Le livre des animaux magiques de Fleur Daugey et Chiara Dattola

Un album fascinant qui renoue les liens entre l’Homme et de fabuleuses créatures.

Album pour la jeunesse à partir de 7 ans

Le livre des animaux magiques

de Fleur Daugey

et Chiara Dattola

Editions du Ricochet, novembre 2019,

44 pages- 18,50 euros

 

Thèmes: animaux, magie, croyances, Monde

 

Présentation de l’éditeur: « Ceux aux quatre pattes sont venus avant ceux aux deux jambes. Ils sont nos grands-frères, nous venons d’eux. Parole d’un ancien du peuple Lakota

Dans notre imagination, les animaux ont toujours eu des pouvoirs magiques. Ce livre t’emmène dans un voyage au coeur des croyances de peuples du monde entier, des mythes ancestraux à la science d’aujourd’hui. »

 

« Le livre des animaux magiques » est un très bel album qui nous emmène aux quatre coins du monde. Grâce à lui, partez à la rencontre des peuples octroyant aux animaux des pouvoirs extraordinaires.

Si je connaissais certaines légendes citées dans « Le livre des animaux magiques », d’autres m’ont franchement étonnée. Il est vrai qu’avec nos yeux d’Occidentaux, il est difficile par exemple de voir en la mygale une pythie. Certaines croyances de l’ancienne Europe m’ont charmée, pour ne citer qu’elle je pense à l’incroyable salamandre.

Les illustrations de Chiara Dattola, très colorées, se marient à merveille avec les textes de Fleur Daugey. Pour chaque animal, le symbole de l’étoile indique que le texte fait référence aux mythes tandis que la petite ampoule est là pour nous donner la vision scientifique. C’est très bien pensé!

De plus, la disposition des dessins sur une double page apporte du dynamisme. Et en regardant plus attentivement, on découvre de petits détails qui nous ont échappés la première fois.

Il est intéressant de constater que, de tous temps, les animaux ont été vénérés par différents peuples à travers le monde. « Le livre des animaux magiques » permet de se rendre compte que dans certains pays, les superstitions ont sauvé des espèces de l’extinction. Que ce soit par crainte ou par respect, les animaux bénéficiaient d’une protection qu’ils n’ont malheureusement plus à l’heure actuelle.

Un bel hommage à ces créatures extraordinaires.

 

~Melissande~

 

+ Le livre extraordinaire des animaux fantastiques de Tom Jackson et Val Walerczuk (présenté par Nathalie)

+Et pour les plus jeunes, un album présenté par Hérisson: Animaux en forme

+ De la même illustratrice : P’tit Jardin

 

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Elsie Ciboulette, apprentie sorcière de Kaye Umansky ♥

Elsie Ciboulette est un roman pétillant d’humour et de légèreté !

Elsie Ciboulette

Roman fantastique pour la jeunesse à partir de 8 ans

Elsie Ciboulette,

apprentie sorcière

de Kaye Umansky

Editions Flammarion jeunesse, octobre 2019,
coll. Castor romans, illustrations d’Ashley king,
192 pages- 9,50  euros

***
Thèmes : magie, sorcière, initiation, humour
***

 

Présentation de l’éditeur : Lorsqu’Elsie Ciboulette est recrutée pour garder la tour de Magenta Vif, la mystérieuse sorcière du village, elle ne sait pas du tout à quoi s’attendre.
Entre un corbeau ronchon, des voisins intrigants, la préparation d’un philtre d’amour… elle réalise que les choses peuvent rapidement mal tourner. Alors elle va faire ce qu’elle s’était juré de ne jamais faire: de la magie…

 

Elsie Ciboulette, apprentie sorcière est un petit roman vraiment très divertissant! J’ai adoré suivre les aventures d’Elsie dans ses découvertes d’apprentie sorcière. Le ton très humoristique est un réel atout, on ne s’ennuie pas une seule seconde et les personnages secondaires sont tous plus farfelus les uns que les autres.

Notre jeune héroïne est très attachante. Elsie est débrouillarde et on se rend compte dès le début de l’histoire que sa vie n’est pas facile. Loin de s’en plaindre, la petite fille n’hésite pas à venir en aide à sa famille en suivant l’énigmatique Magenta Vif dans sa tour.

Elsie Ciboulette, apprentie sorcière est donc avant tout un récit initiatique, raconté de manière ludique et humoristique. Le courage de notre petite sorcière en herbe sera récompensé.

En effet, Elsie n’a pas été choisie par hasard, cela le lecteur s’en rend compte assez rapidement mais Elsie est trop modeste pour s’en apercevoir.  Les personnages évoluant autour d’elle apportent un charme supplémentaire au récit. J’ai vraiment passé un très bon moment avec Elsie Ciboulette, apprentie sorcière, je vous le recommande chaudement!

Un régal ! Vous pouvez en lire un extrait sur le site de l’éditeur : Extrait Elsie Ciboulette.

 

~Melissande~ ♥

+ Un autre roman pour la jeunesse sur le même thème présenté par Hérisson: Jeanne de Mortepaille. Tome 1 Le serment des sentinelles de Sophie Noël

Kiki la petite sorcière d’Eido Kadono chroniqué par Nathalie

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Les faucons de Raverra. La sorcière captive de Melissa Caruso

Un empire puissant, un pouvoir dévastateur et des héroïnes qui n’ont pas froid aux yeux!

Roman fantasy dès 13 ans

Les faucons de Raverra

1 La sorcière captive

de Melissa Caruso

 

Editions Bragelonne, juin 2019
collection Big Bang, 640 pages- 18,90 euros (disponible en Epub à  9,99 euros)

 

***
Thèmes: empire, magie, amitié, complots politiques, fantasy
***

Présentation l’éditeur : « La magie est peu fréquente dans l’Empire raverrain, et ceux qui naissent avec ce pouvoir sont étroitement contrôlés: repérés dès l’enfance, ils se retrouvent enrôlés de force dans le régiment des Faucons.

Zaira a évité ce sort; elle a grandi dans les rues en volant pour survivre et en dissimulant sa nature. Mais elle cache une magie rare et dangereuse, une magie qui pourrait menacer l’Empire tout entier.

Amalia Cornaro n’était pas destinée à devenir Fauconnière. Héritière d’une puissante famille, érudite, elle vit dans le monde dangereux des machinations politiques. Mais le sort va réunir l’héritière et la sorcière en une alliance improbable. Alors que la menace de la guerre se profile, il pourrait suffire d’une étincelle pour transformer leur cité en un brasier incandescent… »

 

Ce premier tome m’a littéralement transportée dans un autre univers. Des complots politiques à une magie contrôlée ou interdite, l’empire sérénissime vous réserve bien des surprises ! L’auteur nous embarque dans une aventure inédite où le lecteur est confronté à des retournements de situations menées d’une de main de maître.

Je suis tombée sous le charme de la plume de l’auteur qui parvient à décrire la violence de ce monde avec sobriété. C’est pourquoi Les faucons de Raverra reste adressé à un large public.

En général, il me faut un peu de temps pour appréhender un univers issu de la fantasy mais ici les événements découlent les uns des autres naturellement. C’est là le point fort de ce roman, les actions s’enchaînent rapidement tout en respectant le rythme initial de l’histoire. Et c’est tout aussi naturellement que l’on arrive aux révélations finales.

Les faucons de Raverra c’est aussi un panel de personnages hauts en couleurs. Ces derniers sont tous attachants à leur manière. Les échanges entre l’héroïne principale et son faucon sont parfois hilarants. En effet, la jeune sorcière Zaira utilise un langage plutôt fleuri…

Le monde politique dangereux et complexe au sein duquel évolue Amalia, héritière de la famille Cornaro, est très intéressant et extrêmement bien construit.

Il me tarde de lire la suite!

~Melissande~

 

+Découvrez un extrait ici

+Le tome 2 disponible chez Bragelonne

+Autres titres dans le même univers: Le livre des mots et  Le secret de Lomé présentés par Nathalie.

 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Le livre des mots – Trilogie Fantasy

mots mots mots

Une trilogie de fantasy initiatique

Roman fantasy ado/adulte

Le livre des mots ♥
J. V. Jones

J’ai lu (2007/2008)

*****

T1 : L’enfant de la prophétie / T2 : Le temps des trahisons / T3 : Frères d’ombre et de lumière.

*****

Présentation de l’éditeur : Jack est apprenti au château Harwell. Orphelin exploité et maltraité, il mène une triste existence. Mais il découvre qu’il possède des pouvoirs magiques interdits et il est contraint de fuir. Son chemin croise celui de Melliandra, fille rebelle du plus riche seigneur du royaume. Traqués, perdus, les deux adolescents sont le jouet des machinations du redoutable Baralis, le chancelier du roi. Ce dernier, après avoir empoisonné son souverain, maintient le royaume dans une guerre fratricide afin d’usurper le pouvoir. Mais, aux confins du royaume, un des derniers chevaliers de Valdis est demeuré intègre : le preux Taol parcourt le monde connu à la recherche de l’enfant annoncé par la mystérieuse prophétie de Marod…

*****

C’est une lecture que j’ai trouvé parfaite pour les vacances !

On ne se prend pas la tête, les personnages sont intéressants, attachants et évoluent au fil des tomes. L’atmosphère est moyenâgeuse, assez sombre, il y a une prophétie (les mots de Marod), des guerres, des méchants vraiment très méchants (voire même franchement cinglés, on ne va pas se mentir…), mais également des histoires d’amour, des filles qui rêvent de choisir elles-mêmes leurs maris, des chevaliers et de la magie.

Bref, c’est sans doute une histoire assez « classique » mais c’est bien écrit, il y a du suspense, des rebondissements dont certains sont vraiment inattendus et moi, j’ai vraiment bien aimé !

Mentions spéciales pour plusieurs personnages, secondaires ou non : Les deux soldats, La Bousille et Finaud sont très drôles. J’adore également le personnage de Chipeur, un jeune voleur qui va s’attacher à l’un des personnages principaux. Craup le serviteur fidèle de Baralis et Tavalisc qui passe son temps à manger, à comploter et à houspiller son second sont également très réussis.

Si vous aimez les romans comme « l’assassin royal » de Robin Hobb, cette histoire devrait vous plaire ! J’ai dévoré les 3 tomes en moins d’une semaine.

*****

La prophétie du livre de Marod

Quand des hommes d’honneur perdent de vue leur valeurs
Quand trois sangs sont unis au même instant
Deux maisons s’uniront par le mariage et la richesse
Et ce qui découle de cette union est décadent
Un homme viendra sans père, ni mère
Mais aura une sœur comme amour amer
Et retiendra la main du fléau

Les pierres seront ensevelies, le temple s’écroulera
L’expansion de l’Empire des Ténèbres s’achèvera
Mais seul le fou connaît la vérité.

*****

De la même autrice, Monsieur Hérisson avait déjà présenté le tome 1 de « La ronce d’or« .

Petite bio sur le site de l’éditeur

Ce roman participe au Challenge Petit Bac chez Enna

Catégorie Lecture !

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k