Les orphelins de métal de Padraig Kenny

orphelins de metalUne aventure haute en couleurs qui vaut le détour!

 

Roman fantastique pour adolescents dès 12 ans

Les orphelins de métal
 de Padraig Kenny

Editions Lumen, avril 2019
15 euros (9,99 euros en format numérique)
disponible en epub

Thèmes: aventure, amitié, robots, fantastique

 

Présentation de l’éditeur:

« Christopher a beau être orphelin, il fait l’envie de tous ses amis… des amis bien particuliers, puisque ce sont des robots! C’est que, contrairement à eux, il est ce qu’on appelle un Authentique: un être humain doté d’une âme, une vraie. Apprenti auprès d’un inventeur malhonnête, Absalom, le garçon observe avec consternation les manigances de son mentor, et passe ses soirées à enchanter ses camarades de métal avec les rares souvenirs qui lui restent d’avant – avant l’incendie qui lui a enlevé ses parents. Malheureusement, l’escroc se double d’un menteur… Absalom dissimule depuis des années un étonnant secret!(…) »

 

Ce tout nouvel auteur pour la jeunesse a su développer une idée originale sur base de thèmes abordés à de nombreuses reprises dans la science-fiction. Les orphelins de métal propose un panel de protagonistes présentant souvent bien plus d’humanité que leurs concepteurs.

L’action arrive très vite dans ce roman. Cependant, même si certaines révélations sont prévisibles, on passe un bon moment en compagnie de ces êtres farfelus mais terriblement attachants.

J’ai suivi les aventures de Christopher et ses amis de métal avec beaucoup de plaisir et d’émotion. Plus d’une fois, j’ai eu les larmes aux yeux. Le fait que la plupart des personnages soient des robots n’est pas un frein à l’identification tant la profondeur de leurs sentiments et leur attachement à Christopher sont bien réels.

Avec Les orphelins de métal, Padraig Kenny réussit le pari d’allier l’homme et la machine en un tout nouveau concept. Peu avant la fin, on commence à comprendre quel sera le dénouement mais cela n’enlève rien au charme du roman. Il s’agit d’une belle aventure qui questionne sur la notion d’humanité,  où la créature surpasse son créateur. Il y est aussi question de la quête de l’immortalité et de ses conséquences, un thème cher à la science-fiction mais dont personnellement je ne me lasse pas.

Les orphelins de métal est un roman en un tome à découvrir! 

 

~Melissande~

 

+ la présentation de l’auteur sur chickenhousebooks.com 

+ Autre roman de Padraig Kenny disponible en e-pub (en version originale)

+ Pour en savoir plus sur les différents types de robots, un documentaire présenté par Hérisson

+ Autre roman qui pourrait vous plaire: « Gustave Eiffel et les âmes de fer »

Nous suivre et partager :
error0

The rest of the story de Sarah Dessen ♥

Dans The rest of the story, le nouveau roman de Sarah Dessen, Emma se retrouve propulsée pour l’été dans la famille de sa mère décédée, au bord d’un lac… Comment va-t’elle s’adapter chez ces inconnus, et que va-t’elle découvrir sur sa mère ?

THE  rest of the story DessenRoman pour adolescents
Coup de coeur

The Rest of the Story

de Sarah Dessen

Lumen, 27 juin 2019
9782371022355, 15€
disponible en numérique epub 9,99€ gratuit

Thèmes : amour, amitié, famille,  secrets de famille, adolescence, lac

 

Emma Saylor regarde son père danser sur la piste, un peu désabusée : elle assiste à son mariage avec une femme adorable, qui leur permet d’échapper enfin aux difficultés qui les poursuivent depuis la mort de sa mère, cinq ans plus tôt, d’une overdose. La jeune fille ne sait pas grand-chose de ce qui est vraiment arrivé. Et, pour pouvoir aller de l’avant, elle aussi, elle aimerait bien connaître… la fin de l’histoire.

 

Emma a perdu sa mère il y a déjà 5 ans, mais cela faisait déjà quelques années qu’elle ne vivait plus chez cette mère alcoolique et droguée et qui faisait des aller-retours en cure de desintox… Alors elle est heureuse de voir son père se remarier. Elle s’apprête à passer un super été chez sa meilleure amie pendant la lune de miel de son père, mais les événements vont finalement la conduire à North Lake, dans la famille de sa mère, qu’elle n’a rencontré qu’une seule fois toute petite…

The rest of the story est donc l’histoire de cet été un peu particulier, où elle va faire la connaissance de cette famille, les apprivoiser peu à peu, ainsi que les autres jeunes de North Lake. C’est en discutant, peu à peu, avec eux, qu’elle va découvrir un peu plus qui était sa mère… et son histoire !

Les secrets de famille sont donc la base de ce roman, mais très vite c’est surtout l’histoire d’Emma qui va nous intéresser, et nous pousser à tourner les pages, sans pouvoir s’arrêter ! Emma, dont le deuxième prénom Saylor, était toujours utilisé par sa mère, et qui va être utilisé de nouveau cet été là. Comme s’il y avait deux personnes : Emma, la jeune fille sage et maniaque, stressée, qui aime tout contrôler, et Saylor, beaucoup plus aventurière. Dans The rest of the story on va découvrir peu à peu Emma Saylor, et tous les autres personnages qui gravitent autour d’elle, mais aussi le lac, North Lake, qui est un personnage central de l’histoire, autour duquel tout s’articule. Car North Lake n’est qu’un côté du lac, celui de la ville d’origine, et The lake North, l’autre côté est une zone de vacances de luxe. Le mélange des deux mondes n’est pas sans poser quelques problèmes, et pourtant les jeunes ont pris l’habitude de se retrouver au milieu du lac, sur le ponton, en terrain « neutre ». C’est là, il y a des années, que les parents d’Emma se sont rencontrés. C’est là aussi qu’un drame s’est produit.

The rest of the story est un roman prenant. Sarah Dessen décrit toujours à merveilles les affres de l’adolescence, et ce roman et ses personnages ne font pas exception. Le lecteur est plongé avec eux dans leurs aventures, dans les petits tracas de tous les jours comme dans les histoires de famille, d’amitié et d’amour qui se lient au fil des pages. Nous sommes transportés au bord du lac et avec Emma, Roo, Bailey, Mimi, Trininty, Jack, et il devient impossible de les quitter… et même quand le livre est terminé, que la dernière page est tournée, ils sont toujours là, tout proche. Roo est mon personnage préféré, et vous ne pourrez pas vous empêcher de l’aimer aussi !

The rest of the story est un roman parfait pour l’été : vacances, amitié, amour, secrets et même un peu d’angoisse, quelques larmes et des éclats de rire, le tout avec l’écriture simple et prenante de Sarah Dessen ! Une comédie familiale et romantique, fraîche… on passe nous aussi l’été sur les bords de ce lac !

+ Lire un extrait 

+

Nous suivre et partager :
error0

Gardiens des cités perdues 2. Exil

Gardiens des cités perdues Tome 2 ExilRoman fantastique pour adolescents

Gardiens des cités perdues
2. Exil

de Shannon Messenger

traduit par Mathilde Bouhon

Lumen, janvier 2015
566 pages
9782371020276, 15€

C’est avec grand plaisir que l’on retrouve Sophie dans ce 2ème tome des Gardiens des cités perdues. Un tome une fois de plus riche en émotion et en action.

Attention si vous n’avez pas lu le premier tome, je vous invite plutôt à lire l’article sur le tome 1.

Sophie, lors d’une « chasse » avec son tuteur, découvre une alicorne. Un fait plus que rare puisque tout le monde pensait qu’il n’y en avait plus qu’un seul de vivant, au Sanctuaire. Rappelez-vous que Sophie est une elfe très particulière, à cause du Cygne Noir. Elle crée rapidement un lien mental et affectif avec cette alicorne. Elle doit alors l’aider à faire confiance aux elfes pour qu’elle puisse rejoindre le Sanctuaire.
Mais une mission plus grande encore lui est confiée : accompagner Alden en Exil, pour briser la mémoire d’un elfe. Elle devrai lui servir de garde fou, pour éviter qu’il se perde lui-même. Une plongée dans un monde de ténèbre qui ne laissera pas Sophie indemne. Depuis son évapiration, ses migraines augmentent, et ses barrières semblent moins performantes.

Ce deuxième tome est dans la lignée du premier, avec cependant moins de temps à l’école et plus de soucis pour Sophie… De l’action mais toujours aussi une grande part de mystère, de réflexions et de surprises…

Sophie est bien entourée mais Fitz et Dex sont relégués au second plan par Keefe, l’empathe…

– A demain, Foster !
Puis Keefe sauta.
– Alors… Keefe Sencen ? fit Grady.
– Quoi, Keefe ?
– Et Dex, alors ?
– Quoi, Dex

Un deuxième tome qui se dévore encore plus vite que le premier, apporte quelques réponses, mais surtout pose de nombreuses questions ! Une série à faire découvrir aux adolescents qui aiment le fantastique !

 

Nous suivre et partager :
error0

Le secret de l’inventeur, tome 1 : Rébellion

le-secret-de-linventeur-tome-1Le secret de l’inventeur

Tome 1 : Rébellion

Andrea Cremer

Ed. Lumen (2015)

L’auteur : Andrea Cremer est une professeur d’histoire américaine qui a commencé à écrire suite à une chute de cheval qui l’a immobilisé pendant plusieurs semaines. Sa première trilogie, Nightshade a eu beaucoup de succès.

 L’histoire : Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d’Amérique…

Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d’autres enfants de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la Cité Flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l’aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l’Empire, et lui sauve la vie.

Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, auprès de ses compagnons de lutte, l’équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses camarades, tous ne sont pas ce qu’ils prétendent être, et l’existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace… Des décharges de métal de l’Empire, infestées de rats cuirassés, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde !

Rébellion est le premier tome du Secret de l’inventeur, la nouvelle trilogie steampunk d’Andrea Cremer, l’auteur du best-seller international Nightshade, plusieurs fois classée dans les listes des meilleures ventes du New York Times. Monstres d’acier, magie vaudou et automates maléfiques, elle a su tisser un univers d’une grande richesse où brille une héroïne née pour mener la lutte !

Petits rappels pour les non-initiés

Uchronie : Reconstruction fictive de l’Histoire, relatant les faits tels qu’ils auraient pu se produire. (Larousse)

Steampunk : L’expression steampunk, parfois traduite par futur à vapeur, est un terme inventé pour qualifier un genre de littérature dont l’action se déroule dans l’atmosphère de la société industrielle du XIXe siècle. (Wikipédia)

Mon avis : C’est bien simple, je l’ai dévoré ! Commencé un soir, fini le lendemain… La première chose que j’ai aimé, c’est la couverture : elle est très belle, légèrement en relief et reflète bien le livre, avec son illustration à la fois brumeuse et fantastique… La première page de chaque chapitre est écrite sur un fond gris (dessin de roues dentées) ce qui contribue également à en faire un bel « objet ».

L’histoire se lit facilement, on suit les héros (des ados) dans leur vie quotidienne tout d’abord puis dans une aventure un peu plus dangereuse… L’ambiance est bien retransmise, les descriptions assez visuelles (ça m’étonnerait que quelqu’un n’en fasse pas un film !!) et les personnages convaincants (j’aime beaucoup Charlotte et Linnet, elles sont très sympathiques et pleines d’humour) ! En plus de l’aventure, il y a au moins deux histoires d’amour qui devraient se développer dans le tome 2… Bref, je pense que les ados vont adorer !!

Sortie prévue le 12 février 2015

SignatureNat

Nous suivre et partager :
error0