LE BATEAU DE MONSIEUR ZOUGLOUGLOU

LeBateauDeMonsieurZouglouglouLE BATEAU DE MONSIEUR ZOUGLOUGLOU

Coline Promeyrat & Stefany Devaux

Collection “À PETITS PETONS”

Didier Jeunesse (2015)

≈≈≈≈≈

Dans son bateau en coquille de noix, Monsieur Zouglouglou accueille la souris, la reinette, le lapin et le chat.

Oui, mais voilà ! Dans une noix, il n’y a pas tant de place que cela !

≈≈≈≈≈

L’histoire est amusante, c’est un conte de randonnée (par accumulation), avec la portée à la fin pour chanter la chanson (si vous savez lire la musique, moi je ne sais plus, alors j’invente l’air, ça marche aussi !) Avec ce format géant, on profite bien des illustrations réalisées par collage de divers matériaux : carton ondulé, feutrine, boutons…

Chez Didier Jeunesse, on vous a déjà présenté de nombreux albums et romans…

Le Crafougna / la papote / De cape et de mots / Chat chat chat / Voilà voilà / La souris et le voleur / Le magicien d’Oz / Pêcheur de couleurs / La bonne farce et Oh la belle lune / Une poule sur un mur / Roulé le loup / Du bonheur à l’envers / Le cœur en braille / Le livre rouge / Le grillon / La bonne humeur de loup gris / Le loup et la mésange … Et encore plein d’autres !

J’apprécie tout particulièrement les collections “Pirouette” qui présente des comptines illustrées (voir ci-dessus “une poule sur un mur”), “À petits petons” des contes conçus pour la lecture à voix haute (mes préférés : “Le loup et la mésange”, “La moufle”, “La souris et le voleur”, “La cocotte qui tip-tap-top”, “la toute petite petite bonne femme” et plein d’autres encore !!) Ok, j’avoue, ma collection préférée, c’est celle-ci !!

Ressortir certaines de leurs histoires en très grand format (31,5 x 31,5 cm) et cartonnées est vraiment une super idée ! C’est toujours un problème quand on raconte un album à une classe par exemple, on se demande si tout le monde voit bien… Là, je vous rassure, pas de soucis !

Il n’y en a que 9 pour le moment, j’espère bien qu’ils vont en faire d’autres (je vote pour “le loup et la mésange” je l’adore celui-là !!!)

SignatureNat

Nous suivre et partager :

Lectures en vrac – Novembre 2015

LECTURES EN VRAC – Novembre 2015

Comme je suis bibliophage (pas au sens propre, rassurez-vous), en plus de ma PAL, (énorme, surtout en “adulte”), je vais régulièrement à la bibliothèque (surtout pour les livres jeunesse et les bd !!) Bref, faire un article par lecture devient difficile, donc je vais tester le “fourre-tout” mensuel, histoire quand même de dire quelques mots sur les bouquins lus et appréciés.

Loupiotte de Frédéric Stehr – Lutin Poche – École des Loisirs (2000)Loupiotte

Comme tous les petits loups, Loupiotte ne craint personne. Elle n’a pas peur de traverser la forêt pour apporter une tartiflette à son grand-père. En chemin, elle croise un vilain ogrion qui lui propose une partie de cache-cache.

Encore un conte détourné et encore Le Petit Chaperon Rouge ! Mais une version où le loup n’a peut-être pas un si vilain rôle que ça… J’ai bien aimé les dialogues et les dessins, le tout plutôt amusant…

UnPetitChaperonRougeLeray***

Dans “Un petit chaperon rouge” de Marjolaine Leray par contre, c’est peut-être bien le loup qui devrait faire attention… Et là où j’ai vraiment rigolé, c’est quand le Petit Chaperon Rouge dit au loup qu’il pue de la gu… pardon, qu’il a mauvaise haleine… C’est un truc auquel j’avais déjà pensé, mais je n’avais jamais vu ça dans un album jeunesse… Trop drôle !!  Les illustrations, un genre de gribouillage, sont assez étonnantes… Éditions Actes Sud Junior (2009)

***

UneSoupe100sorcièreOn poursuit avec une histoire de soupe (pas au potiron cette fois-ci) : “Une soupe 100% sorcière” de Quitterie Simon et Magali Le Huche (éd. Glénat 2007)

Une histoire toute mignonne dans laquelle on retrouve le petit chaperon rouge (encore lui !!), l’ogre, le petit poucet et quelques légumes aussi, j’ai nommé : les carottes (un goût sucré, une couleur gaie, un vrai légume de fillette !), les pommes de terre (rondes, douces, sans le moindre ver dedans !) and the winner is : Les poireaux, un vrai légume de sorcière, ébouriffé et dont l’odeur pique le nez ! Les illustrations sont gaies, amusantes et pleines de détails !

LeRetourDeChapeauRondRouge***

Il y a quelques semaines, je vous avais parlé de Chapeau Rond Rouge. Dans cette suite, toute aussi amusante, c’est encore et toujours le loup qui en prend pour son grade ! Ne pas oublier la “double lecture” cette 2ème petite histoire grâce aux petites souris…  Le retour de Chapeau rond rouge de Geoffroy de Pennart – Kaléidoscope (2011)

***

LeJeuneLoupUn dernier : “Le jeune loup qui n’avait pas de nom” de Jean-Claude Mourlevat et Jean-Luc Bénazet aux éditions Milan (1998)

Quelque part dans la forêt, un jeune loup pleure. Septième de sa fratrie, il ne comprend pas pourquoi on ne lui a pas donné de nom. Et c’est bien triste quand personne ne peut vous appeler. Sur son chemin, le jeune loup croise un ours, une grenouille, un hérisson, un écureuil et même une souris, tous des « sans nom », comme lui. Mais tout pourrait changer avec la rencontre d’un vieil homme qui porte un mystérieux sac sur le dos. Car, au fond, se trouve le plus précieux des trésors : un nom pour chacun d’entre eux.

Une très jolie histoire sur la quête d’identité. Les illustrations (de la peinture ?) douces et colorées tout à la fois m’ont beaucoup plu.

SignatureNat

Nous suivre et partager :

Le loup dans les albums Part 2

LoupEtLune Le loup

ÒÓ  ÒÓ

 

ChapeauRondRouge Chapeau rond rouge

Geoffroy de Pennart

L’école des Loisirs (2005)

Chapeau rond rouge est une petite fille qui ne quitte jamais le chapeau rond et rouge que lui a offert sa grand-mère. C’est pourquoi elle a été surnommée “Chapeau rond rouge”. Un jour, sa mère lui dit “C’est la fête de Mère-Grand aujourd’hui. Tu veux bien lui apporter ces deux galettes et ce petit pot de beurre ?”

STOOOOP !!!

Ok, ok, je vous voir venir, vous allez me dire, on la connaît ton histoire, c’est le Petit Chaperon Rouge, t’as juste fait un jeu de mots pourri sur le titre (d’abord c’est même pas moi ! ;) ) et puis c’est tout… Non, non, non ! Bon ok, c’est bien un conte détourné du Petit Chaperon Rouge, mais vous allez voir que l’histoire n’est pas tout à fait la même et que le ChapeauRondRouge2pauvre loup passe un sale quart d’heure !!

Contrairement à moi, qui ai bien rigolé…

N’oubliez pas, à chaque page, de regarder les petites souris. Elles lisent le journal, discutent, font de la musique ou de la gymnastique… C’est presque une deuxième histoire dans l’histoire ! 

 


 Une soupe au caillou

Anaïs VAUGELADE

L’école des loisirs (2000)SoupeCaillouVaugelade

Pour le voir ici sur Youtube

Les animaux sont inquiets. Ils ont vu le loup entrer chez la poule ! Un par un, ils vont aller aux nouvelles… Pour apprendre que le loup et la poule font une soupe au caillou ! Avec un peu de céleri, ajoute la poule, ça donne un goût…

Les animaux, chacun leur tour, vont demander si l’on peut mettre des carottes, des navets ou encore des poireaux. Le loup répond à chaque fois que “oui, on peut” et tous les animaux du village finissent par passer la soirée tous ensemble en discutant et en mangeant leur soupe.

Puis le loup se lève, il sort un couteau pointu et … (vous n’avez qu’à lire la suite, je vais pas tout vous raconter non plus, où serait le plaisir ?)

Un album qui parle de solidarité, de lien social, du plaisir de passer du temps ensemble ! Avec de belles couleurs très lumineuses et des dessins franchement amusants (j’adore la poule, elle est trop drôle !)

Un album que j’adore (je ne compte plus les fois où je l’ai raconté !), tant pour cette belle histoire que pour ses couleurs vives et chaudes comme l’amitié !

SoupeCaillou2

SignatureNat

 

 

Deuxième partie du RDV Albums autour du Loup ! La troisième partie demain !

Nous suivre et partager :

Les doudous

Les doudous

Mais c’est quoi ça ?

♥♥♥

Les doudous aussi appelés “objets transitionnels” (par qui ?) sont des objets doux au toucher, comme des peluches, des morceaux de tissu, divers trucs et bidules (pas toujours très propres, on est bien d’accord !!)

Le foulard qui servait de doudou à ma belle-fille était plein de trous, tout effiloché, et je ne vous parle pas de l’odeur !! Mais interdiction d’y toucher… Je ne vous raconte pas le nombre de microbes au mm2 qu’il doit y avoir dans ces trucs là… Beurk, beurk et rebeurk !!

Ils sont là pour faciliter la séparation entre la mère et l’enfant, ils ont un rôle calmant, en aidant l’enfant à lutter contre l’anxiété. Ce doudou, choisi par l’enfant, représente pour lui une présence rassurante…

C’est, à priori, une chose qui n’existe pas dans les sociétés non-occidentales, où l’enfant reste en permanence avec sa mère, puis est socialisé par la présence de la famille. (Dixit Wikipédia)

Une autre anecdote : Un de mes petits neveux, avait une souris (Nommée “Topolino” ce qui veut dire petite souris en italien – j’vous en apprends des choses, hein ?) Bref, régulièrement le soir, Topolino était introuvable et c’était la crise pour aller se coucher… Ma tante avait beau essayer de le mettre sous l’oreiller tous les matins, le soir, invariablement, Topolino avait disparu… Jusqu’au jour où elle a surpris son fils en train de cacher son doudou !! Malin, non ?

Je ne suis pas une experte des doudous, mon fils n’en ayant pas eu (Maman était toujours là, ça aide…) mais je me souviens de quelques albums qui m’ont marquée pour une raison ou pour une autre :

LeDoudouMéchant

Le doudou méchant de Claude Ponti (L’école des loisirs – 2000)

Déjà le titre !! Méchant, un doudou ?? Blandine vous en parle très bien ici.

♥♥♥

Et “L‘autre guili lapinde Mo Willems (éd. Kaléïdoscope – 2008)

Trixie a grandi depuis la dernière fois où elle avait perdu son doudou Guili Lapin. Cette fois elle va à l’école pour la première fois, accompagnée de son papa, et surtout de son doudou. Mais à l’école c’est le choc, une petite fille à le même Guili Lapin qu’elle ! Son Guili Lapin ne serait donc pas unique ? Rentrant chez elle un peu confuse, la situation se complique quand, en pleine nuit, elle prend conscience que ce doudou n’est vraiment pas le sien… Une aventure nocturne à la recherche du doudou perdu commence alors, qui montrera à Trixie qu’un doudou quelque soit sa ressemblance apparente est toujours unique pour sa ou son propriétaire.

J’ai choisi de vous montrer celui-ci parce que l’histoire est amusante, mais surtout  parce que les illustrations, mélange de photo en noir & blanc et de dessins en couleur m’avaient vraiment étonnées et beaucoup plu !

LAutreGuiliLapin LautreGuiliLapin2

♥♥♥

Une belle liste à consulter sur le site de Ricochet

Une autre sur le site de l’école des loisirs

Et une autre sur le site de la bibliothèque de Plescop

Un article intéressant sur “le doudou dans les albums pour jeunes enfants” suivi d’une importante bibliographie.

♥♥♥

Sophie vous a déjà présenté 2 albums de Mo Willems ici et . et de pas mal de doudous :
dans cet article (Mon livre des doudous et Mon doudou), mais aussi ici ou là : Le gros chagrin d’Hubert Ben Kemoun et Le nouveau DoudouMon doudou de Françoise Boyer

♥♥♥

Et dans le cadre des RDV du Challenge Albums :

Virginie présente Léo Lapin

Blandine : Mon singe et Moi d’Emily GRAVETT et Le Doudou méchant

Laurette La valise rose et Le schmat doudou et Nos beaux doudous

Manika Le mange doudous

 

SignatureNat

Nous suivre et partager :