Les jours sucrés – bande dessinée

joursLes jours sucrés

Loïc Clément & Anne Montel (ill.)

Dargaud (2016)

♣ ♣ ♣ ♣

Églantine Larticho n’est pas vraiment satisfaite de sa vie. Elle a 28 ans, elle est graphiste, sort -de temps à autre- avec son patron et c’est à peu près tout ce qu’on saura de sa vie actuelle. Le changement arrive avec un coup de fil, d’un notaire de Bretagne. Il lui annonce que son père est décédé et qu’elle a hérité de sa maison et de son magasin. Son père, elle ne le connait pas, ou plutôt elle ne l’a pas vu depuis 20 ans, quand il les a chassé, sa mère et elle..

♣ ♣ ♣ ♣

Une jolie bd, que j’ai bien aimé pour son côté “Feel good” et ses jolies illustrations. Il n’y a pas beaucoup de suspense, on se doute que ça va bien se terminer et les personnages restent assez superficiels. Ceci dit, les chats qui discutent à la première page de chaque chapitre sont très amusants. Une bd qui ne restera peut-être pas dans les annales mais qui est agréable à lire ! Alors si vous aimez les histoires avec un prince charmant et qui se finissent bien, ne boudez pas votre plaisir !

♣ ♣ ♣ ♣

Le blog d’Anne Montel

Le blog de Loïc Clément

un autre avis par ici : Jérôme n’a pas goûté le côté sucré…

♣ ♣ ♣ ♣

La bd de la semaineCette semaine, c’est chez Jacques

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les chasseurs d’écume

Les chasseurs d’écume

Adapté de l’ouvrage “l’épopée de la sardine” de J.C Boulard

François DeboisSerge Fino (ill.) – Bruno Pradelle (coul.)

Glénat

* * * * *

écume Ecume2 Ecume3 Ecume4 Ecume5

T.1 : 1901, premières sardines (2011) – T.2 : 1909, les maîtresses du quai (2012) – T.3 : 1913, le patron de pêche (2013) – T.4 : 1920, la revanche des chevaliers de fer blanc (2014) – Fin du premier cycle

Deuxième cycle : T.5 : 1934, le crâne de la plage (2015) – Le T.6 doit paraître en octobre 2016.

* * * * *

1950. Dans un train de nuit qui file vers Paris, deux hommes n’arrivent pas à trouver le sommeil. L’un des deux, Jos, est inquiet. Il révise un discours qu’il doit faire devant le Ministre, Gaston Deferre. Il a été mandaté par ses collègues pour les représenter au “Comité Interministériel de la sardine”. L’autre homme propose de l’aider à corriger son discours s’il lui raconte son histoire. Et c’est parti pour un long retour en arrière, qui nous ramène en 1901 et qui va durer plusieurs tomes.

1901. Au début de l’histoire, Jos a 12 ans, il est mousse sur le bateau de pêche de son père. Il apprend le rude travail des pêcheurs, il découvre l’amour, les rivalités, les vieilles haines familiales…

* * * * *

Même si j’aime la Bretagne, ma région d’adoption depuis bientôt 30 (!) ans, la pêche ne me passionne pas plus que ça. Pourtant, cette bd, qui raconte l’histoire des pêcheurs de sardines de Douarnenez des années 1901 à 1934 (pour le moment) m’a vraiment passionnée ! Parce qu’elle parle des gens, de leurs vies, de leurs amours, de leurs conditions de vie et de travail, de leurs luttes pour acquérir un minimum de droits leur permettant de vivre dignement.

Le tome 5, quand à lui, part avec Fanch, le fils de Jos, sur un nouveau sujet… A suivre donc !

 

* * * * *

Du même scénariste, on vous a déjà présenté :

Jack l’éventreur

Larmes de fées

La bd de la semainePour cette dernière ” Bd de la semaine” (avant la pause estivale !) ça se passe chez Noukette

Enregistrer

Larmes de fées

Larmes Larmes de féesLarmesDeFeesLes02

T1 : La Mélopée des Abers de Debois, Mika (Ill.) & Vincent (Coul.) – Éd. Soleil Celtic (2006)

T2 : La Complainte des Moriganes de Debois, AJA (Ill.) & Lacroix (Coul.) – Éd. Soleil Celtic (2008)

* * * *

La première chose qui m’a surprise quand j’ai emprunté ces deux bd, c’est la grosse différence de dessin et de couleur… Et pourtant, je n’ai pas vu tout de suite que le dessinateur et le coloriste avaient changé entre les deux tomes ! Pour ma part, je préfère très nettement le dessin et les couleurs du tome 1.

* * * *

Dès le titre, on le voit, on le sait, nous sommes en Bretagne. Et plus précisément à Concarneau, où Gwenn femme de marin, attend le retour de son mari. Du quai, elle assistera, désespérée et impuissante au naufrage de son bateau. Elle est terriblement triste, mais également très déterminée, car elle veut comprendre ce qui s’est passé, et trouver un sens à la mort de son époux. Elle commence donc à mener son enquête. Une enquête qui va la conduire sur les traces de la Dryade…

Abers, Mer d’Iroise, serments de marins, korrigans (lutins appartenant au folklore Breton) et autres Morriganes (sorte de déesse de la guerre irlandaise), oui, il s’agit bien de légendes Bretonnes ! Deux histoires s’entrecroisent, celle des lutins d’un côté, celle de Gwenn de l’autre. Deux histoires qui finiront par n’en faire plus qu’une.

* * * *

Une histoire qui mêle fantastique, folklore, légendes et poésie et que j’ai bien aimé, sans plus. J’ai bien aimé le personnage principal, Gwenn, qui a du caractère.

Le deuxième tome a un dessin sans doute plus moderne, des couleurs beaucoup plus vives, mais je trouvais que les couleurs plus sombres du premier tome convenait mieux à l’histoire…

La bd de la semaine

Cette semaine, c’est chez Noukette

Le sang des Porphyre

Le Sang Des Porphyre T1 Le San gDes Porphyre-T2 Le Sang Des Porphyre-T3

Le Sang Des Porphyre-T4  Le Sang Des Porphyre-T5  Le Sang Des Porphyre-T6

Le sang des Porphyres

Balac & Joël Parnotte

Dargaud

*

Une belle série en 6 tomes (histoire complète) : Soizik / Konan / Gwémon / Hermine / Aurore et Crépuscule.

L’histoire se déroule quelque part en Bretagne, sur la côte, au XVIIIème siècle. Habitant près d’une côte pleine de récifs et par conséquent dangereuse, les pêcheurs retrouvent régulièrement des noyés qu’ils aimeraient bien délester des quelques biens qu’il leur reste. Mais le curé du village veille au grain et empêche que les victimes soient dépouillés, c’est lui qui récupère les biens, pour l’église et qui fait enterrer les noyés, en terre consacrée s’ils ont une croix, ou dans la fosse commune dans le cas contraire.

Une histoire qui sent bon la Bretagne et ses traditions : on retrouve les jeux (la lutte Bretonne), les croyances (fantômes, diable, esprits), la religion (on écoute Mr le curé) ainsi que de nombreux mots bretons (traduits je vous rassure !) qui achèvent bien le tableau.

J’avoue avoir préféré les 4 premiers tomes (plus “bruts”) aux deux derniers, mais l’ensemble forme une belle histoire.

Les dessins m’ont beaucoup plu également, j’ai bien aimé le trait et les décors. Les personnages sont expressifs, le dessin dynamique et les couleurs lumineuses.

T.1 Soizik (2006) :

Ce premier tome s’ouvre sur une noyée. Une noyée avec un beau collier que Soizik s’empresse de ramasser. Soizik est une jolie jeune femme, qui sait comme personne sauter de rocher en rocher (“une vraie chèvre” disent les gars du village qui n’osent pas la suivre). Dans ce tome, on va apprendre à mieux la connaitre, à connaître aussi le fort Korentin qui est amoureux d’elle, Gwémon un jeune garçon mystérieux, Konan un non-moins mystérieux étranger ainsi qu’Hermine.

Un tome où il sera question de naufrageurs, d’un trésor, d’une malédiction, d’un œil de verre, d’une phrase en latin et d’une terrible Morgaze !

T. 2 Konan (2007) :

Où l’on en apprend un peu plus sur tous les personnages et plus particulièrement sur Konan et son passé… D’autres personnages, surgis d’un passé pas si lointain, font surface.

T. 3 Gwémon (2009) :

Des retrouvailles pas forcément agréables, deux confessions étonnantes qui se contredisent et se complètent à la fois, et on connaît enfin la véritable origine de plusieurs personnes…

T. 4 Hermine (2010) :

La sauvagerie reprend ses droits, la cupidité aussi… Plusieurs y perdrons la vie. Mais cette histoire n’est pas finie…

T. 5 Aurore (2012) :

Notre histoire a changé de lieu, et quelques personnages haut en couleurs s’ajoutent ! On s’éloigne un peu des côtes Bretonnes (pas trop quand même, on reste du côté de St Malo !) et on parle beaucoup des Antilles, sans les voir…

T. 6 Crépuscule (2013) :

Il est enfin l’heure de connaître la vérité et de régler quelques comptes !

Vous pouvez feuilleter les premières pages des tomes 5 et 6 sur le site des éditions Dargaud.

***

Balac (pseudo de Yann Le Pennetier) est également le scénariste de la série Sambre ou encore Basil & Victoria, une jolie série jeunesse dessinée par Edith (en 5 tomes, aux Humanoïdes Associés).

Joël Parnotte, le dessinateur, est connu pour sa série “les aquanautes” (réalisée avec Vincent Mallié chez Soleil Productions). et on vous a présenté “Aristophania

***

La bd de la semaineCette semaine, c’est chez Jacques