Loulou Farfelu et les différences

Loulou Farfelu et les différences

Jean-François Jeannot

Éditions Par Ailleurs (2015)

Ο Ο Ο 

Loulou Farfelu« Loulou Farfelu et les différences » est le 1er des huit tomes consacrés aux aventures d’un petit personnage pas comme les autres : Loulou raconte de drôles d’histoires, il s’habille à l’envers et deux petites notes de musique lui poussent sur la tête ! Vous l’aurez compris, Loulou est « différent »…

Ο Ο Ο 

Mon avis : Aïe, voici une présentation qui va être difficile… Comme souvent quand j’ai du mal, je vais essayer d’expliquer mon ressenti en points négatifs et positifs.

Commençons par le négatif : ce court roman s’adresse aux enfants de 7 à 12 ans (?) Même s’il est vrai que tous les enfants ne lisent pas la même chose au même âge, je trouve la fourchette un peu vaste puisqu’elle va du CE1 à la 5ème…

2ème chose, le préambule : à qui s’adresse t-il réellement ? Aux enfants ? Aux parents ? Je vous en livre un extrait pour que vous me donniez votre opinion « Acceptez donc, dès à présent, que notre univers si rationnel perde ses frontières, ses cloisonnements et ses certitudes, pour laisser entrer un peu d’imagination et de fantaisie. Ouvrir son esprit n’a jamais fait de mal à personne et encore mieux, cela contribue à faire évoluer le monde… » (7 ans ? Vraiment ? Et je vous rassure, je ne prends pas les enfants pour des imbéciles, mais bon…)

3ème chose : La façon dont est racontée cette histoire m’a gênée. Il y a un côté « forcé » presque didactique dans la façon de raconter cette histoire qui, du coup, perd son naturel et sa fluidité.

Passons maintenant aux côtés positifs : Ce petit personnage « différent » (est-il dyspraxique ?) est tout à fait sympathique et plutôt drôle.

La page des « surprises et bonus » sur le site, avec des invitations à écrire, dessiner, bricoler ou jouer est pleine de bonnes idées qui amuseront sans doute les enfants.

Une dernière chose positive : Ce livre est imprimé avec des caractères favorisant la lecture des personnes dyslexiques.

Ο Ο Ο 

Le site de Loulou Farfelu.SignatureNat

Édouard Manceau

Édouard Manceau

Auteur prolifique (il a écrit plus d’une centaine d’albums !) il a reçu 2x le prix des incorruptibles (pour « Si tous les éléphants s’appelaient Bertrand » en 2012 et « Tout pour ma pomme » en 2011), le prix sorcières (en 2015 pour « le petit curieux) et aussi le prix Libbylit – délivré par le Centre de Littérature de Jeunesse de Bruxelles- (en 2014 pour « Fusée »)

Ω Ω Ω

Tous Pareils TOUS PAREILS !

Petites pensées de sagesse Caribou
Éditions Milan Jeunesse (2008)
Sélection du prix des incorruptibles (2009/2010)

Un album plein de sagesse c’est sûr, mais aussi plein de gentillesse, d’humanité et de tolérance !!

Sans oublier l’humour, bref, il est génial ! Quand vous verrez la tête des caribous, les expressions qu’ils ont ! (Alors que bien souvent seuls les yeux changent.)

Je vous livre mon passage préféré « Derrière ceux qui commandent, il y en a qui se laissent mener par le bout du nez. Tandis que d’autres ne se laissent pas faire. Parce qu’ils veulent qu’on les laisse rêver tranquilles. Rêver, c’est important. Pour ceux qui trouvent la vie compliquée… Pour ceux qui s’accrochent aux branches… Pour ceux qui en ont plein le dos… …Ou plein la tête. » (il n’y a qu’une phrase par page, avec l’illustration sur la page d’en face.)

Ω Ω Ω

Tout Pour Ma PommeTOUT POUR MA POMME...

Éditions Milan Jeunesse (2009)

Prix des Incorruptibles (2010/2011 – Maternelle)

Cette histoire-là se présente comme un repas, avec entrée, plat et dessert. Bibi, un p’tit loup malin a très faim. Ses copains l’appellent « Regarde Bibi, on a trouvé une ribambelle de salades vertes ! » Bibi aime ça les salades et en plus, il a vraiment très faim ! Il fait peur à ses copains -qui s’enfuient- et il mange toutes les salades. Rebelote pour le plat de résistance (des haricots) et idem pour le dessert (des pommes). Mais la digestion pourrait bien apporter une surprise de taille (il faut même déplier la page tellement c’est grand !) à Bibi !! Et pour la fin… Je ne vous donne pas la solution, vous trouverez bien !

Ω Ω Ω

LePetitOiseauVaSortirLe petit oiseau va sortir

Éditions Milan Jeunesse (2013)

Sélection du prix des incorruptibles (2014/2015)

Dans cet album-là, c’est l’effet de surprise qui joue. Tout le monde se presse, tout le monde dit « le petit oiseau va sortir ! » Vous croyez savoir de quoi il s’agit ? Vous pourriez bien être surpris ! Je ne vous en dis pas plus, mais j’ai adoré la fin (et j’ai bien ri !)

De même que dans les deux précédents albums présentés plus haut, les illustrations sont réalisées à base de collages, c’est très simple et pourtant terriblement expressif !!

Ω Ω Ω

LePetitCurieux Le petit curieux

Éditions Milan Jeunesse (2014)

Prix Sorcières 2015

Un bel album-miroir avec une étrange découpe sur le côté gauche… Quand on ouvre le livre, surprise ! La découpe devient une fenêtre, invitant le petit lecteur à regarder à travers et à chercher des choses différentes à chaque page (couleurs, textures, taille…).

Un livre jeu avec lequel le petit curieux n’est pas au bout de ses surprises puisqu’au final ce livre lui propose tout simplement de découvrir le monde qui l’entoure !

Le livre présenté par l’auteur dans une vidéo ici.

 + d’autres albums, présentés par Sophie : Capucine la souris, Petite Caravane

Le site de l’auteur

Un dossier très chouette, avec plein d’autres albums présentés, réalisé par les médiathèques de La Roche/Yon ici.

J’ai adoré ces 4 albums, ils sont vraiment extra ! Et je vous incite vivement à aller voir dans votre médiathèque ou chez votre libraire préféré, sur tous les albums réalisés par cet auteur, vous allez bien trouver « chaussure à votre pied » ! Moi, je vais en lire plein d’autres, c’est sûr.

SignatureNat

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

La crocheuse d’enfants

CrocheuseEnfantLa crocheuse d’enfants

Gwladys Constant

Éditions Oskar (2015)

***

L’auteure : Elle a toujours aimé écrire et est maintenant professeur de français.

L’histoire : Une nouvelle région, une nouvelle maison, une nouvelle école, de nouveaux camarades… Voilà bien des défis à relever ! Mais ce n’est encore rien car le plus grand défi qui attend Éléonore, désireuse de faire partie d’une bande d’amis, a des allures de cauchemar. Entre superstition et croyance ancestrale, la fillette devra trouver le courage de révéler la vérité : celle de l’amour d’une petite fille pour sa grand-mère.  

Mon avis : Il n’est pas toujours facile, quand on est nouveau quelque part, de se faire accepter. Et parfois, on vous met à l’épreuve. Eléonore, désirant se faire des amis, accepte de faire une bêtise, de casser un carreau chez la « crocheuse d’enfant », la sorcière du village qui a un bras crochu pour mieux attraper les enfants. Bêtise qu’elle regrette aussitôt faite !

Un tout petit roman (40 pages) sur les rumeurs, le désir de se faire accepter, le fait de juger les gens sur leur apparence (L’habit ne fait pas la sorcière… dit le sous-titre).

J’ai bien aimé cette petite histoire (un peu courte quand même pour des enfants de 8 ans, je trouve) et j’ai bien aimé aussi le livre en lui-même (couverture glacée et coins arrondis !)

A partir de 8 ans.

Francie de Karen English #roman ado

Francie

Karen English

Traduit par Marie-Hélène Delval

Bayard Jeunesse (2001)

A partir de 10/11 ans

francie

Sélectionné pour le 14ème prix des Incorruptibles (CM2/6ème et 5è/4ème)

L’auteure : Karen English vit en Californie. En plus d’être écrivain, elle est institutrice. Elle a écrit au moins 10 livres pour la jeunesse (romans, albums) mais traduits en français je n’ai trouvé la trace que de « Francie » et un album paru en 2007 chez Kaléïdoscope intitulé « Un heureux évènement« . Elle a reçu de nombreux prix pour ses livres aux Etats-Unis.

L’histoire : Francie rêve d’une vie meilleure aux côtés de son père parti à Chicago, qui a promis de les faire venir près de lui. En attendant, elle travaille durement chez les Blancs, après l’école, pour aider sa mère. Heureusement, il y a Jesse, un jeune garçon, noir comme elle, qui, lui aussi, en a assez de cette vie de misère. Leur amitié leur donnera le courage d’affronter l’adversité.

Mon avis : Une histoire qui raconte la vie (la survie, parfois !) des enfants noirs (et de leurs parents) à l’époque de la ségrégation raciale dans le sud des États-Unis (ici en Alabama). Une vie de domestique (y compris pour les enfants) passée non seulement à travailler mais aussi à baisser la tête, à répondre « oui Ma’me », « non Ma’me », à être rabaissé, humilié et même parfois accusé à tort… Toute l’injustice de la ségrégation racontée par une enfant, Francie, un personnage attachant, sensible et gentil. J’ai repensé à « La couleur des sentiments » de Kathryn Stockett sauf bien sûr que « Francie » s’adresse à des enfants, mais c’est le même genre d’histoire : la vie quotidienne des blancs et des noirs au temps de la ségrégation. Il n’est pas fait mention de date ici, mais cela se passe probablement dans les années 40/50…

Un roman agréable et facile à lire qui montre bien les différences de vie entre noirs et blancs de cette époque. Une bonne initiation à l’Histoire pour les plus jeunes.SignatureNat