Dessiner avec les mains

Les vacances approchent, le mauvais temps semble s’installer, il est temps de trouver des activités pour les deux longues semaines des vacances de Toussaint ! Voici aujourd’hui une première idée, n’hésitez pas à partager idées, conseils et bons plans en commentaire !

 

Mon grand livre pour dessiner avec les mains

de Maïté Balart

Mila éditions,
Jeux de mains
dès 3 ans

A chaque page une idée de dessin est proposée en se servant de la main de l’enfant. On a donc une partie avec le modèle, et une partie blanche pour essayer, avec une mise en scène et une petite phrase pour présenter le dessin. Les modèles sont nombreux et variés, même si les positions des mains sont limitées et tournent forcèment vite en rond.

En seulement quelques minutes et avec juste un stylo, l’enfant peut créer un personnage, et à partir des modèles, toute une histoire !

Les enfants seront heureux de dessiner par eux même, tout en ayant une façon simple d’arriver à de jolis résultats. Lapin, baleine, serpent, chaperon rouge, monstre, roi, fée, licorne, poisson, il y a de quoi dessiner, mais aussi de quoi illustrer de nombreuses histoires, l’occasion en plus de travailler l’imagination !

Un livre à utiliser directement en dessinant sur les pages, mais qui peut facilement continuer à servir encore par la suite, pour les modèles qu’il contient !

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Le loup dans les albums Part 3

3ème et dernière partie du RDV sur le loup !
Partie 1 * Partie 2 

ÒÓ  ÒÓ

Va-t’en, gros loup méchant ! 

An7Bion>1Bd?8²¤¼©›¾«Á® ne-Marie Chapouton & Annick Bougerolle (ill.)

Albums du Père Castor

Flammarion (1992)

Ce matin, les petits lapins ont décidé d’aller au bois, cueillir des fraises, de bonnes fraises des bois. Mais attention, le loup n’est pas loin ! Les petits lapins chantent « Hou ! Hou ! Va-t-en loup, gros loup méchant ! Va-t-en, va-t-en ! »

Le loup a tout entendu bien sûr ! Mais bon, comme il fait un peu frais, il prend le temps de s’habiller. Pas de chance, son pantalon est craqué, il doit le raccommoder. Puis il manque un bouton à sa chemise, il doit en chercher une autre… Et ainsi de suite, jusqu’à la fin, que je ne vous dévoile pas ! (il y a un indice sur la couverture…)

Un album souple, petit format (14×16 cm) qui m’a rappelé ceux que je lisais petite… Les illustrations sont très douces et l’histoire amusante ! Pour un album qui date de 1992, il a un côté très moderne je trouve ! Le loup recoud lui-même ses vêtements, il s’habille en rose et en violet…
VaTenGrosLoupMéchantCD

Il a été réédité en 2010, avec un cd (le mien n’en a pas !)

♦♦♦

Coco panache

Catharina Valckx

L’école des loisirs (2004)

CocoPanacheCoco est content. Il a trouvé un costume de chevalier ! Il en rêvait depuis longtemps. Il lui manque juste quelque chose pour être un vrai chevalier : un cheval ! Coco sort de chez lui. Pas de cheval à l’horizon. Mais il aperçoit son ami Paluchon qui dort devant sa maison. Paluchon accepte de faire le cheval, mais il est tout de même un peu inquiet quand Coco veut aller « attaquer l’ennemi ». Quand il commence à parler d’attaquer le loup, Paluchon n’est pas d’accord. Alors Coco décide d’aller attaquer Mme Lavache ou Josette Tutu la souris, mais Paluchon n’est pas d’accord non plus ! Ils finissent par se mettre d’accord pour attaquer un seau qui se trouve au milieu du chemin. Mais… le seau a un propriétaire et il n’est pas très content ! Je vous laisse le plaisir de découvrir les dernières pages…

Une histoire et des illustrations simples mais amusantes. Le duo formé par le corbeau (très dynamique et prêt à en découdre) et le chien (qui n’a qu’une envie : dormir) est très drôle. Heureusement que le chien est là pour empêcher que Coco ne fasse n’importe quoi !

Ce livre a reçu le prix Bernard Versele 2007 (1er prix, catégorie 1 chouette) et la Mention Spéciale du salon de Turin 2008.

Et pour rester un peu plus longtemps avec Coco, allez donc voir ce petit site !CocoPanache2

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

L’oiseau philosophie – Album jeunesse

L’oiseau philosophiePhilosophie

Duhême dessine Deleuze

Gallimard Jeunesse (2015)

*****

 Le résumé : « Des textes très courts et d’apparence difficile auxquels le dessin est capable de conférer une clarté rigoureuse en même temps qu’une tendresse.« 

C’est ce que Gilles Deleuze a écrit à propos de ce livre, dans une lettre à Jacqueline Duhême. Il est toujours étonnant de constater comme la philosophie, qui peut paraître si compliquée, provoque souvent une résonnance profonde chez les jeunes lecteurs. La philosophie devient une sorte de poésie, et la poésie une rêverie d’enfant.

*****

 Gilles Deleuze (mort en 1995), philosophe, professeur à l’université Paris VIII, a écrit de nombreux ouvrages philosophiques, sur la philosophie elle-même mais également sur le littérature, le cinéma et la peinture.

Jacqueline Duhême est une pionnière de l’illustration des livres pour enfants. A 20 ans, elle était aide d’atelier chez Henri Matisse.

*****

J’aime beaucoup la couverture, les formes et les couleurs des dessins. Jacqueline Duhême, vous ne (re)connaissez peut-être pas son nom, mais je pense que les dessins vous rappelleront quelque chose. Elle a illustré des livres de Blaise Cendrars ou encore Jacques Prévert.

Gilles Deleuze

je connaissais son nom, mais je n’ai jamais rien lu de lui. C’était paraît-il un excellent professeur, dont les cours ouverts au public attiraient les foules. J’avoue ne pas être très « branchée » philo (j’ai bien aimé le monde de Sophie de Gaarder, mais il paraît que ce n’est pas du tout de la philo ! Et par contre j’ai absolument détesté le seul bouquin de Merleau Ponty que j’ai lu et auquel, je dois bien le dire, je n’ai absolument rien compris !! Je ne me suis jamais sentie aussi idiote en lisant un bouquin…)

Bref, pour en revenir à ce petit album, que l’éditeur conseille à partir de 7 ans, j’avoue que je suis un peu sceptique, ne serait-ce qu’au niveau du vocabulaire : Acéphale, aphasique, analphabète ou immanence, à 7 ans ?

Je ne suis pas contre le fait qu’on apprenne de nouveaux mots aux enfants, pas du tout, mais ça me paraît un peu compliqué tout de même quand on commence à peine à lire !

A vrai dire, je ne vois pas vraiment à qui s’adresse cet album : pour les plus grands, les illustrations seront trop « bébé » et pour les plus jeunes, je trouve les textes vraiment difficiles.

N’hésitez pas à le feuilleter, les couleurs sont très belles.

SignatureNat

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

♥ Félicien et son orchestre ♥

FelicienFélicien et son orchestre

Etienne Friess & Sébastien Perez

Éditions Margot (2015)

♥♥♥

L’histoire : « Sans que Félicien ne sache trop pourquoi, l’orchestre s’était dissous et les ponts avaient été coupés. «Pourquoi on ne voit jamais personne de la famille ?», demandait le garçon à chaque anniversaire et à chaque Noël. Ce à quoi on lui répondait que cela ne le regardait pas. Mais aujourd’hui, tout allait changer ! »

Mon avis : Ce qui attire l’œil tout d’abord, c’est cette très belle couverture rouge avec la petite bouille un peu inquiète de ce p’tit gars caché derrière un rideau de théâtre. Puis on ouvre et on découvre ces illustrations un peu vieillottes (années 50/60 ?). Ben oui, je fais comme les petits, je regarde d’abord les images !

C’est un très bel album ! J’aime vraiment beaucoup les illustrations d’Etienne Friess (voir sur le site des éditions Margot pour en voir plein d’autres). Le côté vieillot, les illustrations un peu désuètes m’ont vraiment charmée ! Les couleurs sont adoucies par la lumière qui tombe des ampoules à incandescence jaunes…

Cette famille en a bavé, on le sent, on le voit, les personnages ou leurs instruments ont tous quelque chose de cassé, un petit morceau recollé… Mais dès qu’ils se mettent à jouer, ils sont heureux !

Et on ressent l’amour pour la musique des personnages : regardez l’oncle Albert soufflant dans son saxo, il n’a pas l’air heureux ? (pas de chance pour vous, je n’ai pas trouvé cette image là, vous serez obligé d’aller feuilleter l’album chez votre libraire préféré…)

Felicien1

Un seul bémol : C’est écrit tout petit ! L’album est très grand, il y avait de la place, pourquoi écrire le texte si petit ?

♥♥♥

SignatureNat

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k