Naissance des coeurs de pierre – Roman ado/adulte

NaissanceNaissance des cœurs de pierre

Antoine Dole
Actes Sud Junior (2017)
*****

On suit deux histoires en parallèle.

Celle de Jeb, jeune garçon de 12 ans, qui vit dans le Nouveau Monde. Un monde où l’on a éradiqué toutes les émotions (grâce à des camisoles chimiques), émotions qui étaient la source de tous les problèmes et de la chute de l’Ancien Monde.

Parallèlement donc, on suit la vie d’Aude, une jeune fille de 16 ans qui entre au lycée dans l’Ancien Monde. Aude a des parents plutôt sévères (ils veulent à tout prix qu’elle réussisse et ne voient « que » ça) et se retrouve contre son gré dans un nouveau lycée très côté, mais où elle ne connait personne. Elle va tomber amoureuse de Mathieu, un surveillant.

Ces deux histoires finiront par se rejoindre. Il n’y a pas de réelle indication de temps (on nous dit juste que « l’ancien monde » a disparu il y a des siècles de cela). Un roman surprenant, fort en émotions et en surprises ! Et qui, sous couvert de dystopie, se termine sur un questionnement de notre société, de notre monde : le pays des cœurs de pierre. Car si on se plaint parfois d’être submergé par elles, que devient notre vie, sans émotions ?

Naissance des cœurs de pierre est un roman court (146 pages) mais passionnant, que j’ai dévoré ! ♥

*****

Un extrait : « Jeb a toujours été un enfant sensible. Elle (sa mère) n’est pas sûre qu’on l’autorisera à repartir avec elle ce soir. Elle a glissé quelques affaires à lui dans un sac, à l’arrière. C’est le préparateur qui prendra la décision. Elle s’en remet à la logique du Programme. Aux mots de la Table des Lois. Elle ne peut pas faire autrement et n’est pas franchement certaine, de toute façon, d’en avoir envie. Jeb a atteint l’âge limite, les autres enfants de la résidence ont déjà tous reçu l’injection.

– Maintenant tais-toi, nous arrivons bientôt.

Le petit garçon espérait autre chose. Il ne cesse d’attendre un élan qui ne se formule pas. Sa mère fixe la route, le corps solide et l’esprit fermement chevillé à la matière. Rien ne se formule qui ne soit pas purement factuel, utile, pratique. Pas de place pour le reste. Jeb avale sa salive, il sent les larmes reculer aussitôt, comme ramenées au fond de la trachée. Tout redevient sec. Le visage bascule à nouveau vers le bord de la route.

Dans un mois, Jeb aura 12 ans.

Le Mur Frontière, interminable, mange à présent tout le cadre. Nul ne sait ce qui existe encore de l’autre côté. On dit que l’Ancien Monde a disparu il y a des siècles de cela. Personne n’en parle plus. »

*****

Site d’Antoine Dole

Du même auteur, déjà présenté : Konnichiwa Martin ! (2ème livre présenté dans le billet)

Le site de l’éditeur Actes Sud Junior

L’avis de Bob et Jean-Michel

Construire un feu – Nouvelle hivernale

ConstruireConstruire un feu

Jack London
Illustrations de Nathaële Vogel
Actes Sud Junior (1995)
*****

L’histoire se passe dans le Yukon, un territoire sauvage et montagneux du nord-ouest du Canada. Un homme, suivi d’un chien-loup, voyage à pied, sans bagages. Il compte rejoindre ses camarades au camp en fin de journée. Cet homme est nouveau dans la région, c’est son premier hiver ici. Il sait qu’il fait froid, très froid, il sent la morsure du froid, son inconfort. Mais ce qu’il ne sait pas, c’est qu’il fait beaucoup trop froid pour voyager, surtout quand on est seul…

*****

C’est une histoire terrible que celle de cet homme, au comportement un peu arrogant, seul face à une nature qu’il ne connait pas assez, dont il ne comprend pas la dangerosité et qui va finir par avoir raison de lui…

Une histoire terrible et un texte magnifique

J’avais très envie de voir la neige cette année, beaucoup moins après avoir lu cette histoire !! ;)

Cette version chez Actes Sud Junior est très belle, sur un papier épais, jaune pâle ou beige, je ne sais pas trop, mais un très beau papier. Quand aux peintures de Nathaële Vogel, elles illuminent le texte. J’ai été très agréablement surprise par toutes les couleurs qu’elle donne à la neige dans cette ambiance sans soleil. On en sent presque la texture…

Bref, ça m’a donné envie de (re)lire d’autres écrits de Jack London ! J’ai lu, il y a fort longtemps, « Croc-blanc » et sans doute aussi « l’appel de la forêt », mais je les relirai bien volontiers ! C’est amusant parce que pour moi, Jack London, c’était le « Grand Nord » ! Alors qu’en fait, il a écrit de nombreux récits maritimes, exotiques ou autobiographiques…

Résultat de recherche d'images pour "jack london"

*****

Le blog de l’illustratrice Nathaële Vogel

Un site qui regroupe des évènements autour du centenaire de sa mort : biographie, bibliographie, photos…

Sur le grand nord, nous vous avons déjà présenté :

La bd « L’or sous la neige » d’après le roman de Nicolas Vanier

Le roman jeunesse : « Plus froid que le pôle nord »

Le dessinateur Chabouté a réalisé une très belle version de cette histoire (voir chez Noukette)Construire

*****

Pour lire la nouvelle : Construire un feu en pdf (Aller page 75)

Ci-dessous, présentation d’un docu-fiction réalisé par Michel Viotte

 

Itto le pêcheur des vents – livre cd

 VentsItto le pêcheur des vents

Anne Montange & Élise Mansot (ill.)

Actes Sud Junior (2001)

Cité de la Musique

* * * * *

Le vieux maître de sho, après avoir donné plus de 1000 concerts, décida un jour qu’il était temps pour lui de se retirer. Il fit ses adieux et on ne le revit plus à la cour. Sa place resta vide, personne n’osant le remplacer…

Il s’installa sur l’île des Vents, dans une petite maison en bambou, où il coupait son bois, tirait son eau du puits, cultivait son riz et regardait la mer. Une vie paisible et sans surprises, jusqu’au jour où il trouva un poisson frais sur la pierre où, d’ordinaire, il posait sa théière. Au bout de quelques jours et de quelques poissons, il se rendit compte qu’il était observé par un jeune garçon…

* * * * *

Vents

Sho ou « Orgue à bouche »

Un mot d’abord sur « l’objet-livre » : C’est un petit album carré (21 x 21 cm) très agréable au toucher. Sa couverture est solide et souple à la fois, on dirait presque qu’elle est « matelassée ». Le papier est épais et de bonne qualité. La police de caractère du texte est assez grande, ce qui a son importance quand on lit à voix haute devant plusieurs enfants, je vous assure !

L’histoire est très mignonne, une histoire qui parle d’amour de la musique, de transmission et de patience. A la fin du livre, 4 pages documentaires expliquent l’origine du sho, comment on l’utilise, comment on le conserve, où et pour qui il était joué…

La voix de la conteuse et la musique du sho se succèdent tour à tour avec délicatesse.

Les illustrations pleine page sont très douces (on dirait de la craie grasse par moments, mais ce doit être de la peinture !) avec la plupart du temps des couleurs pastelles et les personnages sont souriants, calmes. Les illustrations participent bien au côté « zen » de cette histoire et de la musique du sho.

Une bien jolie découverte !

* * * * *

L’instrument dont il est question dans cet album est le shō

Si la musique japonaise vous intéresse, ce site propose une page sur le sujet : Musicologie.org

* * * * *

Page d’Anne Montange sur le site de la Maison des écrivains et de la littérature

Le site d’Élise Mansot, l’illustratrice

Et pour écouter le son de cet instrument étonnant, c’est par ici :

Un conte qui participe au « mois du Japon » chez Lou et Hilde

Japon

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Halloween, lectures diverses et variées

HalloweenPour commencer, une fois n’est pas coutume, je vais vous parler d’un documentaire :

Halloween, dans la collection « Les cahiers d’idées » aux éditions Carpe Diem (1998)

Si vous avez fait attention à la date ci-dessus, vous avez peut-être fait la grimace…(18 ans, pour un doc, ça peut faire beaucoup !) Hé bien vous auriez tort, car il est très bien fait et les décos d’Halloween franchement, ça n’a pas beaucoup changé !

Il possède une table des matières par techniques employées (peinture sur textile – sur papier – sur verre…) et un sommaire.

Pour chaque décoration proposée, on vous indique les outils nécessaires, on vous donne les pochoirs (à décalquer) et on vous explique comment procéder pas à pas, bref, il n’est pas mal fait du tout.

 ♠  ♠

En premières lectures, j’ai lu : « La nuit de la chauve-souris » d’Amélie Cantin aux éditions Milan (2001)   lanuitdelachauvesouris

Ce soir, c’est Halloween et tout les enfants se sont déguisés pour participer au concours du meilleur déguisement. Rémy et Mathilde ont fabriqué un dragon à deux têtes avec lequel ils espèrent gagner le concours, mais ils aimeraient bien savoir ce que Lucy fabrique avec son grand-père… (pour les bons lecteurs, il y a pas mal de texte ! Plutôt CE1 que CP)

Une petite histoire fantastique qui fait un peu peur ! Est-on toujours le même une fois déguisé ?

 ♠ 

gregoire-le-froussard et « Grégoire le froussard »  de Nathalie Kuperman aux éditions Oskar (2011)

La bande des monstres,  Jacques le vampire, Sophie la sorcière, Bulle la fantômette et Grégoire le squelette sont fin prêts pour la soirée d’Halloween ! Ils vont aller dans le village faire peur aux enfants… Fin prêts ? Pas tous ! Grégoire le squelette n’ose pas le dire aux autres, mais il a peur des enfants…

Une petite histoire amusante qui parle aussi de la peur de ne pas être comme les autres.

HalloweenDès le CP (mots difficiles expliqués à la fin / écriture assez grosse et petits chapitres)

 ♠ 

Et pour finir, un petit livre de comptines « Comptines pour avoir la trouille » de Corinne Albaut aux éd. Actes Sud Junior (2000)

J’ai bien aimé la 1ère « l’ogre des bois » et « l’arbre carnivore », les autres moins. A la fin, un petit jeu, clin d’œil de l’illustrateur il faut retrouver à quelles pages appartiennent les petits dessins.

 ♠ ♠ ♠

Et si vous êtes passés à côté, voici quelques livres présentés les années précédentes :

Pour les plus jeunes

Au secours, un loup tout poilu ! / Au secours, une sorcière au nez crochu ! Deux albums pop-up qui amuseront les plus jeunes

Monstres A la fois doc, album et livre animé

Frida et Diego au pays des squelettes Mélange de conte fantastique et de documentaire

La forêt interdite Un conte moderne

Le Crafougna Un vilain monstre qui s’installe sans avoir été invité…

Train fantôme un album qui vous présente le manège du même nom.

Viens voir le loup un album cartonné pour les petits

La soupe au potiron une jolie histoire d’amitié autour d’une soupe

Automne, une saison chez les sorcières entre conte et album

Sorcières, sorcières une sélection d’histoires de… ?

Pour les plus grands

Twilight 1 : Fascination Faut-il le présenter celui-ci ?

Douze ans, 7 mois et 11 jours  Un thriller ado particulièrement angoissant !

L’étrange vie de Nobody Owens Un univers très particulier pour ce roman que j’ai A-DO-RÉ !

Le collège Lovecraft un roman pour se faire peur dès 10 ans

Halloween

Jack l’éventreur Deux bd qui collent bien au thème !

Deux romans de Mary Hopper Deux romans avec un fond historique et une ambiance victorienne.

Susan Hopper un roman avec un cimetière et des squelettes pas super sympathiques…

Walking Dead Tomes 19 à 21 Une série bd qu’on ne présente plus !

Mélusine une bd avec une gentille sorcière.

Le Challenge Halloween c’est chez Lou & Hilde (Pour le programme complet, c’est sur leurs blogs !)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer