Passionnée de lecture depuis plus de... 45 ans !! Je recherche un poste en médiathèque à partir du 1er janvier 2020 (Région Bretagne)

Le manoir – Evelyne Brisou-Pellen

le-manoir,-tome-1---liam-et-la-carte-d--ternite-3749522Le manoir

Tome 1 : Liam et la Carte d’éternité

d’Evelyne Brisou-Pellen

Ed. Bayard Jeunesse (2013)

9-12 ans

Après une grave maladie, Liam, 15 ans, est envoyé en convalescence dans un manoir isolé.

Cette maison de repos, où il n’y a ni téléphone ni électricité, semble aussi abriter une section psychiatrique. En effet, l’un des pensionnaires se prend pour Léonidas, roi de Sparte ; un autre pour un pirate ; une jeune fille s’habille comme au Moyen Âge et une autre comme au XIXe siècle.

Enfin, Liam apprend que des malades dangereux sont enfermés dans une pièce secrète de la maison.

Il cherche à s’enfuir du Manoir, sans succès. Il renonce finalement à ce projet, d’autant qu’il a sympathisé avec Cléa, une jeune fille de son âge, qui semble profondément triste, mais saine d’esprit. Peu à peu, Liam va comprendre que tous ces pensionnaires sont morts, qu’ils sont des fantômes. Chacun doit régler un problème avant de pouvoir partir dans l’au-delà.

Un jour, Liam découvre dans le bureau du directeur du Manoir une “carte d’éternité”. Sur cet écran géant, on voit en temps réel ce qui se passe dans le monde des vivants. Liam est le seul à pouvoir remonter le temps en agissant sur cette carte. Il va ainsi aider plusieurs pensionnaires à résoudre le problème qui les retient au Manoir…

On ne présente plus Evelyne Brisou-Pellen.

Si ? Bon alors juste quelques mots, puisque vous insistez…

Romancière française née en 1947 à Coëtquidan (Bretagne !), elle passe une partie de son enfance au Maroc puis en Bretagne (qu’elle ne quittera plus). Après des études de lettres et une très brève carrière d’enseignante, elle se met à écrire des ouvrages pour la jeunesse (plus de 115 à ce jour !!). Elle a reçu de nombreux prix dont le dernier est le prix Gulli du roman 2013 pour… « Le manoir » !

Ce que j’en pense : Beaucoup de bien !! C’est bien écrit et très prenant. Mais commençons par le commencement…

La première chose que vous verrez, c’est la couverture. Elle est très belle, sombre, mystérieuse et très attirante !

Si vous avez chez vous des lecteurs un peu « craintifs » par rapport à la taille du livre (il fait 367 pages), rassurez-les : c’est écrit gros, les chapitres ne font que 5/6 pages et on les dévore sans s’en apercevoir ! (Commencé hier, terminé ce matin et je n’ai pas le 2ème tome, c’est malin !!)

L’histoire est un mélange de plusieurs choses : on pourrait dire que c’est une histoire de fantômes (c’est vrai) mais on pourrait aussi parler d’amitié, d’amour, d’enquête…  Mais pas que. Ce roman parle aussi du deuil, des différentes phases d’acceptation (le déni, la colère…) mais le ton employé et l’humour de certaines situations font que cela « passe » sans tristesse. Et j’ai beaucoup aimé la façon dont Liam s’intéresse aux autres et les écoute (par curiosité d’abord, mais ensuite parce qu’il souhaite vraiment les aider !)

Il y a aussi un côté « frisson », une partie plutôt effrayante (voir la cave et ses fantômes « gris ») et quelques petites anecdotes historiques (Evelyne Brisou Pellen a écrit beaucoup de romans historiques).

Bref, un roman qui se lit facilement, avec beaucoup de plaisir et dont on regrette de ne pas avoir tout de suite acheté les autres tomes !

SignatureNat

+ Dans la sélection du Prix des Incorruptibles 2014-2015 

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Flocons d’amour – Let it snow #Concours

∗ Flocons d’amour ∗

de John Green, Maureen Johnson et Lauren Myracle

Ed. Hachette (2010)

24 décembre. Nuit des miracles ? Ou des catastrophes ? Une terrible tempête, un train bloqué dans la neige. Gracetown : tous les voyageurs descendent ! Gracetown… Bourgade perdue au milieu de nulle part qui vous ferait presque oublier le repas de Noël. Pourtant Jeb, Jubilé, et les autres vont partager le réveillon le plus insolite de leur vie. Dans un café bondé de pom-pom girls ou au détour d’une route enneigée, les rencontres inattendues se multiplient. Les couples se font, se défont et se refondent. Louvoyant entre les flocons, les flèches de Cupidon qui pleuvent sur la ville ne laisseront personne de glace.
flocons-d-amour-112637-250-400

Ce que j’en pense :

Bon, pour être tout à fait honnête, quand j’ai reçu le livre et lu le résumé, je me suis dit : Houla !! Voilà un bouquin qui m’a l’air un peu trop « girly » pour moi… Rien que le titre et la couverture déjà… Et puis comme il ne faut pas juger sur les apparences, j’ai commencé à le lire… Et avant de m’en être rendu compte, j’étais déjà à la page 40…

J’ai terminé la 1ère nouvelle (celle de Maureen Johnson, auteur jeunesse que je ne connaissais pas) et j’ai beaucoup aimé ! C’est frais et divertissant, les personnages sont sympathiques et ça se lit tout seul ! Idéal pour décompresser en fin d’année…

La 2ème et la 3ème nouvelles m’ont également beaucoup plu : c’est léger (adolescence + amour + amitié + magie de Noël !) sans être mièvre, et vraiment très facile à lire ! (A conseiller pour des lecteurs ayant un peu de mal avec les « gros » livres)

Bref, de jolies histoires pour se mettre dans l’ambiance de Noël… (Quand est-ce qu’il neige ???)         SignatureNat

Concours

 

A gagner : 1* Flocons d’amour (nouvelles)

Pour participer :
Répondre en commentaire à la question suivante :
1-  Quel livre vous tente le plus sur  Lecture Academy ?

+ Chances supplémentaires
* Suivre Délivrer des Livres sur les réseaux sociaux
Facebook Twitter Pinterest
* Relayer ce concours (donner le lien direct)
* S’incrire à la newsletter (colonne de droite)
(un commentaire par chance supplémentaire pour la prise en compte, merci)

Concours ouvert du 30 novembre au 7 décembre 2014, France M. Règlement

Retrouvez tous les concours du Calendrier de l’avent !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Théo garde son sang-froid #Nathalie

Théo garde son sang-froid

Jennifer Cucit & Christopher Guegan

Edilivre (2014)

Theo

Bonjour, je suis Théo. Mais tout le monde m’appelle le Prince du Pain Perdu, du nom de mon village. J’aime aider les habitants du Pain Perdu… Nous nous rendons souvent des services.
Alors que je ramassais des bûches dans la forêt, pour chauffer mon immense maison, j’ai rencontré Sophie, la Princesse du Dé à Coudre. Condamnée par la sorcière de la cascade à vivre dans l’obscurité, je l’ai prise sous mon aile… Tiens ! Une expression ! C’est d’ailleurs le thème de la collection “Comme une image…” dont “Théo garde son sang-froid” est le premier volume.
Tu apprendras le sens et l’origine des expressions de la langue française, au fil de mes aventures. Ainsi, tu épateras tes parents et cloueras le bec à ta maitresse… !

Ce petit livre (44 pages) est le premier de la série « Comme une image » dont le thème est « le sens et l’origine des expressions de la langue française ».

 

Ce que j’en pense : L’idée est bonne et part d’une bonne intention, mais…

Premier point négatif : Je n’aime pas la dernière phrase du résumé : depuis quand les enfants ont-ils besoin de « clouer le bec de la maîtresse » ? Je suis peut-être un peu « vieux jeu » mais il y a déjà un tel manque de respect vis-à-vis des enseignants, est-il besoin d’en rajouter ?

Deuxième point négatif : je n’aime pas du tout les illustrations (type manga) et en plus l’impression est franchement de mauvaise qualité !

Troisième point négatif : la ponctuation (les virgules surtout) est mise « au petit bonheur la chance » (tiens, encore une expression !) et en plus j’ai trouvé des « fôtes » d’orthographe (au moins 5 sur 20 pages !), ce qui devrait être strictement interdit dans un livre pour la jeunesse !!!

Dernier point négatif : Le prix, 10 euros pour 44 pages  (7/8 lignes écrites sur chaque page + une illustration), c’est un peu cher !

L’éditeur présente ce livre comme un roman (l’histoire en elle-même fait 13 pages et c’est écrit gros) pour « jeunesse/ado »… Là, il ne faut pas exagérer, c’est clairement pour des enfants de primaire et encore, pas au-delà du CE2…

Pour en finir avec ce triste constat, l’histoire en elle-même est vraiment « bêbête », sans rythme et pour tout dire, sans autre intérêt que de parsemer les phrases d’expressions, afin de pouvoir les expliquer plus loin… Dommage, c’était vraiment une bonne idée…

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Le voyage de Pippo #album ♥

voyage-de-pippo-nobiLe voyage de Pippo

Satoe TONE

Editions Nobi-Nobi (2014)

Pippo la grenouille ne sait plus rêver…
Plus de souhait, plus d’envie, plus de folie : pour s’endormir, il compte les moutons. C’est ainsi qu’il fait la rencontre d’une petite brebis.
Avec elle, il pourrait peut-être retrouver le chemin des songes ?
De page en page, de mois en mois, défilent les désirs enfouis : partir, rester, s’envoler, plonger, revenir, ou bien,tout simplement, trouver un ami.

Ce que j’en pense : J’adore les illustrations ! Elles sont douces (couleurs pastels) poétiques, fragiles et délicates… Et les couleurs sont splendides.

Je verrais très bien cet album sous forme de frise pour décorer une chambre de bébé…

L’histoire est simple, mais très poétique. Il y a peu de texte, quelques fois des rimes « Ce serait si joli de s’envoler dans la brise, là-haut, tout là-haut… leur disent tout bas les cvoyage-de-pipo-ext-1oquelicots ».

Un album qui parle de rêves, de saisons et d’amitié.

Cet album me fait penser à un autre, une autre histoire de voyage et d’amitié « Pêcheur de couleurs » d’Eric Battut et Michel Piquemal.

Ce que je crois : si vous feuilletez cet album, vous allez craquer !! Alors prenez tout de suite de quoi l’acheter (14,90 euros) ça vous évitera des allers-retours…

 Satoe Tone a reçu le Grand Prix d’illustration / Premier Prix International 2013 de la Foire du livre jeunesse de Bologne (ce qui lui a permit de faire cet album)

SignatureNat

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k