Juin : l’estime de soi, le harcèlement

logoalbums2016.jpg

Challenge AlbumsMois de Juin Estime de soi – Harcèlement

♣♣♣

Dans une collection qui s’intitule « Je suis comme ça« , Mango Jeunesse propose plusieurs titres avec des personnages qui ne s’aiment pas ou qui sont différents des autres :

Gaston est mollasson – Jonas ne tient pas en place – Chloé ne fait que loucher – Ophélie est étourdie – Eliot zozote – Astrid est trop timide – Bénédicte se trouve trop petite – Timothée a les oreilles décollées – Gaëtan se trouve trop grand – Juliette n’aime pas ses lunettes et pour finir, celui que je vais vous présenter : Roberto se trouve trop gros.

Estime de soi Roberto

Roberto est un baleineau. Alors forcement, il est gros. Et tous ses copains se moquent de lui. On l’appelle « Bouboule », on le traite de « monstre marin » ou de « balourd de mer », bref tous les jours Roberto prend des kilos et tous les jours on se moque de lui. Il finit par s’éloigner de tous. Jusqu’au jour où ses « amis » on besoin de lui et de sa force…

Un petit album très mignon pour parler de la différence, du respect, de l’estime de soi. Les illustrations au trait simple et tout rond, très colorées sont très jolies.

Une collection que je découvre, un peu tard à priori, la plupart des albums ont l’air d’être épuisés (vive les bibliothèques et les boutiques d’occasion !) et c’est bien dommage car les autres titres ont l’air intéressant aussi.

♣♣♣

estime de soi ClaraClara est trop gourmande ! De Cécile Lavocat chez Magnard Jeunesse (2001)

Clara la vache se trouve un peu serrée dans sa robe. Et puis, quand elle regarde les autres dames, ou encore les magazines, elle trouve qu’elle est vraiment très grosse ! Elle décide donc de se mettre au régime… Mais ça la mine et tout le monde croit qu’elle est malade !

Les images sont rigolotes avec des couleurs vives bien pétantes et un dessin simple mais expressif. Un album complètement amoral qui dédouane totalement les gourmands !! Pourquoi j’ai lu ça, moi ? Une tablette de chocolat ? Ou ça ???

♣♣♣

estime de soi hérisson

Georges cherche un ami de Yoko Yamazaki et Yoko Imoto – Mango Jeunesse (2001)

 Georges, le petit hérisson est triste. A cause de ses épines, les autres ont peur de l’approcher et il n’a pas d’ami. Il n’est pas toujours facile de se faire accepter quand on est différent… Georges en deviendrait presque méchant tellement il est triste ! Une histoire très mignonne, bien servie par des illustrations douces aux couleurs pastels… Si douces que nous aussi on aimerait caresser Georges le hérisson !

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Christian Voltz

Christian Voltz

Auteur surVolté !

(on a déjà dû lui faire celle-là, pas grave…)

Il y a quelques jours, en lisant l’article d’Alice (ça sent le book) sur un album de Christian Voltz qui s’appelle « Chouette/chienne de vie », je me suis dit qu’il était temps que je fasse un article aussi sur cet auteur/illustrateur (qui est aussi sculpteur, graveur, céramiste, affichiste et réalisateur de films d’animation) que j’aime beaucoup !

Autant être honnête et vous le dire tout de suite, la première fois que j’ai vu un de ses albums, j’ai fait la grimace… Je me suis dit « houla, c’est moche, c’est quoi ce truc-là ? L’anti-Disney ? » Oui, j’avoue, parfois, quand je parle toute seule, je ne suis pas très gentille…

Et puis… J’ai surmonté mes préjugés (« qu’est-ce que le beau ? » En 4 pages, vous avez 3h !!), j’ai regardé plus attentivement et non seulement j’ai rigolé (parce que le Monsieur a beaucoup d’humour) mais en plus, j’ai vraiment apprécié les illustrations pleines de petits détails amusants et les histoires, tendres et à taille humaine…

En plus, en ces temps de consommation effrénée, je trouve très agréable que quelqu’un montre aux enfants (et aux autres !) qu’avec de vieux trucs, un peu abîmés, un peu rouillés ou usés, on peut encore faire des trucs super chouettes ! Vive la récup’ !

Tous les albums présentés ci-dessous sont édités aux éditions du Rouergue

Les photos sont de Jean-Louis Hess

ΩΩΩ

PatatesComme Chaque Matin  La Caresse Du Papillon StromboliLes Gros Mots Cest Pas Ma Faute

Patates (2000)

Mr Marcel n’est pas content, il rentre bredouille de la chasse. Mr Albert n’est pas content non plus, il rentre bredouille de la pêche. Mais ils se croient tous les deux sauvés lorsqu’ils trouvent (en même temps !) un plan de patates ! Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’en plus de ne pas être doué pour la chasse ou la pêche, nos deux compères ne sont pas doués non plus pour l’agriculture…

Comme chaque matin (1998)

Comme chaque matin, Monsieur Léon se réveille, comme chaque matin, il n’a pas envie de se lever, comme chaque matin il n’a pas envie d’aller travailler… Et si un petit détail pouvait tout changer ?? Je pense que de tous les albums présentés, c’est mon préféré ! Même si j’adore les autres aussi…

La caresse du papillon (2005)

Dans celui-ci l’histoire est un peu moins drôle, c’est un enfant qui demande à son grand-père où est la grand-mère. Certains disent sous terre, d’autres au ciel… Le grand-père a sa réponse à lui, que j’aime beaucoup et que je partage !

Stomboli (1999)

Stomboli, c’est le nom du cirque. Son Monsieur Loyal vous présente tous les numéros, plus incroyables les uns que les autres ! Mais la recette du jour n’est pas bonne… Pour lutter contre le cafard, 1 seule solution ! Un petit livre pour compter et s’amuser (il y a des mouches partout dans celui-ci !!)

Les gros mots (2004) Didier Mounié et Christian Voltz

Un petit garçon fait une collection de gros mots et nous raconte auprès de qui il apprend les plus gros ou les plus beaux..  Jusqu’au jour où…Très mignon !

C’est pas ma faute ! (2001)

Celui-là doit être un vrai régal à raconter aux petits…

Une fermière va traire sa vache, quand elle voit une grosse araignée. Elle s’empresse de l’écrabouiller. Mais presque aussitôt, elle reçoit un grand coup de corne de la vache. Furieuse, elle commence à crier dessus, mais la vache dit « C’est pas ma faute, c’est cet âne-là qui m’a rué dans les fesses. Alors moi, j’ai sursauté ! » Vous devinez la suite, l’âne a prit un coup de la part du cochon, qui lui même avait reçu un coup… Jusqu’à la fin, amusante et instructive !

ΩΩΩ

Son site, que je vous encourage vivement à aller voir, il est superbe !

Et j’ai trouvé très intéressant ce petit film dans lequel il raconte son processus de création et celui-ci, dans lequel on voit son atelier et tous ces trésors (après la présentation de « le livre le plus génial que j’ai jamais lu… ») !

Un conte qu’il a illustré avec beaucoup d’humour ici.

SignatureNat

LE BATEAU DE MONSIEUR ZOUGLOUGLOU

LeBateauDeMonsieurZouglouglouLE BATEAU DE MONSIEUR ZOUGLOUGLOU

Coline Promeyrat & Stefany Devaux

Collection « À PETITS PETONS »

Didier Jeunesse (2015)

≈≈≈≈≈

Dans son bateau en coquille de noix, Monsieur Zouglouglou accueille la souris, la reinette, le lapin et le chat.

Oui, mais voilà ! Dans une noix, il n’y a pas tant de place que cela !

≈≈≈≈≈

L’histoire est amusante, c’est un conte de randonnée (par accumulation), avec la portée à la fin pour chanter la chanson (si vous savez lire la musique, moi je ne sais plus, alors j’invente l’air, ça marche aussi !) Avec ce format géant, on profite bien des illustrations réalisées par collage de divers matériaux : carton ondulé, feutrine, boutons…

Chez Didier Jeunesse, on vous a déjà présenté de nombreux albums et romans…

Le Crafougna / la papote / De cape et de mots / Chat chat chat / Voilà voilà / La souris et le voleur / Le magicien d’Oz / Pêcheur de couleurs / La bonne farce et Oh la belle lune / Une poule sur un mur / Roulé le loup / Du bonheur à l’envers / Le cœur en braille / Le livre rouge / Le grillon / La bonne humeur de loup gris / Le loup et la mésange … Et encore plein d’autres !

J’apprécie tout particulièrement les collections « Pirouette » qui présente des comptines illustrées (voir ci-dessus « une poule sur un mur »), « À petits petons » des contes conçus pour la lecture à voix haute (mes préférés : « Le loup et la mésange », « La moufle », « La souris et le voleur », « La cocotte qui tip-tap-top », « la toute petite petite bonne femme » et plein d’autres encore !!) Ok, j’avoue, ma collection préférée, c’est celle-ci !!

Ressortir certaines de leurs histoires en très grand format (31,5 x 31,5 cm) et cartonnées est vraiment une super idée ! C’est toujours un problème quand on raconte un album à une classe par exemple, on se demande si tout le monde voit bien… Là, je vous rassure, pas de soucis !

Il n’y en a que 9 pour le moment, j’espère bien qu’ils vont en faire d’autres (je vote pour « le loup et la mésange » je l’adore celui-là !!!)

SignatureNat

Lectures en vrac – Novembre 2015

LECTURES EN VRAC – Novembre 2015

Comme je suis bibliophage (pas au sens propre, rassurez-vous), en plus de ma PAL, (énorme, surtout en « adulte »), je vais régulièrement à la bibliothèque (surtout pour les livres jeunesse et les bd !!) Bref, faire un article par lecture devient difficile, donc je vais tester le « fourre-tout » mensuel, histoire quand même de dire quelques mots sur les bouquins lus et appréciés.

Loupiotte de Frédéric Stehr – Lutin Poche – École des Loisirs (2000)Loupiotte

Comme tous les petits loups, Loupiotte ne craint personne. Elle n’a pas peur de traverser la forêt pour apporter une tartiflette à son grand-père. En chemin, elle croise un vilain ogrion qui lui propose une partie de cache-cache.

Encore un conte détourné et encore Le Petit Chaperon Rouge ! Mais une version où le loup n’a peut-être pas un si vilain rôle que ça… J’ai bien aimé les dialogues et les dessins, le tout plutôt amusant…

UnPetitChaperonRougeLeray***

Dans « Un petit chaperon rouge » de Marjolaine Leray par contre, c’est peut-être bien le loup qui devrait faire attention… Et là où j’ai vraiment rigolé, c’est quand le Petit Chaperon Rouge dit au loup qu’il pue de la gu… pardon, qu’il a mauvaise haleine… C’est un truc auquel j’avais déjà pensé, mais je n’avais jamais vu ça dans un album jeunesse… Trop drôle !!  Les illustrations, un genre de gribouillage, sont assez étonnantes… Éditions Actes Sud Junior (2009)

***

UneSoupe100sorcièreOn poursuit avec une histoire de soupe (pas au potiron cette fois-ci) : « Une soupe 100% sorcière » de Quitterie Simon et Magali Le Huche (éd. Glénat 2007)

Une histoire toute mignonne dans laquelle on retrouve le petit chaperon rouge (encore lui !!), l’ogre, le petit poucet et quelques légumes aussi, j’ai nommé : les carottes (un goût sucré, une couleur gaie, un vrai légume de fillette !), les pommes de terre (rondes, douces, sans le moindre ver dedans !) and the winner is : Les poireaux, un vrai légume de sorcière, ébouriffé et dont l’odeur pique le nez ! Les illustrations sont gaies, amusantes et pleines de détails !

LeRetourDeChapeauRondRouge***

Il y a quelques semaines, je vous avais parlé de Chapeau Rond Rouge. Dans cette suite, toute aussi amusante, c’est encore et toujours le loup qui en prend pour son grade ! Ne pas oublier la « double lecture » cette 2ème petite histoire grâce aux petites souris…  Le retour de Chapeau rond rouge de Geoffroy de Pennart – Kaléidoscope (2011)

***

LeJeuneLoupUn dernier : « Le jeune loup qui n’avait pas de nom » de Jean-Claude Mourlevat et Jean-Luc Bénazet aux éditions Milan (1998)

Quelque part dans la forêt, un jeune loup pleure. Septième de sa fratrie, il ne comprend pas pourquoi on ne lui a pas donné de nom. Et c’est bien triste quand personne ne peut vous appeler. Sur son chemin, le jeune loup croise un ours, une grenouille, un hérisson, un écureuil et même une souris, tous des « sans nom », comme lui. Mais tout pourrait changer avec la rencontre d’un vieil homme qui porte un mystérieux sac sur le dos. Car, au fond, se trouve le plus précieux des trésors : un nom pour chacun d’entre eux.

Une très jolie histoire sur la quête d’identité. Les illustrations (de la peinture ?) douces et colorées tout à la fois m’ont beaucoup plu.

SignatureNat