Le livre des débuts d’histoires – Roman jeunesse

livreRoman jeunesse américain
A partir de 9/10 ans

Le livre des débuts d’histoires

Kristin Kladstrup

Traduit de l’anglais (USA) par Anne-Judith Descombey

Nathan (2006)

*****

Lecture Commune avec Blandine

*****

Ce jour-là, lorsque le père de Lucy rentra à la maison, il ne trouva pas sa fille l’attendant derrière la porte comme à son habitude. Elle était assise sur le divan du salon, regardant droit devant elle. Elle venait d’apprendre que son père avait perdu son travail à l’université. Et qu’ils partaient dans l’Iowa, vivre dans une maison léguée par tante Lavonne. C’était censé être une bonne nouvelle. Mais Lucy avait toujours habité cet appartement.

Dans cette ville, il y avait sa meilleure amie. Il y avait aussi l’orchestre dans lequel elle jouait du violon, le cinéma qui passait de vieux films. Et le libraire de la vieille librairie qui lui mettait toujours des livres de côté. Bref, il y avait tout son univers… Non décidément, ce n’était pas une bonne nouvelle !

Mais après avoir lu une lettre envoyée par tante Lavonne quelques jours avant son décès, Lucy se dit qu’il pourrait finalement être intéressant de découvrir l’Iowa…

*****

Voilà une histoire qui se dévore sans faire d’histoires. Ou plutôt si. Elle en fabrique beaucoup !! Et pas seulement des débuts…

En tous les cas, ça m’a beaucoup plu. On suit les péripéties de Lucy et de son nouvel ami, entrainés par de nombreux rebondissements ! Si vous aimez le fantastique et la fantasy et surtout que vous aimez écouter des histoires, ouvrez grands vos oreilles et laissez-vous entrainer à la suite de Lucy.

Et puis comment résister à cette couverture “magique” et à cette mise en garde…

“Prenez garde, vous qui écrivez dans ce cahier,

Prenez garde aux histoires que vous commencez,

Car chaque histoire qui possède un commencement,

Pourrait bien avoir aussi une suite et un dénouement.

 

Pensez également, avant d’écrire pour de bon,

Que si au jour succède immanquablement la nuit,

Tous les débuts d’histoires ne font pas de bons récits ;

Certains y parviennent, d’autres non.

 

Que ce livre rende son jugement souverain,

Pour dire si et comment l’histoire prendra fin.”

*****

Un roman jeunesse qui participe au challenge

LE TOUR DU MONDE EN 80 Jours LIVRES” (USA)

proposé par Bidib

monde

Inheritance Games 1 & 2

Inheritance Games est une série de romans pour adolescents vraiment addictive qui entraîne le lecteur dans un jeu d’énigmes bien dangeureux…

Inheritance GamesTrilogie pour adolescents

Inheritance Games

1. Elle ne possède rien, ils ont tout : que les jeux commencent

2. Les héritiers disparus :
Un jeu mortel, une famille menaçante, une héritière en danger

de Jennifer Lynn Barnes

traduit par Guillaume Fournier
PKJ, février 2022 et septembre 2022
9782266315531 et 9782266315548
version papier         18,90€
Disponible en epub free 13,99€

Que feriez-vous si vous receviez l’héritage d’un inconnu milliardaire convoité par ses sulfureux petits-fils ?

Avery Grambs, lycéenne sans histoire et sans le sou, rêve d’une bourse d’études pour entrer à l’université. Son destin bascule soudain quand Tobias Hawthorne, un célèbre milliardaire, lui lègue sa fortune. Cet argent tombe à pic, mais il y a un problème : Avery n’a jamais entendu parler de cet homme !
Pour toucher sa part d’héritage, elle doit néanmoins emménager dans la mystérieuse demeure des Hawthorne. Elle y côtoie les quatre petits-fils du défunt, tous aussi insondables que séduisants… et surtout bien décidés à l’empêcher de subtiliser leur dû !
Happée par un tourbillon de manigances, d’énigmes et de trahisons, Avery va devoir se prêter à un inquiétant jeu de dupes qui pourrait bouleverser sa vie à jamais…

Avery Grambs découvre qu’elle a hérité d’un célèbre miliardaire… sauf qu’elle a aussi hérité d’un tas d’énigmes à résoudre pour comprendre à quel jeu elle doit jouer, alors même que sa vieInheritance games 2 pdf pourrait être en danger ! Difficile d’en dire plus sans trop en dévoiler, sinon que cette adolescente va se faire des ennemis et tomber sous le charme des petits fils…

A la fin du premier tome de Inheritance Games j’avais des sentiments ambivalents. Je ne m’attendais finalement pas du tout à ça. J’avais imaginé un livre avec des énigmes que le lecteur cherche lui aussi à résoudre, alors que ce n’est presque jamais le cas. Les énigmes sont le jeux de nos héros, et nous ne faisons que les suivre. La révélation finale du premier tome ne m’ayant pas du tout surprise, j’ai terminé ce tome légèrement déçue. Il faut dire que j’avais lu des critiques qui disaient que ce roman était  “un Escape game ludique” et j’avais donc des attentes complètement différentes. L’écriture est facile à lire, entrainante, ce qui rend tout de même l’ensemble addictif, j’ai donc voulu lire le deuxième tome, au moins pour continuer à découvrir le manoir Hawthorne qui m’a subjugué, avec son théâtre, son armurerie, sa piscine, ses passages secrets, ses bibliothèques…

J’ai reçu ce deuxième tome, je m’y suis donc plongée… et je l’ai dévoré. Il a été simple de retourner dans cet univers, j’ai pris plaisir à retrouver Avery et les frères Hawthorne, à suivre les énigmes laissées par le grand-père, mais surtout les secrets de famille. Toile de fond du premier tome, tout est vraiment développé dans ce second tome et je n’ai pu me détacher de l’histoire. Sans spoiler, ce deuxième tome avance réellement dans l’histoire, on découvre de nombreuses choses sur cette famille et les différents protagonistes.

Le deuxième tome est plus approfondi, toujours avec des énigmes, et je savais cette fois-ci à quoi m’attendre, je n’ai donc pas été frustrée de ne pas pouvoir réellement participer. De plus l’autrice a réussi à me surprendre une fois ou deux en partant dans des directions que je n’avais pas imaginé !

Entre romance adolescente et secrets de famille, cette série est vraiment entrainante. Jennyfer Lynn Barnes sait nous distiller les indices peu à peu, et elle apporte un suspense constant, entrecoupé par les sentiments controversés d’Avery pour Grayson et Jameson…

Cette série Inheritance Games est absolument addictive, Tobias Hawthorne n’a pas encore livré tous ses secrets et j’attends avec impatience le troisième tome.

 

+ Le tome 3 The final Gambit, vient de paraître en anglais, et j’ai déjà hâte de le lire ! tome 3 pdf free

+ Lire un extrait du premier tome de Inheritance Games sur Calameo

+ le trailer de Inheritance Games

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :

La dame des murs de Silène Edgar

La dame des murs est un roman pour adolescent puissant d’une grande beauté

 

  La dame des murs

de Silène Edgar

Editions Castelmore/Bragelonne, mars 2021,

448 pages- 10,90  euros

Thèmes: Histoire, famille, guerre, voyage dans le temps, fantastique

 

Présentation de l’éditeur:

1961-2021

Mara Galanta est la Dame des murs, chanteuse d’opéra célèbre pour avoir chanté au pied du mur de Berlin en 1972. (…) Rebelle, riche et talentueuse, Mara est aussi une grand-mère peu attentionnée, irritable et solitaire.

Emma est sa petite-fille. Impétueuse et sensible, elle ressemble plus à sa grand-mère qu’elle ne voudrait le reconnaître. À 14 ans, elle cherche encore à dessiner les contours de son identité. Mais il lui manque un morceau du puzzle, tenu secret par Mara : à 18 ans, sa grand-mère s’est enfuie de Lettonie, un pays soumis à la dictature soviétique. (…)  Quand Emma demande à Mara de l’y emmener pour découvrir l’histoire de sa famille, la jeune fille s’est assurée qu’elle ne pourrait pas le lui refuser.

 

La dame des murs fait partie de ces romans qui, une fois refermés, vous hantent encore pendant longtemps. D’une grande sobriété, la plume de Silène Edgar nous conte le chant d’espoir contre toute forme d’oppression à travers le monde. Loin d’être accusateur ou moralisateur, La dame des murs se penche sur plusieurs faits historiques d’un point de vue humaniste.

Tant qu’il existera des personnes comme Mara Galanta, le monde ne pourra que s’améliorer.

C’est aussi l’histoire d’une famille qui apprend peu à peu à s’apprivoiser et à se faire confiance. Emma, adolescente rebelle et sensible, ne sait pas comment réagir face à cette grand-mère froide et austère. Grâce à leur voyage, elle découvrira le passé de Mara et l’aidera à en guérir lesc blessures.

Avec La dame des murs, c’est un récit poignant agrémenté de photos en noir et blanc que nous offre Silène Edgar. Et Paul Beorn n’est pas en reste. En effet, on lui doit la contribution de quatre courtes lettres envoyées à Mara Galanta. Ces dernières sont très émouvante. Comme toujours, ces deux auteurs parviennent à trouver les mots justes.

Comme expliqué plus haut, ce roman est sobre mais les images et idées véhiculées sont percutantes; sans jamais tomber dans le mélodramatique.

De plus, la petite touche de fantastique survenant à un moment du récit est bienvenue. C’était une manière originale de relier passé et présent. Mais je n’en dirai pas plus…

Une lecture, malheureusement très actuelle, que je vous recommande.

 

~Melissande~

 

+ De Silène Edgar, je vous ai déjà présenté  42 jours

+ Paul Beorn a déjà travaillé en collaboration avec cette autrice, notamment sur Lune rousse

L’incroyable voyage de Coyote Sunrise

coyoteMois américain 1

A partir de 11/12 ans

L’incroyable voyage de Coyote Sunrise

Dan Gemeinhart

Traduit par Catherine Nabokov

PKJ (2020)

♥♥♥

Depuis bientôt 5 ans, Coyote 13 ans, vit avec son père Rodéo, dans un bus. Un gros bus scolaire jaune aménagé, avec une chambre pour elle, une cuisine, un salon, bref, tout le confort ou presque. Et depuis peu, il y a aussi Ivan. C’est un chaton tigré gris et blanc, très mignon, que Coyote a récupéré lors d’un arrêt dans une station service. Ensemble, ils sillonnent les États-Unis, au gré de leurs envies. On apprend assez rapidement que la mère et les deux sœurs de Coyote sont mortes dans un accident, cinq ans auparavant.

Tout se passe bien jusqu’au jour où Coyote, en appelant sa grand-mère comme tous les samedis, apprend que le petit parc de son enfance va être détruit. Et là, c’est la panique. Elle doit absolument trouver une solution pour y retourner avant qu’il ne soit rasé…

*****

C’est une histoire qui parle de la famille et du deuil. Du “déni” qui peut durer longtemps (je ne suis pas sûre que ça s’appelle toujours comme ça quand ça dure aussi longtemps d’ailleurs !) Surtout si l’on prend bien garde à éviter de parler des choses qui rendent triste.

Mais c’est également une histoire qui parle de relations humaines, des apprentissages que l’on fait au contact des autres. De qui on est et des choix que l’on fait aussi. Et puis d’amour et d’amitié !

Un très chouette roman qui m’a beaucoup plu !

Mais qu’est-ce que j’ai pleuré… Une vraie fontaine !!

*****

Du même auteur : La vérité vraie

Le site de l’auteur (en anglais)

Un roman jeunesse qui participe au challenge

LE TOUR DU MONDE EN 80 Jours LIVRES” (USA)

proposé par Bidib

monde

*

Ainsi qu’au mois américain

https://lh3.googleusercontent.com/pw/AM-JKLVftJUmN4kBgTDScLvT0qLl-vOXeg7ntXmHW9TpoLgxaqBfs1CdWX9D0LiCDlLj6UuPxL6RufC5mTUs7AHwVicBluDdYtLTb5N-Ou-87onSbA2Ogvniu830_oeb4S2EG0gkLd0gZ9LDi--wyex575MFdw=w587-h500-no?authuser=0

Logo emprunté à Enna

Les lecteurs sont arrivés en cherchant :