LE TIRAILLEUR – Histoire vraie

tirailleurL’histoire vraie d’un berger devenu soldat
BD Historique

LE TIRAILLEUR

Alain Bujak & Piero Macola (ill.)

Futuropolis (2014)

*****

Auteur : «En 2008 et 2009, à Dreux, j’ai photographié la vie quotidienne d’une résidence sociale Adoma, ex-Sonacotra. J’y ai rencontré Abdesslem, un ancien tirailleur marocain. Il avait alors plus de quatre-vingts ans.
Ce reportage terminé, j’ai voulu le revoir. Finalement, nous avons passé des heures ensemble, souvent le matin, autour d’un café clair et très sucré. Je lui demandais de me raconter sa vie. Pêle-mêle, c’est la dernière guerre, la campagne d’Italie, l’Indochine, l’injustice d’une vieillesse miséreuse.
Il cherchait dans sa mémoire. Parfois tout venait d’un coup, avec une étonnante précision. Parfois, aussi, il y avait des blancs…
Je ne pouvais pas imaginer que l’histoire d’Abdesslem tombe dans l’oubli.»

*****

Cette histoire décrit avec beaucoup d’humanité le sort des hommes dans les anciennes colonies françaises en temps de guerre. Enrôlés de force, emmenés dans des endroits totalement inconnus pour se faire tirer dessus. Abdesslem était un jeune berger de 15/16 ans. Pour avoir voulu voir de plus près un camion, il est embarqué par l’armée française et se retrouve soldat.

A ceux qui pensent que certains profitent du système français, je dis : lisez cette bd.

La France a bien profité de ses colonies ! Ce vieil homme n’aurait-il pas pu toucher sa pension chez lui ? Finir ses jours aux côtés des siens ? Quand on pense qu’il a risqué sa vie pour la France, je trouve qu’on l’a bien mal récompensé…

Les illustrations, très douces (au crayon de couleur ?) atténuent beaucoup la dureté de cette vie commencée par 15 ans de guerre (2nd guerre mondiale puis Indochine). A la fin, quelques pages raconte le voyage que l’auteur a fait pour retrouver Abdesslem dans ses montagnes marocaines avec des photos en noir et blanc.

Une très belle BD !

*****

Le site du scénariste

Celui de l’illustrateur

D’autres BD qui parlent de la 2nde guerre mondiale :

LA BD de la semaine est en pause

Rat et les Animaux moches – BD ♥

RatBD tout public
A partir de 7/8 ans

Rat et les Animaux moches ♥

Sibylline & Jérôme d’Aviau (ill.)

Lettrage : Capucine

Éditions Delcourt (2018)

*****

Rat habitait dans une maison bien jolie. Mais la mère Patate ne voulait pas de lui. Pourtant il faisait bien le ménage ! Alors Rat décida de s’en aller. Son sac de miettes sur le dos, il se mit à marcher joyeusement. Mais… partout où il passait, les gens le caillassaient, les chats le chassaient. On le trouvait dégoûtant.

Pourtant il mangeait toutes les miettes, faisait le ménage sous les meubles, débouchait les canalisations. Mais non, les gens n’étaient pas contents. Alors il se remit en route. Il faisait nuit. Il arriva quelque part. Dans le noir, il y a des yeux, des tas de gros yeux.

En fait, il était arrivé au village des animaux moches qui font un petit peu peur. Ils avaient peut-être de drôles de têtes, mais Rat se rendit compte qu’ils étaient très gentils. Mais aussi tristes un peu tout le temps… Alors il décida d’essayer de les aider.

*****

Deux remarques à propos de cette bd :

La 1ère : Jamais je n’aurai lu cette bd si elle n’avait pas été présentée par mes camarades de la BD de la semaine. Et ça aurait été bien dommage, parce que c’est une lecture qui m’a beaucoup plu !

Mais je trouve que la couverture verte et noire n’est pas des plus attirantes. Et je ne suis pas vraiment fan des rats (ou autres animaux moches d’ailleurs !) Seul le titre (plutôt rigolo) aurait pu faire que je l’ouvre.

La 2ème : En fermant cette bd, moi qui d’ordinaire n’aime pas lire les BD à haute voix, je me suis dit “ça serait une super lecture à faire pour une réception de classe ou une heure du conte !

Ensuite j’ai vu qu’il y avait un spectacle tiré de cette bande dessinée. Et même une version à écouter. Il faut dire aussi que le texte n’est pas dans des bulles comme dans une bd “classique” mais sous l’image. Ce qui en fait un hybride, à mi-chemin de l’album et de la bd.

Une très belle découverte
que je vous conseille vivement de lire à vos enfants, cela ne peut que leur plaire
(et à vous aussi !)
*****

Lire les 30 premières pages (site de l’éditeur)

D’autres avis : Le Petit carré jaune, L’ourse bibliophile, Moka

*****

La BD de la semaine est en pause pour la période estivale.

Mais je continuerai à vous présenter mes lectures de BD tous les mercredis (et parfois d’autres jours aussi !).

Antigone peut-être – Album poétique ♥

AntigoneAntigone peut-être ♥

Martine Delerme

éd. Cipango (2022)

*****

Ouvrage paru dans une première édition en 2007 chez Panama

*****

Présentation éditeur : Elles s’appellent… Tatiana, Fatia, Juliette, Dolma, Keïko, Émilie, Antigone peut-être…

Martine Delerm livre avec cet ouvrage un témoignage fort et poétique sur l’enfance sacrifiée, particulièrement celle des filles, éternelles prisonnières des barbelés que leur tisse le monde, auxquelles est donnée ici une voix multiple.

Avec une postface inédite et le texte intégral en fin d’ouvrage.

*****

Une couverture aux dessins très doux. Un titre un peu intrigant. Voilà ce qui m’a tenté dans cet album. Je l’ai lu plusieurs fois depuis qu’il est arrivé chez moi. Et puis, je ne savais pas. Comment le présenter, comment en parler.

Parce qu’il m’a donné la chair de poule, qu’il m’a fait pleurer. Il est terrible ce poème (car c’en est un). En quelques phrases, on voit tout, on ressent tout. La guerre, la misère, l’enfermement.

Je mentirais si je disais que c’est amusant. C’est une sorte de constat implacable. Et presque sans espoir. Sauf, peut-être…

A lire, relire et faire lire.
Sans hésiter.

*****

Découvrir d’autres beaux albums aux éditions Cipango.

Le mythe d’Antigone, j’en avais entendu parler depuis longtemps, sans vraiment savoir de quoi il s’agissait. C’est un autre album qui m’a renseigné et donné envie de lire la pièce.

***

Des souris et des hommes – BD ♥

souris

Si vous ne connaissez pas, foncez !!
Roman graphique

DES SOURIS ET DES HOMMES ♥

De John Steinbeck

Illustré par Rébecca Dautremer

Éditions Tishina (2021)

*****

Des souris et des hommes raconte l’histoire de Georges et Lenny. Deux travailleurs saisonniers, qui vont d’une ferme à l’autre pour trouver du boulot. Georges est plutôt malin, Lenny est grand et très fort (mais pas très malin). Alors Georges veille sur Lenny et lui répète patiemment ce qu’il faut dire ou faire pour ne pas avoir d’ennuis. Ils se tiennent compagnie et rêvent ensemble d’une vie meilleure. Une petite ferme, une vache, un cochon, quelques poules et surtout des lapins que Lenny pourrait nourrir…

*****

Voici un ouvrage que j’ai vu passer à de nombreuses reprises sur les blogs ou les réseaux sociaux. Il me tentait, mais j’hésitais. J’ai tellement aimé cette histoire, tellement pleuré en la lisant ou la relisant, je craignais d’être déçue. Car, avec “Les raisins de la colère”, c’est mon roman préféré de cet auteur.

J’avais tort. Rébecca Dautremer a fait un travail magnifique (on pourrait dire comme d’habitude, en fait !!). Les têtes de chapitres (une double page à chaque fois) sont splendides. Et les illustrations différenciées sont originales : si c’est Lenny qui parle par exemple, ça ressemble à des dessins d’enfant. Mais il y a aussi des dessins qui donnent l’ambiance de l’époque, façon pub.

Et c’est le texte intégral !

Bref, si vous aimez John Steinbeck et/ou Rébecca Dautremer, lisez-le. Et si vous ne connaissez ni l’un ni l’autre, faites-vous plaisir, lisez-le. Bref, lisez-le et pis c’est tout !!

420 pages d’émotions et de beauté, ça ne se refuse pas.

*****

DES SOURIS ET DES HOMMES — Editions Tishina

Un petit ajout tout de même pour parler du travail de l’éditeur : Papier épais et agréable au toucher, les livrets sont collés et cousus (ça évite les pages qui se détachent dès la 1ère lecture !) et la couverture est solide. Du beau travail.

Plus d’illustrations sur le site de l’éditeur TISHINA

***

Une magnifique BD qui participe à plusieurs challenges

La BD de la semaine – chez Moka, Au milieu des livres

2022 en Classiques sur ce blog et chez Blandine (Vivrelivre)

2022

*

Le tour du monde en 80 livres (USA) chez Bidib

monde

*