Dis c’est quoi le bonheur? d’Emma Robert et Romain Lubière

Un récit empreint de douceur qui fait la part belle aux petits plaisirs du quotidien

Album pour la jeunesse dès 5 ans

Dis c’est quoi le bonheur ?

d’Emma Robert et Romain Lubière

Editions Balivernes, ill. de Romain Lubière, mars 2020, 36 pages, 14 euros

 

Thèmes: bonheur, animaux de la forêt, nature, philosophie pour enfants, sens de la vie, lapin

 

 

Présentation de l’éditeur:  “Dis c’est quoi le bonheur? Petit lapin pose cette question aux créatures de la forêt. Pour l’oiseau, c’est de voler en liberté, pour l’ours, c’est de se régaler avec du miel tout frais, et d’autres ont des réponses différentes: s’émerveiller de la Nature, être en famille… Et pour toi, c’est quoi le bonheur?”

 

Dis c’est quoi le bonheur? est un album parfait  pour expliquer aux plus jeunes la notion (très subjective) de bonheur. Ce petit lapin (qui est vraiment adorable!) se demande ce qu’être heureux signifie. C’est pourquoi il interroge l’un après l’autre tous les habitants de la forêt. Bien sûr, il va recevoir de nombreuses réponses.

Avec lui, l’enfant se rendra compte que le bonheur peut être beaucoup de choses, que c’est un concept trop abstrait pour en donner une définition unique. Chaque protagoniste a sa propre idée sur la question. Notre petit lapin apprend donc de chacun d’eux. Le message de Dis c’est quoi le bonheur? est beau et accessible pour un jeune public.

Quand aux illustrations, elles illuminent tout simplement le texte d’Emma Robert. La nature vibre et s’émerveille sous les tons chauds de Romain Lubière. La douceur du printemps est admirablement bien rendue.

Dis c’est quoi le bonheur? est un album bien conçu que j’ai pris plaisir à découvrir.

N’hésitez pas à vous le procurer!

 

~Melissande~

 

+Un autre album qui vaut le détour, présenté par Nathalie: Le bonheur prisonnier de Jean-François Chabas, illustré par David Sala

+Je vous ai présenté il y a peu Le monde secret d’Adélaïde d’Elise Hurst, un autre récit poétique ayant pour personnage principal une lapine.

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Sinus et Disto

SinusLivre + CD
A partir de 5 ans

Sinus & Disto

Nicolas Frey & Pauline Kerleroux

Musique d’Elvett et Simon Aeschimann

La Joie de Lire (2020)

*****

Présentation éditeur : Sinus est un jeune lapin qui rêve d’être chanteur et de devenir la star de la forêt. Disto, un vieux loup, est un producteur déchu en quête de renommée perdue. Ensemble, les deux amis vont traverser la forêt et s’apercevoir qu’elle est peuplée de sons étranges qu’ils peuvent capturer.

*****

Ce petit ouvrage aux couleurs “flashy” se compose d’une histoire et d’un cd de chansons. Au fur et à mesure que se déroule l’histoire, une étoile jaune fluo vous indique qu’il faut écouter la chanson correspondant au numéro noté dans l’étoile en question.

Si j’ai trouvé l’histoire plutôt amusante, je dois dire que je n’ai apprécié ni le style des illustrations, ni les couleurs (j’aime les couleurs vives, mais là, c’est carrément fluo !)

Et la musique électro-pop, ce n’est pas trop mon truc non plus !! Mais tout ça est une question de goût et les enfants prendront sûrement plaisir à tourner ces pages très colorées et pleines d’onomatopées. Les chansons, très rythmées et rigolotes devraient leur plaire également.

*****

Sur le site de l’éditeur, vous pouvez écouter une chanson

C’est aussi un spectacle, voir ici

Un album qui participe au Challenge d’Antigone Objectif Pal

Le lièvre et les lapins de Timothée Le Véel

Un album délicat qui enchantera petits et grands!

LièvreAlbum pour la jeunesse dès 5 ans

Coup de cœur

Le lièvre et les lapins

de Timothée Le Véel

Éditions Kaléidoscope,

texte et illustrations de Timothée Le Véel,

2019, 14 euros

Thèmes: Animaux, adoption, amitié, nature, lapin

Présentation de l’éditeur: “Le jour se lève sur la garenne. Impatients, des lapins sortent de leur terrier. Seulement des lapins ? Non, c’est étrange, il semblerait qu’un lièvre se trouve parmi eux…

 

Une fois de plus, les délicates illustrations et le texte poétique de l’artiste m’ont charmé. Les illustrations sont en noir et blanc, avec une petite touche rose pâle rappelant l’encadré de la couverture et les pages de garde intérieures de l’album.  Les petites touches de couleur sont du plus bel effet dans les nuances de gris. De plus, la couverture est elle aussi très belle. J’aime beaucoup l’idée de l’œil du lièvre reflétant les lapins. “Le lièvre et les lapins” est un bel objet donc mais pas que. En effet, le récit est aussi bien travaillé que l’aspect esthétique.

Dans “Le  lièvre et les lapins”, Timothée Le Véel aborde plusieurs sujets sujet: l’appartenance à un groupe, à une famille mais aussi la différence et même l’adoption. En cherchant sa place, le jeune lièvre de cette histoire se confrontera à une difficulté de taille. Mais comme le dit le proverbe, l’union fait la force et tout rentrera dans l’ordre.

“Le lièvre et les lapins” fait partie de ces albums qui touchent grâce à la sensibilité de son créateur. L’idée est originale et Timothée Le Veel exploite avec brio tout un panel d’émotions.

 

~Melissande~

 

+ Un autre album original présenté par Nathalie:Madame le lapin blanc de Gilles Bachelet

+ Une bande dessinée ayant pour décor la forêt, présentée par Sophie: Anuki 3. Le coup du lapin de Sénégas et Maupomé

2017 : ce mois-ci, j’ai lu aussi…

2017 : Ce mois-ci, j’ai lu aussi…

Une bande dessinée, un manga et un album !

201720172017

* * * * * * * * * *

Les filles au chocolat T.1 : Cœur cerise : Bd fidèle au roman

De Raymond Sébastien et Anna Merli – éd. Miss Jungle (2017) – Adapté par V. Grisseaux d’après le roman de C. Cassidy

Cherry et son père Paddy s’installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre enfants. Cherry est ravie de faire partie d’une famille nombreuse. Mais à peine arrivée, elle va craquer bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d’une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l’affection pour ses nouvelles sœurs et le charme irrésistible de Shay…

J’ai lu le premier tome de cette série en roman et je dois dire que, selon mes souvenirs, cette bd est tout à fait fidèle au roman. Par contre j’avoue ne pas avoir tellement accroché aux dessins (un peu trop style “manga”) et couleurs (trop sirupeuses pour moi !! Et pourtant, j’aime le rose.)

* * * * * * * * * *

Manga : Les aventures de Tom Sawyer

De Mark Twain & Aya Shirosaki (ill.) – Éd. Nobi Nobi ! (2015)

Garnement espiègle, Tom Sawyer n’a rien contre l’école, surtout quand on y croise de jolies filles comme Becky Thatcher. Seulement, à choisir, il préfère de loin faire les 400 coups et partir à l’aventure avec son ami Huck le vagabond pour jouer aux pirates ou aux bandits. Mais un soir, dans un cimetière désert, les deux compères sont les témoins d’un crime bien réel ! Cette expérience va bouleverser leur quotidien, car le terrible Joe l’Indien, avide de vengeance, court toujours…

Si je ne suis pas fan de manga (j’essaie pourtant, mais rien à faire, je bute sur le sens de lecture et sur le style des dessins !), j’adore, par contre, les aventures de Tom Sawyer ! Mais j’avoue que je préfère de très loin la version roman… Tant mieux si cette version permet de faire connaître cette jolie histoire !

Sur le site de l’éditeur, vous pourrez voir les premières pages.

* * * * * * * * * *

Ourse et lapin T.1 : Drôle de rencontre

De Julian Gough & Jim Field – Éd. Flammarion Père Castor (2017)

En plein hiver, Ourse se réveille en sentant l’odeur du miel, du saumon et des larves de hanneton. Elle est surprise de voir qu’il neige et que le printemps est encore loin, mais décide de profiter de l’occasion pour faire un bonhomme de neige. En roulant une boule de neige, elle rencontre un lapin grincheux et savant.

J’ai bien aimé cette petite histoire d’amitié qui est fraîche, tendre et très drôle ! Les illustrations sont, de plus, très originales (N & B et vert) et donnent une grande impression de douceur.

Sur le site du magazine “petit quotidien” vous pourrez faire défiler les premières pages.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer