Sabotage au Mont Saint-Michel de Chantal Cahour

Sabotage

Un court roman pour lecteurs débutants très sympathique!

Roman historique/fantastique pour enfants de 8 à 11 ans

Sabotage au Mont Saint-Michel
de Chantal Cahour

Oskar Éditeur, 2018,
108 pages, série «Les enquêtes de Ninon et Paul»

***

Thèmes: voyage temporel, enquête, amitié, roman historique, Moyen Age

***

 

Présentation de l’éditeur: «Ninon et Paul sont impatients de découvrir le Mont-Saint-Michel. Mais après leur visite « insolite » du château de Chambord et du château de Versailles, qui les a fait voyager dans le passé, ils ont un peu peur de revivre ce genre d’expérience. Alors qu’ils suivent leur guide dans l’abbaye, Paul trébuche et entraîne sa sœur dans sa chute. Quand les enfants reprennent leurs esprits, ils se retrouvent… en 1255 ! Les voici emportés dans une nouvelle aventure pleine de mystères dans les couloirs de l’abbaye du Mont-Saint-Michel, en compagnie de Gabriel et de son grand frère Michel, un jeune moine.»

 

Ce roman met en scène des personnages attachants et débrouillards: un frère et une sœur. Ninon et Paul ont l’habitude d’être transportés à diverses époques dès qu’un enfant a besoin de leur aide (cf. la série Les enquêtes de Ninon et Paul); leur quotidien est donc régulièrement chamboulé.

Cette fois, les deux enfants vont se retrouver en l’an de grâce 1255 ! Ensemble, ils aideront le jeune Gabriel à découvrir qui veut causer du tort au grand-frère de ce dernier, Michel (un jeune moine enlumineur).

Grâce aux héros de cette série, Chantal Cahour permet de faire découvrir aux plus jeunes des époques différentes mais également des lieux historiques emblématiques. C’est une excellente entrée en matière pour initier les enfants à l’Histoire.

Ce livre est instructif, pédagogique (je pense aux bonus en fin d’ouvrage, notamment à la recette de crêpes traditionnelles). Le récit est rythmé et l’intrigue mystérieuse, on a envie de connaître le fin mot de l’histoire. Ajoutez-y une petite touche d’humour et le tour est joué. Un roman idéal donc pour apprendre quelle vie menaient les enfants du passé.

~Melissande~

+ Le site officiel de l’auteur

+ L’avis d’histoired’en lire

+ Challenge Moyen Age

+ Dans la même série : « Le secret de Chambord » et « Des voleurs à Versailles »

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0

Paper girls – Comics partie trois

PaperPaper girls T.1

Brian K. Vaughan (scen.)

Cliff Chiang (ill.) / Matt Wilson (coul.)

Coll. Indies (Sélection de comics indépendants)

Urban Comics (2016)

******

Ohio, 1988. Après une nuit peuplée de cauchemars, et au lendemain de la fête d’Halloween, Erin, jeune (12 ans) livreuse de journaux est ennuyée par de jeunes gens alors qu’elle fait sa tournée. Heureusement pour elle, trois autres livreuses à vélo se portent à son secours. Les quatre filles vont croiser sur leur route de drôles de personnages cagoulés qui parlent un langage incompréhensible…

******

Dès le début, on s’attache à ces quatre filles, à ces paper girls. Elles ont des vies différentes, des caractères différents, mais face à l’inconnu, elles vont se serrer les coudes. Au départ, il y a un petit côté nostalgique, un petit côté « Stranger things » diront certains (sauf que là, sur les vélos, ce sont des filles !), mais très vite, ça délire grave !!

J’avoue qu’arrivée à la fin de ce tome 1, j’ai beaucoup plus de questions qu’au début et ça a un côté un peu frustrant… C’est un tome 1, et ça se sent, c’est la mise en place de l’ambiance, des personnages avec pas mal d’action tout de même, mais beaucoup de choses qui, bien évidemment, n’ont pas de réponses à la fin de ce volume.

Si j’ai bien aimé les illustrations, ce qui m’a le plus surpris, ce sont les couleurs, franchement pétantes par moments, à l’instar de la couverture.

Si vous n’aimez pas le fantastique, l’action ou les histoires bien délirantes, passez votre chemin ! Mais si vous avez aimé « Saga » (par exemple !) cette histoire devrait vous plaire (même si l’histoire est totalement différente).paper

******

Moi, j’attends la suite avec impatience !!

Mon fils ayant acheté les tomes 2 et 3, j’ai pu les lire et j’ai bien aimé, même si, à choisir, je préfère « Saga » (vous vous souvenez ? Le truc que vous devez ABSOLUMENT lire…)

Paper girls a reçu le prix Eisner awards 2016 de
la meilleure nouvelle série

L’avis de « Les lectures de Marguerite »

Le tome 2 est sorti en mars 2017 et le 3 en octobre 2017.

Pour feuilleter les premières pages

Autres comics présentés : Copperhead, Batman,

parenthèse

Cette semaine, nous nous retrouvons chez Noukette

Nous suivre et partager :
error0

ASSASSIN’S CREED – Roman ado

AssassinsASSASSIN’S CREED
T1 : Last Descendants

Matthew J. Kirby
Bayard (2016)
***

Conseillé à partir de 12 ans sur le site de l’éditeur, j’aurai dit 13/14 ans à cause du côté violent…

***

Owen est persuadé que son père -mort en prison sans qu’il puisse le revoir- a été victime d’une erreur judiciaire. Et il est prêt à tout pour le prouver. Alors, quand Monroe, l’informaticien du collège lui propose d’utiliser l’animus -une machine qui permet d’explorer les souvenirs de ses ancêtres, il saute sur l’occasion. Et il se retrouve au cœur d’une étrange expérience avec 5 autres ados : Javier, Sean, Natalya, Grace et son frère David, car ils vont se retrouver à New-York en 1863, c’est à dire pendant la guerre de Sécession à la poursuite d’une mystérieuse et puissante relique… Si l’on ajoute que Grace et son frère David sont noirs, on peut imaginer leur réticence à atterrir à cette époque !

***

Assassin’s creed,

je connaissais le nom et je savais que c’était un jeu vidéo pour avoir vu nos « enfants » (18 et 22 ans à l’époque) y jouer. J’avais même été très agréablement surprise par les graphismes que j’avais trouvé très beaux (à ce sujet, je trouve que la couverture ne leur rend vraiment pas hommage !). Mais c’est tout et je ne serais pas allée de moi-même chercher ce roman pour le lire, si je n’avais dû le lire pour une formation. Et ça aurait été dommage, car j’ai passé un très bon moment !

C’est un roman qui mélange plusieurs genres : il y a un côté SF (la machine qui permet -grâce à l’ADN- d’être plongé dans les souvenirs de ses ancêtres), un côté historique (la plus grande partie de l’histoire se déroule pendant les émeutes de 1863 à New York, les Draft Riots*) et il y a beaucoup d’action ! On ne s’ennuie pas une seule minute en lisant ce roman.

Le style est fluide, c’est très rythmé, il y a beaucoup de dialogues et on s’attache facilement aux personnages des ados…

Assassin’s creed est un livre qui devrait plaire aux amateurs de Cherub, Alex Rider, Percy Jackson ou encore Time Riders

*Par ici, un article qui explique très bien la conscription et les émeutes qu’elle a déclenché.

***

Le jeu vidéo est réservé aux adultes (+18) :

en effet, c’est un jeu plutôt violent dans lequel vous êtes un assassin… Je ne joue pas aux jeux vidéos, mais j’avais regardé quelques images quand nos enfants (18 et 22 ans à l’époque) y jouaient. Et j’avais été surprise par le graphisme, qui, je dois bien l’avouer, est très beau !

Image associée

Je ne peux malgré tout m’empêcher de me poser la question suivante : Est-ce que l’éditeur du jeu vidéo Ubisoft ne serait pas en train d’appâter de futurs joueurs avec ce roman ?

Les éditions Bayard

Le tome 2 est sorti en octobre 2017.

Nous suivre et partager :
error0

Voyage, voyage, dans le temps ! bd jeunesse

Voyage

Le Pass’Temps

Les joyaux de la couronne

Carbone & Ariane Delrieu (ill.)

Jungle (2016)

* * * * *

Marie et Léo cherchent des idées de déguisement pour le carnaval. Et quel meilleur endroit pour ça que le grenier de leur grand-mère, une ancienne costumière ? Léo trouve un costume de chevalier, Marie une belle robe. Mais quand ils se regardent dans le miroir, il se passe quelque chose d’étrange et ils se retrouvent projetés dans le passé, en mai 1514…

* * * * *

Une jolie aventure historique ! J’ai bien aimé l’histoire, mais aussi les dessins (malgré les « nez » des personnages que je trouve très bizarres), j’ai également apprécié la mise en pages sans « cadres » juste des vignettes aux bords arrondis (ça donne une certaine douceur !) et il y a en plus à la fin un supplément historique sur les personnages, l’époque, la culture ou encore l’architecture de l’époque à laquelle se déroule cette histoire.

* * * * *

Vous pourrez voir les 5 premières planches sur le site de l’éditeur

Le site de Carbone, la scénariste

Ariane Delrieu : son blog, son book

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *  *

Le jardin de Minuit

Edith

D’après le roman de Philippa Pearce

Coll. Noctambule

Éd. Soleil (2015)

^ ^ ^ ^ ^

Le frère de Tom ayant la rougeole, celui-ci est envoyé chez son oncle et sa tante pour le début des vacances. Il n’est pas ravi, d’autant plus que c’est une maison de ville sans jardin et qu’il y a des barreaux à la fenêtre de sa chambre… Tom n’a pas le droit de sortir (au cas où il serait contagieux) il s’ennuie, il écrit à son frère, lui raconte qu’il y a peu de livres et que ce sont des livres « de filles », que la nuit il n’arrive pas à dormir et qu’il se promène dans la maison pour passer le temps et bouger un peu. Mais une nuit, alors qu’il compte les coups de la vieille horloge pour savoir l’heure, il compte « 13 » coups ! Et décide d’aller voir quelle heure peut bien indiquer une horloge qui sonne 13 fois… Pour y voir clair, il entrouvre la porte de la maison, et là, contrairement à ce que lui ont dit son oncle et sa tante – « Il n’y a rien derrière la maison Tom, juste une cour exiguë où  l’on met les poubelles« , il y a un jardin immense !! Dans ce jardin, il rencontrera Hatty, une petite fille qui semble ne pas vivre à la même époque que lui…

^ ^ ^ ^ ^

Hatty est-elle un rêve, un fantôme ? Imaginaire ou réalité ?  Les deux sont si bien mêlés que rapidement on ne se pose même plus la question ! C’est comme ça, c’est tout… Et on se retrouve comme Tom, impatient que la nuit arrive pour aller dans le jardin…

Si j’ai adoré cette histoire, je n’ai pas spécialement apprécié le dessin (surtout les têtes des personnages en fait, j’aime bien le reste) et par contre j’aime beaucoup la couverture qui m’avait fortement attirée !

Et ce qui est sûr, c’est que je ne connaissais pas ce « classique » de la littérature anglaise et que cette bd m’a donné très envie de le lire !!

^ ^ ^ ^ ^

Sophie a beaucoup aimé « le jardin de Minuit« 

Les premières planches sur le site de l’éditeur

La bd de la semaineCette semaine, c’est chez Stéphanie

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Nous suivre et partager :
error0