A la belle étoile – Roman jeune ado

A

A la belle étoile

Éric Sanvoisin

Le Muscadier (2018)

*****

Pierrot n’est pas tout à fait un grand frère comme les autres. Il a 18 ans, mais il ne passera jamais le permis de conduire. Il ne va pas à l’école et ne travaille pas. et il a peur de beaucoup de choses… Pour Yaëlle, 10 ans, avoir un grand frère “différent” ce n’est pas toujours facile et c’est dur aussi à expliquer aux copines. Mais quand Yaëlle emmène son grand frère dans son école pour le “montrer” à ses copines, ça ne se passe pas très bien.

*****

Un petit roman qui aborde des sujets pas forcement très faciles : le handicap mental, les Sans Domiciles Fixes ou encore les relations entre frères et sœurs ! Il y a 4 parties : la première est racontée par Yaëlle, la seconde par son grand frère Pierrot, la 3ème par la “fée” alias Justine, SDF et enfin la conclusion de l’histoire est de nouveau racontée par Yaëlle. C’est une histoire émouvante sans être “cul-cul” et dont la conclusion demandera peut-être quelques explications pour les plus jeunes.

Une jolie lecture !

*****

Éric Sanvoisin, vous le connaissez sans doute, c’est l’auteur du très célèbre “Buveur d’encre” ! C’est un auteur prolifique, qui a écrit près de 70 livres. Les enfants, il les connaît bien : il a été instituteur, éducateur spécialisé, papa de 9 enfants… Et aujourd’hui, il est bibliothécaire et écrivain.

*****

Le site de l’auteur

Du même auteur : Fériel, Le buveur de dictionnaire (2ème roman présenté), et  Ma petite sœur d’occasion (qui a reçu de nombreux prix !)

Éditions Le Muscadier

De cette maison d’édition, nous vous avons déjà présenté plusieurs titres : Bêtes de pensée et Badalona, Jours de neige (un recueil de nouvelles), 40 jours d’automne, Station sous-paradis, les mains dans la terreVirée nomade, Phobie, Orient extrême, le 9E continent, l’aigle noir, le réveil de Zagapoï et La peau noire des anges

Ma petite soeur d’occasion

ma petite soeur d'occasionMa petite soeur d’occasion

d’Eric Sanvoisin

Roman jeunesse dès 8/9 ans

Nathan, 2016
9782092559048, 5,60€
Disponible en epub 4,99€

Hugo est en CM2, et c’est un fils unique, très content de sa condition. Avec ses copains, ils sont les terreurs de la cours de récréation. Son monde s’effondre autour de lui quand ses parents lui apprennent qu’ils vont adopter une petite fille de 7 ans, qui vient d’Éthiopie.

Hugo est un jeune garçon touchant, mais ses réactions semblent souvent méchantes ou disproportionnées… Au fur et à mesure de l’histoire, on s’attache à lui, et on se rend vite compte que son principal problème, ce n’est pas tellement d’avoir une petite soeur, mais plus d’expliquer ça à ses copains…

Une grand-mère d’enfer, une voisine séduisante, il n’en faudra pas beaucoup plus à Hugo pour comprendre peu à peu d’où vient le problème… Ma petite soeur d’occasion, rien que le titre donne une idée du ton employé par l’auteur. Le lecteur est tour à tour amusé et révolté dans ce roman. Les copains d’Hugo sont vraiment d’une grande méchanceté, et peuvent même être violents, tandis que Momie, la grand-mère, est patiente et drôle.

Le déroulement général du livre est assez linéaire, mais une surprise vient tout de même donner un petit coup de peps à la narration. Un effet un peu plus pédagogique sans doute, mais qui aide à mieux comprendre l’adoption, du point de vue des enfants et des parents.

Ma petite sœur d’occasion se lit très facilement, et propose une histoire simple qui fonctionne bien. La peur d’avoir un petit frère ou une petite sœur, d’autant plus adopté, la peur de la réaction des autres, le racisme… Beaucoup de thèmes sont finalement évoqués ici, avec un brin d’humour, pour une lecture sympathique.

+ Eric Sanvoisin est l’auteur de nombreux livres pour la jeunesse, comme Le buveur d’encre, ou Feriel. Les enfants, il connait bien, puisqu’il est le papa de 9 enfants (mais aucun n’a été adopté).

+ Sur le site de l’éditeur

Des idées de lecture au CE1

Voici quelques idées de lecture de niveau CE1 environ, des livres à découvrir pendant les vacances, avec de petites histoires prenantes, drôles ou effrayantes. Des livres pour tous les goûts, mais surtout pour donner le goût de la lecture !

Fériel
d’Eric Sanvoisin

La série Fériel est une série pour enfant mais qui propose des petites histoires qui font peur ! Fériel, une petite fille, va au royaume des morts afin de retrouver son frère Émile. Mais l’aventure n’est pas facile, car si elle y rencontre de gentils alliés, il y a aussi les fantômes sans-têtes !

Cette série de trois tomes suis les aventures de cette petite Fériel, de son désir de retrouver son frère à une fête d’anniversaire digne de Tim Burton, au milieu du royaume des morts. Aventure, mystère, horreur -tout à fait adapté aux enfants-, un mélange qui fonctionne bien et qui ravira les petits lecteurs attirés par les histoires un peu noires.

De petits romans qui allient fantastique et horreur mais au niveau des enfants, grâce à une petite fille qui va au coeur du royaume des morts. Dès le Ce1, quand les enfants savent déjà bien lire tout seul, mais accompagné pour les plus peureux !

Dans l’ordre : Au royaume des morts, Les sans-têtes et Prisonnier du noir.
– Nathan, premiers romans

Suzanne est à la hauteur

de Fred L.

Un album sur la différence et l’acceptation de soi. Un album, mais presque un petit roman, avec du texte et pas mal de vocabulaire.  Suzanne est très grande, vraiment très grande avec ses immenses jambes qu’elle a bien du mal à caser… Un voyage initiatique lui permettra de s’accepter et de se faire accepter.

Suzanne est à la hauteur est un texte riche et puissant, vraiment intéressant à proposer aux enfants, car l’acceptation de soi et de la différence est un thème difficile. Avant le regard des autres ne dérangeait pas vraiment avant le collège, mais ce phénomène arrive de plus en plus tôt, tout comme le harcèlement qui va malheureusement souvent avec. De tels petits livres sur la différence sont une belle façon de changer le regard des enfants.

Les illustrations apportent un petit côté vintage, loin des couleurs actuelles des albums, mais cela permet de rendre le message intemporel et encore plus fort.

Le vocabulaire est assez compliqué, il ne faut donc pas se laisser tromper par le petit format presque album du livre, et le réserver pour la fin du CE1, avec même un accompagnement. Un petit peu difficile donc, mais très riche, et qui permettra aux enfants d’apprendre du vocabulaire. Ça vaut le coup pourtant, car l’histoire est prenante et intéressante.

+ Le lexique des mots difficiles, par le Prix des incos

Talents Hauts – Les papareils

livre ce1On zappe la télé

Nathalie Charles

Après ces thèmes un peu difficiles, place à l’humour et à la légèreté avec On zappe la télé ! Un petit récit facile à lire, mais dont le thème va interpeller les jeunes lecteurs !

Dans On zappe la télé, très sympathique petit roman, un groupe d’ami se lance le défi de ne pas allumer d’écran pendant une semaine. Pas de télévision, ni de console, ni d’ordinateur, même pas de portable ! L’ennui ? Pas du tout car ils en profitent pour se voir, organiser des jeux, des sorties… et tout le monde se prend au jeu.

Le thème est intéressant, mais le point de départ de cette histoire aussi. Alice, nouvelle dans la classe, passe pour un extraterrestre, car elle n’a pas la télé ! Elle ne connaît pas les dessins animés ni les séries à la mode ! Incroyable et détonnant dans la cour de l’école… Lina et ses amis vont tenter de s’adapter à son mode de vie !

Un sympathique message pour rappeler qu’il ne faut pas devenir des légumes devant l’écran… au risque d’être une courgette moisie !

+ La fiche pédagogique pour aller plus loin

Rageot, 2011 – 5,70€

La sorcière le prince et le crapaud

de Clobulle

Encore un peu d’humour avec La sorcière, le prince et le crapaud, mais aussi ce thème important des apparences.

Une adorable histoire de sorcière pour les petits, sur l’acceptation de soi, l’amour, et les apparences… Barbichette est une sorcière avec 3 poils au menton et elle est bien seule, mais heureusement, Mambo son crapaud est toujours là pour la distraire. Malgré tout elle aimerait bien trouver un prince charmant… un peu de magie, et la voici transformée en princesse Séréna. Elle se rend alors au concours de princesses du prince Fripouille !

Les illustrations vives et colorées ajoutent beaucoup d’humour à ce petit texte. Un récit facile à lire, sans difficulté même en début de CE1, et qui plaira autant à ceux qui aiment les princesses que ceux qui aiment les sorcières !

Rageot, 2012, 5,70€

 

Pour récapituler, dans cette sélection : En début de CE1 on lira plutôt les deux petits romans Rageot, On zappe la télé et la Sorcière, le crapaud et le prince. Ensuite on pourra lire la série des Fériel, avant de s’attaquer en fin de CE1 ou en CE2 à l’album de Talents Hauts, Suzanne est à la hauteur . De quoi lire pour tous les niveaux !

Sur Délivrer des livres, de nombreux livres déjà présentés correspondent aussi à ce niveau de lecture ! Retrouvez par exemple :

Premiers romans Clodomir MousquetonPremiers romans Buveur DictionnaireHenri lit têteMymi Doinet et Mélanie Allag - Les animaux de Lou  : Tu es super, Petit Hamster !.Le YarkCollection premiers romans Un Mystère Sous l Ocean

Premiers romans

Premiers romans

Nathan (2015)

≈≈≈≈≈

La collection Premiers Romans, à lire dès 6 ans, s’enrichit d’une dizaine d’ouvrages cette année. En voici 4 :

≈≈≈≈≈

Premiers romans Clodomir Mousqueton

Clodomir Mousqueton

La brigade de la poésie
C. Naumann-Villemin & C. Devaux (ill.)
 
Un groupe d’enfants a donné un défi à Clodomir : le vieil ours mal léché doit écrire un poème… Pas si facile !
Clodomir a beau y mettre tout son cœur, ses poèmes sont ridicules. Comment trouver l’inspiration ?
De quel sujet parler ? Et comment ?
Pour plaire à la « Brigade de la Poésie », Clodomir demande de l’aide à Marcel, son petit voisin.
.
(Amitié – Humour- Poésie- Relations enfant/adulte)
 
≈≈≈≈≈
Dans la série “Le buveur d’encre”
 
Le buveur de dictionnaire
Eric Sanvoisin & Olivier Latyk (ill.)
 
*
Contient l’histoire gagnante du concours “Plumes en herbe” (CE2)Premiers romans Buveur Dictionnaire
*

Tout le monde sait que c’est interdit, mais Odilon a bien envie de goûter le dictionnaire… Mauvaise, très mauvaise idée ! 

Il tombe immédiatement malade : désormais, il parle complètement « de travers ». Draculivre et Carmilla l’emmènent voir un orthopailleur !

Pour le spécialiste, aucun doute, une rééducation s’impose.

(Fantastique – Humour – Livres – Vampire)

 ≈≈≈≈≈

Henri lit têteH.E.N.R.I lit dans ma tête
Yves Grevet & Jess Pauwels
 –
Cette semaine, il y a un nouveau dans la classe.
Il a l’air gentil… et un peu bizarre, aussi !
Manon se rend compte que son nouvel ami Henri arrive à transmettre des idées par la pensée.
Elle cache tant bien que mal les incroyables capacités de son copain à ses camarades, mais sa meilleure amie Lucie est jalouse… et les suit partout !
 
H.E.N.R.I respire sous l’eau HENRIRespireSousLEau
Yves Grevet & Jess Pauwels
 
Lucie, la meilleure copine de Manon, sait maintenant que Henri a des pouvoirs phénoménaux.
Mais Lucie est bavarde, et Manon doit sans cesse réparer ses gaffes.
Et avec la séance de piscine, Manon a de plus en plus de mal à cacher les dons d’Henri. Mais voilà que le garçon oublie son sac de piscine à l’école.
Il va falloir aller chez lui ! Que va découvrir Manon ?
.
(Fantastique – Amitié – école – piscine)
≈≈≈
Mon avis : J’ai trouvé ces quatre histoires très amusantes et sympathiques !
Beaucoup d’humour avec “Clodomir” le vieux grincheux : ceux qui ont lu le premier tome, intitulé “Clodomir Mousqueton” le retrouveront sans doute avec plaisir !
Le fantastique arrive avec le “buveur d’encre”, une chouette série dont vous avez certainement entendu parler car elle existe depuis 1996.
.
Avec “H.E.N.R.I” nous entrons dans le domaine du paranormal et du fantastique (il lit dans les pensées et respire sous l’eau tout de même !) mais c’est surtout une très jolie histoire d’amitié et de confiance.
.
Attention quand vous choisirez vos titres, les H.E.N.R.I et Clodomir sont à partir de 6 ans (histoires assez courtes et grosse police de caractères) par contre, le buveur d’encre est à partir de 7 ans (police de caractère plus petite et texte beaucoup plus long). Après, tout dépend du niveau de lecture de votre enfant…
Les illustrations m’ont beaucoup plu également (couleurs vives et gaies), franchement aucune mauvaise surprise dans cette collection, même si je ne les ais pas tous lus, vous avez ici des auteurs et des illustrateurs connus et reconnus !

Pour voir les autres titres de cette collection, rendez-vous ici
plus de 160 titres à ce jour, vous allez bien trouver votre bonheur !
***
SignatureNat