Résultats de recherche pour : Lapin

Le lièvre et les lapins de Timothée Le Véel

Un album délicat qui enchantera petits et grands!

LièvreAlbum pour la jeunesse dès 5 ans

Coup de cœur

Le lièvre et les lapins

de Timothée Le Véel

Éditions Kaléidoscope,

texte et illustrations de Timothée Le Véel,

2019, 14 euros

Thèmes: Animaux, adoption, amitié, nature, lapin

Présentation de l’éditeur: “Le jour se lève sur la garenne. Impatients, des lapins sortent de leur terrier. Seulement des lapins ? Non, c’est étrange, il semblerait qu’un lièvre se trouve parmi eux…

 

Une fois de plus, les délicates illustrations et le texte poétique de l’artiste m’ont charmé. Les illustrations sont en noir et blanc, avec une petite touche rose pâle rappelant l’encadré de la couverture et les pages de garde intérieures de l’album.  Les petites touches de couleur sont du plus bel effet dans les nuances de gris. De plus, la couverture est elle aussi très belle. J’aime beaucoup l’idée de l’œil du lièvre reflétant les lapins. “Le lièvre et les lapins” est un bel objet donc mais pas que. En effet, le récit est aussi bien travaillé que l’aspect esthétique.

Dans “Le  lièvre et les lapins”, Timothée Le Véel aborde plusieurs sujets sujet: l’appartenance à un groupe, à une famille mais aussi la différence et même l’adoption. En cherchant sa place, le jeune lièvre de cette histoire se confrontera à une difficulté de taille. Mais comme le dit le proverbe, l’union fait la force et tout rentrera dans l’ordre.

“Le lièvre et les lapins” fait partie de ces albums qui touchent grâce à la sensibilité de son créateur. L’idée est originale et Timothée Le Veel exploite avec brio tout un panel d’émotions.

 

~Melissande~

 

+ Un autre album original présenté par Nathalie:Madame le lapin blanc de Gilles Bachelet

+ Une bande dessinée ayant pour décor la forêt, présentée par Sophie: Anuki 3. Le coup du lapin de Sénégas et Maupomé

Nous suivre et partager :

Madame le lapin blanc – Album jeunesse

madame

MADAME LE LAPIN BLANC

Gilles Bachelet
Seuil jeunesse (2012)
*****

Tout le monde, ou presque, connaît “Alice au pays des merveilles” de Lewis Carroll. Et donc tout le monde, ou presque, connaît le lapin blanc qui est toujours en retard, courant, sa montre à gousset à la main. Monsieur Bachelet a eu la très bonne idée de se demander si ce lapin blanc était marié, avait des enfants, bref, ce qu’il faisait en dehors du Palais de la Reine de Cœur.

Et il a trouvé le le journal intime tenu par Madame Le Lapin Blanc. Et l’on verra que non, tout n’est pas rose au Pays des Merveilles…

*****

Si vous n’avez pas lu “Alice au pays des merveilles”, que cela ne vous empêche pas de lire cet album. Vous perdrez quelques gags, quelques références, mais cela ne vous empêchera pas de l’apprécier. Si au contraire vous faites partie des fans de ce conte, votre plaisir n’en sera que plus grand !

J’ai tout aimé dans cet album : l’idée de départ (ça ne vous est jamais arrivé de vous poser des questions sur des personnages de romans, de films ? Sur leur enfance, leurs rêves, ce qui leur arrive ensuite… Moi si. Plein de fois. Alors j’adore que quelqu’un ait, pour une fois, répondu à mes questions !!).

L’humour un peu “décalé”, omniprésent dans les albums de Gilles Bachelet. Les références, multiples, au conte susmentionné. La double page sur les 100 façons d’accommoder les carottes !!

Les nombreux détails des illustrations (on peut passer pas mal de temps sur chaque page, voilà qui va bien occuper mes neveux et nièces cet été !! Merci Mr Bachelet) Et puis l’avantage avec cet album, c’est que l’enfant, comme le parent l’apprécieront !

Un extrait du journal : “Il m’arrive même parfois d’imaginer – suis-je sotte ! – un monde où les hommes participeraient aux travaux du ménage…” (je vous laisse découvrir l’air béat du lapin blanc passant la serpillère, extra !!)

*****

Du même auteur, ne ratez pas le magnifique “Une histoire d’amour

Et d’autres présentés plus brièvement mais très drôles également : Les coulisses du livre jeunesse, “Des nouvelles de mon chat

Madame le lapin blanc a été élu Pépite de l’Album 2012 du Salon du Livre et de la Presse jeunesse en Seine-Saint Denis.

challenge albums 2018

Cet album participe au Challenge “Je lis aussi des albums 2018

Nous suivre et partager :

Chronique animalière #3 Lapin, écureuil et hérisson!

De nombreux animaux ont déjà envahis le blog au mois de mars, mais avec le printemps ils continuent de sortir de leurs pages hivernales pour nous faire un petit coucou ! Aujourd’hui lapin, écureuil et bien sûr hérisson sont à l’honneur.

Edmond :
la fête sous la lune

d’Astrid Desbordes
et Marc Boutavant

Edmond est un écureuil timide, qui n’ose pas sortir de chez lui. Il cuisine, lit, fait des pompons… Son voisin Georges Hibou est tout l’inverse, il sort tout le temps et adore se déguiser, même en hérisson! Les autres animaux du chataigner sont sociables et font régulièrement la fête… mais notre pauvre Edmond n’ose jamais les rejoindre. Heureusement que Georges est là!

Cet album qui personnifie de petits animaux de la forêt offre une histoire optimiste et pleine de couleur à l’image des pompons que crée Edmond l’écureuil. Si cette histoire n’aidera pas les enfants à vaincre leur timidité elle peut leur montrer l’intérêt de s’ouvrir aux autres et de partager avec ceux qui nous entoure !

Très coloré et même plus puisque cet album utilise comme fond de page des couleurs vives, faisant ressortir les illustrations pourtant elles aussi colorées. Flashy mais tout à fait dans le ton de l’histoire, d’autant plus que cela permet de faire ressortir les jolis animaux aux yeux expressifs de Marc Boutavant !

Nathan, 2013 – 10€

Petit lapin rêve de gloire

d’Alexandre Chardin
et Mylène Rigaudie

Achab est un tout petit lapin mais ses rêves le poussent à vouloir voyager et découvrir le monde ! Sur un radeau il s’en va au fil de l’eau… et des dangers ! En effet les animaux qu’il croise n’ont de cesse de le prévenir des problèmes qu’il risque de rencontre, mais loin de l’inquiéter cela l’incite à continuer, puisque c’est justement ce qu’il cherche, la gloire et des histoires à raconter !

Un texte tout en vers qui incite l’enfant à la rêverie lui aussi, pour participer à cette odysée fantastique d’Achab. Un fabuleux voyage qui permet de découvrir la nature avec beaucoup de poésie et de belles illustrations qui mettent l’accent sur les différents plans avec beaucoup de sensibilité.

Premier album d’Alexandre Chardin, Petit lapin rêve de gloire est une grande aventure qui ravira les enfants!

Les albums Casterman, 2013 – 13,95€

Le petit hérisson partageur

un conte de Zemanel
illustré par Vanessa Gautier

Père Castor réédite le petit Hérisson partageur dans une édition qui inclu un jeu de mémory, une belle idée pour prolonger le partage autour de ce petit hérisson !

Le petit hérisson partageur est la belle histoire d’un adorable petit hérisson. Il fouine, cherche et souhaite trouver quelque chose à manger! Il trouve une très belle et très grosse pomme rouge, à croquer ! Vite il tente de la cacher pour que les gourmands ne lui mangent pas. Sauf qu’arrive un petit lapin. Puis un petit écureuil…

Une jolie histoire sur le partage, avec une jolie conclusion qui va un peu plus loin tout de même que le simple partage de la pomme. Scientifiquement c’est un peu abérant puisque hérisson, lapin, écureuil et souris, tous de la même taille, sont plus petits que la pomme, mais cela ne gène en rien l’histoire.

Les illustrations sont colorées et permettent de s’attacher facilement aux petits héros qui sont vraiment cute (mignons) avec leurs grands yeux et leur petit bras. Des attitudes, des sentiments, le tout dans un décor simple, pour des illustrations qui apportent un vrai côté sympathique à l’histoire.

Je suis évidemment fan de ce petit hérisson, avec son gros nez il a réellement une petite tête absolument irrésistible!

Père Castor Flammarion, 2010 – 2013 – 10€
cadeaumaestro

Nous suivre et partager :

Anuki 3 Le coup du lapin – Sénégas et Maupomé

Bande dessinée sans texte, dès 5 ans

Anuki

3 Le coup du lapin

de Sénégas

et Maupomé

Les éditions de la Gouttière, juin 2013
9781092111019, 9,70

L’hiver est arrivé et la neige avec. L’occasion de glisser, de faire des totems de neige, de rigoler avec les copains… pourtant Anuki va s’éloigner seul dans la forêt, à la recherche d’un lapin à chasser…

Quel plaisir de retrouver Anuki dans ce troisième tome, toujours muet, de ses aventures ! Anuki grandit imperceptiblement et ses aventures deviennent un peu plus complexe. On y trouve plus de sentiment. De l’amour, de la jalousie, de la peur, de la colère. Les liens qu’entretient Anuki avec ses amis se font plus précis, son rapport à la nature et aux animaux toujours très drole. 

Après les poules du premier tome et les castors du second, Anuki se retrouve à courir derrière un lapin qui ne semble pas près à se laisser attraper… et tout le monde sait que dans la forêt il n’y a pas que des lapins! En prenant le temps de découvrir chaque page on va vivre avec Anuki un moment particulier, et on ne manquera pas de frissonner pour notre petit indien. Est-ce le froid de la neige ou la peur ? 

Les illustrations s’attachent toujours beaucoup aux expressions, et le blanc de la neige rend magnifiquement l’importance de nos petits héros. Les scènes d’actions, avec l’alternance entre couleur et noir et blanc, sont saisissantes !

Si le maître mot des aventures d’Anuki reste l’humour on est face cette fois ci à une histoire plus sombre, l’humour résidant plus dans les détails, les petites scénettes, que dans l’histoire en elle même. Notre plaisir reste cependant intact et deux ans après la première découverte d’Anuki on ne peut que continuer d’évoluer avec lui, en attendant sa prochaine aventure… et avec le printemps peut être l’amour ?

+ Les avis de Noukette et Mo

Nous suivre et partager :