Le petit ours gris de la Mauricie #Concours

***
Calendrier de l’avent 2015
Cadeau du 4 décembre

*** *** ***

Le petit ours gris de la Mauricie

LePetitOursGrisConte de Félix Leclerc

Narration et Chansons d’Edgar Bori

Illustrations de Marie Lafrance

Éditions La Montagne secrète (2013)

Θ Θ Θ

À moi le froid, je n’ai pas peur ! Dans la grande forêt de la Mauricie, un petit ours gris ignore les conseils de ses parents et choisit de passer l’hiver loin de sa tanière. Libre, il chante et danse avec les oiseaux, les renards et les chevreuils. Mais le printemps est bien loin… Un conte de Félix Leclerc qui rend hommage à son pays de neige…

Un livre-CD comprenant 1 conte et 10 chansons + un fichier imprimable avec le texte du conte et les illustrations.

Θ Θ Θ

Pour commencer par les points négatifs, je n’aime pas du tout l’illustration de couverture que je trouve vraiment triste. De manière générale, je n’ai pas apprécié les illustrations qui, si elles sont assez rigolotes, ont des couleurs tristounettes… (Je vous l’ai déjà dit plusieurs fois, j’aime les couleurs chaudes et pétantes !!)

Par contre, le conte est magnifique,

très beau, très poétique, je me suis régalée à écouter Edgar Bori (que je ne connaissais pas du tout, mais je suis déjà fan !!) conter cette histoire ! J’ai particulièrement apprécié l’humour du passage (les parents d’ados me comprendront !) où le petit ours vit pleinement sa vie et s’éclate pendant que ses parents (balourds, bêtes, gauches, lourds et gourds !) dorment…

Les chansons sont très entraînantes, pleines d’humour, écoutez bien les paroles, certaines sont vraiment drôles ! Sur cette page, vous pourrez feuilletez tout l’album et écouter des extraits du conte et les chansons. Vous avez même le texte des paroles !

Ma préférée : « J’ai dansé » (impossible de rester sans bouger en écoutant ça !!) Bon en fait, j’adore aussi « Voilà l’hiver » elle est magnifique, pleine de poésie… « Si le Père Noël » est très jolie aussi…

Bref, après avoir tardé à ouvrir cet album (à cause de la couverture ! Les « à priori » toujours eux…) je l’ai écouté au moins 3 fois tout en écrivant cette présentation ! (et en trichant parce que j’ai écouté davantage les 3 chansons citées ci-dessus…)

Θ Θ Θ

De cette même maison d’édition, je vous ai déjà présenté « Un monde fantastique » que j’avais vraiment apprécié aussi !

+ La Montagne secrète sera présente au Salon du Livre et de la presse jeunesse de Montreuil (dans moins d’un mois !) sur le stand de Quebec (G29) +

calendrier de l'avent 2015 concoursComme vous êtes des petits veinards, les Éditions La Montagne secrète vous offrent 3 exemplaires de ce titre !

Pour tenter de gagner ce très beau conte, il vous suffit de répondre en commentaire à la question suivante :

Quel est le titre qui vous attire le plus dans le catalogue des éditions de La Montagne secrète ?

+ Chances supplémentaires
 * Suivre Délivrer des Livres sur les réseaux sociaux    (+1 chance)


* Relayer ce concours (donner le lien direct) (+1 chance)

(un commentaire par chance supplémentaire pour la prise en compte, merci)
 
Concours ouvert du 5 novembre au 3 décembre 2015, France Métropolitaine. Règlement.

***
Tentez aussi de gagner :
un album Heyo, des éditions Couleur Corbeau,
Harry Potter – version illustrée
l’Abécédaire des éditions Mic Mac

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Gros Câlin de Nicholas Oldland

Nicholas Oldland - Gros câlin.Album jeunesse

Gros Câlin

de Nicholas Oldland

traduit de l’anglais par Alice Boucher

Bayard Jeunesse, 2014
9782747052696, 10,90€

 

« Il était une fois un ours plein d’amour et de joie. Chaque fois qu’il se promenait dans la fôret et qu’il rencontrait un être vivant, il le prenait dans ses bras. »

Ainsi commence cet album, avec ce grand ours qui semble aussi grand que les sapins. Cette grande silhouette noire sur le vert de la nature. Ce grand ours semble vraiment avoir un grand cœur, car peu importe celui qu’il croise, il lui fait un câlin. Même si c’est un animal que les ours mangent, ou bien un tout petit, un grand, un féroce… Même les arbres, ours adore les câliner. Tous les arbres. Alors quand un homme arrive dans la fôret et commence à couper ses arbres adorés, l’ours n’a plus envie de faire des câlins ! La chute n’est pas très surprenante, mais elle est bien dans le ton du livre.

Les illustrations sont simples, colorées, mais n’ont pas sûes me séduire. L’homme, notamment, n’est pas très expressif, et j’aurai préféré pour cette histoire des  traits plus fins, plus séduisants. Les contrastes sont tout de même intéressants, faciles à repérer pour les jeunes lecteurs.

Un album intéressant, surtout pour son personnage du gros ours adorable qui adore câliner.

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

RDL #Albums lus en 2014

Avant de les oublier dans les tréfonds de mes carnets, voici quelques mots sur des albums lus au cours de l’année 2014, mais dont je n’ai pas pris le temps de vous parler…

La maison en petits cubes

♥ Coup de coeur pour cet album !

Les illustrations très fines et pastelles donnent le ton de cet album magnifique. L’histoire est celle d’une ville inondée où l’eau monte sans arrêt. A chaque fois que l’eau monte une nouvelle maison est construite sur l’ancienne. Pourtant quand le vieux monsieur doit retourner sous l’eau chercher l’outil qu’il a fait tomber il va revivre à chaque étage les différents souvenirs de sa vie : femme, enfants, quand il y avait encore des fêtes… et avant l’eau. Un album onirique, où chacun pourra faire sa propre lecture, et qui offre un véritable voyage !

+ Existe aussi en court métrage
+ L’avis de Liyah

de Kenya Hirata et Kunio Katô, Nobi-Nobi, 2012 – dès 5 ans

 

Coppélia / Claude Clément ; Daniela Cytryn.- Seuil Jeunesse, 2012Coppélia

Ce très grand album, à la superbe couverture rouge, est vraiment un petit bijou graphique. Cette interprétation du ballet Coppélia, offre l’histoire d’un jeune fiancé qui s’ennamourache d’une jeune fille juste apperçue. Elle se révèle être un automate, et la fiancé souhaite se venger… Une magnifique histoire d’amour et de trahison, mais une histoire complexe à appréhender pour les enfants.

Un album à réserver aux plus grands, même si tous ne manqueront pas d’apprécier les splendides illustrations qui offrent une nouvelle vie à ce ballet.

+ L’avis de Liyah

Claude Clément et Daniela Cytryn, Seuil jeunesse, 2012 – dès 9 ans

Une fois encore 

Je vous parle souvent d’albums d’Emily Gravett, car j’aime beaucoup cette auteure illustratrice. Cet album, Une fois encore, est l’histoire d’un petit dragon qui demande une histoire avant d’aller dormir. Et là comme par magie le livre d’histoire s’ouvre et le lecteur peut à son tour lire les histoires que découvre le petit dragon. A chaque fois que cela semble être la fin, le petit dragon demande la suite, et nous connaissons donc la suite…

Les interactions progressives entre la scène et le livre sont très intéressantes jusqu’à une scène finale mémorable car n’oublions pas que notre jeune héros est un dragon…

Pour tous les enfants qui veulent encore et encore lire des histoires, pour ceux qui aiment les mises en abîme, les jeux avec l’objet livre… même si d’autres albums d’Emily Gravett sont encore plus savoureux, les trois dernières pages, sans texte, de cet album valent vraiment le coup de découvrir cette histoire!

d’Emily Gravett, Kaleidoscope, 2011 – dès 3 ans

 

Fourmi

Un album cartonné pour les tout petits, très graphique qui joue sur ce qui est caché, entre un ours blanc et une fourmi… Car quelques pattes de fourmi cela peut faire beaucoup de choses… Comme dans sa version de Boucle d’or, Olivier Douzou joue avec les ours, qui se retrouvent aux prises avec les fourmis !

Un très beau travail graphique, à la fois simple et saisissant, avec un jeu intéressant sur les couleurs et une très « jolie » fin. De l’humour, de l’art, tout est réuni pour plaire autant aux tout petits qu’aux parents !

 + Existe en application 

de Olivier Douzou, Rouergue, 2012 – dès 2 ans

Où vont-ils quand il pleut ? 

Une promenade comme découverte de la nature, le ferme, la mare, et puis surtout la pluie qui arrive. On découvre alors où sont les animaux quand il pleut : araignée, moustique, chien, oie… On découvre aussi l’arc en ciel. Complété par une partie scientifique, cet album offre une double approche intéressante.

Un ensemble très soigné, un peu à l’ancienne avec une histoire très conventionnelle mais qui permet de découvrir de nombreuses petites choses intéressantes autour de la nature et de la météo.

de Gerard Muller, Ecole des Loisirs (collection Archimède), 2002 – dès 7 ans

Voilà quelques titres, bien que j’en ai quelques dizaines d’autres dont je dois vous parler…

+ Participations au Challenge Je lis aussi des albums 2015 ainsi qu’au Challenge Petit Bac 2015

 

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k

Des albums printaniers [Nathalie]

Nathalie nous parle de deux albums sur le printemps dans le cadre du deuxième rendez-vous du challenge Je lis aussi des albums !

Le Livre du printemps

Auteur / Illustrateur : Rotraut Susanne Berner
Editeur : La Joie de Lire
Collection : Livre promenade
Avril 2004 – 13,90 euros

Album à partir de 2 ans
Thème : Saison/Année/Vie quotidienne

Le printemps arrive dans la petite ville. Nous retrouvons la maison, la ferme, la gare, les rues et magasins et surtout les personnages de la série dans un décor printanier.

Mille détails à observer et, si l’on a les quatre livres, à comparer.

 

Dans la même collection :
Le livre de l’été
Le livre de l’automne
Le Livre de l’hiver

Le livre du printemps est un « livre promenade » ; Keskecé ? On peut se promener dedans ? Et bien presque ! Les livres promenades sont des livres grands formats (26 x 34 cm), cartonnés et … sans texte !

L’enfant peut regarder le livre avant de savoir marcher (on met le livre à plat par terre), il peut inventer ses propres histoires en regardant les images qui comportent une multitude de détails.

Il peut aussi feuilleter le livre avec un adulte ou un enfant plus grand qui lui raconteront une histoire d’après les images (et lui apprendront ainsi du vocabulaire).

Les images sont riches, amusantes, pleines de petits détails (il y a aussi des personnages à suivre tout au long du livre) et si vous avez les 3 autres livres (été, automne et hiver) vous pourrez voir les paysages évoluer au fil des saisons.

 

Des livres qui « marchent du tonnerre » dans les bibliothèques !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La chasse à l’ours

Auteur : Michaël Rosen
Illustratrice : Helen Oxenbury
Editeur : Kaléïdoscope (1997)

Album à partir de 2 ans
Thèmes : Printemps / Promenade / Famille / Ours / Humour

 

Il suffit parfois d’un rien pour que l’on se réveille avec l’irrésistible envie d’aller chasser l’ours en famille – un ciel radieux, des enfants audacieux… La journée fleure l’aventure et surmonter les obstacles devient un jeu d’enfant. Seulement voilà : qui chasse l’ours finit par le trouver et c’est là que les choses se gâtent !

 

Alors celui-ci, c’est un vrai coup de cœur !

 

Le texte est drôle, chantant, avec des répétitions que les enfants se font un plaisir de reprendre en cœur avec la personne qui raconte, et puis il y a les « bruits » ou plutôt les onomatopées : Splitch, sploutch (quand on traverse la rivière – puisque : « on ne peut pas passer dessus / on ne peut pas passer dessous : traversons !Splitch, sploutch… »)d’autres encore quand on traverse la prairie, la forêt…

C’est très gai cette famille qui part en promenade, et la chute est très drôle aussi…

Un livre vraiment génial à raconter, les enfants participent, font les gestes, répètent… C’est vraiment un moment de « lecture/partage » très sympathique !

 

 

cadeaumaestro

Nous suivre et partager :
error0
fb-share-icon0
Tweet 8k