Frankenstein – Halloween 6

FrankensteinFrankenstein

Ou le Prométhée moderne

Mary W. Shelley

Traduit de l’anglais par Joe Ceurvorst

Marabout (1978 / vo 1818)

*****

Lecture commune avec Hilde et Jojo

*****

St Pétersbourg, décembre 1817. Robert Walton, le narrateur de cette histoire, écrit à sa sœur Margaret Saville, en Angleterre. Il prépare une expédition pour le Pôle Nord. Il rêve d’y faire d’extraordinaires découvertes qui lui apporteraient la gloire.

Au cours de son périple, il a l’occasion de sauver un homme d’une mort certaine. En effet, celui-ci était moribond sur un traineau tiré par un seul chien lorsqu’il le recueille sur son bateau. Après plusieurs jours, l’homme se décide à lui conter son histoire.

Il commence son récit par une enfance heureuse auprès de parents aimants. Puis il décrit une insatiable curiosité pour les secrets de la nature après avoir découvert des ouvrages de Paracelse et de Corneille Agrippa. Déçu, il laissera tomber ces enseignements. Mais un nouvel enseignant, M. Waldman va lui redonner goûts à ceux-ci. Cependant, son intelligence, sa grande curiosité, sa soif d’apprendre, son désir de réussite vont le mener à sa perte…

*****

Étant un peu fatiguée ces temps-ci pour cause de reprise d’études, j’ai mis pas mal de temps à lire ce roman, qui m’a pourtant beaucoup plu. L’écriture est très belle, un soupçon “vieillotte” mais j’aime bien !

J’ai vu une des versions “films” de Frankenstein il y a bien longtemps, je pense que c’est celle de 1931 avec Boris Karloff. En faisant des recherches, j’ai vu qu’il existe plus de 60 films, sans compter les téléfilms et les séries TV !! Dans mon souvenir, Frankenstein c’était la créature. En fait pas du tout, c’est le savant, le docteur qui se nomme ainsi. La créature n’a pas de nom.

Alors que c’est le Dr Frankenstein qui raconte l’histoire, qui se sent coupable de ce qu’il a fait et veut se venger, ma sympathie est plutôt allée vers cette pauvre créature… En effet, d’une part, elle n’avait pas demandé à exister, d’autre part, avec un peu moins d’hostilité à son encontre, elle ne serait peut-être pas devenue ce monstre ! Et puis, Frankenstein est un peu fatigant à “battre sa coulpe” sans arrêt !

Bref, une lecture intéressante pour retrouver l’histoire d’origine !

*****

Une version “ado” du mythe de Frankenstein : Resurrectio

 C’est ma 6ème lecture (sur 13 prévues !)

Pour le challenge Halloween proposé par Lou et Hilde

Il participe aussi au Challenge 2022 en Classiques

2022

Et au Tour du Monde en 80 jours LIVRES

Chez Bidib

monde

Animaux en forme

animaux en forme milan Albums carton et plastique pour les tout-petits

Le phoque / Le renard polaire
L’ours blanc / le manchot empereur

Milan, 2016
Collection les Animaux en forme, 5,90€/titre

 

Cette nouvelle collection de livres pour les tout petits proposent des cartonnés en forme d’animaux. Les quatre premiers titres parlent des animaux du froid. Phoque, Renard Polaire, Ours blanc et Manchot empereur sont déclinés en petits livres documentaires. Des documentaires pour les tout petits ? C’est possible, et même plutôt bien réussi ici, puisque le texte est très simple, rythmé d’onomatopées qui attirent les petites oreilles des lecteurs, tout en donnant de vraies informations sur ces animaux.

animaux en forme

animaux en forme

animaux en forme

Les livres sont solides, proposant une une bordure de page arrondie, plus résistante aux petites dents. Le format est adapté pour les enfants, et la couverture propose une partie “toute douce” qui attire le lecteur. C’est d’ailleurs dommage que ce côté tout doux ne soit pas utilisé aussi à l’intérieur du livre, car mini hérissonne a cherché à retrouver cet aspect. En tout cas le texte, raconté avec force geste et sons, l’amuse beaucoup. Elle adore imiter la marche du manchot empereur, Plic Ploc, on dirait presque des petites comptines.

Ces quatre titres, autour des animaux de la banquise, viennent juste de sortir, mais j’espère que Milan continuera, avec d’autres animaux en forme.  L’illustratrice, Nadia Shireen, propose des dessins tout doux et enfantins, ce qui correspond vraiment bien à l’univers du livre. Par contre, pour le côté documentaire, je trouve qu’une photographie de l’animal serait intéressante, pour ajouter au réalisme du livre et pousser encore un peu plus ce côté que l’on voit peu en littérature pour les tout petits.

Des textes documentaires mais attractifs pour les tout petits, avec un format adapté, Animaux en forme est une belle collection !

+ Sur le site de l’éditeur
+ Challenge Je lis aussi des albums 2016
+ L’avis de Lucky Sophie 🐧