Contes d’Oscar Wilde

Wilde

Contes pour petits (pas trop petits !) et grands

CONTES
Oscar Wilde

Illustré par P. J. Lynch

Gründ (1991)

*****
Édition originale 1880

*****

Il y a 6 contes rassemblés dans ce recueil : Je ne résume pas les histoires, je mets juste quelques notes.

  1. Le géant égoïste : Un géant égoïste découvre l’amitié et le partage. Je n’ai pas apprécié la fin, trop religieuse. Une histoire pas très gaie.
  2. Le rossignol et la rose : Le sacrifice jusqu’à la mort au nom de l’amour ? Encore plus triste !! Ingratitude et indifférence sont les thèmes de celui-ci.
  3. L’Ami dévoué : J’ai trouvé cette histoire affreuse et tellement cynique ! Où l’on comprend que ce qui est bon pour l’un, ne l’est pas forcement pour l’autre… Ben voyons !
  4. Le Prince heureux : Sans aucun doute l’histoire que j’ai préféré, même si elle n’est pas d’une folle gaité non plus. Le prince est heureux tant qu’il est aveugle (ignorant) mais dès qu’il ouvre les yeux (est confronté à la réalité) il voit toute la misère du monde… Et il pleure.
  5. La fusée extraordinaire : Le thème de celui-ci est la prétention. Il n’est pas triste ce conte, mais le personnage principal, une fusée de feu d’artifice (il fallait oser !!) est très imbue d’elle-même et parfaitement insupportable !!
  6. Le jeune roi : Suite à trois rêves, un jeune homme qui doit être couronné Roi, prend conscience de l’injustice du monde…
Et le texte date peut-être de 1880, mais il y a des échos très modernes dans certaines phrases… Je vous laisse juger par vous-même :

P. 78 : “Nous devons travailler et travailler pour survivre, mais les riches nous donnent de si maigres gages que nous mourons de faim. Nous travaillons très dur toute la journée, et ils entassent des monceaux d’or dans leurs coffres. Nos enfants vieillissent avant l’âge et le visage de ceux que nous aimons est dur et laid. C’est nous qui foulons le raisin, mais c’est eux qui boivent du vin. Nous semons le blé, mais notre huche est vide…”

Bref, ces contes sont beaucoup plus faits pour amener une discussion ou une réflexion que pour un divertissement à la Walt Disney !

En plus du nom d’Oscar Wilde, c’est la couverture qui m’a attirée vers ce recueil dont j’aime beaucoup les illustrations !

*****

Wilde

Site de l’illustrateur P. J. Lynch (en anglais)

Écouter certains de ces contes :

Le Prince heureux (mp3)

Le rossignol et la rose (mp3)

Lire “Le géant égoïste” (pdf)

D’Oscar Wilde, Sophie vous avait présenté “Le fantôme de Canterville

*****

Un livre qui participe aux challenges : Classiques et Contes et légendes

Classique 

Enquête à Venise, un livre-jeu

Venise

Un 2ème album, pour les plus grands, pour ce thème de juillet : les enquêtes

Venise aux 100 suspects

Jean-Luc Bizien & Jean-Louis Thouard

Gründ (2001)

* * * * *

Nous sommes à Venise, en plein Carnaval. Vous êtes Paolo, un jeune groom travaillant dans un splendide palace. On vous a confié une lettre à remettre aux occupants d’une suite, mais quand vous arrivez, vous entendez derrière la porte des cris étouffés, des bruits de lutte… Vous ouvrez avec votre passe et vous vous rendez-compte que la nurse a été agressée et le bébé enlevé !

* * * * *

C’est parti pour cette enquête à Venise ! Munissez-vous d’un papier et d’un crayon, pour noter les indices et vos déductions. Pour démasquer le coupable, il faut découvrir non seulement l’identité du ravisseur, mais également comment il a opéré, où est le bébé et avant d’appeler la police, il faudra trouver des preuves… A chaque page, selon vos trouvailles, on vous conseille d’aller voir à telle page ou à telle autre. A vous de bien examiner tous les détails… Sinon, il faudra tout recommencer !

* * * * *

 

Collection “Vivez l’aventure”

Je viens de lire sur le site de l’éditeur Gründ, que cette collection “Vivez l’aventure” a plus de 20 ans ! Et ça marche toujours… La collection s’est renouvelée il y a quelques années, et les albums comportent maintenant des pages bd et encore plus de jeux. Avec certains, il y a même une fiche pédagogique destinée aux enseignants de CM2 (celui sur l’Égypte).

En bibliothèque, les livres-jeu fonctionnent toujours très bien. Moi je n’ai jamais aimé ça : j’aime jouer à des jeux de société, j’adore lire, mais pas faire les deux en même temps ! Ceci dit, je dois avouer que c’est bien fait, et que ça développe sûrement les capacités d’observations et de déduction des enfants. Une chose est sûre, si j’en crois le nombre de fois où ces livres-jeux sont empruntés, ça plait aux enfants !

* * * * *

Blog de l’illustrateur Jean-Louis Thouard

Par ici vous trouverez d’autres livres jeux, que ce soit sous forme d’albums comme ici ou sous la forme de romans comme là ! Et aussi Déjoue les pièges de l’histoire ou Déjoue les pièges de la science ou encore Cherche et trouve au zoo

Cet album participe au Challenge Album

challenge albums 2017

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Le corps humain #documentaire

Trois documentaires sur le corps humain qui fonctionnent bien en collège !

Le corps humain – Une machine incroyable

David Macaulay - Le corps humain - Une machine incroyable.Dans ce gros pavé documentaire le corps est présenté à partir de la reproduction, avec les cellules qui s’organisent en système.  Des explications claires et très complètes sur tous les sujets liés au corps humain. Les élèves l’aiment beaucoup parce qu’il est entièrement illustré de dessins, avec beaucoup de détails.

Impossible de ne pas se laisser happer par ce documentaire de plus de 300 pages, qui propose en 7 grandes parties d’explorer notre corps : le fonctionnement des cellules, le phénomène de la respiration, la fabrication d’énergie, le cerveau, le mécanisme des défenses, la manière de se mouvoir, et, la reproduction et la gestation.

Glossaire, lexique, grandes illustrations claires et aérées tout en étant très scientifiques, tout est réellement fait pour accrocher le lecteur de tout âge. Le côté machine annoncé sur la couverture est vraiment la façon de décliner le livre, et permet à l’illustrateur de mettre de l’humour dans les illustrations !

Adolescents comme adultes apprendront beaucoup avec ce documentaire, qui n’a pour seul défaut que sa couverture souple qui ploie sous le poids du livre dans les étagères du CDI…

 de David Macaulay et Richard Walker, traduit par Sylvie Sargueil – De la Martinière Jeunesse, septembre 2009- 24,50€

corps humainLe corps en chantier

 Là encore, on tente de comparer le corps avec des machines, dans des illustrations décalées et non dénuées d’humour. La couverture donne le ton de cet ouvrage, intéressant mais cependant moins complet et détaillé que le précédent. Le corps en chantier s’adresse en effet aux plus jeunes lecteurs, dès 7 ans, ce qui n’empêche pas mes collégiens de l’apprécier.

La présentation est ludique et pédagogique, avec des bulles à la manière des bandes dessinées. C’est foisonnant, presque trop parfois comparé à la clarté du précédent. Le déroulé du livre, avec les explications des ouvriers qui font fonctionner notre corps au fur et à mesure de la journée est assez enfantin, et ces ouvriers qui fourmillent partout attirent parfois l’oeil au détriment du corps.

Un documentaire accessible plus facilement mais dont la présentation proche de la bande dessinée est parfois trop foisonnante !

Dan Green et Edmond Davis, traduit par Laure Ricard.- Nathan, 2013 – 12,90€

corps humain1000 infos : Le corps humain

Photographies, schéma et dessins alternent dans ce petit ouvrage carré pour nous présenter le corps humain.

Le sommaire présent en début du livre tente d’expliquer le rangement de ce livre, mais il est préférable de feuilleter ce livre au hasard ou d’utiliser l’index pour une recherche précise. Les informations sont en effet livrées par double page, sur un thème précis, mais sans forcément de lien avec les pages autour. Ce fonctionnement ne semble pas dérouter les élèves qui lisent les livres sur le corps humain plus pour découvrir leur propre corps que pour de réelles recherches d’information.

Malgré la couverture et la présentation de cet ouvrage, accessible dès la primaire, les données sont assez pointues, pouvant par exemple définir de nombreux points pour les exposés réalisés en SVT en 3ème. Ce troisième ouvrage est cependant le moins regardé des trois par les collégiens.

John Farndon, adaptation française par Paloma Cabeza-Orcel, Gründ, 2004.- 9,99€

D’autres documentaires sur le corps humain à conseiller en collège ?

Livres et comptines pour les petits

Quelques petits livres avec des comptines pour les petits, un classique du livre pour enfant, mais très varié !

  imagidouxImagidoux : comptines pour la maternelle

Des comptines pour apprendre les lettres, formes, chiffres ou encore couleur. Un livre donné dès 1 an, un peu compliqué pour les plus petits car les comptines sont moins accrocheuses que celle pour les bébés, mais si l’enfant s’y habitue progressivement il pourra ensuite apprendre plus facilement, car les mélodies seront naturelles pour lui.

Des illustrations d’un style assez enfantin, qui ne sont pas non plus assez contrastées pour les plus petits, Mini hérissonne n’a pas réellement accroché, même si Jean Petit lui a beaucoup plu ! Malheureusement les comptines sont très courtes et c’est assez dommage car on a parfois l’impression de s’arrêter en route, comme avec les couleurs.

Un album bien adapté à la maternelle – pas vraiment avant même si c’est toujours possible – qui mérite d’être accompagné et compléter pour un véritable apprentissage.

Gründ, 2015

Mes premières comptines en anglais

comptinesanglais

Ce titre, illustré par Séverine Cordier, comme mes Premières comptines avec bébé, nous a beaucoup plus séduit. Dans cet album cartonné aussi il y a une possibilité d’apprentissage, mais surtout l’enfant se familiarise avec les sonorités de la langue anglaise. Chaque comptine est accompagnée d’une illustration, mais aussi du texte et de sa traduction française. Les deux voix qui chantent les comptines ont une jolie sonorité (Yasmin Shah et Inaïs Bouvy), et c’est agréable d’écouter ce titre, même en boucle comme aiment les tout petits.

Dans ces deux titres les puces tactiles sont très réactives, pour allumer comme pour éteindre, et ma mini hérissonne est devenue experte pour faire fonctionner la musique. Même si son doigt traine encore un peu trop parfois, éteignant directement la musique…

On écoute beaucoup ce petit livre en ce moment !

+ Un titre pour le rendez-vous albums – Langues Etrangères

Gründ, 2015

chantsnoel

Mes chants de Noël

Bien sûr, Noël est maintenant derrière nous, mais avec mini hérissonne on se régale depuis décembre avec ce titre. Là encore, des puces très réactives, que mini hérissonne peut activer seule, et des chants classiques. 14 pages cartonnées, 6 chants (Petit Papa Noël, Noël russe, Mon beau sapin, Vive le vent, Une fleur m’a dit, Douce nuit). Illustrés par Elsa Fouquier, ces chants permettent de vraiment se mettre dans l’ambiance de noël (et d’y rester en ce qui nous concerne !)

Un livre tout simple, avec des chants très courts, c’est troublant d’ailleurs, qu’il n’y ait pas la fin des chansons qu’on connait bien comme Petit papa Noël… mais pour les petits c’est bien adapté à leur capacité d’attention.

Mini hérissonne aime beaucoup cette collection chez Gallimard Jeunesse, on vous a parlé notamment des bébés animaux.

Et vos enfants, quels sont leurs comptines et livres de comptines préférés ?