♥ De cape et de mots ♥

DeCapesEtDeMots ♥ De Cape et de Mots ♥

Flore Vesco

Éditions Didier Jeunesse (2015)

L’auteure : Elle a fait des études de lettres, de cinéma et a été professeur. Elle aime les anagrammes, les rébus, les listes et tout ce qui a des bulles (champagne, bain moussant ou encore bande dessinée !)

De cape et de mots est son premier roman.

L’histoire : Serine, en dépit de la volonté de sa mère, refuse de se marier. Mais pour sortir ses frères de la pauvreté, elle doit agir. Sa décision est prise : elle sera demoiselle de compagnie ! La tâche s’annonce difficile : la reine est capricieuse, antipathique, et renvoie ses demoiselles aussi souvent qu’elle change de perruque. Mais Serine ne manque pas d’audace et, tour à tour, par maladresse ou génie, se fait une place. Elle découvre alors la face cachée de la cour : les manigances, l’hypocrisie et les intrigues… et tente de déjouer un complot.

Mon avis : Vous commencez à connaître mes « à priori » ? Et bien cette fois-ci, ils sont positifs et au nombre de 3 ! Je m’explique : j’ai tout d’abord vu cette fille habillée de noir sur la couverture et j’ai aussitôt pensé « Oh ! On dirait Fantômette… » D’où mon premier à priori positif, parce que j’ai passé de très bons moments avec Fantômette.

La 2ème chose, c’est le titre ! « De Cape et de Mots », ça ne vous fait pas un peu penser à « De capes et de crocs » ? Ne me dites pas que vous ne connaissez pas cette bande dessinée absolument géniale ?? Filez tout de suite à la bibliothèque ou à la librairie, si vous ne l’avez pas encore lue, c’est une grave lacune dans votre culture !! Donc voici le pourquoi du comment de ce 2ème à priori positif.

Et le 3ème ? Ben… C’est la maison d’édition ! Didier Jeunesse, pour moi, c’est un gage de qualité ! (Non, non, je ne perçois pas d’appointements de cette maison ! Mais j’adore leurs collections jeunesse…)

Cette fois-ci, ma première impression a été la bonne. Je me suis régalée et j’ai bien rigolé avec Serine, une cousine de Fantômette ! Qui ne prend au sérieux, ni elle, ni les autres, est rusée comme le renard, vive comme l’écureuil et gaie comme un pinson ! Et drôle, si drôle !

En bonus, il y a un « Petit glossaire à l’attention des lecteurs soucieux de cultiver leur vocabulaire » pour expliciter certains passages du roman parlant par exemple de la caquesangue, du clysopompe ou encore de la coquelourde (celle-ci, les jardiniers la reconnaitront) ! Amusant et instructif, que demander de plus ?

A lire et à conseiller, vraiment sans hésiter !!

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0

Voilà Voilà d’Ilya Green

Ilya Green - Voilà voilà.Album jeunesse
dès la naissance

Voilà Voilà

d’Ilya Green

Didier Jeunesse, 2014
9782278075133, 11,90€

Les illustrations d’Ilya Green, tout en charme et couleur, découpe et trait fin, sont ici encore un enchantement. Voilà Voilà… mais voilà quoi ? Tout simplement des personnages, accompagnés d’une rime avec leur nom (animaux, objets…), présentés au fil des pages. Un petit album tout doux, tout simple, pas vraiment une histoire, mais une chute tout de même, pour inclure le lecteur dans le texte.

Les sonorités sont amusantes, elles chantent à l’oreille du petit lecteur, facilitant la lecture à voix haute, pour capter son attention. Parfait donc pour les tout-petits, mais les plus grands s’amuseront à chercher les rimes ou à en inventer d’autres, aider ou non des illustrations, très contrastées.

Un album évolutif pour attiser la curiosité et émerveiller le petit lecteur.

 + Challenges Rentrée Littéraire et Albums

Nous suivre et partager :
error0

La souris et le voleur #album

La souris et le voleur POCHE_SOURIS VOLEUR_COUV.indd

Jihad Darwiche & Christian Voltz

Ed. Didier Jeunesse (2002)

Collection « A petits petons »

Thèmes : Animaux, argent, ruse, justice, humour

L’auteur : Jihad Darwiche est né en 1951 au Liban. Il est d’abord journaliste, puis professeur d’arabe avant de devenir conteur.

L’illustrateur : Christian Voltz est né à Strasbourg en 1967. Affichiste et illustrateur, il collabore également à la presse jeunesse.

L’histoire :  Quelle veinarde cette souris ! En faisant le ménage, elle a trouvé un sou. Mais pendant la nuit, un voleur lui dérobe la moitié de la viande qu’elle a achetée. Un conte drôlissime, d’origine libanaise.

 Ce que j’en pense : Je peux difficilement être très objective, d’une part parce que j’adore cette collection (non, non, je ne suis pas payée par Didier Jeunesse !), d’autre part, j’adore les contes et pour finir, les illustrations de Christian Voltz, si je ne les trouve pas « belles », me font beaucoup rire… (il y a plein de détails qu’on ne voit pas forcement au premier coup d’oeil : par exemple, dès qu’il y a une fenêtre, il y a quelqu’un qui regarde derrière…) et puis, vous avez vu la tête des différents personnages ??

En plus, les polices de caractères, de différentes tailles et différentes couleurs, facilitent la lecture à voix haute et permettent de donner du rythme au texte, même si l’on n’est pas un « pro » de la lecture à haute voix…

N’hésitez pas à aller voir les autres titres de cette collection !

SourisVoleur

Conte, à partir de 5 ans.

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0

RDV Albums #Adaptations

Nous voici déjà en décembre, dernier rendez-vous, dernier mois du challenge…. le temps passe vraiment vite !

Aujourd’hui nous vous présentons des adaptations en albums, de contes, de nouvelles, d’histoires orales…
à vous de découvrir ces jolies histoires !

*********

Le Magicien d’Oz

raconté par Natalie Dessay
texte de Jean-Pierre Kerloc’h
d’après L. Frank Baum
illustrations d’Olivier Desvaux

 

Didier jeunesse, 2014
60 pages
9782278056446, 23,80€

**

Quel beau pari que celui de reprendre Le magicien d’Oz pour le mettre à portée des plus jeunes !

**

A partir du roman de L. Frank Baum et du film musical de Victor Fleming (avec Judy Garland), Jean-Pierre Kerloc’h signe une adaptation pour enfant, accompagnée d’une version audio qui rend très bien l’univers de Dorothée. Un pari réussi, car le texte reprend bien l’histoire du magicien d’Oz, avec une très belle pointe de poésie, indispensable, tout en se mettant à la portée des plus jeunes.

L’histoire, pour reprendre rapidement, est celle d’une jeune fille, Dorothée, et de son chien Toto, qui lors d’une tempête se retrouve transportés dans un univers fantastique, le pays d’Oz. Un pays peuplé de sorcières, de fées, de fleurs, et de nombreuses bizarreries, tel un lion qui manque de courage. Elle se lance alors dans une grande aventure, à la recherche du magicien d’Oz, le seul à pouvoir la ramener chez elle !

Les illustrations pleine page d’Olivier Desvaux, à la peinture à l’huile, toutes en puissance et douceur à la fois, rendent magnifiquement cet univers. Il n’hésite pas à jouer sur les détails, comme dans cette première page qui nous donne de nombreux indices sur l’histoire, alors que Dorothée est toujours dans sa chambre… Les pages au pays d’Oz permettent de découvrir ces personnages attachants mais étranges. Le lecteur peut alors entrer complètement dans ce monde. Un monde d’ailleurs où l’on croise aussi des hérissons ! Ces illustrations sont vraiment magnifiques !

magiciendozherisson

Enfin le CD propose 51 min d’écoute, avec le texte, comme un livre audio, mais aussi les musiques originales du film, ajoutant encore à cette atmosphère merveilleuse.cadeaulecteur

Un superbe album, tant par la qualité de l’adaptation que par les illustrations et la version audio ! A offrir pour faire découvrir l’univers du magicien d’Oz ! Et même si le texte est long, la version audio permet d’accompagner les non-lecteurs ou jeunes lecteurs, donc dès 5 ans !

 + Ecoutez un extrait sur le site de Didier jeunesse

+ L’avis de Gabriel, fan du film, et décontenancé par cette adaptation

********

Place aux liens des autres participants du Challenge Je lis aussi des Albums :

Nous suivre et partager :
error0