Lectures croisées #1 :Halloween [Haig, Matt – La forêt interdite]

 

Voici venu le temps des citrouilles et des bonbons! Pour fêter Halloween, Liyah et moi avons souhaité faire une lecture commune thématique ! Le principe ? Pas de livres imposés, juste un
thème! Pour la première fois Halloween est apparu comme une évidence !

Liyah a choisi Sacrées
Sorcières de Roald Dahl !

 
lecturescroisees

J’ai longtemps hésité, pensant tout d’abord vous présenter un unième livre de vampire, sauf que voilà, ma soeur m’a mis un livre
entre les mains qui me semble très bien pour le thème d’Halloween… mais différent!

 

La forêt interdite


laforetinterdite.gif

 

 

La forêt interdite, aussi appelée forêt de l’Ombre par le professeur Horatio Tanglewood est l’endroit idéal pour passer une
soirée d’Halloween entre frisson et rire!

Non ce livre ne fait pas peur ! Tout commence par une histoire simple, celle de deux enfants qui perdent leur parent dans un
accident de voiture, et son recueilli par leur tante, qui habite au fin fond de la Norvège. Bon, rien de bien gai, mais cela se corse quand on apprend que leur oncle a disparu il y a des années,
et que la forêt qui jouxte la maison est interdite. Plus l’histoire avance plus on va apprendre de chose sur cette forêt, la découvrir, et essayer d’y survivre… car cette forêt est habitée par
des êtres qui se partagent force, ruse et magie… Une forêt très noire, dans laquelle il ne fait pas bon se perdre….

 

Après quelques pages à peine, j’étais passablement déçue ! Tout d’abord une présentation de tous les personnages de l’histoire,
avec description… C’est assez long, et ça en apprend beaucoup sur un livre qui n’est pas vraiment commencé… Ensuite une écriture très simple, qui laisse beaucoup de place au
dialogue…

Pourtant au fur et à mesure  de ma lecture, je me suis laissée prendre au jeu, j’ai attendu ce que j’avais deviné dans la
présentation, j’ai spéculer sur la fin de l’histoire (en partie juste, en partie faux), j’ai pris plaisir aux dialogues, même si j’ai préféré les descriptions.

L’histoire est bien construite, avec de l’imagination car bien qu’on y rencontre les traditionnels sorciers et trolls on trouve
aussi des gubbins, pixie diseur de vérité, des huldres…

Un petit conte moderne, idéal pour Halloween, qui se lit vite et bien!

 

Le petit plus que j’aime beaucoup : rien d’innovant, mais c’est bien traité : par deux fois l’auteur nous coupe dans la lecture,
pour nous parler, directement ! Ca coupe de l’histoire tout en réintroduisant encore plus de suspence!

 

La forêt interdite de Matt Haig .- Bayard Jeunesse(Estampille), 2010.- 403 pages, 12,90€ .- 978-2-7470-2309-2


Lu dans le cadre du Challenge Spécial Halloween organisé par Lou et Hilde


Nous suivre et partager :
error0

Mon sorcier bien-aimé d’Audren

Mon sorcier bien-aimé
audrenmonsorcierbienaime.jpgAuteur : Audren
Illustration de couverture : Stephanie Blake

Editeur : Ecole des Loisirs
Collection : Neuf
Date : septembre 2009
Pages : 77
Prix : 8,00
ISBN 9782211097291


Roman (jeunesse)

Thèmes : sorcier, fée, magie, adolescence, acceptation de son identité, famille

Présentation de l’éditeur :
« Prénom : Amazir
Nom : Casablanquette
Âge : 9 ans
Signe particulier : sorcier ! Un vrai !
La preuve ? Et tac, d’un claquement de doigt, je range ma chambre et tic, d’un coup de baquette magique, je fais mes devoirs. Vous ne me croyez pas ? Très bien, de toute façon, aujourd’hui, j’ai
décidé d’abandonner tous mes pouvoirs. Fini le transport en balai et autres sorcelleries : ça ne m’amuse plus. Et puis comment savoir si Leslie Cocovino m’aime pour de vrai, si je l’ensorcelle ?
Renoncer à mes pouvoirs ? Mon frère, le petit Robert, va penser que je suis tombé sur la tête et mon père, le grand sorcier William Casablanquette, ne va pas être content ! Mais, tant pis.
J’ouvre le vieux grimoire et je prononce la formule magique :
Par le bazar du grand hasard.
Faites qu’à tous mes pouvoirs
Je dise enfin au revoir.

Ça y est, je ne suis plus sorcier ! Hou là là, qu’est-ce
que j’ai fait ?  »

Avis :
L’histoire d’Amazir est à la fois très simple (problème d’acceptation de ses origines) et très complexe, puisqu’il est sorcier! Un petit roman, très court, un peu simple peut être, mais avec un
joli message, celui de l’acceptation de soi, et puis avec une petite histoire d’amour en prime, qui raviera sans nul doute les plus jeunEs…

Bon ce n’est pas le meilleur livre d’Audren, mais il reste sympa!


L’auteur :

le site d’Audren

Une petite vidéo si elle passe (sinon voir le site de l’Ecole des Loisirs)


 

 

L’avis de Clarabel

Nous suivre et partager :
error0

T’es une sorcière maman?

Roman jeunesse dès 8 ans

T’es une sorcière maman?

de Gudule,

Livre de poche jeunesse pour la nouvelle édition

« Jérôme, onze ans, s’inquiète.
À la suite d’une dispute entre ses parents, son père a disparu. Quant à sa mère, rien ne semble l’inquiéter. D’ailleurs, elle a une nouvelle manie: elle ne cesse d’acheter des meubles. Mais quand
le nouveau mobilier se met à vibrer, Jérôme a vraiment la frousse : et si sa mère était une sorcière?. »

Une histoire courte, drole et plaisante, pas du tout terrifiante, qui ravie les plus jeunes de mes collégiens. Idéal pour lire à haute voix, ils ont hâtes de connaitre la fin.. et j’ai déjà une liste d’attente pour l’emprunter… Je crois que cela est du à sa couverture très attirante.. et à sa taille, un peu moins de 100 pages…

L’histoire m’a plu comme la plupart des romans de Gudule, elle est humoristique est à une chute très sympa, mais elle reste vraiment très « facile »… disons qu’il ne faut pas trop chercher, et prendre cela comme ça vient!

Dernier article pour cette semaine d’absence, je n’ai pas le temps de vous parler de Keroro, Aimé Césaire, Arthur Ténor, Molla, … à bientôt…

Nous suivre et partager :
error0