Le club des baby-sitters

Série Le club des baby-sitters, pour les adolescents dès 10 ans. Une série qui raconte le quotidien de jeunes américaines qui font du baby-sitting.

clubdesbabysittersLe club des baby-sitters
d’Ann M. Martin

traduit de l’américain par Vanessa Rubio
illustré par Karim Friha

Folio junior, 1986 – réédition 2016

Le club des baby-sitters est une série de romans pour adolescents américaine, parue dans les années 80. Les aventures de Mary Anne, Claudia, Lucy et Kristy, élèves de cinquième, je les ai découvertes au collège. Ces jeunes amies font déjà du baby-sitting, mais Kristy décide un jour de créer un club, pour qu’en un seul appel les voisins puissent facilement trouver quelqu’un pour garder leurs enfants. Ce sont leurs aventures de baby-sitting, mais aussi leurs histoires personnelles que l’on va suivre au fil des tomes.

Le tome 0, La fondation du club, a été écrit à posteriori par Ann M. Martin, et il permet de mieux connaître les quatre personnages principaux et surtout leur histoire personnelle. En effet chacune a une particularité, et tout ces détails se révèlent ensuite très important dans l’histoire générale, au fil des tomes. Mieux les connaître permet donc un attachement plus fort.

Les Personnages du Club des baby-sitters

Kristy, le personnage principal, créatrice du club des baby-sitters, vit avec sa mère et ses trois frères, deux grands et un petit, qu’elle garde souvent. Elle a bien du mal à accepter le nouvel ami de sa mère, Jim, et ses 2 enfants… D’autant plus que son père ne lui donne plus de nouvelles ! Avec elle ce sera surtout le thème de la famille recomposée.

Mary Anne vit seule avec son père, depuis le décès de sa mère quand elle était petite. Son père est très protecteur envers elle, et elle va tenter, peu à peu de prendre son envol… et en premier lieu d’avoir le droit de faire du baby-sitting !

Claudia est une artiste, pas du tout intéressée par l’école. Il faut dire que sa grande soeur est une sorte de petit génie, et qu’elle fait tout pour ne pas lui ressembler. Contrairement à Kristy et Mary Anne, Claudia est une vraie adolescente, intéressée par la mode et les garçons ! Sa grand-mère, Mimi, est un personnage adorable et posé.

Enfin Lucy vient d’arriver dans leur petite ville. Elle quitte New-York avec joie. Harcèlement, diabète, Lucy cache plusieurs secrets !

Les histoires du club des baby-sitters sont intemporelles, même si à bien y regarder, on peut noter de grosses différences avec le quotidien des adolescents actuels. Pas de téléphone portable, ni d’Internet… Quelques dollars seulement pour une après-midi de baby-sitting… et il faut bien le dire aussi, le fait qu’elles ne soient qu’en 5ème mais gardent tout le temps de jeunes enfants. Parfois elles gardent des enfants de 8 ans, alors qu’elles n’en n’ont que 11. Tout ces détails je les vois aujourd’hui, avec mon regard d’adulte, mais adolescente j’avais surtout était emporté dans leur monde ! Les expériences de baby-sitting sont souvent drôles, et on suit d’un tome à l’autres leurs histoires personnelles.

Dans le tome 1, les filles vont faire leur premières expériences de baby-sitting, pas toujours de tout repos. Le tome 2 sera un brin stressant, avec un personnage qui rôde… Dans le 3 on découvrira plus Lucy, diabètique, harcelée dans son ancienne école. Et dès le 5ème tome une nouvelle baby-sitters arrive dans l’histoire !

Le club des baby-sitters, dans cette nouvelle édition, respecte l’ordre de l’auteur, contrairement à de précédents tomes, regroupés par thèmes. Privilégiez donc l’ordre des tomes pour découvrir nos quatre amis (et même plus au fil des tomes), et leurs histoires, parfois poignantes et touchantes, mais souvent très drôles !

+ La page Gallimard

Club des Baby-Sitters

+ Plusieurs adaptations tv / ciné existent au Canada et aux Etats Unis, mais je ne les ai jamais vu en France… La série (des années 90) était disponible sur Netflix, je ne sais pas si c’est toujours le cas, le film des années 90 semble introuvable, quant au film des années 2000, je ne suis pas sûre qu’une version française existe… mais c’est vous dire le succès de cette série outre-atlantique dans les années 90 !

+ Challenge YA#5

Adam et le grand secret

AdamAdam et le grand secret

Belya D. Dogan – Philippe Bringel (ill.)

Collection “A pas de chat”

Éd. Philya (2015)

^^^^^

Adam, petit homme pas plus haut que 3 pommes, part à la recherche de la Magie, noyée au fond des mers, avalée par un géant… Ou la grande aventure d’un petit marin !

^^^^^

Un joli petit conte, au vocabulaire pas si simple pour des petits (il est conseillé à partir de 4 ans), mais il y a un lexique pour les mots difficiles à la fin. J’aime beaucoup la façon dont le texte est présenté. En plus, il est écrit sur fond blanc, avec une police de caractère simple et assez grosse, des interlignes importants, bref, c’est très lisible.

L’histoire est mignonne, une sorte de conte initiatique, avec des beaucoup de rimes et donc de rythme ! Encore une histoire qu’il doit être agréable de lire à haute voix.

Les illustrations ont des couleurs vives et lumineuses (j’aime beaucoup celle où l’on voit la baleine et le bateau vus de haut !)

Bref, un petit album très sympathique que je vais proposer aux enfants dyslexiques comme aux autres !

Article donnant plusieurs liens vers des collections adaptées aux dyslexiques.

^^^^^

“Les interlignes et les espacements entre les mots sont plus grands qu’à l’ordinaire, une syllabe sur 2 est écrite soit en noir, soit en gris, pour pouvoir différencier chaque phonème, la police de caractère est simple et sans élément parasite, et enfin, le fond de page est clair et uni pour faire ressortir le texte.” Livre-Acces

^^^^^

Adam et le grand secret est le premier album de la collection “à pas de chat”. Cette collection souhaite encourager et favoriser l’acquisition de la lecture dès 4 ans. Ce sont des livres qui s’adaptent à tous les enfants, et cela qu’ils soient : dyslexiques, dyspraxiques ou normo-lecteurs. Éd. Philya

^^^^^

Les éditions Philya

Le blog de l’illustrateur, Philippe Bringel

Une interview des deux auteurs, qui ont collaboré sur plusieurs projets et monté ensemble cette maison d’édition.

La poudre d’escampette #BD

poudre d'escampetteBande dessinée jeunesse

La poudre d’escampette

de Chloé Cruchaudet

Delcourt, 2015
Les enfants gâtés
978-2-7560-7583-9, 14,50€

*

Paul et son chien Paulette viennent d’emménager. En se promenant dans la campagne tous les deux, ils tombent sur une bande d’enfants prêts à par partir à l’aventure sur un radeau. Pas quelques planches de bois, non, bien plus que cela ! Un véritable radeau de luxe, avec salle des machines, commande de pilotage et un super hublot… de machine à laver. Hublot que l’on découvre sur la couverture découpée de cette grande et belle bande dessinée pour enfants.

Une aventure sans adultes, mais avec des gamins débrouillards, qui s’attache surtout à ces petits héros et à leur perception du monde qui les entoure. C’est à la fois calme et pétillant ! Le voyage sera mouvementé, car rapidement il va croiser celui d’une bande rivale… la course peut alors commencer.

Paul est un jeune garçon surprenant de ressource, et son short de scout est véritablement magique tant il contient de choses utiles. C’est un personnage simple et attachant, qui plaira aux jeunes lecteurs.

poudre d'escampette

C. Éditions Delcourt – 2015 – C. Cruchaudet

La poudre d’escampette, cette expression obscure, trouve ici un très joli sens. Un album emplit d’amour, d’humour mais surtout de poésie. L’imagination y joue un rôle prépondérant, et le trait de l’auteur, parfois exagéré, notamment pour les cheveux, va dans ce sens. Un travail graphique coloré et vif, mais qui prend le temps de faire rêver le lecteur avec des décors et paysages soignés. Le découpage des cases est aussi intéressant, car il se fait par l’absence de frontières. C’est le blanc, l’absence, qui crée le découpage. Tout simple mais visuellement intéressant et plus facile d’accès pour les lecteurs novices en bande dessinée.

La poudre d’escampette, avec son très grand format, la découpe dans la couverture, et la maquette du radeau à construire, est au final un objet unique, une belle façon de mettre en valeur l’histoire et d’attirer des enfants peu lecteurs de bande dessinée, mais plus habitués aux albums. Une transition impeccable !

*

+ Sur le site de l’éditeur, avec quelques pages à découvrir

+ Rdv La BD de la Semaine, chez Stephie

Vincent Cuvellier

Vincent Cuvellier est un auteur plutôt prolifique, il a écrit son premier roman à 17 ans, et depuis il a écrit plus de 50 livres (traduit dans plusieurs langues, il a reçu de nombreux prix)… Vous avez bien dû en lire un ou deux, non ? J’étais d’ailleurs persuadée vous avoir déjà présenté son album (joliment illustré par Camilla Engman) “La fille verte“, mais pas moyen de remettre la main sur l’article…

Émile
Vincent Cuvellier & Ronan Badel
Coll. Giboulées
Gallimard Jeunesse (2012-2015)

Emile EmileEtLesAutres EmileInviteUneCopine

Émile est un petit garçon qui a des idées bien à lui sur les choses. L’invisibilité par exemple. Un jour Émile décide qu’il est invisible et donc, il l’est ! (et heureusement qu’il l’est, vu la fin de l’histoire…)

Une autre fois, dans Émile et les autres, Émile doit aller jouer avec ses copains. Mais quels copains ? Émile n’a pas de copains. Sa maman arrivera à le soudoyer, avec la promesse de la présence de Julie sa chérie (menteuse !!) et d’un sandwich au pain.

Dans un autre album, Émile invite une copine. Une copine du parc. On imagine sans mal la tête de la mère d’Émile quand elle voit la copine…(je vous conseille de lire dans cet ordre, d’abord Émile et les autres et ensuite Émile invite une copine…)

Je ne vous en dis pas plus, pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte. J’ai lu ces 3 là, mais il y en a encore d’autres, une dizaine en tout…

Je ne vous le cache pas, j’ai bien rigolé. Je pense que les enfants doivent adorer Émile ! Les histoires sont pleines d’humour, d’imagination et parfois même un peu loufoques. les dessins sont simples et très drôle également. Le tout va très bien ensemble !!

Ah. Un dernier petit truc qui m’a plu ? Émile est un petit garçon (quand on a lu Émile est invisible on ne peut pas en douter !) et pourtant, il porte une chemise rose … Comme quoi, on peut bien faire ce qu’on veut !

Pour écouter “Émile est invisible” raconté par des enfants et mis en musique, c’est ici ! (Un atelier de la Médiathèque de Redon)

¥¥¥

LaPremièreFoisQueJeSuisNéeLa première fois que je suis née

Vincent Cuvellier & Charles Dutertre

Gallimard Jeunesse Giboulées (2007)

Le premier bain, les premiers petits pois, la première bagarre, le premier baiser…
C’est ainsi qu’on entre dans la ronde de la vie.
C’est un texte touchant, plein d’amour et de tendresse, de poésie… et d’humour ! On sent bien l’humour dans la lecture qu’en font Vincent Cuvellier ou encore Donatienne Michel-Dansac (voir liens ci-dessous).
Un texte qui parlera à tout le monde (tout le monde a eu des premières fois…) et qui lancera peut-être de grandes discussions entre parents et enfants sur les premières fois des uns et des autres !! C’est qu’elles sont importantes ces premières fois… Je me souviens de ma belle-fille, vexée parce que son père ne se souvenait pas d’une de ses fameuses premières fois (son premier mot ou l’âge à laquelle elle avait fait sa 1ère dent, je ne sais plus non plus…)
***
Si vous voulez écouter Vincent Cuvellier raconter son histoire à des enfants (on les entends rire en fond !!) c’est ici
Et la version musicale est ici (Ce n’est pas courant un album chanté à la manière d’un opéra !) 
***
LaPremièreFoisCD
Prix des Incorruptibles 2009 pour la catégorie CP
***
Il existe une version avec un CD audio : lu et chanté par Donatienne Michel-Dansac (Soprano) sur une musique de Marc-Olivier Dupin, avec l’Orchestre national d’Île-de-France, dirigé par Jean-François Verdier. Et c’est le coup de cœur de l’académie Charles Cros 2012  (Grand prix catégorie disques jeune public).
***
Un gros coup de ♥ pour Laurette, si vous avez loupé sa présentation, c’est ici
Vincent Cuvellier a 2 sites : l’un ici, l’autre .
Si vous voulez en savoir plus, un dossier complet ici.
 SignatureNat

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :