La revanche des princesses d’Anne-Fleur Multon, Alice Brière-Haquet, Carole Trébor, Clémentine Beauvais, Charlotte Bousquet et Sandrine Beau

Des princesses hors normes, qu’elles soient de sang bleu ou jeunes filles rebelles. Un recueil délicieusement féministe!

Roman illustré à partir de 8 ans

La revanche des princesses

d’Anne-Fleur Multon,
Alice Brière-Haquet,
Carole Trébor,
Charlotte Bousquet,
Sandrine Beau
et Clémentine Beauvais

 

Editions Poulpe fictions,
illustrations de Kim Consigny
14,95 euros

Thèmes: conte, féminisme, humour, princesses rebelles

 

« 6 grandes voix de la littérature de jeunesse. 6 histoires de princesses audacieuses et décalées!

Parce que les princesses ne sont pas toutes de belles endormies, de délicates rêveuses, de romantiques filles sages, ou pas seulement, ou pas toujours… Les princesses prennent leur revanche!

Ici, lassées d’attendre qu’un prince vienne enfin les rejoindre, elles partent elles-mêmes à l’aventure! Tour à tour espiègles, courageuses et rebelles, au théâtre comme en forêt profonde, rien ne les arrête.

Un beau recueil richement illustré à offrir aux lecteurs à partir de 8 ans, signé par 6 autrices:

Sandrine Beau: «Tapisserie, jarrets dodus & dragon rugissant»,

Clémentine Beauvais: «La Belle et la Bête»,

Charlotte Bousquet: «La Flamme de cristal»,

Alice Brière-Haquet: «#Charming»,

Anne-Fleur Multon: «La Princesse est en colère»,

Et Carole Trébor: «La Princesse aux mille et un reflets». »

 

« La revanche des princesses » est une très  belle découverte ! Ce recueil fait parfaitement écho à l’actualité, les jeunes femmes présentées ici se battent pour le droit des femmes en général puisque leurs revendications ne concernent pas uniquement la royauté.

Elles crient haut et fort leur ras-le-bol et n’hésitent pas à bousculer les codes pour faire valoir leurs droits. Notamment le droit de ne pas être une belle poupée qui attend patiemment l’arrivée du prince charmant. Mais aussi le droit de ne pas être parfaite en toutes circonstances (j’ai beaucoup ri en lisant le passage où une certaine princesse refuse de s’épiler les jambes).

Dans « La revanche des princesses », ces dernières démontrent qu’elles sont maîtresses de leur propre vie. Peu importe les dangers qu’elles encourent et les détracteurs qu’elles rencontrent.

Originalité supplémentaire: les différents tons des récits. En effet, étant donné qu’il y a six histoires, il y a bien évidemment six styles différents. Les autrices apportent leur vision du monde et du combat à mener. On passe de l’humour à la contestation sans que le dessin n’en pâtisse.

En effet, Kim Consigny retranscrit à merveille l’atmosphère de chaque univers dans ses illustrations. Illustrations d’ailleurs très douces, aux multiples détails. Les jeux d’ombre insufflent le dynamisme nécessaire, les couleurs deviennent donc superflues. C’est pourquoi le fait que tous les dessins soient en noir et blanc, excepté l’illustration de couverture, n’est pas déplaisant.

De l’humour il y en a donc à revendre dans »La revanche des princesses » mais aussi des messages forts pour les petites lectrices, petites princesses en devenir.

A dévorer sans modération!

~Melissande~

 

+ Une autre histoire de princesses modernes à découvrir ici

+ Clémentine Beauvais nous parle de son héroïne

+ Le site de l’éditeur (avec une vidéo de présentation et un extrait)

+ D’autres livres des autrices présentés sur Délivrer des Livres : Carole Trebor, Clémentine Beauvais, Sandrine Beau, Charlotte Bousquet – que de chouettes auteures dont nous avons présentés plein de supers livres très variés au fil des années !

Nous suivre et partager :
error0

Mon papy voit la vie en jaune #Incos 2016

Petit roman jeunesse
Sélection CE2 CM1 Prix des Incorruptibles 2016-2017

Mon papy voit la vie en jaunepapyvoitlavieenjaune

Sandrine Beau et Stéphanie Rubini
Belin Jeunesse

Thèmes : vacances, relation intergénérationnelle, enquête / suspense, grand-parent

Adrien passe comme chaque fois les vacances chez son papy. Il a hâte car c’est toujours de superbes moments, rien que tous les deux. Sauf que cette fois-ci une drôle de surprise l’attend. Chez son grand-père Adrien découvre… une grand-mère. Farfelue, tout en jaune, cette grand-mère surprise, ça ne lui dit rien. Il décide alors de mener l’enquête.

Un petit roman simple à lire et aux illustrations très gaies, qui aborde un thème peu courant en littérature jeunesse : la vie sentimentale des grands-parents. Avec Adrien on découvre que les grand-pères ont le droit d’avoir eux aussi de belles histoires d’amour, de celle qui font voir la vie en couleur.

Le déroulement de l’histoire permet de comprendre la frustration et la jalousie d’Adrien, mais aussi de découvrir et d’apprécier cette chouette grand-mère.

Mon papy voit la vie en jaune est une belle histoire qui donne le sourire tout en traitant d’un thème intéressant. Les dernières pages, documentaires, sont en revanche un peu trop pédagogiques…

+ Le site de Sandrine Beau
+ Les éditions Belin Jeunesse
+ Challenges Petit Bac et YA

Nous suivre et partager :
error0

Mon papa est comme ci

PapaMon papa est comme ci

De Sandrine Beau & Soufie

Aux éditions Limonade (2011)


Les auteures :  Après avoir été clown, réalisatrice de films vidéo, Miss Météo ou encore animatrice radio, Sandrine Beau est maintenant auteure de livres pour enfants. Soufie a toujours aimé le dessin. Après avoir fait des études en design et graphisme, elle se lance dans l’illustration jeunesse.
 
 L’histoire : Deux enfants discutent.
Le premier dit : « Mon papa, c’est le roi de la tarte aux mirabelles ! »
« N’importe quoi ! Les papas, ça fait pas des gâteaux ! Ou alors… Il est cuisinier ? »
« Non, il s’occupe de ma petite sœur. »
« Il fait chômeur alors ? »
(les hommes et femmes au foyer apprécieront !! ;))
ilFaitChomeur
 .
 Vraiment sans préjugés les petits ?? A lire cet album pour les 3/4 ans, on ne dirait pas…
Bref, un des petits garçons a vraiment du mal à imaginer qu’un papa qui change les couches de la petite sœur, fait la cuisine et des bouquets de fleurs soit vraiment un papa… Et l’autre petit garçon, il n’a vraiment aucun à priori ?
Un album très amusant et très mignon (j’aime beaucoup les illustrations, rondes et douces) pour aider à combattre tous les préjugés, dès le plus jeune âge ! Je vous laisse découvrir la fin, qui m’a bien amusée…
.
mon papa est comme ci 4
Dans la même collection, il y a aussi « Ma maman est comme ça », « Mon papy est comme ça » et « Ma mamie est comme ci »…
 SignatureNat
Nous suivre et partager :
error0