s’est levé de très bonne humeur ce matin. Il trottine le nez en l’air, cherchant quelque chose à manger car il a très faim. Manque de chance, il tombe sur des proies qui ne veulent pas l’être et que ce soit le bélier, la truie ou le cheval, personne ne veut se laisser manger !!
Quand aux lapins, ils se cachent dans toutes les pages ou presque, cherchez bien.
L’effet comique de l’histoire est également accentué par une phrase qui revient toutes les deux pages (et bien sûr, légèrement augmentée à chaque « tuile » !) « Ooh ! Ce matin, je me suis réveillé de bonne humeur. Et me voici avec le front BOSSELÉ et le ventre toujours AFFAMÉ !« 
Je me suis bien marrée en cherchant les lapins dans les illustrations (j’ai vu le premier un peu par hasard, ensuite j’ai regardé s’il y en avait d’autres ! Il y a aussi des oiseaux qui regarde Loup gris d’un air un peu surpris…)
Bref, encore un « pauvre » loup à qui il arrive beaucoup de mésaventures… Les petits seront sûrement ravis de tous ces rebondissements !
Cet album fait partie de la sélection Ricochet et a été lauréat du 26ème prix des Incorruptibles (2014/2015)
  ∈∋  ∈∋  ∈∋  ∈∋  ∈∋
Retrouvez ici nos autres articles sur les loups :
Partie 1Partie 2Partie 3Partie 4