1001 manières de se déplacer – V. Gaspaillard

Album documentaire dès 6 ans

1001 manières de se déplacer

de Véronique Gaspaillard

et Françoise de Guibert

Gulf Stream, 2012
La vie tous azimuts, 77 pages
9782354881580, 15,50€

Tous les êtres vivants se déplacent au cours de leur existence. Cet album documentaire propose d’expliquer ces déplacements de façon illustrée.

Une rainette qui grimpe dans les arbres, un insecte qui marche sur l’eau alors qu’il ne sait pas nager, un oiseau qui fait de la plongée sous-marine… Et pourquoi pas deux plantes qui font des petits sans se rencontrer ? Dans la nature, tout est possible !

La première partie propose de découvrir 5 milieux et leurs habitants : étang, ville, mer, champ et montagne. Pour chaque milieu 3 exemples très variés. La mise en page très dynamique qui propose de découvrir 7 déplacements pour chacun permet de faire le tour de centaines de manières de se déplacer. En bas de page on retrouve un schéma du milieu qui permet de situer l’altitude de vie des espèces présentées.


Pour chaque être vivant présenté on trouve une illustration humoristique et plusieurs illustrations réalistes. Autour des illustrations centrales on trouve les 7 points mis en avant, la vitesse de déplacement, le nom latin et l’espèce. Chaque donnée est complète et scientifique mais pourtant mise à niveau des enfants avec des points de comparaison. Un lexique permet aussi de mieux appréhender les mots compliqués.
Cette partie est particulièrement intéressante car elle offre de nombreuses informations sur l’espèce présentée et pas uniquement sur ses mouvements. On part ainsi à la découverte de la rainette, le gerris, le frêne, la puce du chat, l’hippocampe, le lièvre, l’isard ou la ronce !

La deuxième partie propose de comparer les manières de se déplacer. Des illustrations avec échelle permettent de découvrir les fruits, les pattes, les ailes… tous les caractères communs qui permettent aux espèces de bouger!

Enfin quelques pages partent à la découverte de l’humain et de l’évolution des espèces.

Un album documentaire qu’on prend plaisir à feuilleter un peu au hasard mais dans lequel on peut aussi chercher des informations précises. Intéressant et magnifiquement illustré de dessins variés.

+ deux autres albums de la même collection, présentés chez Fantasia

Le Souffle (Nina Volkovitch, 2) – Carole Trebor

Roman fantastique et historique pour adolescents

Le Souffle

Nina Volkovitch, 2

de Carole Trebor

Gulf Stream, 10 janvier 2013
9782354881818, 14,90€

         Souvenez-vous de mon coup de coeur pour le tome 1. C’était il y a quelques moins seulement et pourtant voici déjà le tome 2. C’est sans doute ce que j’aime le plus chez Gulf Stream : ils ne nous font pas attendre des siècles pour lire la suite! Bon je ne sais pas comment gèrent les auteurs, mais moi j’aime ça!

          Donc le tome 2 de Nina Volkovitch est déjà là, avec les mêmes superbes tranches dorées et sa belle mise en page. On retrouve Nina, notre petite héroïne du premier tome, dans le refuge. Elle peint des icônes à longueur de journée et n’en sait toujours pas plus sur ses étranges objets magiques. Un apprentissage par étape qui joue avec sa patience mais va lui permettre par la suite de vraiment comprendre qui elle est, ce qu’est le souffle et comment apprivoiser ses pouvoirs. Bien que j’aime beaucoup Nina j’avais hâte que l’action reprenne et cela ne tarde pas, avec un retour à Moscou qui permet le retour de plusieurs personnages du tome 1.

Les aventures de Nina sont toujours aussi intéressantes par leur côté historique et culturel et toujours aussi prenantes. Les personnages vivent sous nos yeux, même si ce deuxième tome balance encore plus vers le fantastique. Je vois même tellement bien chaque scène que je trouve que cela ferait un magnifique film ! (si jamais un réalisateur passe par là…)

L’écriture de Carole Trébor continue de m’emporter dans ce tome, avec pourtant un vocabulaire russe qui coupe parfois la lecture. C’est d’ailleurs dommage que les mots ne soient pas expliquer en bas de page mais dans un lexique en fin d’ouvrage (même si cela s’explique par les répétitions que cela engendrerait sûrement).

Un deuxième très beau séjour en Russie, au coeur de l’hiver… et nous n’avons pas fini d’avoir froid vu la destination du troisième tome.  

 petit+ + mon avis sur le tome 1 de Nina Volkovitch, celui de Nathan, et celui de Gabriel ainsi que celui de Catherine.

+ Challenge YA#2 (32/60)

 

 

Trahisons (Le passage des lumières, 5) – Catherine Cuenca

Roman historique (et SF) pour adolescents

Trahisons

Le passage des lumières, 5

de Catherine Cuenca

Gulf Stream, novembre 2012
9782354881788, 12,30€

Si vous ne connaissez pas cette série je vous invite à lire plutôt mes premiers articles (le premier tome, le deuxième), afin de ne pas être trop spoiler!

De retour dans le passé, Zélie n’a que cinq jours pour retrouver Léandre avant qu’il ne monte sur l’échafaud. Hébergée au Diable Vauvert, l’auberge tenue par Nicaise et sa belle soeur Claudine, elle récupère une lettre du père Aubry qui l’invite à se rendre à Basmont. Sans doute Léandre s’y cache-t-il… Mais le comportement de ses hôtes étonne Zélie. Claudine et sa gentillesse inhabituelle. Nicaise qui semble si nerveux.
Et puis la lettre du père Aubry, tellement énigmatique… Zélie peut-elle encore faire confiance à ses amis ?

Ce cinquième tome des aventures de Zélie nous entraîne une dernière fois au coeur de la Révolution Française. La Terreur fait rage et Zéelie est bien résolue à tout affronter pour revoir Léandre.

Catherine Cuenca sait encore une fois très bien méler l’Histoire et l’histoire. Ainsi nous continuons de découvrir les méandres de la révolution en même temps que Zélie est à la recherche de Léandre.

Je ne peux pas trop vous en dire sur l’histoire mais ce tome est riche en surprise et en émotion! Zélie est toujours aussi intrépide et amoureuse. On retrouve aussi tous les personnages que l’on suit de loin depuis le premier tome, Léandre bien sûr mais aussi le Père, sa bonne et Colin. L’histoire est encore une fois très rapide, pas le temps de s’ennuyer que la fin est déjà là… J’ai d’ailleurs particulièrement aimé la toute fin de ce tome!

Je ne peux que vous conseiller encore une fois cette série en cinq tomes, maintenant tous disponibles.

+ Mon avis sur le tome 1, le tome 2, le tome 3, le tome 4 (mince je n’ai pas parlé du 4!! Promis il est bien aussi!)

+ L’avis de Gabriel sur le tome 1, celui de Somaja

+ L’avis de Lael sur ce 5ème tome

+ Challenge YA

♥ La lignée (Nina Volkovitch, 1) – Carole Trebor

Roman pour adolescents et pré ados, dès 10 ans
Fantastique et Historique

 Nina Volkovitch

1. La lignée

de Carole Trebor

Gulf Stream, septembre 2012
9782354881719, 14,90€

Thèmes : Russie, Guerre froide, art, orphelinat, goulag, magie, pouvoir, héritage, secret de famille


 Envoyée à l’orphelinat de Karakievo parce que ses parents sont considérés comme des « ennemis du peuple », Nina Volkovitch a fait le serment de s’enfuir et de retrouver sa mère, emprisonnée dans un goulag de Sibérie. Mais comment s’enfuir d’un tel lieu quand on a quinze ans, et qu’on en paraît douze ?

J’ai lu ce roman fin août et j’ai eu un réel coup de coeur. Un coup de coeur que je n’ai pas su exprimer. Alors j’ai retardé encore et encore le moment d’écrire un article… ce qui fait que je suis maintenant en retard, que je n’ai plus en tête les détails de l’histoire… mais il est hors de question que je ne vous en parle pas…

Nina Volkovitch vit en Russie, avec sa mère. Elle a 15 ans mais n’en parait pas plus que 12 avec sa petite taille. Alors quand sa mère est arrêtée et qu’elle est envoyée  à l’orphelinat de Karakievo, elle ne fait pas le poids. Le souvenir de sa mère, des alliées inatendues et un peu de fantastique lui permettront de survivre… et même plus!

Nina, c’est à la fois une enfant frêle et une adolescente déterminée. Une jeune fille qui aime l’art aussi. Elle est difficile à définir mais ce qu’il faut savoir c’est qu’elle est attachante dans chacun de ses gestes. Dans ses tableaux tout autant que dans ses coups. Elle n’est pas vraiment faite pour l’action et pourtant elle se retrouve au milieu, forcée de se battre, avec sa tête mais pas seulement. Nina c’est tout cela et tellement plus. C’est l’espoir contre une dictature soviétique, la magie qui fait lever les têtes et se battre.

Dans ce premier tome on assiste bien sûr à une mise en place des personnages et peu de choses nous sont révélées sur les prodigieux pouvoirs qui sont ceux de Nina. Elle les découvre en même temps que nous, s’en sert peu à peu, mais il nous manque encore beaucoup de donner. Mais ce premier tome ce n’est pas que cela car c’est aussi une aventure humaine, une quête d’identité, teintée d’art et d’histoire. On est même surpris par la mise en place de l’aspect fantastique, tant l’histoire semble ancrée dans notre monde, dans notre histoire. Cette période de début de guerre froide en Russie me semble peu traité en littérature jeunesse, ce qui rend ce roman d’autant plus intéressant.

De nombreux personnages croisent la route de Nina et ils font eux aussi parti de cet enthousiasme général que j’ai pour ce roman sans savoir l’expliquer. Des amitiés qui se nouent, avec toujours la suspicion en arrière fond, ce climat général de guerre froide faisant souvent froid dans le dos.

Enfin ce roman est aussi un très bel objet, avec une belle couverture mais surtout des tranches dorées très classes, avec un prix qui reste attractif pour un grand format.

Un très bon premier tome qui annonce une belle trilogie historique et fantastique ! 

 

+ Le site de l‘éditeur, avec des avis de jeunes lecteurs.

+ L’avis de Lael, Mya, Fantasia, Nathan, Gabriel

+ Le tome 2, Le Souffle est prévu pour janvier 2013. Le tome 3, le combat pour Mai 2013… La suite arrivera donc très vite, et c’est tant mieux!