Quelqu’un à qui parler – Adaptation ♥

parlerAvez-vous trahi vos rêves d’enfant ?
BD Ado/Adulte

Quelqu’un à qui parler

Grégory Panaccione

D’après le roman de Cyril Massarotto (2017)

Le Lombard (2021)

*****

Samuel est célibataire. Il a un boulot alimentaire et une vie qui ne lui apporte aucun plaisir. En plus, ce soir, il est seul pour fêter son anniversaire. Qu’à cela ne tienne, il souffle ses bougies, s’enfile une bouteille de champagne et la totalité du gâteau. Puis il appelle Armelle, une ex (qui l’a quitté 8 ans auparavant !) Et en ouvrant une deuxième bouteille de champagne, il inonde son téléphone portable tout neuf…

Résultat : Pas d’invités, pas d’amis, plus de téléphone et personne à qui parler. Et bien sûr, les numéros étant enregistrés sur les portables, impossible de se souvenir du moindre numéro de téléphone.

Sauf… En fait, le seul numéro que Samuel connaisse encore par cœur, c’est celui de ses parents, quand il était petit. Et comme il a désespérément besoin de parler à quelqu’un, il tente sa chance, se demandant si quelqu’un va répondre. Et oui, quelqu’un répond…

*****

Bon. La meilleure preuve que cet album m’a plu, c’est qu’en reprenant le début pour écrire le résumé, je me suis fait avoir. Je l’ai relu entièrement ! Il y a beaucoup de choses dans cette BD. De l’humour, de l’amour, de la tendresse et un peu de tristesse et une réflexion sur nos rêves d’enfants…

Une bien jolie lecture que je vous recommande chaudement ! ♥

Cet album a déjà reçu 2 prix : Prix Landerneau BD 2021 et Prix Slumberland BD World “FeelGood” 2021

*****

Lire les premières pages

Le blog de Grégory Panaccione

En tant qu’illustrateur, il a fait “Un océan d’amour(que j’ai a-do-ré !!!)

De Cyril Massarotto, Sophie vous avait présenté : Je suis l’homme le plus beau du monde

 

Cette semaine, nous sommes avec Stephie du blog Mille et unes frasques

Aussi libres qu’un rêve – SF

libresQuoi de plus important que de réaliser ses rêves ?
Roman jeunesse SF

AUSSI LIBRES QU’UN RÊVE

Manon Fargetton

Coll. Autres mondes

Mango éditions (2006)

*****

Silnöa et Silnëi sont sœurs jumelles. Malheureusement, l’une est née le 31 décembre à 23h58 et l’autre dans les premières minutes de janvier. Du coup, elles auront des vies totalement différentes.

Pour Silnëi, née début janvier, ses parents ont pu choisir un beau métier, très demandé : elle sera actrice. Mais pour Silnöa, née fin décembre, il ne reste que les métiers dont personne ne veut. Elle s’occupera des filtres sur un bateau.

En cette fin du XXIème siècle, c’est en effet votre date de naissance qui décide du métier que vous ferez une fois adulte. Né en janvier, tout vous est ouvert. Né en décembre, vous prenez ce qui reste. Cette tyrannie des dates de naissance a été mise en place pour des raisons d’égalité à la base… Mais du coup, plus personne ou presque ne peut faire ce qu’il veut.

*****

Il s’agit du 1er roman de Manon Fargetton et elle l’a écrit entre 16 et 17 ans… Après l’avoir lu, on n’est pas surpris qu’elle soit aujourd’hui autrice à plein temps.

On sent en le lisant que c’est écrit par quelqu’un de très passionné (et/ou quelqu’un de jeune ?). J’ai beaucoup aimé les personnages, tous très différents, ainsi que les poèmes. C’est très prenant, on y croit et c’est vivant ! J’ai trouvé la fin un peu rapide mais malgré ça, c’est un roman qui m’a beaucoup plu.

J’ai été très rapidement “happée” par cette histoire, l’ambiance, les personnages. Ça m’a intriguée, j’avais vraiment envie de lire la suite !

Une lecture très agréable et qui peut donner à réfléchir sur de nombreux sujets.

Une autrice à suivre, d’ailleurs, 3 de ses romans attendent dans ma PAL (voir ci-dessous)

*

Ce roman a remporté 4 prix :

Prix Chronos / Prix Ruralivre en Nord Pas de Calais / Prix des Collégiens de l’Estuaire / Prix Jacaranda

*****

Bibliographie : Ceux en gras attendent leur tour dans ma PAL

  • Tout ce que dit Manon est vrai (Héloïse d’Ormesson, 2021)
  • A quoi rêvent les étoiles (Gallimard Jeunesse, 2020)
  • En plein vol (Rageot, 2020) – co-écrit avec Jean-Christophe Tixier
  • Nos vies en l’air (Rageot, 2019)
  • Dix jours avant la fin du monde (Gallimard jeunesse, 2018)
  • Quand vient la vague (Rageot, 2018) – co-écrit avec Jean-Christophe Tixier
  • Les plieurs de temps – 4 tomes (Rageot, 2017/2018)
  • Les illusions de Sav-Loar, Bragelonne, 2016 (Rééd. Milady, 2017) – Prix Imaginales des lycéens 2018
  • L’héritage des rois passeurs, Bragelonne, 2015 (Rééd. Milady, 2016) – Prix Imaginales du meilleur roman francophone 2016
  • Le livre de toutes les réponses sauf une (Rageot, 2015)
  • Diptyque : La Nuit des fugitifs (Rageot, 2015) / Le Suivant sur la liste (Rageot, 2014) – Policier jeunesse qui a remporté 16 prix (dixit Wikipédia)
  • Trilogie : June (Mango, rééd. Rageot, 2012/2014)
  • Aussi libres qu’un rêve (Editions Mango, 2006)

Demain les rêves de Thierry Cazals et Daria Petrilli

Quand une enfant redonne des couleurs au monde des adultes… Un album poétique touchant !

Demain les rêves

Album pour la jeunesse dès 8 ans

 Demain les rêves

de Thierry Cazals

et Daria Petrilli

Éditions Motus, septembre 2015, illustrations de Daria Petrilli,

40 pages- 14 euros

***
Thèmes: crise économique, rêves, avenir, poésie
***

 

Présentation de l’éditeur: “La crise, la crise, la crise: tout le monde n’avait que ce mot à la bouche. Une à une, les usines fermaient. Les vitrines des magasins se fanaient. Le cœur des gens s’endormait sous la poussière. Même les arbres des squares n’avaient plus la force de fabriquer de nouvelles feuilles.”

 

C’est la beauté éthérée de l’illustration de couverture qui a attiré mon regard: il y a un côté éphémère et magique dans ces pistils de pissenlit qui s’envolent au gré du vent.

“Demain les rêves” est un album vraiment superbe et très atypique. Lorsque l’on tourne ses pages, un voyage onirique nous attend. Rien que le prénom de la jeune héroïne, Agathe, donne le ton: en effet, les vertus de cette pierre en lithothérapie sont la chance et l’ancrage. Ainsi, la petite fille va essayer par tous les moyens d’empêcher cette “crise” de détruire le seul proche qu’il lui reste.

En ouvrant l’album Demain les rêves, on retrouve sur la double page ces fameux pissenlits semant leurs graines au vent. J’ai beaucoup aimé ce rappel, on sent que les auteurs ont élaboré leur ouvrage avec beaucoup de soin. Cette image est très poétique, de même que l’envol de papillons colorés sur la page suivante.

Au début de cette très belle fable contemporaine, Agathe vit dans un monde gris et terne, assujetti par la crise. Dans ce triste décor, notre jeune héroïne assiste impuissante à la mort lente de la joie et de la fantaisie. L’illustrateur met bien en évidence ce côté sombre grâce aux contrastes des tons gris des bâtiments et rouges des feuilles d’automne. Les thèmes évoqués dans “Demain les rêves” sont plutôt durs: le licenciement, le chômage, la pauvreté, la famine et la dépression (je pense à l’illustration montrant l’oncle Jean entouré de corbeaux).

Baleine pour CED.pmd

Afin d’aider son oncle, Agathe va élaborer un plan. Avec l’aide d’un petit garçon rencontré aux hasards de ses errances, la jeune fille va soutenir oncle Jean dans toutes ses entreprises. À eux trois, ils vont imaginer les métiers les plus fantaisistes que pourrait exercer l’oncle Jean.

À partir de ce moment, les coloris des illustrations sont plus gais. Les couleurs chaudes s’invitent au fil des pages et les pensées s’emplissent de papillons multicolores et de vélos volants…

Baleine pour CED.pmd

Cette oeuvre véhicule un très beau message: “Il suffit parfois d’un mot pour sauver un cœur de la noyade”.

Baleine pour CED.pmd

Tout en poésie et en finesse, Demain les rêves est un album coup de cœur qui plaira à un large public.

 

~Melissande~

 

+ Un album aux magnifiques illustrations présenté par Nathalie: Le souffleur de rêves de Bernard Villiot et Thibault Prugne

+ Une autre lecture poétique et décalée présentée  par Hérisson: Le plus joli des rêves de Nathalie Brisac

Le démêleur de rêves – Roman Ado / Jeune Adulte

demeleurLes rêves sont-ils des messages ?
A partir de 15 ans

Le démêleur de rêves
Carina Rozenfeld

ScriNeo (2019)

*****

Résumé : Le fil. Une magnifique découverte qui a permis à l’humanité de relier 101 planètes entre elles et de voyager très rapidement. En pliant l’espace, le fil raccourcit les distances. Pourtant, les humains ne voyagent plus guère. Ils ne travaillent plus non plus pour la plupart, restant “scotchés” à leurs écrans. Ils ne sortent plus de chez eux, ne côtoient plus leurs semblables. Les seules émotions qu’ils ressentent sont celles qu’ils vivent au travers des rêves mis en scène par des “démêleurs” de rêves. Neven est aujourd’hui “le” démêleur le plus connu. Elisha, elle, est une rêveuse. Une de celle dont Neven démêle les rêves. Ensemble, ils vont vivre une aventure hors du commun.

*****

Que vous aimiez ou non la Science Fiction, ce roman pourrait bien vous plaire, comme le dit très justement Pierre Bordage (célèbre écrivain de SF) dans la préface. Sous une critique à peine déguisée de la société moderne (réseaux sociaux, modifications corporelles, manque de “vrais” relations entre les gens, de “vraies” communications…) se cache une merveilleuse aventure à travers l’espace.

J’adorerais visiter la planète sous-marine Ptasys ou sentir l’odeur si particulière de la terre touchée par la pluie sur Pétrichor. Et aussi avoir un robot domestique comme Habba, vraiment trop pratique même si parfois un peu agaçant (une ou deux fois, il m’a fait penser à C-3PO ou Z-6PO, le robot protocolaire de Star Wars !)

Pour tout vous dire, c’est un roman qui fait 434 pages, mais que j’ai dévoré dans la journée.

Et la fin est tout à fait inattendue. N’hésitez pas à aller lire les premières pages, l’écriture est fluide et c’est très prenant.

*****

Pour lire les 15 premières pages (site de l’éditeur)

De cette autrice, Sophie vous a déjà présenté : Les sentinelles du futur et les deux tomes de Phaenix (derniers livres présentés)

Ce roman participe au Challenge Lire 1% de la Rentrée Littéraire